Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

XXI - Une nouvelle vie commence

com

une-nouvelle-vie-commence.jpgIls acceptent l’invitation de vivre à côté d’eux et décident de partager avec eux. Robert, en tant que journaliste est ravi, cela va faire un best-seller lorsqu’ils sortiront. Daniel et Ingrid vont découvrir comment ce groupe d’hommes et de femmes ils ont survécut et surtout comment cette maladie a été enrayée sans le secours médical. Mauricio se dit que grâce à cette aventure il va trouver une technicité qui va le rendre célèbre, car leur survie et le maintien dans la vie moderne dépend de lui. Catarina pense découvrir les anciennes recettes de cuisine sicilienne, et monter un restaurant, son aventure sera sa meilleure publicité. Mylène, elle s’imagine devant ses élèves leur racontant leur vie. Chacun trouve une bonne raison d’accepter de vivre près de ce peuple.

            Alex et Sarah leur dit :

Installez-vous dans l’une des salles au-dessus de la rivière. Je vous propose une visite pour vous permettre le meilleur choix.

La visite de leur nouvelle prison va commencer. Ils devront aménager sans tarder. Car ce peuple primitif semble connaître non seulement comment vivre dans ces lieux, mais également la sortie, idem pour Roi Magic.

La galerie est beaucoup plus grande, quelle ne l’avait laissé supposer. Ils sont émerveillés. Les jeunes gens découvrent comment ce peuple rejeté, condamné, puis abandonné de toute la population, pour finir oublié,  ont réussi à survivre. Ils sont émerveillés.

En suivant Alex, ils découvrent une allée montante  en colimaçon. Il encercle une colonne brillante, Mauricio se dit qu’il va analyser la matière de cette roche. L’étage est proche d’eux, cependant pas visible de leur atterrissage. Ils arrivent sans difficulté à l’étage. Et là, surprise,

Il y a un jardin dans cette grotte ! Avec des parterres de champignons, de salades, d’endives, des haricots, des patates douces ! En plus ils élèvent des poules et des lapins. Ils ont un couple d’âne et des chèvres avec un bouc. Ce qu’il y a, c’est qu’avec le temps ils ont génétiquement muté. Tous les animaux sont daltoniens. Ces siciliens ont formé une tribu. Bien que tous aveugle, ils se déplacent, comme s’il voyait. Pour tout c’est jeunes gens c’est incroyable, eux qui vivent avec la plus haute technologie ! Comment-ont-il put faire ? se demandent-ils

C’est grâce à l’acceptation de la situation, qu’ils ont pu s’adapter et survivre ? Ils continuent, leur marche est beaucoup moins pénible qu’ils ne l’avaient imaginé. Ils tournent, montent des escaliers taillés régulièrement, ils arrivent dans les appartements de leurs nouveaux amis. Ils ont un pincement au cœur. Pour eux c’est l’horreur, et pourtant Alexandre et fier de présenter les trous qui leur servent de chambre et ces formes d’autel de lit suspendu. Ce roc sert de couchette aux malades. Le cœur des jeunes gens se soulèvent. Pour eux c’est la terreur, ils ne veulent pas choquer ces êtres si accueillant. Mais la nausée monte. Roi miracle fait une diversion, alors tout rentre dans l’ordre, et c’est le soulagement.

Ils n’ont qu’une grande marmite en fonte, qui date des années 1930 ! Comment ont-ils pu se procurer ces ustensiles ? Ils font la cuisine dans une fente de la roche. Elle sert de cheminée. C’est ainsi que les odeurs de cuisine sont évacuées. Des morceaux de roches polies et creusés leur servent de récipient de services. Ils ont des cuillères et des fourchettes, à leur grande surprise ! Pourtant ils mangent tous dans la marmite. Des aliments bien alignés, sont exposés sur des étagères creusées dans le roc.

Puis ils descendent des marches grossièrement taillées. Ils ont prudent, elles descendent pratiquement à pic. Ils atteignent une autre plage, avec des croix plantées dans le sable. C’est un cimetière. D’après Sarah il occupe la moitié de cette partie de la grotte. Les jeune gens ne sont pas au bout de leur surprise, ils sentent un courant d’air. La voix de Sarah, les rappelle à la réalité

-        Ce sont les membres de nos familles depuis cinq générations.

Ils se recueillent devant toutes ces tombes. C’est la fin de la visite. Ils rebroussent chemin. Ils sont loin de leurs affaires. Accompagner de la tribu, c’est ainsi qu’Hans les appels, ils retrouvent leur chemin. Roi Magic est toujours auprès d’eux. Comme s’il était inquiet de tous ces changements. Enfin ils sont de retour sur la plage salée. Ils se séparent. Demain ils inviteront la tribu dans leur home.

En fait, ils se reposent allongé sur leur lit de camp, et chacun réfléchi, ou médite selon leur sensibilité. Mais c’est certain, ils vont faire quelque chose pour ce peuple, avant de s’en aller. Deux heures plus tard tous se relève et devant un café léger, ils se mettent à  discourir sur leurs réflexions. Demain ce seras encore une fois une nouvelle vie.

Le lendemain ils sont tous prêt de bonne heure. Ils s’organisent. Le déménagement est plus facile que la fois précédente. Ils n’étaient pas installés. Bien qu’ils s’interrogent sur leur avenir, ils sont toujours dans l’espérance. Daniel leur fait un topo sur la maladie de leurs hôtes, puis de leur guérison apparente.

-        Leur mutation génétique est-elle en partie cause de la guérison, ou l’inverse? Interroge Mylène.

- Ceci je le découvrirai peut-être  en vivant près d’eux. Maintenant, nous devons nous préparer à s’installer près d’eux. Déclare Daniel.

Puis il se lève, frotte machinalement les jambes de son pantalon et s’adresse à l’équipe.

-        les opérations seront les suivantes :

Marie et Macha s’occuperont de la radio. Mauricio et Erhard sont parvenu à la mettre à la réglé.

Mamadou va installer sa nouvelle idée, et en cherchera une autre pour améliorer notre sortie, de sorte qu’elle soit confortable et pratique.

Ingrid et Brigitte vont soigner les malades

Catarina fera la cuisine. Elle veillera également à l’hygiène des malades

Souvanna et Mylène inspecterons cette galerie, quand il y aura suffisamment de lumière.

Erhard et moi nous iront chercher les bagages, dans la salle qui surplombe la plage.

-        Quand tous les bagages seront arrivés, il faudra tout nettoyer. Il n’y a qu’une quinzaine de petites marches taillées par nos amis. L’eau de la rivière sera montée chacun votre tour.

Mamadou installera le moulin à eau d’Erhard. Notre ami a inventé le moteur et Mamadou à  dessiner l’installation possible. Ceci est possible puis que nos tentes ne serviront pas en tant que tentes. Ce moulin a pour but de purifier l’eau, de la dessaler, et en même temps produire de l’électricité. Il le confectionnera avec des tubes de tentes, des gamelles de cuisine, des cordes de tente. De plus, Mamadou a remarqué une petite cascade, au fond gauche alimente la rivière souterraine. La rivière se mêle à l’eau venue de la mer un peu plus loin. Il compte sur la puissance de cette cascade et le moteur d’Erhard pour animer la roue du moulin. Cette cascade arrive d’une fissure provoquée par le tremblement de terre et de l’éclatement du volcan. La tribu en a peur. Car pour eux, cela change leur contexte.

C’est pourquoi l’eau de la mer se mélange à l’eau douce. Cette eau calme auparavant est devenue tumultueuse.

L’installation de fortune de Mamadou est une réussite. Cette rivière tumultueuse est maitrisée. Le fait de ne plus entendre ce bruit d’eau frappant sol et paroi, tous accoure pour voir ce qui se passe. C’est l’heure de gloire de Mamadou et Erhard. Maintenant, l’eau claire. Le sel est récupéré. La cuisine sera meilleure. Mauricio, et Erhard apportent l’aide nécessaire à Mamadou pour aller plus vite. Devant la certitude de pouvoir sortir dans un proche avenir, ils n’hésitent pas à sacrifier draps de camping et toile de tente. Tous se pressent, la tribu, le groupe également. Chacun met la main à la pâte. Ils installent deux barrages de toile pour filtrer l’eau et la purifier.  

Enfin ! La roue fonctionne, la lumière aussi. La joie envahi tout le monde. La tribu s’étonne. Devant la joie de leurs amis, ils sont impressionnés. Le bonheur est à son comble quand…ils découvrent que deux réchauds fonctionnent à l’électricité ! L’un des réchauds est réservé à la cuisine, le second pour l’infirmerie, sera le stérilisateur.

À trois mètre de la roue, ils font un barrage de toile. La roue en se mettant en marche a enlevée avec ces gamelles beaucoup d’immondices. Il y avait de la terre, des végétaux en décompositions, mais aussi des petits animaux morts. Katia, Mylène, Marie, Souvanna se chargèrent de faire le ménage. Alex leur dit :

-        Mettez tout là

La tribu accompagne ces braves jeunes. Ils voudraient tant les aider. Mais ils ne savent pas comment. L’emplacement qu’Alex leur montre est un monticule de détritus.

 Nous  accumulons tout ce qui peut se décomposer, pour faire du compost.

Ceci est la première explication pour les légumes. Tous les habitants de la grotte sont impressionnés par le travail de nos trois amis. Grâce à eux, ils vont boire de la bonne eau, et se laver normalement. Alors ils suivent toutes les opérations, n’hésitant pas à donner un coup de main selon les demandes.

Des pierres creuses leurs sont apportées. Ils ramassent le sable qu’il leur est demandé. Ils font la chaine, car tout est très lourd. Ils vacillent sous la charge. Ils ont la vaillance de ceux qui savent que c’est pour leur sauvé la vie, et que ce qu’ils font n’est que du provisoire. Mamadou lui-même a des difficultés.

Tous emploient leur énergie pour survivre. Ils remplissent à mi-hauteur l’eau dans les récipients. Ils doivent tout faire à la main, comme à l’époque des pharaons. Enfin, arrive la fin des travaux. Ils ne se sont arrêtés que pour manger, et des poses de deux heures par quart, comme sur un bateau. Combien de temps cela a-t-il  durée ? Ils ne le savent pas. Ils ne pensent pas à vérifier sur leur montre. Avec tous ces évènements ils ont perdus la notion du temps.

Enfin, c’est l’heure de constater. L’heure de vérité, côte à côte un verre à la main, avec la tribu. Ils vont boire le premier verre d’eau naturel, réellement propre. Ils goutent et c’est la joie. Elle est si bonne, si fraiche et elle désaltère ! C’est mieux que le lait des chèvres. Ils sont heureux. Ils dansent, chantent. Ils retrouvent le goût de l’eau naturelle et fraîche. Ils l’avaient perdu depuis l’évènement. Les jeunes gens regardent leur œuvre. Ils apprécient cette eau glissant à leur pieds, elle roule douce et claire. Pour la première fois ils découvrent qu’il y a une vie animalière dans l’eau. Ils frétillent heureux, comme s’ils avaient été délivré eux aussi. Ils sont épuisés, harassés, pourtant ils ne se lassent pas de regarder cet ouvrage pittoresque.

Quel bonheur ! Le repas est pris les yeux fermés. Ils n’ont même pas vu ni réalisé ce qu’ils ont absorbé. Ils n’en reconnaissent même pas l’odeur ! Ils sont si fatigués ! Seuls les lycaons ont non seulement apprécié, les morceaux de poulet crus que leur a lancé Catarina et Sarah. Ils avaient compris, que grâce à ces nouveaux hommes, ils pourront sortir à nouveau. Toute les deux sont devenues amies. Elles ont pris en main la cuisine communautaire, pour le bonheur de tous. Les lycaons ne les quittent plus, ils sont leurs meilleurs amis.

Sarah apprend à Catarina à comprendre ces chiens d’un genre nouveau pour elle.

 

Finalement, tout le monde va se coucher. Ils vont pouvoir se reposer. Les lycaons sont leur gardent du corps. Alors ils dorment d’un sommeil si profond, que même un léger soubresaut du cratère ne les eût pas réveillés. 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> et l'aventure continue maintenant ils vont pouvoir vivre plus dignement<br />
Répondre
M
<br /> <br /> oui, c'est vrai. Merci filipperine<br /> <br /> <br /> <br />