Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le destin et l’amour

com

Toi qui m’as sauvé au péril de ta vie. Tu me regardes inquiet désarmé, Tu cherches à me décontenancer. Tu as peur de ma fragilité physique. Tu redoutes ma force de caractère. Tu joues à me déstabiliser, Néanmoins rien ne nous sépare. À la moindre alerte,...

Lire la suite

L'automne

com

Alphonse de LAMARTINE (1790-1869) Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards ! Je suis d'un pas rêveur le...

Lire la suite

Revenu des ombres - 4 - Le baise-main d'outre-tombe (fin)

com

Nini s’exécuta. Elle fit exactement ce que Riri lui avait demandé. Nini et Riri se sont rencontrés chaque jour. Elle a visité son ami comme promis. Deux semaines plus tard, Jean-Charles de la Minaudière, vint voir les parents de Nini. La stupéfaction...

Lire la suite

Tu sais bien que je t’aime

com

Tu sais bien que je t’aime Rien ne peut nous séparer Ni les tourments Ni la faucheuse Rien ne nous séparera. Le lys blanc à la main Cueilli à la fraîcheur, Tu me l’as offert Comme tes lèvres Pulpeuses et chatoyantes Cette petite fleur a su accueillir...

Lire la suite

À l’étoile du berger

com

Pâle Etoile du soir, messagère lointaine, Dont le front sort brillant des voiles du couchant, De ton palais d'azur, au sein du firmament, Que regardes-tu dans la plaine ? Que cherches-tu sur la terre endormie ? Mais déjà sur les Monts, je te vois t'abaisser...

Lire la suite

Revenu des ombres - 3 - La vérité

com

Le bonheur de Nini est à son comble. Pourtant, la veille, elle a été privée de son dessert préféré, elle est rentrée à vingt et une heures. Sa fierté, c’était d’avoir gardé secret son nouvel ami. Elle avait promis de rentrer pour vingt heures. Ses parents...

Lire la suite

Revenu des ombres 2 - Une rencontre insolite

com

Un soir d’été Nini roule sous le soleil couchant, pour retrouver ses amis dans le pré, mais ce jour-là, ce fut nonchalamment. Elle est dans un rêve, en attendant la fin de l’été, ce sera son anniversaire, celui de sa onzième année. Elle imaginait son...

Lire la suite

Les tziganes et l’asphodèle

com

De la bohème au pied de nos maisons Les tziganes de villes en villes, Leurs enfants jouent autour de leur caravane L’ail et l'asphodèle embaument. Cette fleur protectrice de la roulotte, De la Grèce antique signe de deuil, Sa blancheur leur représente...

Lire la suite

L'albatros

com

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. A peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de l'azur,...

Lire la suite

Duo : Rimbaud-Verlaine

com

pleure dans mon cœur... Il pleut doucement sur la ville Arthur Raimbaud Il pleure dans mon cœur Comme il pleut sur la ville. Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur? Ô bruit doux de la pluie Par terre et sur les toits! Pour un cœur qui s’ennuie,...

Lire la suite