Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Tous mes meilleurs voeux

com

Histoire de grenouille

 

Une grenouille verte saute de joie,

Toute verte elle va,

D’un nénuphar à l’autre,

Elle aime se fondre à leurs feuilles.

 

Alors quand elle rencontre dame, la mouche.

Elle s’étire,

Tire la langue,

La happe en un clin d’œil.

 

Dans son élan, elle danse, saute.

Happe son repas.

Ne vois pas venir un compère.

Le Martin Pécheur au plumage coloré.

 

Les ailes près du corps,

Luisant sous le soleil,

Il plonge dans l’étang,

Sans crier gare.

 

Et patatras grenouille descend,

Plouf, les pattes en l’air,

Se retrouve dans l’eau,

Avant qu’elle réalise, sa déconfiture.

 

Martin-pêcheur est de retour,

Sur sa branche, il est près.

Il scrute son repas,

Soudain, il est agressé verbalement.

 

Coa-coa espèce de malotru !

Crie grenouille toute trempée,

Envole-toi espèce de chenapan,

Quel sans gêne !

 

J’ai perdu mon repas !

Constate-t-elle.

La tristesse la gagne,

L’imprévu arrive.

 

À tire-d’aile.

Une douce tourterelle,

Lui apporte le bonheur,

Le sourire lui revient.

 

Une libellule toute bleue,

Dans son bec est suspendue,

Aux pattes de grenouille.

Elle la dépose.

 

Martin-pêcheur est confus,

Mais sa vanité lui interdit,

De s’excuser pour son comportement,

Chacun retourne sur le chemin de la vie.

 

Sans se retourner et sans envie.

De commenter sur ce sans gêne.

Grenouille réconfortée écoute émerveillée,

Les roucoulements de son ami.

 

B_F_de-F.jpg

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> que c'est beau et bonne année<br />
Répondre
M
<br /> <br />  Merci Mon amie.<br /> <br /> <br /> <br />