Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

parole de dieu

Bonsoir mes frères et soeurs C'est toi qui nous rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

INTRODUCTION
 

Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
 

(Temps de silence)
 

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission ; oui, j'ai vraiment péché. C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu. 

 

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Amen.

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

 

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les fantômes de la nuit ;
Préserve-nous de l'ennemi,
Que ton amour sans fin nous garde.

 

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

ANTIENNE
 

Fais lever sur nous la lumière de ta face.

PSAUME : 4

2 Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

3 Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
l'amour du néant et la course au mensonge ?

4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

6 Offrez les offrandes justes
et faites confiance au Seigneur.

7 Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? » *
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

PSAUME : 133
1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
vous qui servez le Seigneur,
qui veillez dans la maison du Seigneur
au long des nuits.

2 Levez les mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.
3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui a fait le ciel et la terre !
PAROLE DE DIEU : (DT 6, 4-8A)
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (T.P. : * alléluia, alléluia.)

V/ C'est toi qui nous rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (T.P. : * alléluia, alléluia.)

     Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit.

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. (T.P. : * alléluia, alléluia.)

ANTIENNE
 

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons,
garde-nous quand nous dormons,
nous veillerons avec le Christ
et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMEON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël
.

ORAISON

Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l’as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BENEDICTION

Que le Seigneur tout-puissant nous accorde une nuit reposante et une fin parfaite. Amen.

ANTIENNES FINALES À LA VIERGE MARIE (SOUS L'ABRI DE TA MISÉRICORDE)
Sous l'abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières
quand nous sommes dans l'épreuve,
mais de tous les dangers
délivre-nous toujours,
Vierge glorieuse, Vierge bienheureuse.
 

Voir les commentaires

L'Annonciation

L'Annonciation
OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Allons au-devant de celui qui vient.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : Ô VIENS, JÉSUS, Ô VIENS, EMMANUEL

CFC — CNPL

Ô viens, Jésus, ô viens, Emmanuel,
Nous dévoiler le monde fraternel
Où ton amour, plus fort que la mort,
Nous régénère au sein d’un même corps.

R/ Chantez, chantez, il vient à notre appel
combler nos cœurs, Emmanuel.

Ô viens, Berger que Dieu nous a promis,
Entends au loin ton peuple qui gémit ;
Dans la violence il vit son exil,
De ses souffrances quand renaîtra-t-il ?

Ô viens, Jésus, et dans la chair blessée,
Fleuris pour nous, racine de Jessé ;
Près de l’eau vive, l’arbre planté
Soulève jusqu’à Dieu le monde entier.

Ô viens, Jésus, tracer notre chemin,
Visite-nous, Étoile du matin,
Du fond de nos regards fais monter
L’éclat soudain du jour d’éternité.
ANTIENNE

Dieu se lèvera du Liban, resplendissant comme l'aurore.

PSAUME : 118-19
145 J’appelle de tout mon cœur : réponds-moi ;
je garderai tes commandements.
146 Je t’appelle, Seigneur, sauve-moi ;
j’observerai tes exigences.
147 Je devance l’aurore et j’implore :
j’espère en ta parole.
148 Mes yeux devancent la fin de la nuit
pour méditer sur ta promesse.
149 Dans ton amour, Seigneur, écoute ma voix :
selon tes décisions fais-moi vivre !
150 Ceux qui poursuivent le mal s’approchent,
ils s’éloignent de ta loi.
151 Toi, Seigneur, tu es proche,
tout dans tes ordres est vérité.
152 Depuis longtemps je le sais :
tu as fondé pour toujours tes exigences.
ANTIENNE

Je regarde vers mon Dieu : j'attends mon Sauveur.

PSAUME : CANTIQUE DE LA SAGESSE (SG 9)

1 Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse,
par ta parole tu fis l'univers,
2 tu formas l'homme par ta Sagesse
pour qu'il domine sur tes créatures,
3 qu'il gouverne le monde avec justice et sainteté,
qu'il rende, avec droiture, ses jugements.

4 Donne-moi la Sagesse,
assise près de toi.

Ne me retranche pas du nombre de tes fils :
5 je suis ton serviteur, le fils de ta servante,
un homme frêle et qui dure peu,
trop faible pour comprendre les préceptes et les lois.
6 Le plus accompli des enfants des hommes, *
s'il lui manque la Sagesse que tu donnes,
   sera compté pour rien.

9 Or la Sagesse est avec toi,
elle qui sait tes œuvres ;
elle était là quand tu fis l'univers, *
elle connaît ce qui plaît à tes yeux,
   ce qui est conforme à tes décrets.
10 Des cieux très saints, daigne l'envoyer,
fais-la descendre du trône de ta gloire.

Qu'elle travaille à mes côtés
et m'apprenne ce qui te plaît.
11 Car elle sait tout, comprend tout, *
guidera mes actes avec prudence,
   me gardera par sa gloire.

ANTIENNE

Prépare-toi, Israël, à recontrer ton Dieu, car il vient !

PSAUME : 116
1 Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays !

2 Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !
PAROLE DE DIEU : (IS 7 14B-15)
Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils, et on l’appellera Emmanuel, (c’est-à-dire : Dieu avec nous). De crème et de miel il se nourrira, et il saura rejeter le mal et choisir le bien.
RÉPONS

R/ Le Seigneur est avec toi,

 

* Marie, pleine de grâce.

 

V/ Dieu t'a regardée : il a comblé ton attente, *

 

V/ Il vient, le jour se lève ; la terre entière exulte. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Ne craignez pas : bientôt le Seigneur sera près de vous !

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Prions notre Seigneur Jésus Christ qui nous visite dans sa grande miséricorde :


R/

Viens, Seigneur Jésus ! Viens, tendresse de Dieu !

 

Tu es sorti du sein du Père pour revêtir notre humanité ;
libère notre vie du péché et de la seconde mort.

 

Tu viendras manifester ta gloire parmi tes élus ;
fais entendre aujourd'hui ton appel à ceux qui sont loin de toi.

 

Nous nous glorifions dans ta louange ;
dès maintenant, visite-nous par ton salut.

 

Tu nous as conduits, par la foi, vers la lumière :
fais-nous vivre, par ta justice, de manière à te plaire.

 
NOTRE PÈRE
.ORAISON

Écoute avec bonté, Seigneur, la prière de ton peuple qui se réjouit de la venue de ton Fils en notre chair ; puissions-nous obtenir le bonheur de la vie éternelle quand il viendra dans sa gloire. Lui qui règne.

PRIÈRE SCOUTE : PRIÈRE DE ST IGNACE

Seigneur Jésus,
Apprenez-nous à être généreux,
A vous servir comme vous le méritez,
A donner sans compter,
A combattre sans souci des blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A nous dépenser sans attendre d'autre récompense
Que celle de savoir
Que nous faisons votre Sainte Volonté.
Amen.

PREMIÈRE LECTURE
« Voici mon bien-aimé qui vient. Il bondit sur les montagnes » (Ct 2, 8-14)

La voix de mon bien-aimé !
C’est lui, il vient…
Il bondit sur les montagnes,
il court sur les collines,
    mon bien-aimé, pareil à la gazelle,
au faon de la biche.
Le voici, c’est lui qui se tient
derrière notre mur :
il regarde aux fenêtres,
guette par le treillage.
    Il parle, mon bien-aimé,
il me dit :
    Lève-toi, mon amie, ma toute belle,
et viens…

    Vois,
l’hiver s’en est allé,
les pluies ont cessé,
elles se sont enfuies.

    Sur la terre apparaissent les fleurs,
le temps des chansons est venu
et la voix de la tourterelle s’entend
sur notre terre.

    Le figuier a formé ses premiers fruits,
la vigne fleurie exhale sa bonne odeur.
Lève-toi, mon amie, ma toute belle,
et viens…

    Ma colombe, dans les fentes du rocher,
dans les retraites escarpées,
que je voie ton visage,
que j’entende ta voix !
Ta voix est douce
et ton visage, charmant.

            – Parole du Seigneur.

OU BIEN

PREMIÈRE LECTURE
« Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi » (So 3, 14-18a)

    Pousse des cris de joie, fille de Sion !
Éclate en ovations, Israël !
Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie,
fille de Jérusalem !
    Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi,
il a écarté tes ennemis.
Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi.
Tu n’as plus à craindre le malheur.

    Ce jour-là, on dira à Jérusalem :
« Ne crains pas, Sion !
Ne laisse pas tes mains défaillir !
    Le Seigneur ton Dieu est en toi,
c’est lui, le héros qui apporte le salut.
Il aura en toi sa joie et son allégresse,
il te renouvellera par son amour ;
il exultera pour toi et se réjouira,
    comme aux jours de fête. »

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 32 (33), 2-3, 11-12, 20-21)
R/

Criez de joie pour le Seigneur,
chantez lui le cantique nouveau.

Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.
Chantez-lui le cantique nouveau,
de tout votre art soutenez l’ovation.

Le plan du Seigneur demeure pour toujours,
les projets de son cœur subsistent d’âge en âge.
Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu,
heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine !

Nous attendons notre vie du Seigneur :
il est pour nous un appui, un bouclier.
La joie de notre cœur vient de lui,
notre confiance est dans son nom très saint.

ÉVANGILE
« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1, 39-45)

En ces jours-là,
Marie se mit en route et se rendit avec empressement
vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
    Elle entra dans la maison de Zacharie
et salua Élisabeth.
    Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie,
l’enfant tressaillit en elle.
Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
    et s’écria d’une voix forte :
« Tu es bénie entre toutes les femmes,
et le fruit de tes entrailles est béni.
    D’où m’est-il donné
que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
    Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles,
l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
    Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles
qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

L'ANNONCIATION

 

Cette femme intelligente qui s'est posée des questions au sujet de ce compliment : "Comblée-de-grâce", car elle en avait trop bien compris l'excès, réalise de même, après cette première mise au point de l'ange Gabriel, que la description du Messie qu'il lui fait, et dont il lui demande de devenir la mère, change tout pour elle.

« Voici la servante du Seigneur ; que tout m'advienne selon ta parole. » Alors l'ange la quitta.

 


Méditation de l'évangile du vendredi 19 décembre 

J'aime à venir méditer avec vous quelques instants les textes de l'Annonciation. La Vierge Marie y reste au centre de nos pensées et nous introduit au cœur du Mystère de Jésus, son enfant : Fils de l'homme et Fils de Dieu.

L'ange entra chez elle et dit : "Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu."

A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

On semble dire parfois que la Sainte Vierge fut troublée par la présence de l'ange Gabriel venu surprendre une vierge timide. Le texte de Luc, qui nous vient de Marie et qui traduit ses sentiments profonds, ne nous fait part que de son étonnement devant la parole : " elle fut toute bouleversée" et de la crainte spirituelle qui tourmentait son esprit devant la qualité de cette salutation : "et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. "

Elle avait bien saisi le sens des paroles de ce "Comblée-de-grâce", mais ne comprenait pas comment il pouvait s'adresser à Elle. Aussi, la réponse de l'ange est-elle dans ce sens : " Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu" et ma salutation n'est pas une exagération de ma part, de belles paroles ampoulées, mais elle puise sa valeur devant l'attitude même de Dieu à ton égard; Cette gratuité de l'amour, nulle autre mieux que Marie ne pouvait la si bien comprendre; Et l'ange ajoute :

"Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin."

Cette femme intelligente qui s'est posée des questions au sujet de ce compliment : "Comblée-de-grâce", car elle en avait trop bien compris l'excès, réalise de même, après cette première mise au point de l'ange Gabriel, que la description du Messie qu'il lui fait, et dont il lui demande de devenir la mère, change tout pour elle.

Dans la lumière du Messie, Fils du Très-Haut, Fils de David, elle devra enfanter, et là, dans sa vie spirituelle, dans sa vie d'union à Dieu, s'installe une faille, car Dieu l'a prise depuis longtemps, elle s'est donnée à lui seul; aussi l'interrogation jaillit-elle, sans trouble d'ailleurs :" Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? "

Elle ne demande pas de signe, comme Zacharie, mais elle pose une question fondamentale pour elle : comment restera-t-elle dans l'amour intégral, exclusif de Dieu, tout en devenant mère ?

La réponse de l'ange lui donne la solution d'une manière splendide et inattendue : " L'Esprit-Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ". L'ombre qui vient de Dieu n'est que lumière, et cette zone incomprise de la maternité, coupant la Vierge du grand idéal d'union parfaite, d'union au sens étymologique avec son Dieu, s'éclaire brusquement aux paroles du messager de Dieu. Non seulement l'union n'est pas menacée, mais elle est renforcée, poussée jusqu'à la dernière puissance dont est capable un être humain.

"....L'Esprit-Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. "

Maintenant la réponse monte aux lèvres de Marie : " Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. " Et déjà germe en son cœur la joie profonde et tranquille du Magnificat, avec le Fils qu'elle porte.

Père Gabriel.

 

Voir les commentaires

Le Seigneur par sa lumière dissipe nos ténèbres et nous ouvre à son amour

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
(Alléluia.)

 

ANTIENNE INVITATOIRE

Réjouissez-vous dans le Seigneur ! Réjouissez-vous, car il est proche !

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : UN JOUR VIENDRA OÙ DIEU SE MONTRERA

D. Hameline — Fleurus

Un jour viendra où Dieu se montrera,
Un jour verra la fin de nos combats,
Printemps de gloire aux plaines de la mort,
Sa vie joyeuse éveillera les corps,
Et Dieu vivant sera pour toujours
Le cœur d’un monde ouvert à l’amour.

Demain peut-être à l’heure du sommeil,
Voleur de nuit, le Maître du soleil
Viendra lever les doutes et les peurs,
Ami offrant le pain de ses douleurs,
Le Pain de vie qui ne finit pas,
Pétri par Dieu au jour de la Croix.

Ce soir peut-être aux pas d’un inconnu,
Nos yeux liront les routes de Jésus.
Visage d’homme aux traits marqués de coups,
Cortège d’hommes aux poings levés vers nous :
Te voir, Seigneur, en tout homme né
Sous ton soleil pour ta liberté.

Un jour viendra où Dieu nous attendra,
Son Fils déjà nous dit quel est son choix
Ouverte en grand, la porte du festin
Verra passer les foules du chemin.
Cortège immense aux fleuves du temps,
Marchons ensemble où Dieu nous attend.
ANTIENNE

Quand viendra le Fils de l'homme, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

PSAUME : 50

3 Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
4 Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

5 Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
6 Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
être juge et montrer ta victoire.
7 Moi, je suis né dans la faute,
j’étais pécheur dès le sein de ma mère.

8 Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
dans le secret, tu m’apprends la sagesse.
9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ;
lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

10 Fais que j’entende les chants et la fête :
ils danseront, les os que tu broyais.
11 Détourne ta face de mes fautes,
enlève tous mes péchés.

12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13 Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

14 Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
15 Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.

16 Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
et ma langue acclamera ta justice.
17 Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.

18 Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste.
19 Le sacrifice qui plaît à Dieu,
   c’est un esprit brisé ; *
tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
   un cœur brisé et broyé.

20 Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
21 Alors tu accepteras de justes sacrifices,
   oblations et holocaustes ; *
alors on offrira des taureaux sur ton autel.

ANTIENNE

Ne craignez pas : vous verrez que le Seigneur est avec vous.

PSAUME : CANTIQUE DE JÉRÉMIE (JR 14)
17 Que tombent, de mes yeux, mes larmes,
sans arrêter ni le jour ni la nuit !

Elle est blessée d'une grande blessure,
la vierge, la fille de mon peuple, *
meurtrie d'une plaie profonde.

18 Si je sors dans la campagne,
voici les victimes du glaive ; *
si j'entre dans la ville,
voici les souffrants de la faim.

Même le prêtre, même le prophète
qui parcourt le pays, ne comprend pas.

19 As-tu donc rejeté Juda ? +
Es-tu pris de dégoût pour Sion ? *
Pourquoi nous frapper sans remède ?

Nous attendions la paix, et rien de bon ! *
le temps du remède, et voici l'épouvante !

20 Seigneur, nous connaissons le mal,
la faute de nos pères : *
oui, nous avons péché contre toi !

21 Ne nous méprise pas,
à cause de ton nom ; *
n'humilie pas le trône de ta gloire !

Rappelle-toi : *
ne romps pas ton alliance avec nous !
ANTIENNE

Je regarde vers mon Dieu, j'attends mon Sauveur !

PSAUME : 99
1 Acclamez le Seigneur, terre entière,
2 servez le Seigneur dans l'allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

3 Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

4 Venez dans sa maison lui rendre grâce,
dans sa demeure chanter ses louanges ;
rendez-lui grâce et bénissez son nom !

5 Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d'âge en âge.
PAROLE DE DIEU : (GN 49, 10)
La royauté n’échappera point à Juda, ni le commandement à sa descendance, jusqu’à ce que vienne celui à qui le pouvoir appartient, à qui les peuples obéiront.
RÉPONS

R/ Que l’univers chante et crie de joie :

 

* Car le Seigneur vient.

 

V/ Amour et vérité se rencontrent. *

 

V/ Justice et paix s’embrassent. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

L'ange Gabriel fut envoyé par Dieu auprès d'une vierge appelée Marie.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Frères bien-aimés, adressons notre prière et notre joyeuse acclamation au Christ, la Parole qui illumine tout homme en ce monde :


R/

Viens, Seigneur Jésus ! Viens, Lumière d'en haut !

 

Que la lumière de ta présence dissipe nos ténèbres
et nous ouvre à tes dons.

 

Sauve-nous, toi notre Dieu fait homme,
pour qu'en ce jour nous confessions ton nom.

 

Enflamme nos cœurs pour leur donner une soif ardente de toi
et un grand désir de ta communion.

 

Toi qui as pris sur toi notre faiblesse,
secours les malades et ceux qui affronteront aujourd'hui la mort.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Tu as voulu, Seigneur, qu'à l'annonce de l'ange la Vierge accueille ton Verbe éternel, qu'elle soit remplie de la lumière de l'Esprit-Saint et devienne le temple du Très-Haut ; aide-nous à devenir assez humbles pour faire comme elle ta volonté.

 

Voir les commentaires

ADORONS JÉSUS ET PRÉPARONS-NOUS À FÊTER SA NAISSANCE AVEC NOTRE-DAME DES NEIGES

ADORONS JÉSUS ET PRÉPARONS-NOUS À FÊTER SA NAISSANCE AVEC NOTRE-DAME DES NEIGES

1-Adorons notre Dieu, livré pour nous ;
Adorons notre Dieu, ressuscité.
Il revient dans la gloire, il revient parmi nous.
Adorons notre Dieu, présent sur cette autel.
 
2-Adorons notre Dieu, fils de Marie ;
Adorons notre Dieu, Verbe incarné.
Il vient dans notre Histoire comme un fils premier-né.
Adorons notre Dieu, alpha et oméga.

3-Adorons-notre Dieu, fils de David. Adorons notre Dieu, sauveur et roi.
Nos vies en lui triomphent, hosanna au vainqueur. Adorons notre Dieu, chef et libérateur.
 
A) Parole de Dieu : En ces jours-là, le Seigneur parla ainsi au roi Acaz : « Demande pour toi
un signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-
haut. » (...) Isaïe dit alors : le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est
enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous). Avant
que cet enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, la terre dont les deux rois te font trembler sera
laissée à l’abandon. » (Is 7, 10-16)

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père au Fils et au Saint Esprit

Dizaine : Ô Jésus, avec la première lecture du 3ème dimanche de l’Avent, nous nous émerveillerons du mystère de l’Incarnation. Chaque fête de Noël célèbre Ton plan d’amour pour sauver l’humanité. Toi le Dieu Tout-Puissant, Tu Te fais petit enfant, pauvre et fragile, entre les bras de la Vierge
Marie. Quel grand mystère ! Permets qu’à la prière de Notre Dame des Neiges, fêtée solennellement en ces deux samedis, beaucoup de baptisés redécouvrent le véritable sens de Noël. Que personne n’ait
peur d’exposer la crèche, afin que tous puissent contempler le vrai visage de Dieu ! Demandons des grâces de lumière pour les dirigeants des nations et les puissants de ce monde. Que ce temps de l’Avent
nous fasse tous grandir dans l’imitation de Notre Seigneur Jésus, qui s’est fait l’un de nous, exerçant, de la crèche à la croix, les vertus d’humilité et d’obéissance à la volonté divine.
Ô viens, Emmanuel ! Ô viens, ne tarde plus !
1- Console-toi, console-toi, mon
peuple : Je te sauverai,
tu ne crains rien
Car je suis ton Dieu,
ton Rédempteur.
 
2- Le Seigneur vient,
aplanissez les routes ;
Préparez les voies à votre roi ;
Soyez vigilants,
car il viendra.
 
3- Vos cœurs souillés
seront plus blancs que neige.
Il vous donnera un cœur
nouveau ; Les morts surgiront
de leur tombeau.

B) Parole de Dieu : L’Évangile, que Dieu avait promis d’avance par ses prophètes dans les
saintes Écritures, concerne son Fils qui, selon la chair, est né de la descendance de David et, selon l’Esprit de sainteté, a été établi dans sa puissance de Fils de Dieu par sa résurrection d’entre les morts, lui, Jésus Christ, notre Seigneur. Pour que son nom soit reconnu, nous avons reçu par lui grâce et mission d’Apôtre, afin d’amener à l’obéissance de la foi toutes les nations païennes, dont vous faites partie, vous aussi que Jésus Christ a appelés. À vous qui êtes appelés à être saints, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. (Rm 1, 1-7)

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père au Fils et au Saint Esprit

Dizaine:
O Jésus, nous aimerions arriver à la crèche avec, dans le cœur, la ferme résolution de
répondre plus fidèlement à Ton appel à la sainteté. Nous voulons collaborer avec ardeur, à la suite des saints, à Ta mission de Rédempteur pour le salut des âmes. Fortifie Ton Église dans le grand combat contre Satan l’orgueilleux qui multiplie ses attaques et se révolte devant l’humilité et la pauvreté de l’Enfant divin. Que Notre Dame des Neiges obtienne des grâces pour le Pape, les évêques, les prêtres, et pour tous les baptisés, afin qu’ils soient « consacrés dans la Vérité » et préservés de tout mensonge.

Joie sur terre : l’aube va paraître ; joie sur terre : Dieu vient nous sauver !

1) Dieu fidèle, prends pitié des hommes : ils appellent un Dieu rédempteur ;
donne à tes fils l’enfant promis à tous les siècles, donne le Sauveur.
 
2) Dieu de lumière, donne ta parole : qu’elle éclaire nos chemins vers Toi ;
donne à tes fils, Jésus, soleil de notre terre, notre unique joie.
 
3) Dieu de vie, vienne ton Royaume ! A ta vigne, fais porter du fruit. Donne à tes fils le
vin qui seul nous purifie, Sang de Jésus-Christ.

C) Parole de Dieu : Voici que l’ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et lui dit :
Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus, c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » (...)
Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse. (Mt 1, 18-24)

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père au Fils et au Saint Esprit

Chapelet à la divine miséricorde : O Jésus, aide nos familles et nos communautés à grandir dans l’imitation de la Sainte Famille. Nous implorons Ta miséricorde sur ceux qui portent atteinte à la cellule familiale et qui se compromettent avec les cultures de mort. Que l’intercession de Saint Joseph se fasse plus forte en ces temps de préparation à Noël : notre pays a tant besoin de retrouver la valeur de la paternité ! Que Notre Dame des Neiges soutiennent ceux qui luttent pour mener le combat olympique de la pureté, et qu’elle aide de nombreux jeunes à répondre à l’appel de Jésus à la vie sacerdotale ou consacrée. Seigneur Jésus, nous confions aussi à Ton Cœur miséricordieux la construction du site en l’honneur du Cœur immaculé de Marie, à St Pierre de Colombier. Par les mérites de Ta douloureuse Passion, protège et bénis les nombreux pèlerins, qui viennent la prier

Sur les gros grains : Père Éternel, nous Vous offrons le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de votre Fils bien-aimé Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier
 Dieu saint, Dieu fort, Dieu éternel, ayez pitié de nous et du monde entier. (ter).

Sur les petits grains : Par sa douloureuse Passion, soyez miséricordieux pour nous et pour le monde entier.
 Dieu saint, Dieu fort, Dieu éternel, ayez pitié de nous et du monde entier. (ter)

Venez divin Messie nous rendre espoir et nous sauver ;
vous êtes notre vie, Venez, venez, venez

Ô Fils de Dieu, ne tardez pas,
Voyez : nos cœurs vous sont ouverts,
Venez y naître en cette Nuit.
Redites à tous nos frères
de quel amour vous les aimez,
Que cesse toute guerre ! Venez, venez, venez
 
Quand vous viendrez, au dernier jour,
juger le monde sur l’amour,
Que nous veillions pour ce retour.
Qu’à ceux qui désespèrent,
nous annoncions le Règne d’Amour,
du Dieu Sauveur des hommes, Venez, venez, venez
 
D) Parole de Dieu : Priez pour ne pas entrer en tentation. Père, si tu le veux, éloigne de
moi ce calice ! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne ! Alors lui apparut, venant du Ciel, un ange qui le réconfortait. En proie à la détresse, il priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient à terre. Qu’avez-vous à dormir ? Levez-vous et priez pour ne pas entrer en tentation. (Luc 22, 41-45)
 
Dizaine : Ô Jésus, nous ne voulons pas oublier que ce Noël de joie sera aussi pour beaucoup un Noël de croix. Tu n’as pas été accueilli lors du premier Noël de l’histoire, Hérode a cherché à Te tuer, Toi le parfait Innocent. Au seuil de cette nouvelle année 2020, beaucoup de pays sont en proie à la guerre et au terrorisme, d’autres sont secoués par le mécontentement et les troubles sociaux. Partout la violence et la haine semblent croître. O Jésus, nous implorons les mérites infinis de Ton agonie : Tu es notre Sauveur, viens transformer les cœurs endurcis par le péché et le rejet de la Loi de Dieu. O Jésus, tu as été fortifié dans Ton agonie par un ange de la consolation, permets
qu’en cette prochaine nuit de Noël, les anges réconfortent tous les hommes souffrants : « Paix sur la terre, aux hommes de bonne volonté ! »
 
1) Ô prends mon âme, prends-la Seigneur, et que Ta flamme brûle en mon cœur. Que tout mon être vibre pour Toi, sois seul mon Maître, ô Divin Roi.
Source de Vie, de Paix et d’Amour, vers Toi je crie, la nuit, le jour, guide mon
âme, sois mon soutien, remplis ma vie, Toi mon seul bien.
2) Du mal perfide, ô garde-moi, Sois seul mon guide, sois seul ma foi. Quand la nuit voile tout à mes yeux, Sois mon étoile qui brille aux cieux.
Source de Vie, de Paix et d’Amour, vers Toi je crie, la nuit, le jour, guide mon
âme, sois mon soutien, remplis ma vie, Toi mon seul bien.
3) Sauveur des hommes, entends le cri de tous les hommes blessés par la vie. Que Notre-Dame, Vierge Immaculée, déverse en eux ta douce rosée.
Source de Vie, de Paix et d’Amour, vers Toi je crie, la nuit, le jour, guide mon
âme, sois mon soutien, remplis ma vie, Toi mon seul bien.
 

Voir les commentaires

Es-tu le Sauveur Seigneur? Qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux,

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : ES-TU CELUI QUI DOIT VENIR

Cl. Bernard — CNPL

Es-tu celui qui doit venir
visiter nos prisons,
libérer nos mains,
éclairer nos visages
d’un bonheur sans déclin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, notre semblable,
tu es le plus proche voisin,
l’Emmanuel dans nos prisons.

Es-tu celui qui doit venir
traverser notre nuit,
libérer nos yeux
et donner aux aveugles
un soleil sans déclin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, notre lumière,
tu es notre unique matin,
l’Emmanuel dans notre nuit.

Es-tu celui qui doit venir
nous tracer le chemin,
libérer nos pas,
relancer notre marche
à ton rythme divin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, guide fidèle,
tu es le témoin de nos pas,
l’Emmanuel sur nos chemins.

Es-tu celui qui doit venir
ébranler nos silences,
libérer nos voix,
accorder nos paroles
à ton Verbe divin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Verbe et réponse,
tu es notre unique chanson,
l’Emmanuel dans nos silences.

Es-tu celui qui doit venir
féconder nos déserts,
libérer nos cœurs,
éveiller nos semences
par les eaux du Jourdain ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Source d’eau vive,
tu es le printemps pour le grain,
l’Emmanuel dans nos déserts.

Es-tu celui qui doit venir
et qui vient chaque jour
libérer nos vies,
ranimer notre souffle
au passage du tien ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Sève du monde,
tu es le Vivant qui revient,
l’Emmanuel, Dieu-avec-nous.
ANTIENNE

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme. Viens me délivrer : je m'appuie sur toi.

PSAUME : 131 - I

1 Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
2 quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

3 « Jamais je n’entrerai sous ma tente,
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
4 j’interdirai tout sommeil à mes yeux
et tout répit à mes paupières,
5 avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

6 Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
nous l’avons trouvée près de Yagar.
7 Entrons dans la demeure de Dieu,
prosternons-nous aux pieds de son trône.

8 Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
toi, et l’arche de ta force !
9 Que tes prêtres soient vêtus de justice,
que tes fidèles crient de joie !

10 Pour l’amour de David, ton serviteur,
ne repousse pas la face de ton messie.

ANTIENNE

Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ? Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.

PSAUME : 131 - II
11 Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

12 « Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siègeront sur le trône dressé pour toi. »

13 Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
14 « Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré.

15 « Je bénirai, je bénirai ses récoltes
pour rassasier de pain ses pauvres.
16 Je vêtirai de gloire ses prêtres,
et ses fidèles crieront, crieront de joie.

17 « Là, je ferai germer la force de David ;
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
18 Je vêtirai ses ennemis de honte,
mais, sur lui, la couronne fleurira. »
ANTIENNE

Vienne le Seigneur, le roi de la gloire ! Vienne le Messie, le Fils de Dieu.

PSAUME : CANTIQUE (AP 11-12)

11.17 À toi, nous rendons grâce, +
Seigneur, Dieu de l'univers, *
toi qui es, toi qui étais !

Tu as saisi ta grande puissance
et pris possession de ton règne.

18 Les peuples s'étaient mis en colère, +
alors, ta colère est venue *
et le temps du jugement pour les morts,

le temps de récompenser tes serviteurs,
   les saints, les prophètes, *
ceux qui craignent ton nom,
   les petits et les grands.

12.10 Maintenant voici le salut +
et le règne et la puissance de notre Dieu, *
voici le pouvoir de son Christ !

L'accusateur de nos frères est rejeté, *
lui qui les accusait, jour et nuit,
   devant notre Dieu.

11 Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, +
par la parole dont ils furent les témoins : *
renonçant à l'amour d'eux-mêmes,
   jusqu'à mourir.

12 Soyez donc dans la joie, *
cieux,
   et vous, habitants des cieux !

PAROLE DE DIEU : PH 3, 20B-21
Nous attendons comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ, lui qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux, avec la puissance qui le rend capable aussi de tout dominer.
RÉPONS

R/ À toi, Dieu, nous rendons grâce :

 

* Ton nom est proche.

 

V/ De toi vient le relèvement. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE

Ô Rameau de Jessé, étendard dressé à la face des nations, les rois sont muets devant toi, tandis que les peuples t'appellent : Délivre-nous, ne tarde plus, viens, Seigneur, viens nous sauver !

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Frères bien-aimés, présentons nos demandes au Christ, le Juge des vivants et des morts :


R/ Viens, Seigneur Jésus ! Viens, semence de vie !

Que le monde te reçoive, germe de justice,
et que ta gloire habite notre terre.

 

Dans ta bonté pour nous, tu as partagé notre faiblesse humaine ;
accorde aux hommes le secours de ta puissance divine.

 

Fais resplendir ta connaissance sur ceux que tu vois prisonniers des ténèbres de l'ignorance.

 

Par ton humiliation, tu as pris sur toi notre injustice ;
entré maintenant dans la gloire, donne-nous part à ta bénédiction.

 

Tu te manifesteras en venant pour le jugement ;
conduis nos frères défunts jusqu'à ton Royaume céleste.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Par le signe merveilleux de la Vierge qui enfante tu as fait connaître au monde, Seigneur, la splendeur de ta gloire ; aide-nous à célébrer le mystère de l'incarnation avec une foi sans défaut et dans l'obéissance du cœur.

 

Voir les commentaires

Ô mon peuple qui habites en Sion, ne crains pas.

Ô mon peuple qui habites en Sion, ne crains pas.
OFFICE DE SEXTE
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : LE JOUR EST DANS TOUT SON ÉCLAT

A. Rivière — CNPL

Le jour est dans tout son éclat,
La terre est pleine de ta gloire,
Nous t'adorons, ô Dieu puissant,
Dans la splendeur de ta lumière.

Éteins la flamme du péché
Et les ardeurs de la colère ;
Emplis nos cœurs de ton amour,
Et que ta paix nous réunisse.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

ANTIENNE

L'Ange dit à Marie : je te salue, comblée de grâce ! Le Seigneur est avec toi !

PSAUME : 118-15
113 Je hais les cœurs partagés ;
j’aime ta loi.
114 Toi, mon abri, mon bouclier !
J’espère en ta parole.
115 Écartez-vous de moi, méchants :
je garderai les volontés de mon Dieu.
116 Que ta promesse me soutienne, et je vivrai :
ne déçois pas mon attente.
117 Sois mon appui : je serai sauvé ;
j’ai toujours tes commandements devant les yeux.
118 Tu rejettes ceux qui fuient tes commandements :
leur ruse les égare.
119 Tu mets au rebut tous les impies de la terre ;
c’est pourquoi j’aime tes exigences.
120 Ma chair tremble de peur devant toi :
tes décisions m’inspirent la crainte.
PSAUME : 78

1 Dieu, les païens ont envahi ton domaine ; +
ils ont souillé ton temple sacré
et mis Jérusalem en ruines.

2 Ils ont livré les cadavres de tes serviteurs
   en pâture aux rapaces du ciel *
et la chair de tes fidèles, aux bêtes de la terre ;
3 ils ont versé le sang comme l’eau
   aux alentours de Jérusalem : *
les morts restaient sans sépulture.

4 Nous sommes la risée des voisins,
la fable et le jouet de l’entourage.
5 Combien de temps, Seigneur, durera ta colère
et brûlera le feu de ta jalousie ?

8 Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres : +
que nous vienne bientôt ta tendresse,
car nous sommes à bout de force !

9 Aide-nous, Dieu notre Sauveur,
   pour la gloire de ton nom ! *
Délivre-nous, efface nos fautes,
   pour la cause de ton nom !

10 Pourquoi laisser dire aux païens :
« Où donc est leur Dieu ? »
Que les païens, sous nos yeux, le reconnaissent :
il sera vengé, le sang versé de tes serviteurs.

11 Que monte en ta présence la plainte du captif !
Ton bras est fort : épargne ceux qui doivent mourir.

13 Et nous, ton peuple, le troupeau que tu conduis, +
sans fin nous pourrons te rendre grâce
et d’âge en âge proclamer ta louange.

PSAUME : 79

2 Berger d’Israël, écoute,
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
resplendis au-dessus des Kéroubim,
3 devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
Réveille ta vaillance
et viens nous sauver.

R/ 4 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

5 Seigneur, Dieu de l’univers, *
vas-tu longtemps encore
   opposer ta colère aux prières de ton peuple,
6 le nourrir du pain de ses larmes, *
l’abreuver de larmes sans mesure ?
7 Tu fais de nous la cible des voisins :
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

R/ 8 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

9 La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
10 Tu déblaies le sol devant elle,
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

11 Son ombre couvrait les montagnes,
et son feuillage, les cèdres géants ;
12 elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

13 Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
14 le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

(R/) 15 Dieu de l’univers, reviens !

Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
16 celle qu’a plantée ta main puissante,
le rejeton qui te doit sa force.
17 La voici détruite, incendiée ;
que ton visage les menace, ils périront !

18 Que ta main soutienne ton protégé,
le fils de l’homme qui te doit sa force.
19 Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

R/ 20 Seigneur, Dieu de l’univers,
   fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés.

PAROLE DE DIEU : CF. IS 10, 24-27

Ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers : Ô mon peuple qui habites en Sion, ne crains pas. Il adviendra, en ce jour-là, que le fardeau glissera de ton épaule et le joug, de ta nuque.

RÉPONS

V/ Le Seigneur apparaîtra dans sa gloire :
le peuple nouveau chantera son Dieu.

ORAISON

Par le signe merveilleux de la Vierge qui enfante tu as fait connaître au monde, Seigneur, la splendeur de ta gloire ; aide-nous à célébrer le mystère de l'incarnation avec une foi sans défaut et dans l'obéissance du cœur.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,5-25.

5Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth. 6Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable. 7Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge. 8Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, 9il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur. 10Toute la multitude du peuple était en prière au dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens. 11L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens. 12À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit. 13L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. 14Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, 15car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ; 16il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ; 17il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. » 18Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. » 19L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle. 20Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. » 21Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire. 22Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet. 23Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui. 24Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : 25« Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
Saint Ephrem (v. 306-373)

 

diacre en Syrie, docteur de l'Église

Commentaire de l'Évangile concordant, 1, 11-13 ; SC 121 (trad. L. Leloir; Ed. du Cerf 1966, p. 49 rev.)
« Zacharie repartit chez lui; quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth devint enceinte »
 
L'ange lui dit : « Dieu a exaucé la voix de ta prière ». Si Zacharie croyait que sa prière serait exaucée, il priait bien ; s'il ne croyait pas, il priait mal. Sa prière était sur le point d'être exaucée ; pourtant, il en a douté. C'est donc à bon droit qu'à ce moment même la parole s'est éloignée de lui. Auparavant, il priait pour obtenir un fils ; au moment où sa prière a été exaucée, il a changé et a dit : « Comment cela se fera-t-il ? » Puisque sa bouche a douté de sa prière, il a perdu l'usage de la parole (...). Tant que Zacharie croyait, il parlait ; dès qu'il n'a plus cru, il s'est tu. Tant qu'il croyait, il parlait : « J'ai cru et c'est pourquoi j'ai parlé » (Ps 115,10). Parce qu'il a méprisé la parole de l'ange, cette parole l'a tourmenté, afin qu'il honore par son silence la parole qu'il avait méprisée.

            Il convenait que devienne muette la bouche qui avait dit : « Comment cela se fera-t-il ? », pour qu'elle apprenne la possibilité du miracle. La langue qui était déliée a été liée pour qu'elle apprenne que Celui qui avait lié la langue pouvait délier le sein. Ainsi donc, l'expérience a instruit celui qui n'avait pas accepté l'enseignement de la foi. (...) Il apprit ainsi que celui qui avait fermé une bouche ouverte pouvait ouvrir un sein fermé.

Voir les commentaires

Que votre sérénité soit connue de tous les hommes Le Seigneur est proche.Ph4:5

 

OFFICE DES VÊPRES

du jour

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : ES-TU CELUI QUI DOIT VENIR

Cl. Bernard — CNPL

Es-tu celui qui doit venir
visiter nos prisons,
libérer nos mains,
éclairer nos visages
d’un bonheur sans déclin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, notre semblable,
tu es le plus proche voisin,
l’Emmanuel dans nos prisons.

Es-tu celui qui doit venir
traverser notre nuit,
libérer nos yeux
et donner aux aveugles
un soleil sans déclin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, notre lumière,
tu es notre unique matin,
l’Emmanuel dans notre nuit.

Es-tu celui qui doit venir
nous tracer le chemin,
libérer nos pas,
relancer notre marche
à ton rythme divin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, guide fidèle,
tu es le témoin de nos pas,
l’Emmanuel sur nos chemins.

Es-tu celui qui doit venir
ébranler nos silences,
libérer nos voix,
accorder nos paroles
à ton Verbe divin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Verbe et réponse,
tu es notre unique chanson,
l’Emmanuel dans nos silences.

Es-tu celui qui doit venir
féconder nos déserts,
libérer nos cœurs,
éveiller nos semences
par les eaux du Jourdain ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Source d’eau vive,
tu es le printemps pour le grain,
l’Emmanuel dans nos déserts.

Es-tu celui qui doit venir
et qui vient chaque jour
libérer nos vies,
ranimer notre souffle
au passage du tien ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Sève du monde,
tu es le Vivant qui revient,
l’Emmanuel, Dieu-avec-nous.
ANTIENNE

Il viendra de Sion, le Tout-Puissant, c'est lui qui sauvera son peuple.

PSAUME : 125

1 Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,*
nous étions comme en rêve !

2 Alors notre bouche était pleine de rires,
   nous poussions des cris de joie ; +
alors on disait parmi les nations :
   « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » *
3 Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
   nous étions en grande fête !

4 Ramène, Seigneur, nos captifs,
comme les torrents au désert.

5 Qui sème dans les larmes
   moissonne dans la joie : +
6 il s’en va, il s’en va en pleurant,
   il jette la semence ; *
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
   il rapporte les gerbes.

ANTIENNE

Pour la cause de Sion, je ne me tairai pas avant que son Juste ne monte comme l'aurore.

PSAUME : 126
1 Si le Seigneur ne bâtit la maison,
les bâtisseurs travaillent en vain ; *
si le Seigneur ne garde la ville,
c’est en vain que veillent les gardes.

2 En vain tu devances le jour,
tu retardes le moment de ton repos, +
tu manges un pain de douleur : *
Dieu comble son bien-aimé quand il dort.

3 Des fils, voilà ce que donne le Seigneur,
des enfants, la récompense qu’il accorde ; *
4 comme des flèches aux mains d’un guerrier,
ainsi les fils de la jeunesse.

5 Heureux l’homme vaillant
qui a garni son carquois de telles armes ! *
S’ils affrontent leurs ennemis sur la place,
ils ne seront pas humiliés.
ANTIENNE

Gloire au Christ, premier-né d'entre les morts, souverain des rois de la terre !

PSAUME : CANTIQUE (COL 1)

12 Rendons grâce à Dieu le Père, +
lui qui nous a donné
   d'avoir part à l'héritage des saints, *
dans la lumière.

13 Nous arrachant à la puissance des ténèbres, +
il nous a placés
   dans le Royaume de son Fils bien-aimé : *
14 en lui nous avons le rachat,
le pardon des péchés.

15 Il est l'image du Dieu invisible, +
le premier-né, avant toute créature : *
16 en lui, tout fut créé,
   dans le ciel et sur la terre.

Les êtres visibles et invisibles, +
puissances, principautés,
   souverainetés, dominations, *
tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui.

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église : +
c'est lui le commencement,
   le premier-né d'entre les morts, *
afin qu'il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon
   qu'habite en lui toute plénitude *
20 et que tout, par le Christ,
   lui soit enfin réconcilié,

faisant la paix par le sang de sa Croix, *
la paix pour tous les êtres
   sur la terre et dans le ciel.

PAROLE DE DIEU : PH 4, 4-5
Soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire : soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.
RÉPONS

R/ Réjouissons-nous dans le Seigneur !
Réjouissons-nous, car il est proche !

 

V/ Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
tu as fait revenir ses déportés.

 

V/ Justice marchera devant toi,
et tes pas traceront le chemin. R/

ANTIENNE

Ô Chef de ton peuple Israël, tu te révèles à Moïse dans le buisson ardent et tu lui donnes la Loi sur la montagne, délivre-nous par la vigueur de ton bras, viens, Seigneur, viens nous sauver !

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Frères bien-aimés, adressons notre prière confiante au Christ, venu pour sauver tous les hommes :


R/ Viens, fruit de la terre et don du ciel !

Christ Seigneur, par le mystère de ton incarnation, tu as fait connaître au monde la gloire de ta divinité,
— que ta venue soit notre vie et notre lumière.

 

Tu as pris sur toi notre faiblesse,
— revêts-nous de ta force.

 

Venu d'abord dans l'humilité, tu as racheté le monde de sa faute,
— lors de ta venue glorieuse, libère-nous de tout ce qui témoigne contre nous.

 

Toi, le Béni, qui règnes sur toutes choses,
— dans ta bonté, donne-nous part à l'héritage éternel.

 

Toi qui sièges à la droite du Père,
— réjouis nos frères défunts par la lumière de ton visage.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Tu le vois, Dieu tout-puissant, nous ployons sous le péché qui a soumis l'homme à sa loi : apporte-nous la délivrance grâce au renouveau que nous attendons de la naissance incomparable de ton Fils bien-aimé. Lui qui règne.

 

 

Voir les commentaires

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, ne me cache pas ton visage. pour que ma nuit soit douce

 

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : VIENNE LA NUIT DE DIEU

P. Griolet — Levain

R/ Vienne la nuit de Dieu,
Vienne la nuit des hommes,
Vienne toute la paix,
Ô nuit de Jésus Christ !
(Alléluia ! Amen !)

Toi que j'ai cherché, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai reçu,
Donne-moi le repos de ce jour !

Toi que j'ai chanté, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai prié,
Donne-moi le repos de ce jour !

Toi que j'ai nié, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai aimé,
Donne-moi le repos de ce jour !

R/ Vienne la nuit de Dieu,
Vienne la nuit des hommes,
Vienne toute la paix,
Ô nuit de Jésus Christ !
(Alléluia ! Amen !)

ANTIENNE

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, ne me cache pas ton visage.

PSAUME : 142
1 Seigneur, entends ma prière ; +
dans ta justice écoute mes appels, *
dans ta fidélité réponds-moi.
2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
aucun vivant n’est juste devant toi.

3 L’ennemi cherche ma perte,
il foule au sol ma vie ;
il me fait habiter les ténèbres
avec les morts de jadis.
4 Le souffle en moi s’épuise,
mon cœur au fond de moi s’épouvante.

5 Je me souviens des jours d’autrefois,
je me redis toutes tes actions, *
sur l’œuvre de tes mains je médite.
6 Je tends les mains vers toi,
me voici devant toi comme une terre assoiffée.

7 Vite, réponds-moi, Seigneur :
je suis à bout de souffle !
Ne me cache pas ton visage :
je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

8 Fais que j’entende au matin ton amour,
car je compte sur toi.
Montre-moi le chemin que je dois prendre :
vers toi, j’élève mon âme !

9 Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
j’ai un abri auprès de toi.
10 Apprends-moi à faire ta volonté,
car tu es mon Dieu.
Ton souffle est bienfaisant :
qu’il me guide en un pays de plaines.

11 Pour l’honneur de ton nom,
Seigneur, fais-moi vivre ;
à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.
[12]
PAROLE DE DIEU : 1 P 5, 8-9A
Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Écoute et viens me délivrer. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Dieu qui es fidèle et juste, réponds à ton Église en prière, comme tu as répondu à Jésus, ton serviteur. Quand le souffle en elle s'épuise, fais-la vivre du souffle de ton Esprit : qu'elle médite sur l'œuvre de tes mains, pour avancer, libre et confiante, vers le matin de sa Pâque. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur tourne vers nous son visage
et nous apporte la paix. Amen.

HYMNE : NOUS TE SALUONS, VIERGE MARIE
Nous te saluons, Vierge Marie,
servante du Seigneur.
Ta foi nous a donné
l'Enfant de la promesse,
la source de la vie.
Ève nouvelle,
montre-nous le Sauveur,
Jésus Christ, notre frère,
Sainte Mère de Dieu.

Voir les commentaires

Le Seigneur arrive pour juger les vivants et les morts! Heureux qui est prêt à l'accueillir !

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : VOICI LE TEMPS DU LONG DÉSIR

CFC — CFC

Voici le temps du long désir
Où l’homme apprend son indigence,
Chemin creusé pour accueillir
Celui qui vient combler les pauvres.

Pourquoi l’absence dans la nuit,
Le poids du doute et nos blessures,
Sinon pour mieux crier vers lui,
Pour mieux tenir dans l’espérance ?

Et si nos mains, pour t’appeler,
Sont trop fermées sur leurs richesses,
Seigneur Jésus, dépouille-les
Pour les ouvrir à ta rencontre.

L’amour en nous devancera
Le temps nouveau que cherche l’homme ;
Vainqueur du mal, tu nous diras
Je suis présent dans votre attente.
ANTIENNE

Le Seigneur sortira de sa demeure, il viendra, il sauvera son peuple.

PSAUME : 124

1 Qui s’appuie sur le Seigneur
   ressemble au mont Sion : *
il est inébranlable,
   il demeure à jamais.

2 Jérusalem, des montagnes l’entourent ; *
ainsi le Seigneur : il entoure son peuple
   maintenant et toujours.

3 Jamais le sceptre de l’impie
   ne pèsera sur la part des justes, *
de peur que la main des justes
   ne se tende vers l’idole.

4 Sois bon pour qui est bon, Seigneur,
   pour l’homme au cœur droit. *
5 Mais ceux qui rusent et qui trahissent,
   que le Seigneur les rejette avec les méchants !

      Paix sur Israël !

ANTIENNE

Les nations marcheront à ta lumière, et les rois verront ta gloire.

PSAUME : 130

1 Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
   ni le regard ambitieux ; *
je ne poursuis ni grands desseins,
   ni merveilles qui me dépassent.

2 Non, mais je tiens mon âme
   égale et silencieuse ; *
mon âme est en moi comme un enfant,
   comme un petit enfant contre sa mère.

3 Attends le Seigneur, Israël, *
   maintenant et à jamais.

ANTIENNE

Voici le Seigneur, le Souverain des rois de la terre ! Heureux qui se tient prêt à l'accueillir !

PSAUME : CANTIQUE (AP 4-5)

4.11Tu es digne, Seigneur notre Dieu, *
de recevoir
   l'honneur, la gloire et la puissance.

C'est toi qui créas l'univers ; *
tu as voulu qu'il soit :
   il fut créé.

5.9Tu es digne, Christ et Seigneur, *
de prendre le Livre
   et d'en ouvrir les sceaux.

Car tu fus immolé, +
rachetant pour Dieu, au prix de ton sang, *
des hommes de toute tribu,
   langue, peuple et nation.

10 Tu as fait de nous, pour notre Dieu,
   un royaume et des prêtres, *
et nous régnerons sur la terre.

12 Il est digne, l'Agneau immolé, +
de recevoir puissance et richesse,
   sagesse et force, *
honneur, gloire et louange.

PAROLE DE DIEU : 1 TH 5, 23-24
Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et qu’il garde parfaits et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ. Il est fidèle, le Dieu qui vous appelle : tout cela, il l’accomplira.
RÉPONS

R/ Que l'univers chante et crie de joie :

 

* Car le Seigneur vient.

 

V/ Je vis un ciel nouveau, une nouvelle terre ;
plus de pleurs, plus de cris, plus de peines : *

 

V/ Dieu aura sa demeure parmi nous ;
nous serons son peuple, et lui, Dieu sera avec nous : *

 

V/ Nous ne chercherons plus l'éclat du soleil,
la gloire de Dieu nous illuminera : *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE

Ô Sagesse de la bouche du Très-Haut, toi qui régis l'univers avec force et douceur, enseigne-nous le chemin de vérité, viens, Seigneur, viens nous sauver !

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Appelons le Christ, le Sauveur promis, avec tous ceux qui l'attendent :


R/ Viens, Seigneur, ne tarde pas.

Dans la joie, nous attendons ta venue,
viens combler l'espérance des hommes.

 

Toi qui es avec les siècles,
viens sauver le monde aujourd'hui.

 

Toi qui as créé l'univers,
viens achever l'œuvre de tes mains.

 

Toi qui as voulu prendre notre condition mortelle,
viens nous arracher au pouvoir de la mort.

 

Toi qui es venu pour donner la vie,
viens redonner vie à nos frères défunts.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu, créateur et rédempteur des hommes, tu as voulu que ton Verbe éternel prenne chair dans le sein de la Vierge ; sois favorable à notre prière : que ton Fils unique qui s'est fait l'un de nous, nous donne part à sa vie divine. Lui qui règne.

 

Voir les commentaires

Le Seigneur sortira de sa demeure.pour sauver son peuple.

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen.

ANTIENNE INVITATOIRE

Allons au-devant de celui qui vient.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : DIEU EST À L’ŒUVRE EN CET ÂGE

D. Rimaud — CNPL

Dieu est à l’œuvre en cet âge,
Ces temps sont les derniers.
Dieu est à l’œuvre en cet âge,
Son Jour va se lever !
Ne doutons pas du Jour qui vient,
La nuit touche à sa fin.
Et l’Éclat du Seigneur remplira l’univers
Mieux que l’eau ne couvre les mers !

Quelle est la tâche des hommes
Que Dieu vient rassembler,
Afin de bâtir le Royaume
Du prince de la Paix ?
Que peut-on faire pour hâter
Ce jour tant espéré
Où l’Éclat du Seigneur remplira l’univers
Mieux que l’eau ne couvre les mers ?

Pour que ce jour ne nous perde,
Ce jour comme un voleur,
Ne dormons pas aux ténèbres,
Veillons dans le Seigneur.
Comme l’éclair part du Levant
Et va jusqu’au Couchant,
Il viendra dans sa gloire au-dessus des nuées,
Le Seigneur qui est Dieu d’amour.

Que notre marche s’éclaire
Au signe de Jésus !
Lui seul peut sauver notre terre
Où l’homme n’aime plus.
Il faut défendre l’exploité,
Ouvrir au prisonnier,
Et l’Éclat du Seigneur remplira l’univers
Mieux que l’eau ne couvre les mers !

Dieu est amour pour son peuple,
Il aime pardonner.
Dieu est amour pour son peuple,
Il veut sa liberté.
Ne doutons pas du jour qui vient,
La nuit touche à sa fin.
Déchirons notre cœur, revenons au Seigneur,
Car il est le Dieu qui revient.
ANTIENNE

Le Seigneur sortira de sa demeure. Il viendra, il sauvera son peuple.

PSAUME : 84
2 Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
3 tu as ôté le péché de ton peuple,
tu as couvert toute sa faute ;
4 tu as mis fin à toutes tes colères,
tu es revenu de ta grande fureur.

5 Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
oublie ton ressentiment contre nous.
6 Seras-tu toujours irrité contre nous,
maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?

7 N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
et qui seras la joie de ton peuple ?
8 Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.

9 J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? +
Ce qu’il dit, c’est la paix
pour son peuple et ses fidèles ; *
qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !
10 Son salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.

11 Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s’embrassent ;
12 la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.

13 Le Seigneur donnera ses bienfaits,
et notre terre donnera son fruit.
14 La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.
ANTIENNE

Nous avons une ville forte, alléluia ! Le Seigneur est pour nous, alléluia !

PSAUME : CANTIQUE D'ISAÏE (IS 26)

1 Nous avons une ville forte ! *
Le Seigneur a mis pour sauvegarde
   muraille et avant-mur.

2 Ouvrez les portes ! *
Elle entrera, la nation juste,
   qui se garde fidèle.

3 Immuable en ton dessein, tu préserves la paix,
la paix de qui s'appuie sur toi.

4 Prenez appui sur le Seigneur, à jamais,
sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.

7 La droiture est le chemin du juste ;
tu traces pour le juste un sentier droit.

8 Oui, sur le chemin de tes jugements,
Seigneur, nous t'espérons.

Vers ton nom, vers la mémoire de toi,
va le désir de l'âme.

9 Mon âme, la nuit, te désire,
et mon esprit, au fond de moi, te guette dès l'aurore.

Quand s'exercent tes jugements sur la terre,
les habitants du monde apprennent la justice.

12 Seigneur, tu nous assures la paix :
dans toutes nos œuvres, toi-même agis pour nous.

ANTIENNE

Ton chemin sera connu sur la terre ; ton salut, parmi toutes les nations.

PSAUME : 66
2 Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
que son visage s’illumine pour nous ;
3 et ton chemin sera connu sur la terre,
ton salut, parmi toutes les nations.

R/ 4 Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
qu’ils te rendent grâce tous ensemble !

5 Que les nations chantent leur joie,
car tu gouvernes le monde avec justice ;
tu gouvernes les peuples avec droiture,
sur la terre, tu conduis les nations.

R/ 6 Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
qu’ils te rendent grâce tous ensemble !

7 La terre a donné son fruit ;
Dieu, notre Dieu, nous bénit.
8 Que Dieu nous bénisse,
et que la terre tout entière l’adore !
PAROLE DE DIEU : (IS 11, 1-2)
Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur, qui lui inspirera la crainte du Seigneur.
RÉPONS

R/ Le Seigneur est avec toi,

 

* Marie, pleine de grâce.

 

V/ Dieu t'a regardée : il a comblé ton attente, *

 

V/ Il vient, le jour se lève ; la terre entière exulte. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Proche est le Royaume : en vérité, il ne tardera plus !

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Prions Dieu notre Père, qui depuis toujours a décidé de sauver les hommes :


R/

Sauve ton peuple, Seigneur.

 

Toi qui as promis à ton peuple un messie de justice,
— fais germer la paix là où règne la guerre.

 

Renouvelle-nous par ton Esprit,
— conduis nos pas à la rencontre de ta miséricorde.

 

 

Donne-nous un cœur qui écoute,
— pour que nous soyons prêts à recevoir ta Parole.

 

 

Refais nos forces, Dieu de bonté,
— jusqu'au jour où viendra le Seigneur Jésus Christ.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu, créateur et rédempteur des hommes, tu as voulu que ton Verbe éternel prenne chair dans le sein de la Vierge ; sois favorable à notre prière : que ton Fils unique qui s'est fait l'un de nous, nous donne part à sa vie divine. Lui qui règne.

 

Voir les commentaires