Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

reve

La lune de miel en Yourte

La lune de miel en Yourte

La lune de miel dans une yourte

 

A Paris, les touristes affluent quelque soit la saison. En période de vacances, il ne reste que quelques parisiens, surtout en août. Parmi eux il y a les vrais pauvres, ceux qui se cachent aussi. Il y a également parmi ceux qui restent, des habitants, pas vraiment pauvres, mais pas suffisamment aisé pour partir en vacances. Ce sont ceux qui travaillent avec de petits salaires, mais, qui n'ont aucun droit sociaux, car leurs revenus dépassent de peu la limite imposée par l'Etat. Souvent ils n'ont que deux enfants, pire un seul enfant et là, ils n'ont que leurs yeux pour pleurer. Ceux-là rêvent personne ne peut ne peut le leur voler. S'ils ont un peu d'économie, ils rêvent de vacances, de plages, de montagnes, de campagne avec le coq pour le réveille, de voyages, de randonnées lointaines.
Max et Françoise marchent, courent, recherchent ce qu'ils ne trouvent pas. Ils prospectent des vacances originales, sachant qu'ils n'iront nul part. C'est dans leurs pérégrinations parisiennes qu'ils découvrent, sur la place de la Bourse, une démonstration promotionnelle de vacances en yourte. Euréka!! Ils ont enfin trouvé! Leurs rêvent ils vont  le réaliser! Ils vont vivre comme s'ils partaient pour la Mongolie! Ils louent une Yourte, afin de concrétiser leur rêve de toujours. Enfin! celui-là se concrétise. Se sont des soupirs de soulagements et de bonheur. Ils iront en banlieue parisienne à Brière les Scelles précisément! Leurs amis, un couple très âgés leur prêtent leur terrain pour deux semaines. Leur terrain jouxte la maisons, il est immense et ils possèdent de vieux chevaux. Ce terrain est vallonnée, il est leur montagne. Les chevaux de trait de Marge et Gaston sont les chevaux de la Mongolie.
A l'intérieur, la Yourte à ce décor or, rouge et vert, comme celle de là-bas, achève la panoplie de leur rêve. Ce n'est pas la Mongolie, pourtant, grâce à Max, ils peuvent imaginer leurs vacances et leur lune de miel à Ounder-Khan. Ils font leurs randonnées dans leur lit, en regardant les trois vidéos, qu'ils se sont payées. Alors, ils se fabriquent des souvenirs sur le lac Ogii, la visite du berceau de la  civilisation mongol, la vallée de l'Orkhon. Chemin faisant, ils se dirigent sur la cité de Karakorum, ils y visitent également le Monastère d'Erdenezuu. C'est comme cela qu'ils firent leur lune de miel.
Leur enfant fut conçu pendant cette lune de miel, dans la Yourte? C'était également leur première vacances, et leur seul voyages de leur vie.
Renaud eut pour marraine la fée de l'amour. Sa vie, ne fut parsemée, que de rencontres fortuites. Cependant, la fée des souhaits, est très peu connue. Elle se penche sur ce berceau, pointe sa baguette sur le front de Renaud. La fée des souhait le protégera toute sa vie. Il était si beau, si vif dans son berceau, le bambin charmait tous ceux qui l'approchaient. Il avait un beau berceau, décoré avec amour par sa maman, fait de drap usagés brodés et de la couverture customisée pour cacher les trous! La fée des souhaits en posant sa baguette sur le front de Renaud, le berceau est devenu neuf. jusqu'à ce jour. Renaud a réalisé tout, ce qu'il a désiré. Il travail beaucoup. Ses études se sont déroulée sans problème majeur. Pourtant, il n'avait que très rarement fait de souhait. Deux seulement, dont il se souvient. Le premier, il s'agissait de trouver un partenaire ami riche, pour monter son cabinet d'avocats.
Un jour d'avril, Renaud rencontre son âme soeur, Marine, la journaliste. C'est une jeune femme énergique, aventurière et charmeuse. Toutefois, son physique est quelconque, plutôt petite en hauteur, comme en largeur. Son sourire et sa face rieuse dégage une énergie charmante aux fragrances de roses et de muguet. Elle enchante tous ceux qu'elle rencontre. Renaud n'échappe pas à cette règle. C'était son second souhait. Ils se son mariés et ont eu un petit garçon et une petite fille l'année suivante. Pendant que Renaud et Clémentine vaquent à leurs postes vaillamment, les grands-parents veillent sur Clémentine et Arnaud.
Trente ans plus tard, Max et Françoise, leur fils Renaud, leurs offre un voyage surprise….


à suivre
 

Voir les commentaires

Rêve de Noël sur la Plage

L'été dernier sur la plage de la Faute-sur-Mer, je rêvais d'un Noël parfait. Est-ce le soleil qui me faisait délirer? Est-ce mes Noëls tristes? En tout cas, je divaguais. Les eux fermés, mon chapeau jaune sue le visage, je me léchais les babines, comme on dit.
Une dinde bien dodue dorée à point, fumait. L'odeur me parvenait me faisant saliver. Elle trônée sur une table décorée de branches de houx aux billes rouges.
Le sapin, in if, étêté dans son bac brillait de mille feux. Il est heureux. On lui a laissé ses racines. La famille l'a adopté. Il va trôner sur le balcon après les fêtes. Car, il sera toujours petits, même s'il pousse pour devenir adulte.
A défaut d'être roi de la forêt, il est et sera le roi de cette maison. Après les fêtes il ne mourra pas. Et l'an prochain il ne sera pas remplacé, de nouveau, il brillera de mille feux. Il ne finira pas ses jours dans les flammes. Il est aimé.
Il voit la cheminé, Dans l'antre des bûchent flamboyantes. Les flammes les lèchent, dansent joyeusement, chantent, étincelles, derrière la porte vitrée. L'if pense tristement à ces congénères, eux,
qui n'ont pas sa chance. Pourtant ce sont des imitations, elles sont source de bonheur. Il éprouve ce sentiment de bonheur et de chaleur. A ses pieds pleins de cadeaux pour la famille et les invités.
Les miens, ceux que je désire, sans pour autant en faire la demande, me font pousser un gros soupir.
sur la cheminée, une roche creusée abrite une étable, avec vache, âne, brebis, chèvres. Marie et Joseph s'installent et utilisent une mangeoire comme berceau. Ils organisent la crèche. les personnages sont tous des santons. L'âne se couche prêt du berceau. Ils attendent l'heure prévue.
Le berger arrive la tête tournée vers le ciel. Ses moutons le suivent. Intrigués, eux aussi lèvent la tête, comme le fait leur guide. Il semble suivre une étoile.
Soudain des anges apparaissent trompettes claironnantes, et ils chantent "un roi nous est né, la lumière du monde est descendue. Chantons, dansons pour le Seigneur". Les rois mages assis sur leur chameaux, arrivent au loin, le nez pointée vers cette étoile si brillante, qu'elle semble leur parler.
Un vent chaud et léger caresse mes jambes, une douce torpeur me gagne tout est irréel. Pourtant cela semble si vrai.
Le sapin bille de mille feux. Il irradie le salon. Son étoile au sommet scintille. La joie rayonne autour de lui. Les ampoules rouges et or des guirlandes électriques, clignotent, s'emmêlent, se répondent en scandant la danse des notes musicales, quelles seules entendent.
C'est alors, quun gros personnage en tenue rouge arrive sur son traineau, tiré par sept rennes. Il surgit de nulle part. Et pourtant son sourire est si grand, et son rire tonitruant le rend sympatique.
C'est la Père Noël!
Sur le balcon des belles de nuit,  Elles présentent leurs pistils à Cupidon. C'est à ce moment, qu'ne vague choisit de s'abatre sur moi.
Dans un bruit fracassant, le pistolet d'alarme du gardien de la plage me sort de ce rêve merveilleux. Mon rêve s'est évanoui. J'ai dû rapidement courir pour rentrer à l'hôtel. Si bien bien que de mon bon Noël, j'en fus chocolat!

Voir les commentaires