Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Mon pays, s’appelle liberté

Mon-pays--s-appelle-liberte.jpg

Par ma liberté j’exprime,

Ma joie, ma fougue

Mes colères, mon humour

Ma pensée est liberté.

Mes mots sont mes habits

Mes armes pour la paix,

Sont l’ivresse du pays,

Celui, de la liberté.

 

Mon pays s’appelle liberté,

Elle est  sa doctrine,

De tous ses instants.

Liberté appelle la paix,

Sans elle pas de liberté,

Pas d’amour, pas de bonheur

L’équité est sa profondeur,

Dans sa montagne d’amour.

 

Mon pays est la passion,

La plénitude y est inscrite.

L’utopie voudrait l’être,

La réalité dépasse la fiction.

La pensée cultive cette maladie,

Les germes poussent,

Grandissent, se développe,

Se rebellent, éclatent,

Il s’appelle liberté.

 

Mon pays est générosité,

La faim n’existe pas,

Son aliment est foi,

Le partage des pensées,

Sans juger l’opposant,

Tout en restant réaliste.

Son costume est une livrée,

Sans jamais se démoder,

Il est le vaisseau d’amour.

 

Mon pays s’appelle liberté,

Ses valeurs sont la paix,

L’égalité de chacun,

La fraternité toujours.

Pas de grivèleries,

Ni de mensonges,

Ni de tromperies,

Assistance justifié

Pas d’assistanat.

 

Mon pays s’appelle liberté,

Nombreux sont ses chemins,

Bordés d’herbes sauvages,

De buissons fleuris

D’arbres fiers se donnant la main.

L’écureuil va d’une branche à l’autre

La tortue avance courageuse

L’oiseau chante les louanges,

Tandis que le singe grimace, imite.

 

Mon pays s’appelle liberté,

Son centre est son cœur,

Les fleuves charroient les cadavres,

Ceux de l’amour dépassé

Les poissons pollués, trahis,

Les artères ramènent le bonheur,

La sagesse revient.

L’infini est dans le collimateur,

De celui, qui pense sans pollution.

 

15 juin 2012

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> liberté qui reste tout de même contrôlée<br />
Répondre
M
<br /> <br /> malheureusement ou heureusement selon la situation.<br /> <br /> <br /> <br />