Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

complies

JEUDI SAINT : VÊPRES MESSE DE LA CÈNE COMPLIES

JEUDI SAINT : VÊPRES MESSE DE LA CÈNE COMPLIES

VÊPRES Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen.
HYMNE : O MEMORIALE (BB 270
O Mémorial de la mort du Seigneur, Pain vivant donnant la vie à l’homme, Accorde à mon âme de vivre de Toi, Et de toujours Te goûter, Toi, son amour. Miséricordieux pélican, Seigneur Jésus, Purifie mes souillures par Ton sang, Dont une seule goutte suffit pour effacer Tous les péchés du monde. Lorsque je verrai Ta face dévoilée Enfin rendu bienheureux par la vue de ta gloire Je Te louerai avec Dieu le Père et l’Esprit En union avec l’assemblée des bienheureux.

PSAUME 71 – I. LE ROI DE PAIX ET SON ROYAUME
Dieu m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Lc 4, 18 Ant. Le Premier-né d’entre les morts, le Souverain des rois de la terre, a fait de nous le Royaume de Dieu son Père. – Dieu, donne au roi tes pouvoirs, * à ce Fils de roi, ta justice. – Qu’il gouverne ton peuple avec justice, * qu’il fasse droit aux malheureux ! – Montagnes, portez au peuple la paix, * collines, portez-lui la justice ! – Qu’il fasse droit aux malheureux de son peuple, * qu’il sauve les pauvres gens, qu’il écrase l’oppresseur ! – Qu’il dure sous le soleil et la lune * de génération en génération ! Vêpres | 3 – Qu’il descende comme la pluie sur les regains, * une pluie qui pénètre la terre. – En ces jours-là, fleurira la justice, * grande paix jusqu’à la fin des lunes ! – Qu’il domine de la mer à la mer, * et du Fleuve jusqu’au bout de la terre ! – Des peuplades s’inclineront devant lui, * ses ennemis lécheront la poussière. – Les rois de Tarsis et des Iles * apporteront des présents. – Les rois de Saba et de Seba * feront leur offrande. – Tous les rois se prosterneront devant lui, * tous les pays le serviront
. Ant
. Le Premier-né d’entre les morts, le Souverain des rois de la terre, a fait de nous le Royaume de Dieu son Père.
PSAUME 71 – II Ant. Le Seigneur délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours. – Il délivrera le pauvre qui appelle * et le malheureux sans recours. – Il aura souci du faible et du pauvre, * du pauvre dont il sauve la vie. – Il les rachète à l’oppression, à la violence ; * leur sang est d’un grand prix à ses yeux. – Qu’il vive ! On lui donnera l’or de Saba. * On priera sans relâche pour lui ; tous les jours, on le bénira. – Que la terre jusqu’au sommet des montagnes soit un champ de blé : * et ses épis onduleront comme la forêt du Liban ! – Que la ville devienne florissante * comme l’herbe sur la terre !

– Que son nom dure toujours ; * sous le soleil, que subsiste son nom ! – En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ; * que tous les pays le disent bienheureux ! – Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, * lui seul fait de merveilles ! – Béni soit à jamais son nom glorieux, * toute la terre soit remplie de sa gloire ! Amen ! Amen ! Ant. Le Seigneur délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours.
CANTIQUE (AP 11 – 12).
LE JUGEMENT DE DIEU
Ant. Les saints ont vaincu par le sang de l’Agneau, par la parole dont ils furent témoins. = À toi, nous rendons grâce, + Seigneur, Dieu de l’univers, * toi qui es, toi qui étais. – Tu as saisi ta grande puissance * et pris possession de ton règne. Ref. Nous te rendons grâce, ô notre Dieu. = Les peuples s’étaient mis en colère, + alors ta colère est venue * et le temps du jugement pour les morts, – le temps de récompenser tes serviteurs, les saints, les prophètes, * ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands.
Ref. = Maintenant voici le salut + et le règne et la puissance de notre Dieu, * voici le pouvoir de son Christ. – L’accusateur de nos frères est rejeté, * lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu. Ref. = Ils l’ont vaincu par le sang de l’Agneau, + par la parole dont ils furent les témoins, * renonçant à l’amour d’eux-mêmes, jusqu’à mourir. Vêpres |
5 – Soyez donc dans la joie, * cieux, et vous, habitants des cieux. Ref Ant. Les saints ont vaincu par le sang de l’Agneau, par la parole dont ils furent témoins.
.PAROLE DE DIEU HE 13, 8-15 ANTIENNE Christus factus est pro nobis obédiens usque ad mortem Pour nous, le Christ s’est fait obéissant jusqu’à la mort.
CANTIQUE DE LA VIERGE MARIE
Ant. Jésus prit le pain, le rompit, et le donna à ses disciples.

Mon âme exalte le Seigneur, * exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur. Parce qu’Il a regardé l’humilité de sa servante, * voici que désormais toutes les générations me diront bienheureuse. Car le Puissant a fait pour moi des merveilles, Saint est son nom. Sa miséricorde s’étend de génération en génération sur ceux qui Le craignent. Déployant la force de son bras, * Il disperse les orgueilleux qui s’élèvent en leur cœur. Il jette les puissants à bas de leur trône, * Il élève les humbles. Il comble de biens des affamés * et renvoie des riches les mains vides. Il relève Israël, son serviteur, * Il se souvient de sa miséricorde, comme il l’avait dit à nos pères, * en faveur d’Abraham et de sa descendance pour les siècles
INTERCESSION
Sanctifie le peuple que tu as racheté par ton sang.

NOTRE PÈRE
ORAISON
Bénissons le Seigneur – Nous rendons grâce à Dieu.

MESSE ENTRÉE : C’EST TOI, SEIGNEUR, LE PAIN ROMPU (D 293)
1 – Jésus, la nuit qu’il fut livré, rompit le pain et dit : “Prenez, mangez, voici mon corps, livré pour l’univers.” 2 – Jésus, la nuit qu’il fut livré, montra le vin et dit : “Prenez, buvez, voici mon sang, versé pour l’univers.” 3 – “Je donnerai gratuitement à ceux qui m’ont cherché, et tous les pauvres mangeront”, parole du Seigneur. 4 – “Je suis le pain qui donne vie : qui croit en moi vivra ; et je le ressusciterai au jour de mon retour.” 5 – “Je suis venu pour vous sauver et non pour vous juger : c’est notre Père qui m’envoie pour vous donner la vie”. 6 – Nous partageons un même pain dans une même foi, et nous formons un même corps : l’Église de Jésus.
LA SAGESSE A DRESSÉ UNE TABLE (D 37) Ref.
La Sagesse a dressé une table, Elle invite les hommes au festin. Venez au banquet du Fils de l’homme, Mangez et buvez la Pâque de Dieu.

 

1– Je bénirai le Seigneur en tout temps, Sa louange sans cesse en ma bouche. En Dieu mon âme trouve sa gloire, Que les pauvres m’entendent et soient en fête.
2– Avec moi magnifiez le Seigneur, Exaltons tous ensemble son Nom ! J’ai cherché le Seigneur et Il m’a répondu, De toutes mes terreurs, Il m’a délivré.
3– Tournez-vous vers le Seigneur, et vous serez illuminés, Votre visage ne sera pas confondu. Un pauvre a crié, et Dieu a entendu, Le Seigneur l’a sauvé de toutes ses angoisses.
4 – Saints du Seigneur, craignez le Seigneur. Ceux qui le craignent n’auront jamais faim. Les riches s’appauvrissent et ils ont faim, Mais ceux qui cherchent le Seigneur ne manquent de rien.

GLORIA Glória in excélsis Déo. Gloire à Dieu au plus haut des cieux. Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons. Nous te bénissons. 

Nous t’adorons. Nous te glorifions.
Nous te rendons grâce pour ton immense gloire.
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. 
Seigneur, Fils unique, Jésus-Christ. 
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père. 
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière. 
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. 
Car toi seul es saint. Toi seul es Seigneur. 
Toi seul es le Très-Haut : Jésus-Christ. 
Amen.
Avec le Saint-Esprit, dans la gloire de Dieu le Père. Amen.
8 | Jeudi Saint

1  LECTURE : LECTURE DU LIVRE DE L’EXODE
En ces jours-là, dans le pays d’Égypte, le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron : « Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois, il marquera pour vous le commencement de l’année. Parlez ainsi à toute la communauté d’Israël : le dix de ce mois, que l’on prenne un agneau par famille, un agneau par maison. Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau, elle le prendra avec son voisin le plus proche, selon le nombre des personnes. Vous choisirez l’agneau d’après ce que chacun peut manger. Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l’année. Vous prendrez un agneau ou un chevreau. Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du mois. Dans toute l’assemblée de la communauté d’Israël, on l’immolera au coucher du soleil. On prendra du sang, que l’on mettra sur les deux montants et sur le linteau des maisons où on le mangera. On mangera sa chair cette nuit-là, on la mangera rôtie au feu, avec des pains sans levain et des herbes amères. Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main. Vous mangerez en toute hâte : c’est la Pâque du Seigneur. Je traverserai le pays d’Égypte, cette nuit-là ; je frapperai tout premier-né au pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’au bétail. Contre tous les dieux de l’Égypte j’exercerai mes jugements : Je suis le Seigneur. Le sang sera pour vous un signe, sur les maisons où vous serez. Je verrai le sang, et je passerai : vous ne serez pas atteints par le fléau dont je frapperai le pays d’Égypte. Ce jour-là sera pour vous un mémorial. Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage. C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez. »

Ref. Bénis soient la coupe et le pain où ton peuple prend corps.
Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur. Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens ! Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur, moi, dont tu brisas les chaînes ?
Messe | 9 J
Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce, j’invoquerai le nom du Seigneur. Je tiendrai mes promesses au Seigneur, oui, devant tout son peuple.
2 E LECTURE : DE LA PREMIÈRE LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX CORINTHIENS
Frères, moi, Paul, j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. » Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.
ACCLAMATION DE L’ÉVANGILE (UL 7/1) Gloire à toi, Seigneur ! Gloire à toi, Seigneur ! Je vous donne un commandement nouveau : Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. Gloire à toi, Seigneur ! Gloire à toi, Seigneur !
ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT JEAN
Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit :
« C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. »
Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. »
Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit :
« Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds :
on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. » Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. »
HOMÉLIE LAVEMENT DES PIEDS : OÙ SONT AMOUR ET CHARITÉ (D 7) Ref.
Où sont amour et charité, Dieu est présent. 1 – Jésus sachant que son heure était venue De passer de ce monde à son Père, Ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, Il les aima jusqu’à la fin. 2 – Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, Aimez-vous les uns les autres. 3 – Moi, le Seigneur et le Maître, Je vous ai lavé les pieds. Je vous ai donné l’exemple Pour que vous agissiez de même. 4 – Celui qui voudra être grand parmi vous Se fera votre serviteur. Celui qui voudra être le premier d’entre vous Se fera votre esclave. 5 – Si je ne te lave pas les pieds, Tu n’auras pas de part avec moi. Ce que j’ai fait, tu ne le comprends pas maintenant, Heureux es-tu, si tu le fais.  6 – Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Je ne suis pas venu pour être servi mais pour servir Et donner ma vie en rançon pour la multitude Afin que vous ayez l’amour en vous. 7 – Il n’est pas de plus grand amour Que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
À ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples,
A l’amour que vous aurez les uns pour les autres.
OFFRANDE : UBI CARITAS (D 8) Ref. Ubi caritas et amor, ubi caritas Deus ibi est.
1 – Si j’avais toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, Qu’il me manque l’amour, et je ne suis rien. 2 – Si je donnais tous mes biens aux affamés, Si je me faisais brûler vif, Qu’il me manque l’amour, cela ne me sert de rien. 3 – L’amour prend patience, il ne s’irrite pas ; L’amour ne se réjouit pas de l’injustice, Il trouve sa joie dans la vérité, L’amour supporte tout, espère tout, pardonne tout.
4 – L’amour ne passera jamais ; Les prophéties disparaîtront ; les langues se tairont ; la connaissance passera ; La foi, l’espérance et la charité demeurent toutes les trois, La plus grande est la charité.
QU’ILS SOIENT UN (F MYR. 152)
 Qu’ils soient un, ô Père, en vérité. Qu’ils soient un comme toi et moi.
1 – O Père, j’ai livré ton nom à tous ces enfants que tu m’as confiés. 2 – O Père, je leur ai donné toutes ces paroles pour eux inspirées. 3 – O Père, je veux te prier pour qu’ils soient à toi, en fidélité. 4 – O Père, tu peux les garder de l’esprit du monde, par ta sainteté. 5 – O Père, j’ai voulu veiller pour qu’ils soient sauvés, dans ta vérité. 6 – O Père, tu m’as envoyé avec ces enfants, dans le monde entier. 7 – O Père, qu’ils soient rassemblés, ceux que ta parole aura transformés. 8 – O Père, tu m’as tant aimé, rassemble ces enfants, qu’ils soient glorifiés.
 SEIGNEUR, FOYER D’AMOUR
Seigneur, foyer d’amour. Faites-nous brûler de charité. 1 – Là où se trouve la haine, que nous annoncions l’amour ! Là où se trouve l’offense, que nous apportions le pardon ! 2 – Là où se trouve la discorde, que nous bâtissions la paix ! Là où se trouve l’erreur, que nous proclamions la vérité ! 3 – Là où se trouve le doute, que nous réveillions la foi ! Là où se trouve la détresse, que nous ranimions l’espérance ! 4 – Là où se trouve la tristesse, que nous suscitions la joie ! Là où se trouve les ténèbres, que nous répandions la lumière
 

 

PSAUME 115 : (HLH 133)

OFFERTOIRE : CANTIQUE DE L’AMOUR (CS 1) Ref.
Allez de l’avant dans vos découvertes de l’Amour, Devenez des Apôtres de l’Amour.
1 – L’Amour fait vivre et souffrir, L’Amour unit les cœurs, L’Amour fait réconcilier les plus grands ennemis. 2 – L’Amour pardonne et fait tout pardonner, L’Amour garde pur, L’Amour garde jeune. 6 – L’Amour, fleur de beauté incomparable au suave parfum, L’Amour, source de joie et de douleur, L’Amour, fruit de confiance, de Foi et d’Espérance. 7 – L’Amour renverse tous les obstacles à l’Amour, L’Amour fait aimer passionnément le Christ et sa Croix, L’Amour ressuscite les morts. 8 – L’Amour guérit les malades, L’Amour fait vivre de la force de Dieu, L’Amour rend fou de Jésus, de sa Croix.

COMMUNION : PAIN DE DIEU, PAIN ROMPU (D 41) Ref.
Pain rompu pour un monde nouveau, Gloire à toi, Jésus-Christ. Pain de Dieu, viens ouvrir nos tombeaux, Fais-nous vivre de l’Esprit. 
1 – Tu as donné ton corps pour la vie du monde, Tu as offert ta mort pour la paix du monde. 2 – Tu as rompu le pain qui restaure l’homme. À tous ceux qui ont faim s’ouvre ton royaume. 4 – Quand retentit pour toi l’heure du passage, Tu donnes sur la croix ta vie en partage. 6 – Les pauvres sont comblés de l’amour du Père. Son règne peut germer dans nos cœurs de pierre. 7 – Ton corps brisé unit le ciel à la terre. Dieu nous promet la vie en ce grand mystère.
PROCESSION AU REPOSOIR : 
Chante, ô ma langue, le mystère du Corps glorieux,
et du Sang précieux que le Roi des nations,
Fils d’une Mère féconde, a versé pour le rachat du monde.!
Adorons donc, prosternés, un si grand Sacrement!
Et que l’antique liturgie cède au rite nouveau :
Que la foi supplée à la faiblesse des sens. 
Qu’au Père et au Fils soient honneur et louange,
salut, gloire, puissance et bénédiction,  Amen
. Et qu’à Celui qui procède de l’un et de l’autre
DÉPOUILLEMENT DE L’AUTEL (PSAUME 21)
Ref. Ils partagent entre eux mes habits et tirent au sort mon vêtement.

 1– Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Loin de me sauver, les paroles que je rugis ! Le jour j’appelle, point de réponse, la nuit, point de silence pour moi. 2 – Et toi pourtant, Dieu Saint, qui habites les louanges d’Israël ! En toi nos Pères ont espéré, espéré et tu les as délivrés ; vers toi, quand ils criaient ils échappaient, en toi ils espéraient, jamais en vain. 3 – Et moi, ver, non point homme, honte du genre humain, rebut du peuple, tous ceux qui me voient me bafouent, ils ricanent et hochent la tête : « Il s’est remis au Seigneur qu’il le libère ! Qu’il le délivre puisqu’il est son ami ! » 6 – Je suis comme l’eau qui s’écoule et tous mes os se disloquent ; mon cœur est pareil à la cire, il fond au milieu de mes entrailles ; mon palais est sec comme un tesson, ma langue est collée à la mâchoire. 7 – Des chiens nombreux me cernent, une bande de vauriens m’assaillent ; ils me percent les mains et les pieds, et me couchent dans la poussière de la mort. 8 – Je peux compter tous mes os, ces gens me toisent, me surveillent ; ils partagent entre eux mes habits et tirent au sort mon vêtement. 9 – Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin, ô ma force, vite, à mon aide, délivre de l’épée mon âme, de la patte du chien, mon unique ; sauve-moi de la gueule du lion, de la corne du taureau ma pauvre âme. 11 – Car il n’a point méprisé, ni dédaigné la pauvreté du pauvre, ni caché de lui sa face, mais invoqué par lui, il écouta.
COMPLIES
Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. 

HYMNE : L’HEURE S’AVANCE (P 181)

1 –L’heure s’avance, fais-nous grâce, Toi dont le jour n’a pas de fin, Reste avec nous quand tout s’efface, Dieu des lumières sans déclin. 2 – Tu sais toi-même où sont nos peines, porte au Royaume nos travaux, Sans Toi notre œuvre serait vaine, viens préparer les temps nouveaux. 3 – Comme un veilleur attend l’aurore, nous appelons le jour promis, Mais si la nuit demeure encore, tiens-nous déjà pour tes amis. 4 – Dieu qui sans cesse nous enfantes, à Toi ces derniers mots du jour ! L’Esprit du Christ en nous les chante et les confie à ton amour.
PSAUME 87. LAMENTATION ET SUPPLICATION DANS UN PÉRIL EXTRÊME
C’est maintenant votre heure, c’est la domination des ténèbres. Lc 22, 53 Ant.
Le jour et la nuit, j’ai crié devant toi, Seigneur. – Seigneur, mon Dieu et mon salut, * dans cette nuit où je crie en ta présence,
– que ma prière parvienne jusqu’à toi, * ouvre l’oreille à ma plainte.
– Car mon âme est rassasiée de malheur, * ma vie est au bord de l’abîme ;
– on me voit déjà descendre à la fosse, * je suis comme un homme fini.
– Tu m’as mis au plus profond de la fosse, * en des lieux engloutis, ténébreux ;
– le poids de ta colère m’écrase, * tu déverses tes flots contre moi.
– Tu éloignes de moi mes amis, * tu m’as rendu abominable pour eux ;
– enfermé, je n’ai pas d’issue, * à force de souffrir, mes yeux s’éteignent.
– Je t’appelle, Seigneur, tout le jour, * je tends les mains vers toi :
– Moi, je crie vers toi, Seigneur ; * dès le matin, ma prière te cherche :
– pourquoi me rejeter, Seigneur, * pourquoi me cacher ta face ?
– Malheureux, frappé à mort depuis l’enfance, * je n’en peux plus d’endurer tes fléaux ;
– sur moi, ont déferlé tes orages : * tes effrois m’ont réduit au silence.
– Ils me cernent comme l’eau tout le jour, * ensemble ils se referment sur moi.
– Tu éloignes de moi amis et familiers ;* ma compagne, c’est la ténèbres.

 Le jour et la nuit, j’ai crié devant toi, Seigneur.

PAROLE DE DIEU 
Pour nous, le Christ s’est fait obéissant jusqu'à la mort

 

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et soeurs Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère veille sur notre nuit,

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : EN TOI SEIGNEUR, NOS VIES REPOSENT

CFC — CNPL

En toi Seigneur, nos vies reposent
Et prennent force dans la nuit ;
Tu nous prépares à ton aurore
Et tu nous gardes dans l'Esprit.

Déjà levé sur d'autres terres,
Le jour éveille les cités ;
Ami des hommes, vois leur peine
Et donne-leur la joie d'aimer.

Vainqueur du mal et des ténèbres,
Ô Fils de Dieu ressuscité,
Délivre-nous de l'adversaire
Et conduis-nous vers ta clarté !
ANTIENNE
Toi qui es bon et qui pardonnes, écoute ma prière !
PSAUME : 85

1 Écoute, Seigneur, réponds-moi,
car je suis pauvre et malheureux.
2 Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
sauve ton serviteur qui s’appuie sur toi.

3 Prends pitié de moi, Seigneur,
toi que j’appelle chaque jour.
4 Seigneur, réjouis ton serviteur :
vers toi, j’élève mon âme !

5 Toi qui es bon et qui pardonnes,
plein d’amour pour tous ceux qui t’appellent,
6 écoute ma prière, Seigneur,
entends ma voix qui te supplie.

7 Je t’appelle au jour de ma détresse,
et toi, Seigneur, tu me réponds.
8 Aucun parmi les dieux n’est comme toi,
et rien n’égale tes œuvres.

9 Toutes les nations, que tu as faites,
   viendront se prosterner devant toi *
et rendre gloire à ton nom, Seigneur,
10 car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

11 Montre-moi ton chemin, Seigneur, +
que je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu’il craigne ton nom.

12 Je te rends grâce de tout mon cœur,
Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ;
13 il est grand, ton amour pour moi :
tu m’as tiré de l’abîme des morts.

14 Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi, +
des puissants se sont ligués pour me perdre :
ils n’ont pas souci de toi.

15 Toi, Seigneur,
   Dieu de tendresse et de pitié, *
lent à la colère,
   plein d’amour et de vérité !

16 Regarde vers moi,
prends pitié de moi.
Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.

17 Accomplis un signe en ma faveur ; +
alors mes ennemis, humiliés, *
verront que toi, Seigneur,
   tu m’aides et me consoles.

PAROLE DE DIEU : 1 TH 5, 9B-10
Dieu nous a destinés à entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, mort pour nous afin de nous faire vivre avec lui, que nous soyons encore éveillés ou déjà endormis dans la mort.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
V/ C’est toi qui nous rachètes,
Seigneur, Dieu de vérité. R/
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE SYMÉON
Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons ; nous veillerons avec le Christ et nous reposerons en paix.
CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON
Seigneur, tandis que nous dormirons en paix, fais germer et grandir jusqu’à la moisson la semence du Royaume des cieux que nous avons jetée en terre par le travail de cette journée. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
BÉNÉDICTION
Que le Seigneur fasse resplendir sur nous son visage et nous accorde sa grâce. Amen.
HYMNE : SALUT, REINE DES CIEUX ! SALUT, REINE DES ANGES !
Salut, Reine des cieux ! Salut, Reine des anges !
Salut, Tige féconde ! Salut, Porte du ciel !
Par toi, la lumière s'est levée sur le monde.

Réjouis-toi, Vierge glorieuse,
belle entre toutes les femmes !
Salut, splendeur radieuse :
implore le Christ pour nous.

Voir les commentaires

Bonsoir,En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. Sur ton serviteur, que s'illumine ta face.

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l'ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

ANTIENNE
Le Seigneur te couvre de ses ailes, rien à craindre des terreurs de la nuit.
PSAUME : 90

1 Quand je me tiens sous l'abri du Très-Haut
et repose à l'ombre du Puissant,
2 je dis au Seigneur : « Mon refuge,
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

3 C'est lui qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique ; *
4 il te couvre et te protège.
Tu trouves sous son aile un refuge :
sa fidélité est une armure, un bouclier.

5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
6 ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.

7 Qu'il en tombe mille à tes côtés, +
qu'il en tombe dix mille à ta droite, *
toi, tu restes hors d'atteinte.

8 Il suffit que tu ouvres les yeux,
tu verras le salaire du méchant.
9 Oui, le Seigneur est ton refuge ;
tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

10 Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure :
11 il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.

12 Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte les pierres ;
13 tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.

14 « Puisqu'il s'attache à moi, je le délivre ;
je le défends, car il connaît mon nom.
15 Il m'appelle, et moi, je lui réponds ;
je suis avec lui dans son épreuve.

« Je veux le libérer, le glorifier ; +
16 de longs jours, je veux le rassasier, *
et je ferai qu'il voie mon salut. »

PAROLE DE DIEU : AP 22, 4-5
Les serviteurs de Dieu verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
V/ Sur ton serviteur, que s'illumine ta face. R/
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON
Notre Seigneur et notre Dieu, tu nous as fait entendre ton amour au matin de la Résurrection ; quand viendra pour nous le moment de mourir, que ton souffle de vie nous conduise en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
BÉNÉDICTION

Que  le Seigneur nous bénisse et nous garde,
le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Amen.

HYMNE : SALVE, REGINA, MATER MISERICORDIÆ
Salve, Regina, mater misericordiæ ;
vita dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Evæ.
Ad te suspiramus, gementes et flentes
in hac lacrimarum valle.

Eia ergo, advocata nostra,
illos tuos misericordes oculos
ad nos converte.
Et Iesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exsilium ostende.
Ô clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et soeurs Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles a ce moment que le jour fuit !

Bonsoir mes frères et soeurs Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles a ce moment que le jour fuit !
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

 

HYMNE : FERME MES YEUX POUR REVOIR TES MERVEILLES

J.F Frié — Chalet

Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles
en ce moment que le jour fuit !
Allume dans la nuit
une clarté nouvelle !

Que le silence alentour me console
de la faiblesse de ma foi,
puisque j'écoute en moi
résonner ta parole !

Jusqu'à demain, si se lève l'aurore,
je t'abandonne mon esprit !
Ta grâce me suffit,
c'est elle que j'implore.
ANTIENNE

Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

PSAUME : 4

2 Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

3 Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
l'amour du néant et la course au mensonge ?

4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

6 Offrez les offrandes justes
et faites confiance au Seigneur.

7 Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? » *
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

ANTIENNE

Au long des nuits, bénissez le Seigneur !

PSAUME : 133
1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
vous qui servez le Seigneur,
qui veillez dans la maison du Seigneur
au long des nuits.

2 Levez les mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.
3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui a fait le ciel et la terre !
PAROLE DE DIEU : DT 6, 4-8A
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
ORAISON

Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l’as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur nous bénisse,
qu’il nous accorde une nuit tranquille
et nous garde dans la paix. Amen.

HYMNE : SAINTE MÈRE DE NOTRE RÉDEMPTEUR

Sainte Mère de notre Rédempteur
Porte du ciel, toujours ouverte,
Étoile de la mer,
Viens au secours du peuple qui tombe
et qui cherche à se relever.
Tu as enfanté, ô merveille !
celui qui t'a créée,
et tu demeures toujours vierge.
Accueille le salut de l'ange Gabriel
et prends pitié de nous, pécheurs.

Voir les commentaires

Bonnsoir mes frères et mes soeurs Que cette nuit vous soit bénéfique par la foi en notre Dieu

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l'ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

ANTIENNE

Dieu, ma forteresse et mon abri !

PSAUME : 30 - I

2 En toi, Seigneur, j'ai mon refuge ;
garde-moi d'être humilié pour toujours.

Dans ta justice, libère-moi ;
3 écoute, et viens me délivrer.
Sois le rocher qui m'abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.

4 Ma forteresse et mon roc, c'est toi :
pour l'honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.
5 Tu m'arraches au filet qu'ils m'ont tendu ;
oui, c'est toi mon abri.

6 En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
7 Je hais les adorateurs de faux dieux,
et moi, je suis sûr du Seigneur.

8 Ton amour me fait danser de joie :
tu vois ma misère et tu sais ma détresse.
9 Tu ne m'as pas livré aux mains de l'ennemi ;
devant moi, tu as ouvert un passage.

ANTIENNE

Près de toi se trouve le pardon.

PSAUME : 129
1 Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
2 Seigneur, écoute mon appel ! *
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

3 Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ? *
4 Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

5 J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
je l’espère, et j’attends sa parole.

6 Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
7 attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat. *
8 C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.
PAROLE DE DIEU : EP 4, 30.32
En vue de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Tu vois ma misère, tu sais ma détresse. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Seigneur Jésus Christ, dont le joug est facile et le fardeau léger, nous venons remettre en tes mains le fardeau de ce jour, accorde-nous de trouver près de toi le repos. Toi qui règnes pour les siècles des siècles.

BÉNÉDICTION

Que Dieu, dans sa toute-puissance,
éloigne de nous le mal,
et nous tienne en sa bénédiction. Amen.

HYMNE : ALMA REDEMPTORIS MATER,
Alma Redemptoris Mater,
quæ pervia cæli porta manes, et stella maris,
succurre cadenti, surgere qui curat, populo :
tu quæ genuisti, natura mirante,
tuum sanctum Genitorem,
Virgo prius ac posterius,
Gabrielis ab ore sumens illud Ave,
peccatorum miserere.

Voir les commentaires

Bonsoir, à demain Tu vois ma misère, tu sais ma détresse En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l'ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

ANTIENNE

Dieu, ma forteresse et mon abri !

PSAUME : 30 - I

2 En toi, Seigneur, j'ai mon refuge ;
garde-moi d'être humilié pour toujours.

Dans ta justice, libère-moi ;
3 écoute, et viens me délivrer.
Sois le rocher qui m'abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.

4 Ma forteresse et mon roc, c'est toi :
pour l'honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.
5 Tu m'arraches au filet qu'ils m'ont tendu ;
oui, c'est toi mon abri.

6 En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
7 Je hais les adorateurs de faux dieux,
et moi, je suis sûr du Seigneur.

8 Ton amour me fait danser de joie :
tu vois ma misère et tu sais ma détresse.
9 Tu ne m'as pas livré aux mains de l'ennemi ;
devant moi, tu as ouvert un passage.

ANTIENNE

Près de toi se trouve le pardon.

PSAUME : 129
1 Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
2 Seigneur, écoute mon appel ! *
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

3 Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ? *
4 Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

5 J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
je l’espère, et j’attends sa parole.

6 Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
7 attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat. *
8 C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.
PAROLE DE DIEU : EP 4, 30.32
En vue de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Tu vois ma misère, tu sais ma détresse. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Seigneur Jésus Christ, dont le joug est facile et le fardeau léger, nous venons remettre en tes mains le fardeau de ce jour, accorde-nous de trouver près de toi le repos. Toi qui règnes pour les siècles des siècles.

BÉNÉDICTION

Que Dieu, dans sa toute-puissance,
éloigne de nous le mal,
et nous tienne en sa bénédiction. Amen.

HYMNE : ALMA REDEMPTORIS MATER,

Alma Redemptoris Mater,
quæ pervia cæli porta manes, et stella maris,
succurre cadenti, surgere qui curat, populo :
tu quæ genuisti, natura mirante,
tuum sanctum Genitorem,
Virgo prius ac posterius,
Gabrielis ab ore sumens illud Ave,
peccatorum miserere.

 

Voir les commentaires

Que le Seigneur tourne vers nous son visage et nous apporte la paix. Amen.

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : VIENNE LA NUIT DE DIEU

P. Griolet — Levain

R/ Vienne la nuit de Dieu,
Vienne la nuit des hommes,
Vienne toute la paix,
Ô nuit de Jésus Christ !
(Alléluia ! Amen !)

Toi que j'ai cherché, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai reçu,
Donne-moi le repos de ce jour !

Toi que j'ai chanté, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai prié,
Donne-moi le repos de ce jour !

Toi que j'ai nié, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai aimé,
Donne-moi le repos de ce jour !

R/ Vienne la nuit de Dieu,
Vienne la nuit des hommes,
Vienne toute la paix,
Ô nuit de Jésus Christ !
(Alléluia ! Amen !)

ANTIENNE

Pour l’honneur de ton nom, Seigneur, fais-moi vivre.

PSAUME : 142
1 Seigneur, entends ma prière ; +
dans ta justice écoute mes appels, *
dans ta fidélité réponds-moi.
2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
aucun vivant n’est juste devant toi.

3 L’ennemi cherche ma perte,
il foule au sol ma vie ;
il me fait habiter les ténèbres
avec les morts de jadis.
4 Le souffle en moi s’épuise,
mon cœur au fond de moi s’épouvante.

5 Je me souviens des jours d’autrefois,
je me redis toutes tes actions, *
sur l’œuvre de tes mains je médite.
6 Je tends les mains vers toi,
me voici devant toi comme une terre assoiffée.

7 Vite, réponds-moi, Seigneur :
je suis à bout de souffle !
Ne me cache pas ton visage :
je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

8 Fais que j’entende au matin ton amour,
car je compte sur toi.
Montre-moi le chemin que je dois prendre :
vers toi, j’élève mon âme !

9 Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
j’ai un abri auprès de toi.
10 Apprends-moi à faire ta volonté,
car tu es mon Dieu.
Ton souffle est bienfaisant :
qu’il me guide en un pays de plaines.

11 Pour l’honneur de ton nom,
Seigneur, fais-moi vivre ;
à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.
[12]
PAROLE DE DIEU : 1 P 5, 8-9A
Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Écoute et viens me délivrer. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Dieu qui es fidèle et juste, réponds à ton Église en prière, comme tu as répondu à Jésus, ton serviteur. Quand le souffle en elle s’épuise, fais-la vivre du souffle de ton Esprit : qu’elle médite sur l’œuvre de tes mains, pour avancer, libre et confiante, vers le matin de sa Pâque. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur tourne vers nous son visage
et nous apporte la paix. Amen.

HYMNE : SALVE, REGINA, MATER MISERICORDIÆ
Salve, Regina, mater misericordiæ ;
vita dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Evæ.
Ad te suspiramus, gementes et flentes
in hac lacrimarum valle.

Eia ergo, advocata nostra,
illos tuos misericordes oculos
ad nos converte.
Et Iesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exsilium ostende.
Ô clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et mes soeurs

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : FERME MES YEUX POUR REVOIR TES MERVEILLES

J.F Frié — Chalet

Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles
en ce moment que le jour fuit !
Allume dans la nuit
une clarté nouvelle !

Que le silence alentour me console
de la faiblesse de ma foi,
puisque j'écoute en moi
résonner ta parole !

Jusqu'à demain, si se lève l'aurore,
je t'abandonne mon esprit !
Ta grâce me suffit,
c'est elle que j'implore.
ANTIENNE

Nos yeux ont vu le salut : Qui peut nous ravir notre joie ?

PSAUME : 4

2 Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

3 Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
l'amour du néant et la course au mensonge ?

4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

6 Offrez les offrandes justes
et faites confiance au Seigneur.

7 Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? » *
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

ANTIENNE

Sur le pays de l'ombre, une lumière s'est levée.

PSAUME : 133
1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
vous qui servez le Seigneur,
qui veillez dans la maison du Seigneur
au long des nuits.

2 Levez les mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.
3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui a fait le ciel et la terre !
PAROLE DE DIEU : DT 6, 4-8A
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Tu es le Dieu fidèle qui garde son Alliance. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

J'ai vu de mes yeux le Sauveur : lumière des peuples.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l'as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur nos bénisse,
qu'il nous accorde une nuit tranquille
et nous garde dans la paix. Amen.

HYMNE : ALMA REDEMPTORIS MATER,
Alma Redemptoris Mater,
quæ pervia cæli porta manes, et stella maris,
succurre cadenti, surgere qui curat, populo :
tu quæ genuisti, natura mirante,
tuum sanctum Genitorem,
Virgo prius ac posterius,
Gabrielis ab ore sumens illud Ave,
peccatorum miserere.

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et soeurs C'est toi qui nous rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

INTRODUCTION
 

Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
 

(Temps de silence)
 

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission ; oui, j'ai vraiment péché. C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu. 

 

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Amen.

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

 

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les fantômes de la nuit ;
Préserve-nous de l'ennemi,
Que ton amour sans fin nous garde.

 

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

ANTIENNE
 

Fais lever sur nous la lumière de ta face.

PSAUME : 4

2 Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

3 Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
l'amour du néant et la course au mensonge ?

4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

6 Offrez les offrandes justes
et faites confiance au Seigneur.

7 Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? » *
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

PSAUME : 133
1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
vous qui servez le Seigneur,
qui veillez dans la maison du Seigneur
au long des nuits.

2 Levez les mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.
3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui a fait le ciel et la terre !
PAROLE DE DIEU : (DT 6, 4-8A)
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (T.P. : * alléluia, alléluia.)

V/ C'est toi qui nous rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (T.P. : * alléluia, alléluia.)

     Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit.

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (T.P. : * alléluia, alléluia.)

ANTIENNE
 

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons,
garde-nous quand nous dormons,
nous veillerons avec le Christ
et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMEON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël
.

ORAISON

Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l’as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BENEDICTION

Que le Seigneur tout-puissant nous accorde une nuit reposante et une fin parfaite. Amen.

ANTIENNES FINALES À LA VIERGE MARIE (SOUS L'ABRI DE TA MISÉRICORDE)
Sous l'abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières
quand nous sommes dans l'épreuve,
mais de tous les dangers
délivre-nous toujours,
Vierge glorieuse, Vierge bienheureuse.
 

Voir les commentaires

Tous les Prophètes ont parlés d'Elie mais Elie et Jean-Baptiste sont: les messagers persécutés

 

Elie et Jean-Baptiste :
les messagers persécutés

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 17,10-13.


Descendant de la montagne, les disciples interrogèrent Jésus :
« Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d'abord ? »
Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place.
Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu'ils ont voulu. Et de même, le Fils de l'homme va souffrir par eux. »

Alors les disciples comprirent qu'il leur parlait de Jean le Baptiste.
 

 

Méditation de l'évangile du samedi 14 décembre

Elie et Jean-Baptiste ont été persécutés (et même tué, pour le Baptiste), parce qu'ils ont été les messagers intraitables de Dieu :
"De la même façon, le Fils de l'homme aussi doit souffrir de leur part !"
 
Et cela spécialement de la part des hommes en place qui craignent pour leur influence.


"Et comme ils descendaient de la montagne, Il leur défendit de raconter à personne ce qu'ils avaient vu, si ce n'est quand le Fils de l'homme serait ressuscité des morts"

Si Jésus insiste sur ce titre : "Le Fils de l'homme", c'est que ce titre le place comme l'arbitre des hommes. Il se donne comme les prémices de la moisson humaine, le premier des ressuscités !

Et ils gardèrent sa recommandation, se demandant entre eux ce que signifiait "quand Il serait ressuscité des morts"

Et c'est bien normal, les amis de Jésus ne comprennent rien à cette annonce de mort. Cette perspective du Messie souffrant leur échappe totalement : ils se demandaient entre eux ce que signifiait :"quand Il serait ressuscité des morts" 

"Et les disciples l'interrogèrent disant : que disent donc les scribes, qu'Elie doit venir d'abord ? Il répondit et dit :" Elie donc revient et il remettra tout en ordre ; pourtant... Je vous dis qu'Elie est déjà venu. Et ils ne l'ont pas reconnu, mais ils en ont agi envers lui comme ils ont voulu. De la même façon, le Fils de l'homme aussi doit souffrir de leur part !"

Jésus, en leur remettant sous les yeux le rôle difficile d'Elie persécuté et du nouvel Elie tué par Hérode, les amène à envisager sa propre mort. Là, les apôtres ne comprennent pas. Par contre ils ont fort bien saisi cette référence à Jean-Baptiste. Si ces témoins ont glissé cette réflexion pour authentifier leurs dires sur la résurrection, ce sont des faussaires vraiment doués ! …

Non, ils avouent tout simplement ne rien avoir compris à cette annonce. Matthieu précise la réponse de Jésus et éclaire le texte de Marc.

Elie et Jean-Baptiste ont été persécutés (et même tué, pour le Baptiste), parce qu'ils ont été les messagers intraitables de Dieu :"De la même façon, le Fils de l'homme aussi doit souffrir de leur part !" Et cela spécialement de la part des hommes en place qui craignent pour leur influence.

"Alors les disciples comprirent qu'Il leur avait parlé de Jean Le Baptiste"

Tout cela deviendra lumineux pour eux, mais seulement après la mort et la résurrection du Seigneur.

 

Père Gabriel

103126-elie-et-jean-baptiste-les-messagers-persecutes

Saint Augustin (354-430)
 

évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église

Les Discours sur les psaumes, Ps 109; CCL 40, 1601-1603 (trad. bréviaire, 2e merc. Avent, rev. )

« Tous les prophètes, ainsi que la Loi, ont parlé jusqu’à Jean » (Mt 11,13)

Dieu a fixé un temps pour ses promesses, et un temps pour accomplir ce qu'il a promis. Le temps des promesses était le temps des prophètes,
 jusqu'à Jean Baptiste ; à partir de lui et jusqu'à la fin, c'est le temps d'accomplir ce qui a été promis. Il est fidèle, Dieu qui s'est fait notre débiteur, non en recevant quelque chose de nous, mais en nous promettant de si grandes choses. C'était peu de promettre : il a voulu encore s'engager par écrit, en dressant avec nous comme un contrat de ses promesses ; ainsi, lorsqu'il commencerait à s'acquitter de ses promesses, nous pourrions considérer dans l'Écriture l'ordre où devait se réaliser ce qu'il a promis. C'est pourquoi le temps de la prophétie, comme nous l'avons dit souvent, était la prédiction des promesses.
            Il a promis le salut éternel, la vie bienheureuse sans fin avec les anges, et l'héritage qui ne peut pas se flétrir (1P 1,4), la gloire éternelle, la douceur de son visage, la demeure de sa sainteté dans les cieux, et par la résurrection des morts, désormais aucune crainte de mourir. Telle est sa promesse, comme le but vers lequel se porte tout notre élan, et quand nous y serons parvenus, nous n'aurons plus rien à rechercher, plus rien à exiger.
            Et le plan selon lequel nous parviendrons à ce but final, il nous l'a montré par ses promesses et ses annonces. En effet, il a promis aux hommes la divinité, aux mortels l'immortalité, aux pécheurs la justification, aux humiliés la glorification.

 

 

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : FERME MES YEUX POUR REVOIR TES MERVEILLES

J.F Frié — Chalet

Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles
en ce moment que le jour fuit !
Allume dans la nuit
une clarté nouvelle !

Que le silence alentour me console
de la faiblesse de ma foi,
puisque j'écoute en moi
résonner ta parole !

Jusqu'à demain, si se lève l'aurore,
je t'abandonne mon esprit !
Ta grâce me suffit,
c'est elle que j'implore.
ANTIENNE

Fais lever sur nous la lumière de ta face.

PSAUME : 4

2 Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

3 Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
l'amour du néant et la course au mensonge ?

4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

6 Offrez les offrandes justes
et faites confiance au Seigneur.

7 Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? » *
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

ANTIENNE

Les ténèbres s’en vont, déjà brille la vraie lumière.

PSAUME : 133
1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
vous qui servez le Seigneur,
qui veillez dans la maison du Seigneur
au long des nuits.

2 Levez les mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.
3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui a fait le ciel et la terre !
PAROLE DE DIEU : DT 6, 4-8A
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Tu es le Dieu fidèle qui garde son Alliance. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Avant de connaître la mort, tu verras le Christ, ton Sauveur.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l’as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur nous bénisse,
qu’il nous accorde une nuit tranquille
et nous garde dans la paix. Amen.

HYMNE : SOUS L'ABRI DE TA MISÉRICORDE
Sous l'abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières
quand nous sommes dans l'épreuve,
mais de tous les dangers
délivre-nous toujours,
Vierge glorieuse, Vierge bienheureuse.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>