Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Quelques extraits d'hier à demain

edit-Baudelaire006.jpg

Voici quelques extraits

 

 

POURQUOI CE LIVRET,

 

            Ce livret des choses de la vie sous formes de petits romans, nouvelles ou de contes

 

C’est aussi pour remercier mes amis de tous les niveaux sociaux. Tous ceux m’ayant côtoyée. Pas seulement ceux qui m’ont soutenu dans mes malheurs, mais aussi ceux qui ont milité politiquement et syndicalement avec moi, mes anciens collègues et ils sont nombreux ! Ceux, également, qui ont cheminé avec moi lors de ma conversion ; également ceux que j’ai soutenus dans leur cheminement spirituel ou moral.

            Il y a également ceux que j’ai aidés avec des associations ou tout simplement par ma propre initiative. Je ne les oublie pas. Ils m’ont donné plus que je ne leur ai donné, même s’ils ne l’imaginent pas.

Des petits romans, des nouvelles, des contes et des fables :

D’ Hier à demain

LE VERBIAGE DES MAITRES, les voix d’outre tombe

Les romans FORTIBUS ET PRUDENCE, une histoire d’amour entre un centurion, Fortibus, et  Prudence. Cela se passe à Clichy sous Bois, dans les années 212-260, avec la christianisation de la Gaule et la mort de Saint Denis. C’est également l’arrivée des genettes dans la région d’Île de France.

TITOUNEZ FAIT DE LA SPELEOLOGIE, jeune homme entêté, aventurier, découvre la spéléologie dans les années 70, en Touraine. Une histoire imaginaire, qui aurait pu être.

« MARIETTE », relatant des images d’aventures dans un semi-coma à l’hôpital de Bordeaux. Fantasme ou réalité ?

 NOUS ETIONS DES RÊVEURS, souvenirs d’une vieille dame, en 2130.

 DAVID ET HENRI, des jeunes gens d’horizons différents se rencontrent et deviennent des amis, grâce à la musique

ÇA TROTTE, TROTTE DANS MA TETE, souvenirs pour sourire

Des contes comme MARGOT, ou HE ! TETE DE LINOTTE.

 

 


 

 

 

LE VERBIAGE DES MAITRES

 

Je me prélasse sur mon balcon, au-dessus du jardin public, face à l’ancien. Ce chêne mythique du parc m’observe. Avec ses bras verts, il me fait coucou. Le bruissement de ses feuilles me chante des mots doux. Mon ami le tilleul s’étire, me dit bonjour. C’est à ce moment là, que la torpeur me gagne.

Soudain, je me promène dans un monde inconnu. Un bouillard doux, calme m’enveloppe. Je suis dans un jardin fleuri de bulbes inconnus ? Des pétales divers de roses, bleus, jaunes, blanc, avec des feuilles irisées, vertes, orangées, jonchent le sol. Un coussin sur un tapis volant me transporte dans ce parc si particulier.

Il me promène d’un personnage à l’autre, c’est le voyage dans l’autre temps, dans l’autre monde.

Madame de La Fayette explique :

            Quand on croit être heureux, vous savez que cela suffit pour l’être ?

Monsieur Jean de la Fontaine lui réplique

            Aimez, aimez tout le reste n’est rien

Seulement Patrice de la Tour du Pin

 

 

 


 

 

 

II

 

FORTIBUS ET PRUDENCE

 

Historique  de Clichy sous Bois gallo romaine

 

LE BLASON CLICHOIS

 

Deux genettes sont l’un des symboles de l’ancienne armoirie de Clichy sous Bois, avec des feuilles de vigne.

L’armoirie de la ville a été actualisé.  Avec sa modernisation, elle est très simplifiée. Il n’y a plus que deux feuilles de vigne en haut, les genettes ont été enlevées !

Le premier nom de Clichy-sous-Bois connu à ce jour est

CLEPPIUS

Vers six cent trente-six, le village devient Clippiacum Superius. Puis se transforme en Clichiacum, au douzième siècle. À la révolution, les sans culottes  la nomment Clichy-en-Aulnoy et c’est en mille huit cent cinquante et un que ce village devient Clichy-sous-Bois.

Pour la petite histoire :

Les Gaulois sont d’origine celte.

Les Celtes viennent de la région du Haut-Danube (Bavière et Autriche)

Une première vague envahit l’actuelle France. Ce sont eux que les Romains ont appelés les GAULOIS….


 

 

 

IV

 

TITOUNEZ FAIT DE LA SPELEOLOGIE.

1

TITOUNEZ ARRIVE

 

Nous sommes en mille neuf cent soixante et onze, sur le quai de la gare de Tours. Un jeune militaire descend du train. Il est grand, blond ; des mains bronzées dénotent sa provenance. Sa joie ne fait pas l’ombre d’un doute. Sa gaité naturelle est aussi communicative qu’un pinson. En apercevant sa petite amie, il court. Personne ne pourrait le dépasser. Une jeune fille se jette à son cou. C’est la rencontre brutale et joyeuse de deux jeunes gens. Il la soulève, tourne en rond. C’est la danse des amoureux.

Bonjour, mon amour

Tu n’as pas eu de difficultés pour venir ?

Non,  malgré la circulation. Et puis, je suis venue avec ton papy et Marguerite.

Où sont-ils ? dit-il tout excité.

Papy cherche une place pour la « Dodoche » et Marguerite nous attend à côté du marchand de journaux, dans la gare !

- Le papy semble long à nous rejoindre.

C’est vrai qu’avec les fêtes de Pâques, les touristes abondent.

D’autant plus que la rue de Bordeaux, en temps normal, est souvent impraticable à cause des livraisons des commerçants. Le jeudi, ce sont les passants qui s’agglutinent, elle devrait être piétonne ! Avec toutes ces voitures, ces piétons, ces camions de livraison en période ordinaire, alors avec ces temps de fêtes c’est impraticable, cela est vraiment catastrophique.

Main dans la main, ils rejoignent Marguerite. Elle attend, anxieuse, son Titounez. Cela fait trois mois qu’elle ne l’a vu. Pourtant, ce n’est pas son petit-fils. Mais elle l’a adopté comme s’il était l’enfant de son fils.

Enfin, un homme énergique, aux cheveux blancs et dégarnis, légèrement voûté, arrive.

J’ai trouvé une place sur le boulevard Heurteloup

Tu pourrais dire bonjour au moins, lui lance Marguerite.

Pardon, Comment vas-tu mon Titounez ? Tu as fait un bon voyage ? fait le vieil homme en l’embrassant affectueusement.

Bien, j’étais seul dans le wagon depuis Poitier, ce qui m’a permis de dormir. Je vais pouvoir arroser ma dernière perm, avec vous, avant la quille ! …

Fait Eric tout guilleret.

Titounez en fait se prénomme Eric. Mais ces parents l’on surnommé Titounez. Dès son plus jeune âge il ne voulait pas se séparer de son ours en peluche. Il l’avait appelé Titou. Comme il prenait son nez en suçant son pouce tout en maintenant solidement son titou, ces parents l’on surnommé Titounez. Avec l’âge il s’énerve à chaque fois que sa mère l’appelle ainsi.

            Mais pour Michel, ce brave papy bougon, il accepte. Souvent en serrant les poings.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article