Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Recevoir la clémence

com

112-9368a thumb s

 

Se souvenir de bons moments.

Oublier les mauvais garnements.

Nos dilettantes amateurismes.

On se croyait de grands altruismes.

 

Méditer sur certains de nos actes.

Sans chercher à se voiler la face.

Ne pas occulter, la page préface.

En se fixant en coquin un pacte.

 

Pour se donner bonne conscience.

Nous échafaudions des satyres.

Sur un pauvre un gamin martyr.

Puisqu’il est de parfaites différences.

 

L’inoubliable partage dut regretter,

Passé simplement sous le silence,

Pour ne pas voir notre insolence,

Cacher, les  intrigues à le maltraiter.

 

Qu’elle soit digne d’un amour éternel.

Ou d’un bonheur craintif immatériel.

Notre mémoire influence le souvenir.

Entretien confirme, notre devenir.

 

Quelquefois, elle revient à la charge.

Apporter l’eau pour le partage.

Se chargeant de nos sentiments.

Souvent fébrile à chaque moment.

 

Ce souvenir de notre enfance,

Nos frasques de l’adolescence,

Nos  aventures sentimentales,

Nous ramènent à cet âge fatal.

 

Oublier la plupart de nos souvenirs.

Ne changera  en rien notre avenir.

Se souvenir de nos bons gestes,

Oblige à demeurer bon, modeste.

 

La culpabilité permet la défense,

De ne plus être ce qui fut l’offense.

Notre pardon empêche la démence.

 

Ainsi, l’esprit reçoit enfin la clémence.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> certains souvenirs mieux vaut les oublier surtout si on est sensible, anxieux....<br />
Répondre
M
<br /> <br />  oui mais s'en souvenir à titre de leçon cela est moins mauvais. amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />