Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Mes gommes ne gomment pas tout

com

Ma-gomme.jpg 

La gomme permet d’effacer,

Les erreurs de notre crayon

Celles de notre page de vie.

 

À l’école, je découvre la gomme,

En même temps que la pomme.

Comme le nom du petit bonhomme.

 

Elle efface ce que nous voyons,

Mais elle laisse des traces invisibles

Sur la page suivante pour un curieux.

 

Dans une vie tourmentée,

Les mots d’amour gomment,

La souffrance liée aux tourments

 

Dans la trahison un geste impudique

Efface les années d’amitiés

Cette gomme n’est plus protectrice.

 

Dans mon cœur j’utilise ma gomme

Pour pardonner, elle a souvent des ratées,

Car une gomme, trop utilisée se salit vite.

 

Les ratures laissent des traces indélébiles

Même nos disques durs les traduisent,

Leurs performances sont indéfectibles.

 

La lumière est la plus belle gomme,

Le soleil éblouit la vie des hommes

Sa chaleur rieuse, un instant, efface tout.

 

Puis il y a également une autre gomme

Celle de l’arbre blessé, malade,

À cause d’indifférences des hommes.

 

Cette gomme couvre les blessures

Des troncs, des branches trouées,

Que le vent, les insectes susurrent.

 

Dans ma vie,  j’ai mis la gomme dans l’impasse,

Celle-ci n’efface rien, seulement elle dépasse,

Ce qui n’aurait pas dû rester dans l’espace.

 

Ma gomme n’efface pas tout,

La vie se charge de garder les traces,

L’âge, lui, permet de surpasser la douleur


18 novembre 2012

"Copyright" © Monique Isope Macalou 2012 tous droits réservés pour tout pays.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> c'est vrai que l'on veut gommer tout ce qui nous a fait mal mais les traces restent pourtant il faut passer au dessus pour continuer de vivre<br />
Répondre
M
<br /> <br /> La vie continue son bonhome de chemin, et se s'occupe pas de nos gommes malheureusement, ou peut-être heureusement.<br /> <br /> <br /> <br />