Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Lorsque Dim en chemise

com

dim-en-chemise.jpg

 

Lorsque, Dim en chemise rêves,

Sur les rives du fleuve.

Se prélassant sous un arbre,

Les yeux fermés sur la grève,

Revisite sa jeunesse perdue.

 

Ces leurres, que sont ces dimanches.

À ce qu’il croyait être jour du repos.

Cela revient à dire, qu’ils ne sont pas de repos,

Mortel, sont-ils pour ce flémard,

Restant éveillé comme l’ours mal léché.

 

Quand Dim en chemise se réveille,

Il roule sur les routes cheveux aux vents,

Grisé sous les voûtes des platanes,

Les feuilles bruissent, se balancent, l’envoûte,

Dans les côtes, il danse sur son cycle.

 

Le nez en l’air, les yeux plissés,

Il hume l’air lui fouettant le visage,

Il revit avec délice ces instants :

Lorsque Dim en chemise blanche,

Revoie ses vingt ans sur son cycle.

 

Alors Dim en chemin faisant,

Retrouve sa vigueur d’antan,

Revoie son amour d’enfant,

Revient sur ce passé enfoui,

Avec la vigueur d’une nouvelle jeunesse.

 

Le seau remplit d’aubépine,

Ce jour de la résurrection,

Est au diapason des actions,

Pas celle de la bourse,

Dim en chemise est au repos.

 

Dim en chemise rayée ouvre sa bourse,

Aux fleurs pour le pardon,

En cierge pour le souhait,

À la prière pour la lumière,

Aussi retrouver son âme perdue.

 

 

 

12 Mars 2010.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> un beau poème<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci fillipperine<br /> <br /> <br /> <br />