Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

VANITÉ, QUE PENSES-TU DE TOUT CELA.

com

Vanite--que-penses-tu-de-tout-cela.jpgTimNaïvement je croyais en mes pouvoirs

Je pensais m’élever de ma condition

Bien au-dessus d’un passé à revoir

Vanité, quelle peut être ton opinion.

 

J’imaginais dépasser ma hiérarchie,

Prévoyant les actes de la monarchie,

Quel que soit tous les problèmes exposés,

Au grand dam des supérieurs supposés.

 

Mon ardeur au fil des années jeunesses

M’a permis de résister sans faiblesse,

Je le reconnais sans aucun conteste,

Les pieds bien en place proteste.

 

Hardiment je me croyais être la force.

Le sentier de ma réussite si espéré

Fut happé par l’inattendu conjuré.

Cette sacré maladie me rend amorphe.

 

Moi, la délicate rêveuse des nuits,

La tête dans les étoiles à minuit,

Je dû reconvertir puis fraterniser

L’énergie inattendue de l’épuiser,

 

Ma vanité relève de l’imaginaire

Mon but bien sûr, n’est pas du culinaire.

Seulement j’avais candidement oublié,

Cet état conduit un combat publié.

 

Mes combats livrés avec force et foi,

Se fourvoie peu à peu dans l’impuissance.

Le monde refuse les pauvres de la foi

Rejette le handicap et les différences

 

Près de la réussite la vanité explose

Le vent en poupe elle se métamorphose.

J’effleure la divine ascension

La chute fut brutale, déception!

 

Le dynamisme avec la certitude

Revient la lessive est terminée.

La torture est sortie de l’habitude.

L’humilité ne sera plus laminée.

 

La vanité guette toujours l’inconscient,

La Vanité des vanités toujours à l’affût !

Le combat reste identique mais conscient

Brisé, cicatrisé, dynamisé fut.les News Romans

 

Mim Nanou75

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Vanité, ambition et retour à la raison. De quoi plomber l'envol du poète! Mais rien ne l'empêche de continuer à écrire, encore et toujours. Merci de ta persévérance.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci de ton encouragement car la persévérence est la seule arme de la vie.<br /> <br /> <br /> <br />