Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Si tu m’aimais réellement

com

mini 100613074059318514Si tu m’aimais réellement,

Tu saurais- m’accepter 

Tel que je suis.

 

Mon cœur si blessé,

Ne saurais accepter

Les  désinvoltures affichées

 

Si tu m’aimais réellement,

Rien ne serait dans ta besace.

Si ce n’est ma place.

 

Tes bras me serreraient tendrement.

J’y resterai tout doucement,

Blotti pour toujours.

 

Si tu m’aimais réellement,

Tes promesses seraient prouesses

L’unité pas virtuelle, bien réelle.

 

Ce ne serait pas un bateau ivre

Dont son  tangage sans dérive,

N’avancerait pas en eau trouble.

 

Saurons-nous, nous aimer,

Dans un serment proclamé,

Un jour solennel.

 

Si tu m’aimais réellement,

N’aurais-tu rien à te reprocher,

As-tu su briser tous ses tabous.

 

Comme une plante hiémale ?

Ce malheur ne cesse,

Il  t’opprime sans discontinuer.

 

Si tu m’aimais réellement,

Tu chanterais avec moi,

Laisserais le bonheur nous visiter.

 

Près de moi mon bien aimé

Nous panserions nos plaies

Tendrement nous nous loverions

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
**Shall be able to meet the deadline when agreed.
Répondre
B
It should also be very easy for users to read and understand.
Répondre
M
<br /> On dit bien qu'il n'y a pas d'amour sans preuve d'amour! Bonne soirée à toi<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci, mon ami car c'est une dure vérité.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> quand on aime vraiment on partage tout<br />
Répondre
M
<br /> <br />  Assurément ma chère amie. Merci filipperine<br /> <br /> <br /> <br />