Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

au fil de mes humeurs

Tous ces combats

com

Tous ces combats Sans rien comprendre Tout ce qui fut Et qui n’est plus Cette rage gronde en moi Il est toujours mon émoi Bien que souvent désarroi Il est toujours mon roi J’ai tant besoin de tes bras D’entendre ta voix De voir cet enfant Un jour tu seras...

Lire la suite

Le visage voilé

com

Le visage voilé se cache De longs cheveux blonds Le regard pétillant Mais aussi le regard rieur. Le visage voilé se cache, Sous la mantille brodée, Seul le regard rieur, Est actif, expressif. Le visage se dévoile, Une note de curiosité Le regard s’interroge...

Lire la suite

Mon petit coin secret

com

On a tous au fond de notre cœur, Un petit coin de paradis, Où il fait bon de se retrouver. Si loin de toutes les rancœurs, Les bourgeons de cette maladie. Qu’est ce jardin boutonneux pavé, De souvenirs grisants de bonheur, Où la vie s’écarte des perfidies,...

Lire la suite

JE ME CROYAIS ….

com

Ce matin-là, à l’aube, Le ciel est sombre Le parapluie à l’épaule La petite valise roule. De mon pas cadencé, Rapide presque paniquée J’arrive à l’arrêt du bus C’est le dernier bus nocturne ! Bien sûr trop en avance Enfin ! Il arrive, Moi qui me croyais...

Lire la suite

AVOIR UN IDEAL

com

Lorsque nous avons un idéal L’âme se régal L’idée d’un idéal C’est vivre tout simplement L’idéal ce n’est pas un moment Est une valeur sans tourment Avoir un idéal n’est pas forcément Celui qu’on évoque fréquemment Il est toujours personnel Même s’il...

Lire la suite

Le jugement, c’était hier.

com

Que me reprochez-vous ? Pourquoi tant de haine, Tant de méchanceté, À ceux qui ne vous sont rien ! Ils n’ont pas connu cette époque. Ils ne sont même pas descendants. De ceux qui vous ont spoliés, Voir, torturés vos ancêtres ! Vous vous dites croyants....

Lire la suite

La politique devrait être...

com

Pratiquer la politique C’est adhérer à Une étique La sagesse de l’immédiat Veut dire méfiance des médias La prudence dans la politique, Ne pas prendre de tics, Se méfier des diverses mafias, Sans être comme le séquoia. Il est même un devoir De redonner...

Lire la suite

Sensation curieuse

com

En regardant mon autel Ce soir mes yeux sont dans une brume J’ai eu une curieuse impression. Comme si j’étais dans l’au-delà. Ce sentiment est imperceptible Ancré sur le versant invisible Mes pensées flottaient au-dessus D’un monde totalement inconnu....

Lire la suite

Cocorico ! Songes d’un vendredi

com

Cocorico cri mon réveil il n’est plus temps de dormir ! En baillant je me souviens de ce songe à endormir, Quel vendredi me dis-je ! Je dois m’arrêter de gémir ! En me rappelant mon entretient avec ce Casimir. De l’au-delà, j’ai pu admirer le futur sous...

Lire la suite

Avril arrive

com

Avril arrive Sa nature dérive Enfin productive La joie passive Merles et grives Défile s’activent, D’une blague tardive. L’idée subtile Un mot volatile Petit et fragile Voit la compile Venue des îles. En vain serviles Près des bidonvilles. Ce froid fossile...

Lire la suite
1 2 > >>