Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le temps de l’abandon…

com

Le-temps-de-l-abandon-.jpg

 

Nombreux sont les plaisirs d’abandons dont certains :

Sous l’ombrelle,

Lunettes noires.

Allongée paisiblement sur le sable chaud,

Chapeau sur le visage,

La peau érubescente.

Goûte le livre aimé.

 

L’abandon cynique est souvent sinistre,

Du compagnon,

À quatre pattes,

Ou bien ailé, et même à nageoire.

Pendant les périodes,

En été comme en hiver,

Ce sont des amis gênants.

 

L’abandon triste vérité peut consister,

Dans le pire,

Ce n’est pas peu dire.

Le bébé laissé dans la voiture fermée !

Sous le soleil sans arbres.

L’aïeul, et les solitaires,

Le handicapé gênant.

 

Ces abandons satisfont leur libido.

Les jours festifs,

Vacances d’été,

Les sports d’hiver, les jeux, sont leur raison d’être,

Ces plaisirs égoïstes,

On oublie tout sciemment,

La conscience n’existe pas.

 

Pourtant, le comportement de ces abandons,

Indignité,

D’une plaie vivace,

Aux victimes, par de perfides délinquants,

La peur lors du jugement,

Le machiavélisme,

Leur trouve des prétextes.

 

Dans le comportement de ces pervers mesquins,

De surcroît,

L’altère ego,

Esquive leur responsabilité fatale.

Lors d’abandons d’un enfant,

Le rejet familial,

En eux, pas de vraie paix. 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> avoir un animal est un engagement que l'on prend, l'animal n'est pas un jouet quand on le possède il faut assumer on n'abandonne pas son enfant tout de même alors porquoi abandonner la bête<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Vous avez raison, c'est lâche! Malheureusement, certains oublient enfants, parents âgés et c'est  parfois les mêmes, qui abadonnent leur animal!<br /> <br /> <br /> amitié<br /> <br /> <br /> <br />