Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

VII - Le premier repas

com

La-caverne.jpg

La voix de Souvanna est gaie, avec une petite note craintive. Il ne sait pas comment vont réagir cette troupe, après cette prophétie. L’inquiétude, aimeront-ils ce qu’il leur a préparé ? Cependant il les appelle.

-           Ohé ! Venez tous ! Le repas est prêt ! J’espère que mon humble plat vous satisfera. Leur annonce-t-il

Le premier repas est enfin prêt ! Chacun laisse sa tâche, pour rejoindre Souvanna.

Daniel et Mamadou sont presque au fond de la galerie. Mamadou tourne la tête en entendant la voix de Souvanna, c’est à ce moment-là, oh surprise ! Une fissure. Pense –t-il. Il va chercher Daniel, car il veut une confirmation.

-           Daniel, je crois que j’ai trouvé quelque chose d’important. Tu peux venir voir ?

-           Bien sûr, on pourra annoncer une bonne nouvelle si cela est ce que tu crois

Tous deux, se retrouve devant cette incroyable chose ! Mamadou reprend

-           Daniel, vois-tu ce que je vois ?

Après un instant de surprise, comme pour se persuader, ils se pincent les bras réciproquement, se frottent les yeux. Ils voient la même chose ce n’est pas un mirage.

-           C’est grandiose, nous sommes sauvés !

Ils s’enlacent, dansent, ils ont les larmes aux yeux. 

Mylène et Macha les deux M inséparables, sont inquiète de ne pas voir revenir les deux amis. Elles vont à leur rencontre, vers ce fond de caverne, qui les intrigue. Elles espèrent en trouver au moins l’un des deux. Elles trouvent à mi-chemin les gais lurons. Ils sont enlacés et comme deux gamins, ils chantent et dansent. Ils sont devenus fous ! Après le repas, et un peu de repos ils iront mieux. Pensent-elles

-           Le repas est prêt, venez de suite ! Commanda Macha

-           Il y a bientôt les infos à la télé  ajoute Mylène de sa voix douce mais sans autre commentaire. Il leur faut obéir

Mylène  avec un sourire complice, leur dit

-           Vous êtes de vrais enfants, si vous aviez au moins trouvé la sortie !

-           Et peut-être

répondent-ils en cœurs avec un sourire de conspirateur

-           Quoi ?

Font-elles les yeux écarquillés.

-           Nous avons dit peut-être, il ne faut pas extrapoler !

Les deux compères en rencontrant les deux filles retrouvent leur esprit

-           Allez raconter ! Font-elles joyeusement, impatiente, presque trépignante.

-           Vous le saurez en même temps que les autres, nous avons faim

Leur répondent-ils en riant

-           Chut ! Cela ressemble à une fissure, mais nous ne l’avons pas approché, car vous êtes venues nous chercher. Entendant vos voix nous avons plié bagage pour vous rejoindre. Mais chut !

Prononça Mamadou à l’oreille de Mylène

-           Une fissure !?  Ce n’est que ça ? Vous croyez que ça mérite tout ce tintamarre ?

Répond en chuchotant Mylène, puis elle ajoute

-           Une fissure ce n’est pas forcément un passage, elle est assez large au moins ?

-           on ne peut pas y passer apparemment, mais il faut vérifier !

-           Effectivement, Mamadou, mais cela permet de comprendre pourquoi, l’air ne se raréfie pas.

Toujours à voix basse

-           Donc ?...

-           Qu’en sais-je ?...

C’est ainsi qu’ils discutent chemin faisant, en rejoignant les autres.

-           Et les jeunes ! Qu’elles sont ces cachoteries ? Que faites-vous tous les deux ?

Leur demande Katia et Robert en les interpellant. Les quatre amis regagnent le groupe qui les attend. Ils sont pleins d’espérance.

La vie dans ce tombeau continue. Chacun a fait le maximum pour rendre leur vie la plus agréable possible. Seul des jeunes pleins de vie, avec une expérience de scout, peuvent vivre ainsi. C’est une vie presque normale, qui s’installe autour du seul plat chaud, qu’ils ont comme repas.

-           Bravo Souvanna ! S’esclaffe Daniel

-           Comment as-tu réussi à faire quelque chose de mangeable ? interroge Macha

-           Et avec une telle quantité ! affirme Katia

-           Tout en étant suffisant pour nos estomacs ! constate Mamadou

-           J’ai des aromates dans mon sac, alors avec de l’eau j’ai pu faire de la rallonge. Explique Souvanna, puis il ajoute en s’adressant à Erhard

-           Merci, à toi je n’aurai pas pu constituer un repas chaud. Lui répond Erhard. Prit dans son élan, il s’adresse à tous, claironne joyeusement :

-           Savez-vous que Souvanna a réussi à transformer une des plaques de cuisine en sonde, éclairante. ?

-           C’est géant ! s’exclame la troupe

-           Oui c’est exact, cela permettra d’avancer plus vite dans nos recherches. Confirme Erhard

Puis il ajoute en s’adressant à Souvanna

-           Sans toi nous n’aurions pas eu ce repas léger certes, mais nutritif malgré tout.

-           Et en plus c’est bon

Ajoute les jeunes gens en chœur.

Daniel prend la parole

-           Ce qui est bien mes amis, nous avons réussi à rendre ce lieu presque décent, avec les moyens du bord. Hier, nous étions encore des inconnus, aujourd’hui nous sommes des amis. Ce qui est remarquable, nous avons la possibilité de communiquer sans problème, car nous avons une langue commune, de plus, nos professions et nos personnalités propres sont complémentaires des uns aux autres. Grâce à tous nos efforts et a l’unité, nous nous en sortiront.

Il laisse un temps de silence. La digestion, et la fatigue  demandent un temps de pause. Enfin il reprend

-           J’ai une nouvelle à vous transmettre, ce n’est pas l’a panacée, mais c’est une avancée

-           Quoi, vous avez trouvé une issue ?

Fit Ingrid

-           Non, nous ne le pensons pas, mais il y a au moins une fissure, qui donne de l’air. Donc, nous ne manquerons pas d’oxygène. Ceci c’est le minimum de la nouvelle.

-           Quand aurons-nous des précisions ?

Demande –t- elle ?

-           Nous irons vérifier  ensemble, après avoir dormi.

Chacun va dans leur dortoir respectif, s’allongent. Des crampes aux jambes commencent, les démangeaisons aussi.

Ingrid va chercher Daniel et lui fait part du problème. Il la suit et consulte tout le monde. Il diagnostique une trop grande fatigue.

Il craignait des insectes, alors il est soulagé. Il n’a constaté aucune piqure d’insectes. Il préconise des massages pour délasser amis. Après les massages, Daniel, montre à Ingrid, Mylène et Hans. Une fois terminé, Il intime l’ordre de dormir.

 

Chacun pense au lendemain, la crainte et l’espoir sont en eux.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> l'espoir fait vivre dit-on<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Il donne au moins des ailes pour avancer. Bonne semaine<br /> <br /> <br /> <br />