Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

POURQUOI?

com

 

5017476956_7258998de6.jpgPourquoi tout ce manège

Que cherches-tu sous le lit ?

Seule la chatte peut y accéder !

As-tu trouvé un mouton au moins ?

Bien sûr que non !

Ce matin tu as passé le balai !

Comme d’habitude tu fais le lit

Tu as la sérénité

Si au lit tu es le premier ?

C’est le rituel obligatoire !

 

Lorsque je sors avec toi

Tu mets certains bibelots à la place un jour

Le lendemain ils seront à une autre place !

Cinq minutes de retard ?!

C’est la panique

Les soupçons

Les explications

Les cris feutrés

Alors tu es malheureux

 

Dans la rue en amoureux bien serrés

Dans tes bras la tête sur ton épaule

Des regards envieux se posent

Alors tu m’embrasses avec indécence

Tu serres bien solidement ta proie

Je ne dois pas t’échapper

Les hommes sourient en passant

Les femmes font de même

Pourtant tous sont dans l’erreur

Tu les crains tellement

Bien qu’ils soient sans convoitise

Tu me serres encore plus fort

Quelle imagination pour un regard

 

C’est la possession silencieuse

Douloureuse

Asservissante

Solitaire au milieu de tous

Le silence des lâches

Le travail sauve

Mon journal me libère

Mais gare s’il le trouve !

Que de larmes

Que de silence

 

Le pire, le rejet de ton enfant

Celui qui te ressemble

Que tu ne veux voir

Celui qui ne parle pas

Celui qui entend mal

Ton fils aîné si beau

Tu le renies pourquoi ?

A cause d’un médecin sans conscience ?

Heureusement un jeune médecin

A pris la décision tardivement

C’était sa première année d’internat

Tu aurais voulu que je ne survive pas

Mais la grande faucheuse

A eu peur du grand jugement

Mon heure n’avait pas sonné

 

Ta maîtresse ne savait pas

Ce  qui l’attendrait

Moi elle était ma délivrance

Elle ne pouvait le savoir

C’était hier, il y a bien longtemps

Nous étions jeunes

Aujourd’hui ma question

Comment peut-on vivre ainsi ?

Pourtant ce le fut

D’autres continuent de le vivre

Parce qu’elles ont peur

La peur attire le danger

Ceci c’est pour les deux belligérants

La honte devrait être pour l’agresseur

La victime, elle, ne doit plus se cacher

thumbnail.aspx--5--copie-2.jpg 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> <br /> bonsoir, comment s'est passé ton salon à SIEL? tu as vendu des recueils? et l'ambiance?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> J'ai fait le compte rendu sur ma page, je te donne une info supplémentaire j'ai vendu 3 recueils et 1 roman<br /> que j'avais apporté pour remplir la table. la moyenne générale est de 4 livres vendus.<br /> <br /> <br /> En plus j'ai pris contact avec des éditeurs. J'en ai retenu trois, dont un avec qui j'ai pris contact pour des poèmes. <br /> <br /> <br /> Maintenant j'attends la suite. Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> Bonjour<br /> <br /> <br /> Ce poème me touche beaucoup,non pas parceque je suis auteur de violence conjugales bien sur (rare pour les hommes quoique çà existe mais plus "morales")<br /> <br /> <br /> Non,il me touche car mon enfance ce déroula dans cette ambiance:Un père alcoolique et violent<br /> <br /> <br /> Merci<br /> <br /> <br /> Francis<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> oui la violence est une honte pour l'humain<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> je partage si tu veux bien. trop de femmes vivent ce poème, il est temps qu'elles lisent et qu'elles sachent qu'on peut s'arracher à ces cauchemars.<br /> <br /> <br /> merci<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci mon amie pour ton appréciation<br /> <br /> <br /> <br />