Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

LES MOTS DU MUR

com

 

Sur mon mur4551095372_cc2c779b2b.jpg

Il y a des murmures

Croquant un fruit mure

Du buisson garni de mûres

Grâce à l’armure

Mon verre de saumure

Se vide quand le fémur

Se met à faire le mur

Pour échapper aux lémurs

Le gros plan de Saumur

Arrose la moule avec sa ramure

 

Sur mon mur

Il y a des murmures

Ce sont des mots d’amour

Sortant au détour d’un carrefour

Entre souvenir et  présent

Ce pouvoir des ans

Résiste blotti dans le cœur

Enfouissant les rancœurs

S’épargnant le malheur

Des doutes, des leurres

 

Sur mon mur

Il y a des murmures

Sur l’ironie du sort

Revenue à son essor

Hier les culottes courtes

Aujourd’hui la pensée courte

Parfois vient l’humour

Sur nos premiers amours

Sans jamais être désobligeant

Puisque pas négligeant.

Pourtant la nostalgie

Sur la table ronde

Les flammes des bougies

Frissonnent au moindre souffle

Même léger, imperceptible

Dans un coin de la rotonde

Reste un songe gravé

Sans être dépravé.

 

Sur mon mur

Il y a des murmures

Ceux des potins à la Une

Faisant leur fortune

Ces mégères  utilités douteuses

Incertitude quant à leur activité

Elles sont écoutées avec défiances

Seulement le doute reste en conscience

Elles sont les habilleuses

D’un certain monde de brailleuses.

Seulement le monde est autre

Sur mon mur

Reste l’unique sentiment

Qui vaut la peine de vivre

L’amitié en toute circonstance.

 

27septembre 2011

Monique Isope Macalou

elfe au réveil

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article