Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Un certain amour

com

amour grandi

 

Par jeu j’ai mélangé des mots de vieux français, avec le français actuel. Je ne sais si cela est réussi.

 

En ce jour de grâce l’insulaire

Philomène reçu un aciculaire

Brillant de mille feux, sans faux air

Elle est si heureuse d’en être titulaire

 

Son Bertrand a pensé à elle

Elle en est aconché la belle.

Elle danse, tournoie en chantant

Sa  jupe mousseline dans son carcan.

 

Son Bertrand l’aime pour sa différence

Il la trouve si atypique dans son apparence !

Malheureusement son état ne l’aide pas,

Elle est cacochyme n’a de cesse des  faux pas.

 

Elle a contre elle sa morphologie

Bien qu’elle fut de belle énergie

Sa rondeur plait dans son entourage,

Puisqu’elle n’ nul besoin de rembourrage.

 

Seulement Bertrand lui préfère les filiformes.

Ah ! Ce sacré Bertrand et ses normes!

Ce hallefessier, ce haussebequer, finalement

Il n’a de cesse de la consoler ouvertement.

 

Alors qu’il s’inquiète pour le mariage.

Craignant que ce ne soit que verbiage

Philomène l’assure de sa fidélité

Qu’il n’à point à se tourmenté.

 

Cependant le psittacisme de Philomène

Lui fait craindre certain phénomène

Seulement son courage lui est paravent

Cela permet de rasséréner le chevalier servant.

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> peut importe le physique c'est ce qu'il y a dans le coeur et pourvu qu'on s'aime<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oh que oui!<br /> <br /> <br /> <br />