Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Quatre moinillons le chat et le grand-duc

com

Quatre-moinillons-le-chat-et-le-grand-duc.jpg

 

Quatre moinillons du printemps

Sont la gaité de toute leur jeunesse

 

La frivolité est leur mode de vie,

L’inconscience les anime.

 

Ils volent, virevoltent, montent,

Suivent pinsons et mésanges.

 

Les étourdis jouent sans savoir,

Où ils sont, pourtant ils vont.

 

Fatigués ils se posent, s’inquiètent

Ils ne reconnaissent plus leur jardin.

 

Vers le ciel ils pointent leur bec

La nuit les a enveloppés.

 

Les moineaux pleurent, ils ont faim,

Pas un petit vermisseau.

 

Un bruissement dans les feuilles,

Un chat apparait, attrape un moineau

 

Il joue avec sa proie morte

Les cris de moineaux attirent le grand-duc.

 

Il chasse ce chat aventureux

Puis il gronde ces moinillons

 

Ils ne sont plus que trois,

Grand-duc les ramènent dans leur jardin.

 

Le soleil se lève, un nouveau jour arrive,

Les moinillons retrouvent leurs parents sont là.

 

Grand-duc se posa à côté d’eux,

Il dormi le jour, à la nuit il repartit chez lui.

 

12 novembre 2012

"Copyright" © Monique Isope Macalou 2013 tous droits réservés pour tout pays.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> quel joli poème et c'est ce qui se passe dans la nature<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci pour ton commentaire, il est réaliste comme toujours, car la nature est plus dure pour les animaux, que pour nous.<br /> <br /> <br /> <br />