Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

parole de dieu

Dieu est notre refuge, force, et secours dans nos détresses

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : LE SOIR PEUT REVENIR

P. Fertin — CNPL

R/Le soir peut revenir
Et la nuit,
Si Jésus nous redit
De quel Esprit nous sommes.

Vienne Jésus pour dissiper
Le brouillard et les doutes :
Sa parole donnée
Est soleil sans déclin.

Vienne Jésus pour surmonter
La fatigue des jours :
Il est l’eau de la source
Et le pain de la vie.

Vienne Jésus pour dominer
La frayeur du naufrage :
N’est-il pas le seul Maître
Du navire et des flots ?

Vienne Jésus pour consoler
De la mort implacable,
En frère premier-né
Relevé du tombeau !

R/Le soir peut revenir
Et la nuit,
Si Jésus nous redit
L’Amour qui nous fait vivre
ANTIENNE

Guéris mon âme, Seigneur, et je saurai que tu m’aimes.

PSAUME : 40

2 Heureux qui pense au pauvre et au faible :
le Seigneur le sauve au jour du malheur !
3 Il le protège et le garde en vie, heureux sur la terre.
Seigneur, ne le livre pas à la merci de l'ennemi !
4 Le Seigneur le soutient sur son lit de souffrance :
si malade qu'il soit, tu le relèves.

5 J'avais dit : « Pitié pour moi, Seigneur,
guéris-moi, car j'ai péché contre toi ! »
6 Mes ennemis me condamnent déjà :
« Quand sera-t-il mort ? son nom, effacé ? »
7 Si quelqu'un vient me voir, ses propos sont vides ;
il emplit son cœur de pensées méchantes,
   il sort, et dans la rue il parle.

8 Unis contre moi, mes ennemis murmurent,
à mon sujet, ils présagent le pire :
9 « C'est un mal pernicieux qui le ronge ;
le voilà couché, il ne pourra plus se lever. »
10 Même l'ami, qui avait ma confiance
et partageait mon pain, m'a frappé du talon.

11 Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi ;
relève-moi, je leur rendrai ce qu'ils méritent.
12 Oui, je saurai que tu m'aimes
si mes ennemis ne chantent pas victoire.
13 Dans mon innocence tu m'as soutenu
et rétabli pour toujours devant ta face.

14 Béni soit le Seigneur,
   Dieu d'Israël, *
depuis toujours et pour toujours !
   Amen ! Amen !

PSAUME : 45
2 Dieu est pour nous refuge et force,
secours dans la détresse, toujours offert.
3 Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
si les montagnes s'effondrent au creux de la mer ;
4 ses flots peuvent mugir et s'enfler,
les montagnes, trembler dans la tempête :

(R/) (Il est avec nous,
le Seigneur de l'univers ;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob !)

5 Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
la plus sainte des demeures du Très-Haut.
6 Dieu s'y tient : elle est inébranlable ;
quand renaît le matin, Dieu la secourt.
7 Des peuples mugissent, des règnes s'effondrent ;
quand sa voix retentit, la terre se défait.

(R/) 8 (Il est avec nous,
le Seigneur de l'univers ;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob !)

9 Venez et voyez les actes du Seigneur,
comme il couvre de ruines la terre.
10 Il détruit la guerre jusqu'au bout du monde,
il casse les arcs, brise les lances, incendie les chars :
11 « Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu.
Je domine les nations, je domine la terre. »

(R/) 12 (Il est avec nous,
le Seigneur de l'univers ;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob !)
ANTIENNE

Toi seul es saint, toi seul es le Seigneur !

PSAUME : CANTIQUE (AP 15)

3 Grandes, merveilleuses, tes œuvres,
Seigneur, Dieu de l'univers !

Ils sont justes, ils sont vrais, tes chemins,
Roi des nations.

4 Qui ne te craindrait, Seigneur ?
À ton nom, qui ne rendrait gloire ?

Oui, toi seul es saint ! +
Oui, toutes les nations viendront
   et se prosterneront devant toi ; *
oui, ils sont manifestés, tes jugements.

PAROLE DE DIEU : RM 15, 1-3
C’est un devoir pour nous, les forts, de porter l’infirmité des faibles et de ne pas rechercher ce qui nous plaît. Que chacun de nous cherche à plaire à son prochain, en vue du bien, pour édifier. Le Christ, en effet, n’a pas recherché ce qui lui plaisait mais, comme il est écrit : « Les insultes de tes insulteurs sont tombées sur moi. »
RÉPONS

R/ Qui perd sa vie la trouvera !

 

V/ Pas de plus grand amour que de donner sa vie
pour celui qu’on aime. R/

 

V/ Sans regarder à ce qui plaît,
le Christ s’est livré lui-même. R/

ANTIENNE

Tu nous as sauvés, Seigneur, nous te rendons grâce à jamais.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

À l’heure où le Christ souffrit sur la croix, nous prions pour les membres souffrants de son Corps :


R/ Kyrie eleison.

Libérateur des prisonniers,

Justice des condamnés,

 

Force des malades,

Espoir des mourants,

 

Lumière des aveugles,

Richesse des pauvres,

 

Pain des affamés,

Toi, l’ami des hommes.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Seigneur notre Dieu, que la passion de ton Fils illumine nos esprits pour nous rendre prêts à porter le joug que son amour nous fera trouver léger. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Voir les commentaires

Savoir discerner les signes du Royaume

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

ANTIENNE INVITATOIRE

Rendons grâce à Dieu : éternel est son amour.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : PUISQU’IL EST AVEC NOUS

D. Rimaud — CNPL

Puisqu’il est avec nous
Tant que dure cet âge,
N’attendons pas la fin des jours
Pour le trouver...
Ouvrons les yeux,
Cherchons sa trace et son visage,
Découvrons-le qui est caché
Au cœur du monde comme un feu !

Puisqu’il est avec nous
Pour ce temps de violence,
Ne rêvons pas qu’il est partout
Sauf où l’on meurt...
Pressons le pas,
Tournons vers lui notre patience,
Allons à l’homme des douleurs
Qui nous fait signe sur la croix !

Puisqu’il est avec nous
Dans nos jours de faiblesse,
N’espérons pas tenir debout
Sans l’appeler...
Tendons la main,
Crions vers lui notre détresse ;
Reconnaissons sur le chemin
Celui qui brûle nos péchés !

Puisqu’il est avec nous
Comme à l’aube de Pâques,
Ne manquons pas le rendez-vous
Du sang versé…
Prenons le pain,
Buvons la coupe du passage :
Accueillons-le qui s’est donné
En nous aimant jusqu’à la fin !
ANTIENNE

De ma faute, Seigneur, purifie-moi.

PSAUME : 50

3 Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
4 Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

5 Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
6 Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
être juge et montrer ta victoire.
7 Moi, je suis né dans la faute,
j’étais pécheur dès le sein de ma mère.

8 Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
dans le secret, tu m’apprends la sagesse.
9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ;
lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

10 Fais que j’entende les chants et la fête :
ils danseront, les os que tu broyais.
11 Détourne ta face de mes fautes,
enlève tous mes péchés.

12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13 Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

14 Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
15 Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.

16 Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
et ma langue acclamera ta justice.
17 Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.

18 Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste.
19 Le sacrifice qui plaît à Dieu,
   c’est un esprit brisé ; *
tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
   un cœur brisé et broyé.

20 Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
21 Alors tu accepteras de justes sacrifices,
   oblations et holocaustes ; *
alors on offrira des taureaux sur ton autel.

ANTIENNE

Dieu juste et sauveur, pas d'autre Dieu que toi !

PSAUME : CANTIQUE D'ISAÏE (IS 45)

15 Vraiment tu es un Dieu qui se cache,
Dieu d'Israël, Sauveur !

16 Ils sont tous humiliés, déshonorés, *
ils s'en vont, couverts de honte,
   ceux qui fabriquent leurs idoles.

17 Israël est sauvé par le Seigneur,
   sauvé pour les siècles. *
Vous ne serez ni honteux ni humiliés
   pour la suite des siècles.

18 Ainsi parle le Seigneur, le Créateur des cieux, +
lui, le Dieu qui fit la terre et la forma,
   lui qui l'affermit, *
qui l'a créée, non pas comme un lieu vide,
   qui l'a faite pour être habitée :

« Je suis le Seigneur : *
il n'en est pas d'autre !

19 « Quand j'ai parlé, je ne me cachais pas
   quelque part dans l'obscurité de la terre ; *
je n'ai pas dit aux descendants de Jacob :
   Cherchez-moi dans le vide !

« Je suis le Seigneur qui profère la justice,
qui annonce la vérité !

20 « Rassemblez-vous, venez, approchez tous,
survivants des nations !

« Ils sont dans l'ignorance,
   ceux qui portent leurs idoles de bois, *
et qui adressent des prières
   à leur dieu qui ne sauve pas.

21 « Déclarez-vous, présentez vos preuves,
tenez conseil entre vous :
qui donc l'a d'avance révélé
et jadis annoncé ?

« N'est-ce pas moi, le Seigneur ?
Hors moi, pas de Dieu ;
de Dieu juste et sauveur,
pas d'autre que moi !


22 « Tournez-vous vers moi : vous serez sauvés, *
tous les lointains de la terre !

« Oui, je suis Dieu : il n'en est pas d'autre ! +
23 Je le jure par moi-même ! *
De ma bouche sort la justice,
   la parole que rien n'arrête.

« Devant moi, tout genou fléchira, +
toute langue en fera le serment ; *
24 Par le Seigneur seulement – dira-t-elle de moi –
   la justice et la force ! »

Jusqu'à lui viendront humiliés,
tous ceux qui s'enflammaient contre lui.
25 Elle obtiendra, par le Seigneur, justice et gloire,
toute la descendance d'Israël.

ANTIENNE

Dieu nous a faits et nous sommes à lui.

PSAUME : 99
1 Acclamez le Seigneur, terre entière,
2 servez le Seigneur dans l'allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

3 Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

4 Venez dans sa maison lui rendre grâce,
dans sa demeure chanter ses louanges ;
rendez-lui grâce et bénissez son nom !

5 Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d'âge en âge.
PAROLE DE DIEU : (EP 4, 29-32)
Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.
RÉPONS

R/ Celui qui aime son frère
demeure dans la lumière.

 

V/ Comme je vous ai aimés,
aimez-vous les uns les autres. R/

 

V/ Vous saurez que vous aimez le Père
si vous gardez ma Parole. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

La lumière a brillé dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Par sa mort sur la croix, le Christ a sauvé le genre humain. Bénissons-le :


R/

Béni sois-tu, ô Christ, notre Sauveur !

 

Du ciel, tu es descendu comme la lumière.

 

De Marie, tu es né comme le germe divin.

 

De la croix, tu es tombé comme le fruit.

 

Au ciel tu es monté, prémices des vivants.

 

Tu te présentes au Père comme l’offrande parfaite.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Seigneur, tu demandes à ton Église d’être le lieu où l’Évangile est annoncé en contradiction avec l’esprit du monde. Donne à tes enfants assez de foi pour ne pas déserter mais témoigner de toi devant les hommes en prenant appui sur ta parole. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Qui donc me délivrera de ce corps qui m’entraîne à la mort ? » (Rm 7, 18-25a)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
    je sais que le bien n’habite pas en moi,
c’est-à-dire dans l’être de chair que je suis.
En effet, ce qui est à ma portée, c’est de vouloir le bien,
mais pas de l’accomplir.
    Je ne fais pas le bien que je voudrais,
mais je commets le mal que je ne voudrais pas.
    Si je fais le mal que je ne voudrais pas,
alors ce n’est plus moi qui agis ainsi,
mais c’est le péché, lui qui habite en moi.
    Moi qui voudrais faire le bien,
je constate donc, en moi, cette loi :
ce qui est à ma portée, c’est le mal.
    Au plus profond de moi-même,
je prends plaisir à la loi de Dieu.
    Mais, dans les membres de mon corps,
je découvre une autre loi,
qui combat contre la loi que suit ma raison
et me rend prisonnier de la loi du péché présente dans mon corps.
    Malheureux homme que je suis !
Qui donc me délivrera de ce corps qui m’entraîne à la mort ?
    Mais grâce soit rendue à Dieu
par Jésus Christ notre Seigneur !

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 118 (119), 66.68, 76-77, 93-94)

R/ Seigneur, apprends-moi tes commandements. (Ps 118, 68b)

Apprends-moi à bien saisir, à bien juger :
je me fie à tes volontés.
Toi, tu es bon, tu fais du bien :
apprends-moi tes commandements.

Que j’aie pour consolation ton amour
selon tes promesses à ton serviteur !
Que vienne à moi ta tendresse, et je vivrai :
ta loi fait mon plaisir.

Jamais je n’oublierai tes préceptes :
par eux tu me fais vivre.
Je suis à toi : sauve-moi,
car je cherche tes préceptes.

ÉVANGILE
« Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? » (Lc 12, 54-59)

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Père,
Seigneur du ciel et de la terre,
tu as révélé aux tout-petits
les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait aux foules :
« Quand vous voyez un nuage monter au couchant,
vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir,
et c’est ce qui arrive.
    Et quand vous voyez souffler le vent du sud,
vous dites qu’il fera une chaleur torride,
et cela arrive.
    Hypocrites !
Vous savez interpréter
l’aspect de la terre et du ciel ;
mais ce moment-ci,
pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ?
    Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes
ce qui est juste ?
    Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat,
pendant que tu es en chemin
mets tout en œuvre pour t’arranger avec lui,
afin d’éviter qu’il ne te traîne devant le juge,
que le juge ne te livre à l’huissier,
et que l’huissier ne te jette en prison.
    Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier centime. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Savoir discerner les signes du Royaume

Voir les commentaires

Rendons grâce au Seigneur en confessant nos péchés.

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : JOIE ET LUMIÈRE DE LA GLOIRE ÉTERNELLE DU PÈRE

AELF — AELF

R/ Joie et lumière
De la gloire éternelle du Père,
Le Très-Haut, le Très-Saint !
Ô Jésus Christ !

Oui, tu es digne d’être chanté
Dans tous les temps par des voix sanctifiées,
Fils de Dieu qui donnes vie :
Tout l’univers te rend gloire.

Parvenus à la fin du jour,
Contemplant cette clarté dans le soir,
Nous chantons le Père et le Fils
Et le Saint-Esprit de Dieu.

ANTIENNE

Quand j’ai crié vers toi, Seigneur mon Dieu, tu m’as guéri.

PSAUME : 29

2 Je t'exalte, Seigneur : tu m'as relevé,
tu m'épargnes les rires de l'ennemi.

3 Quand j'ai crié vers toi, Seigneur,
mon Dieu, tu m'as guéri ; *
4 Seigneur, tu m'as fait remonter de l'abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.

5 Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,
rendez grâce en rappelant son nom très saint.

6 Sa colère ne dure qu'un instant,
sa bonté, toute la vie ; *
avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie.

7 Dans mon bonheur, je disais :
Rien, jamais, ne m'ébranlera !

8 Dans ta bonté, Seigneur, tu m'avais fortifié
sur ma puissante montagne ; *
pourtant, tu m'as caché ta face
et je fus épouvanté.

9 Et j'ai crié vers toi, Seigneur,
j'ai supplié mon Dieu :

10 « À quoi te servirait mon sang
si je descendais dans la tombe ? *
La poussière peut-elle te rendre grâce
et proclamer ta fidélité ?

11 Écoute, Seigneur, pitié pour moi !
Seigneur, viens à mon aide ! »

12 Tu as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie.

13 Que mon cœur ne se taise pas,
qu'il soit en fête pour toi, *
et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,
je te rende grâce !

ANTIENNE

Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mon péché.

PSAUME : 31
1 Heureux l'homme dont la faute est enlevée, *
et le péché remis !
2 Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense, *
dont l'esprit est sans fraude !
  
3 Je me taisais et mes forces s'épuisaient
à gémir tout le jour : +
4 ta main, le jour et la nuit,
pesait sur moi ; *
ma vigueur se desséchait
comme l'herbe en été.

5 Je t'ai fait connaître ma faute,
je n'ai pas caché mes torts. +
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur
en confessant mes péchés. » *
Et toi, tu as enlevé
l'offense de ma faute.

6 Ainsi chacun des tiens te priera
aux heures décisives ; *
même les eaux qui débordent
ne peuvent l'atteindre.

7 Tu es un refuge pour moi,
mon abri dans la détresse ; *
de chants de délivrance,
tu m'as entouré.

8 « Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre, *
te conseiller, veiller sur toi.

9 N'imite pas les mules et les chevaux
qui ne comprennent pas, +
qu'il faut mater par la bride et le mors, *
et rien ne t'arrivera. »

10 Pour le méchant, douleurs sans nombre ; *
mais l'amour du Seigneur entourera
ceux qui comptent sur lui.

11 Que le Seigneur soit votre joie !
Exultez, hommes justes ! *
Hommes droits, chantez votre allégresse !
PSAUME : CANTIQUE (AP 11-12)

R/ Nous te rendons grâce, ô notre Dieu !

11.17 À toi, nous rendons grâce, +
Seigneur, Dieu de l'univers, *
toi qui es, toi qui étais !

Tu as saisi ta grande puissance
et pris possession de ton règne. R/

18 Les peuples s'étaient mis en colère, +
alors, ta colère est venue *
et le temps du jugement pour les morts,

le temps de récompenser tes serviteurs,
   les saints, les prophètes, *
ceux qui craignent ton nom,
   les petits et les grands. R/

12.10 Maintenant voici le salut +
et le règne et la puissance de notre Dieu, *
voici le pouvoir de son Christ !

L'accusateur de nos frères est rejeté, *
lui qui les accusait, jour et nuit,
   devant notre Dieu. R/

 11 Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, +
par la parole dont ils furent les témoins : *
renonçant à l'amour d'eux-mêmes,
   jusqu'à mourir.

 12 Soyez donc dans la joie, *
cieux,
   et vous, habitants des cieux ! R/

PAROLE DE DIEU : 1 P 1, 6-9
Tressaillez de joie, même s’il faut que vous soyez attristés, pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ; elles vérifieront la qualité de votre foi qui est bien plus précieuse que l’or (cet or, voué pourtant à disparaître, qu’on vérifie par le feu). Tout cela doit donner à Dieu louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus Christ, lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore ; et vous tressaillez d’une joie inexprimable qui vous transfigure, car vous allez obtenir votre salut, qui est l’aboutissement de votre foi.
RÉPONS

R/ Tu es le Chemin, la Vérité, la Vie,

 

* Jésus, Fils de Dieu !

 

V/ Qui veut trouver le Père doit passer par toi, *

 

V/ Tu le conduis vers la joie sans déclin. R/

ANTIENNE

Par la force de son bras, le Seigneur relève les humbles.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Dieu est notre espérance ; il est notre secours. Supplions-le :


R/ Regarde, Seigneur, tes enfants !

Dieu, notre Dieu, tu as scellé avec ton peuple une alliance éternelle,
— fais revivre en nous les merveilles de ton amour.

 

Devant la violence des vents contraires,
— que le souffle de ton Esprit rassure les croyants.

 

Que la cité terrestre ne cherche pas à s’édifier sans toi ;
— et ceux qui la construisent n’auront pas travaillé en vain.

 

Que la fidélité soutienne ceux qui luttent,
— que notre amitié pacifie ceux qui souffrent.

 

Que nos frères défunts entrent au nombre des bienheureux,
— qu’un jour ils nous accueillent dans ton Paradis.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu qui fais resplendir la lumière après la nuit, accorde-nous de finir ce jour à l’abri des attaques de l’adversaire et de pouvoir te rendre grâce par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Voir les commentaires

Ouvre mes yeux à tes merveilles, à ta justice merveilleuse de ta loi

OFFICE DE SEXTE
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : ÉVANGILE DE DIEU

CFC — CFC

Évangile de Dieu,
Soleil étincelant
De justice et d'amour,
Pénètre dans nos vies ;
Au plus profond des cœurs,
Purifie et transforme.

Transcendante clarté,
À l'heure de midi.
Du plus haut de la croix
Tu baignes l'univers ;
En ton immense paix
Tu rassembles les hommes.
ANTIENNE
Ouvre mes yeux à tes merveilles, aux splendeurs de ta loi.
PSAUME : 118-3
17 Sois bon pour ton serviteur, et je vivrai,
j’observerai ta parole.
18 Ouvre mes yeux,
que je contemple les merveilles de ta loi.
19 Je suis un étranger sur la terre ;
ne me cache pas tes volontés.
20 Mon âme a brûlé de désir
en tout temps pour tes décisions.
21 Tu menaces les orgueilleux, les maudits,
ceux qui fuient tes volontés.
22 Épargne-moi l’insulte et le mépris :
je garde tes exigences.
23 Lorsque des grands accusent ton serviteur,
je médite sur tes ordres.
24 Je trouve mon plaisir en tes exigences :
ce sont elles qui me conseillent.
ANTIENNE
Fais-moi connaître tes chemins, Seigneur, guide-moi dans ta vérité.
PSAUME : 24 - I

1 Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, *
2 vers toi, mon Dieu.

Je m'appuie sur toi : épargne-moi la honte ;
ne laisse pas triompher mon ennemi.
3 Pour qui espère en toi, pas de honte,
mais honte et déception pour qui trahit.

4 Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
5 Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

C'est toi que j'espère tout le jour
en raison de ta bonté, Seigneur.
6 Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
7 Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ;
dans ton amour, ne m'oublie pas.


8 Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
9 Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

10 Les voies du Seigneur sont amour et vérité
pour qui veille à son alliance et à ses lois.
11 À cause de ton nom, Seigneur,
pardonne ma faute : elle est grande.

12 Est-il un homme qui craigne le Seigneur ?
Dieu lui montre le chemin qu'il doit prendre.
13 Son âme habitera le bonheur,
ses descendants posséderont la terre.
14 Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent ;
à ceux-là, il fait connaître son alliance.

PSAUME : 24 - II

15 J'ai les yeux tournés vers le Seigneur :
il tirera mes pieds du filet.
16 Regarde, et prends pitié de moi,
de moi qui suis seul et misérable.

17 L'angoisse grandit dans mon cœur :
tire-moi de ma détresse.
18 Vois ma misère et ma peine,
enlève tous mes péchés.

19 Vois mes ennemis si nombreux,
la haine violente qu'ils me portent.
20 Garde mon âme, délivre-moi ;
je m'abrite en toi : épargne-moi la honte.
21 Droiture et perfection veillent sur moi,
sur moi qui t'espère !

22 Libère Israël, ô mon Dieu,
de toutes ses angoisses !

PAROLE DE DIEU : AM 5, 8
L’auteur des Pléiades et d’Orion, qui change l’obscurité en clarté matinale, qui réduit le jour en sombre nuit, qui convoque les eaux de la mer pour les répandre sur la face de la terre : il se nomme le Seigneur.
RÉPONS
V/ Devant lui, splendeur et majesté,
dans son sanctuaire, puissance et beauté.
ORAISON

Dieu éternel et tout-puissant, en qui rien n'est sombre ni obscur, communique ta lumière à nos cœurs : en recevant ta loi et tes préceptes, nous marcherons sur ta route d'un cœur léger. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et soeurs Dieu, notre forteresse et notre abri !

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l'ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles

 

LECTURE : « Ô MON SOUVERAIN ROI, ME VOICI DEVANT TOI ! » (EST 4, 17K-17Z (LATIN 14, 1-9))

17K La reine Esther, dans l’angoisse mortelle qui l’étreignait, cherchait refuge auprès du Seigneur. Elle enleva ses vêtements d’apparat et prit des vêtements de deuil et d’affliction. Au lieu de parfums précieux, elle se couvrit la tête de cendre et de poussière. Elle humilia durement son corps et le recouvrit de ses cheveux en désordre, lui qu’elle se faisait une joie de parer. Elle priait ainsi le Seigneur, Dieu d’Israël :
17L « Mon Seigneur, notre Roi, tu es l’Unique ; viens me secourir, car je suis seule, je n’ai pas d’autre secours que toi, et je vais risquer ma vie.
17M Depuis ma naissance, j’entends dire, dans la tribu de mes pères, que toi, Seigneur, tu as choisi Israël parmi toutes les nations, et que parmi tous leurs ancêtres tu as choisi nos pères, pour en faire à jamais ton héritage ; tu as fait pour eux tout ce que tu avais promis.
17N Et maintenant, nous avons péché contre toi, tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, parce que nous avons honoré leurs dieux : tu es juste, Seigneur.
17O Et maintenant, notre dur esclavage ne leur suffit plus. Ils ont fait un pacte avec leurs idoles, pour abolir ce que ta bouche a promis, faire disparaître ton héritage, fermer la bouche de ceux qui te célèbrent, éteindre la gloire de ta maison et les feux de ton autel,
17P pour que s’ouvre la bouche des nations, que soient célébrés les mérites des faux dieux et qu’à jamais soit magnifié un roi de chair.
17Q Ne livre pas ton sceptre, Seigneur, à ceux qui n’existent pas. Que nos ennemis ne se moquent pas de notre chute ; retourne contre eux leurs projets. Du premier de nos adversaires, fais un exemple.
17R Souviens-toi, Seigneur ! Fais-toi connaître au jour de notre détresse ; donne-moi du courage, toi, le Roi des dieux, qui domines toute autorité.
17S Mets sur mes lèvres un langage harmonieux quand je serai en présence de ce lion, et change son cœur : qu’il se mette à détester celui qui nous combat, qu’il le détruise avec tous ses partisans.
17T Délivre-nous par ta main, viens me secourir car je suis seule, et je n’ai que toi, Seigneur.
17U Tu connais tout et tu sais que je hais la gloire des impies, que je n’ai que dégoût pour la couche des incirconcis et celle de tout étranger.
17W Tu sais la contrainte où je suis, que j’ai du dégoût pour l’orgueilleux emblème qui est sur ma tête aux jours où je parais en public. Il m’inspire du dégoût comme un linge souillé, et je ne le porte pas les jours où je me repose.
17X Ta servante n’a pas mangé à la table d’Amane, ni honoré les banquets du roi, ni bu le vin des libations.
17Y Ta servante n’a pas connu la joie depuis le jour de son élévation, si ce n’est auprès de toi, Seigneur, Dieu d’Abraham.
17Z Ô Dieu, qui as pouvoir sur tous, écoute la voix des désespérés, délivre-nous de la main des méchants, et délivre-moi de ma peur ! »

 
PAROLE DE DIEU : EP 4, 30.32

En vue de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

 

ORAISON

Seigneur Jésus Christ, dont le joug est facile et le fardeau léger, nous venons remettre en tes mains le fardeau de ce jour, accorde-nous de trouver près de toi le repos. Toi qui règnes pour les siècles des siècles.

BÉNÉDICTION

Que Dieu, dans sa toute-puissance,
éloigne de nous le mal,
et nous tienne en sa bénédiction. Amen.

HYMNE : HEUREUSE ES-TU, VIERGE MARIE !
Heureuse es-tu, Vierge Marie !
Par toi, le salut est entré dans le monde.
Comblée de gloire, tu te réjouis devant le Seigneur,
tu cries de joie à l'ombre de ses ailes.
Sainte Mère de Dieu,
prie pour nous, pauvres pécheurs.

 

Voir les commentaires

Ecoutez la Parole c'est aussi l'appliquer sinon à quoi sert d'écouter?

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : À LA MESURE SANS MESURE

CFC — CNPL

À la mesure sans mesure
De ton immensité,
Tu nous manques, Seigneur.
Dans le tréfonds de notre cœur
Ta place reste marquée
Comme un grand vide, une blessure.

À l’infini de ta présence
Le monde est allusion,
Car tes mains l’ont formé.
Mais il gémit, en exilé,
Et crie sa désolation
De n’éprouver que ton silence.

Dans le tourment de ton absence,
C’est toi déjà, Seigneur,
Qui nous as rencontrés.
Tu n’es jamais un étranger,
Mais l’hôte plus intérieur
Qui se révèle en transparence.

Cachés au creux de ton mystère,
Nous te reconnaissons
Sans jamais te saisir.
Le pauvre seul peut t’accueillir,
D’un cœur brûlé d’attention,
Les yeux tournés vers ta lumière.
ANTIENNE

Le Seigneur est ma lumière et mon salut : de qui aurais-je crainte ?

PSAUME : 26 - I

1 Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
   de qui aurais-je crainte ? *
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
   devant qui tremblerais-je ?

2 Si des méchants s'avancent contre moi
   pour me déchirer, +
ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires, *
   qui perdent pied et succombent.

3 Qu'une armée se déploie devant moi,
   mon cœur est sans crainte ; *
que la bataille s'engage contre moi,
   je garde confiance.

4 J'ai demandé une chose au Seigneur,
   la seule que je cherche : +
habiter la maison du Seigneur
   tous les jours de ma vie, *
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
   et m'attacher à son temple.

5 Oui, il me réserve un lieu sûr
   au jour du malheur ; +
il me cache au plus secret de sa tente,
   il m'élève sur le roc. *
6 Maintenant je relève la tête
   devant mes ennemis.

J'irai célébrer dans sa tente
   le sacrifice d'ovation ; *
je chanterai, je fêterai le Seigneur.

ANTIENNE

Écoute, Seigneur, mon cri d’appel : c’est ta face que je cherche.

PSAUME : 26 - II

7 Écoute, Seigneur, je t'appelle ! *
   Pitié ! Réponds-moi !
8 Mon cœur m'a redit ta parole :
   « Cherchez ma face. » *
9 C'est ta face, Seigneur, que je cherche :
   ne me cache pas ta face.

N'écarte pas ton serviteur avec colère : *
   tu restes mon secours.
Ne me laisse pas, ne m'abandonne pas,
   Dieu, mon salut ! *
10 Mon père et ma mère m'abandonnent ;
   le Seigneur me reçoit.

11 Enseigne-moi ton chemin, Seigneur, *
conduis-moi par des routes sûres,
   malgré ceux qui me guettent.

12 Ne me livre pas à la merci de l'adversaire : *
contre moi se sont levés de faux témoins
   qui soufflent la violence.

13 Mais j'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
   sur la terre des vivants. *
14 « Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
   espère le Seigneur. »

ANTIENNE

Tout vient de lui, tout est pour lui, tout est en lui : gloire à Dieu dans les siècles !

PSAUME : CANTIQUE (COL 1)

12 Rendons grâce à Dieu le Père, +
lui qui nous a donné
   d'avoir part à l'héritage des saints, *
dans la lumière.

13 Nous arrachant à la puissance des ténèbres, +
il nous a placés
   dans le Royaume de son Fils bien-aimé : *
14 en lui nous avons le rachat,
le pardon des péchés.

15 Il est l'image du Dieu invisible, +
le premier-né, avant toute créature : *
16 en lui, tout fut créé,
   dans le ciel et sur la terre.

Les êtres visibles et invisibles, +
puissances, principautés,
   souverainetés, dominations, *
tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui.

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église : +
c'est lui le commencement,
   le premier-né d'entre les morts, *
afin qu'il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon
   qu'habite en lui toute plénitude *
20 et que tout, par le Christ,
   lui soit enfin réconcilié,

faisant la paix par le sang de sa Croix, *
la paix pour tous les êtres
   sur la terre et dans le ciel.

PAROLE DE DIEU : JC 1, 22.25
Mettez la Parole en application, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion. Au contraire, l’homme qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, celui qui ne l’écoute pas pour l’oublier mais l’applique dans ses actes, heureux sera-t-il d’agir ainsi.
RÉPONS

R/ Lumière sur nos pas, Jésus Christ, chemin de vérité !

 

V/ Celui qui fait la vérité vient à la lumière. R/

 

V/ Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu.R/

ANTIENNE

L'amour du Seigneur s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Dans la paix de l’Esprit Saint, prions le Seigneur Dieu :


R/ Kyrie eleison.

Pour les peuples de la terre
et pour ceux qui les gouvernent.

 

Pour ceux qui ont mis leur foi dans le Christ
et pour nos frères chrétiens les plus proches.

 

Pour ceux qui nous ont fait du bien
et pour ceux qui nous haïssent.

 

Pour ceux qui sont en danger,
pour les prisonniers, les affamés, les malades.

 

Pour ceux qui comptent sur nos prières
malgré notre faiblesse.

Pour nous-mêmes
et pour ceux qui reposent dans la paix.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Seigneur, garde-nous ce soir comme tu nous as gardés tout le jour et fais grandir notre espérance de vivre avec toi dans la lumière sans fin. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Voir les commentaires

Seigneur, écoute la justice ! Entends ma plainte, accueille ma prière Ps:16-1

OFFICE DE SEXTE
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : LE JOUR EST DANS TOUT SON ÉCLAT

A. Rivière — CNPL

Le jour est dans tout son éclat,
La terre est pleine de ta gloire,
Nous t'adorons, ô Dieu puissant,
Dans la splendeur de ta lumière.

Éteins la flamme du péché
Et les ardeurs de la colère ;
Emplis nos cœurs de ton amour,
Et que ta paix nous réunisse.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

ANTIENNE
Tu es béni, Seigneur ! Apprends-rnoi tes commandements.
PSAUME : 118-2
9 Comment, jeune, garder pur son chemin ?
En observant ta parole.
10 De tout mon cœur, je te cherche ;
garde-moi de fuir tes volontés.
11 Dans mon cœur, je conserve tes promesses
pour ne pas faillir envers toi.
12 Toi, Seigneur, tu es béni :
apprends-moi tes commandements.
13 Je fais repasser sur mes lèvres
chaque décision de ta bouche.
14 Je trouve dans la voie de tes exigences
plus de joie que dans toutes les richesses.
15 Je veux méditer sur tes préceptes
et contempler tes voies.
16 Je trouve en tes commandements mon plaisir,
je n’oublie pas ta parole.
ANTIENNE
Toi, qui réponds à mon appel, écoute-moi, mon Dieu !
PSAUME : 16 - I

1 Seigneur, écoute la justice ! +
Entends ma plainte, accueille ma prière :
mes lèvres ne mentent pas.

2 De ta face, me viendra la sentence :
tes yeux verront où est le droit.

3 Tu sondes mon cœur, tu me visites la nuit, +
tu m'éprouves, sans rien trouver ;
mes pensées n'ont pas franchi mes lèvres.

4 Pour me conduire selon ta parole,
j'ai gardé le chemin prescrit ;
5 j'ai tenu mes pas sur tes traces :
jamais mon pied n'a trébuché.

6 Je t'appelle, toi, le Dieu qui répond :
écoute-moi, entends ce que je dis.

7 Montre les merveilles de ta grâce,
toi qui libères de l’agresseur
ceux qui se réfugient sous ta droite.

PSAUME : 16 - II

8 Garde-moi comme la prunelle de l'œil ;
à l'ombre de tes ailes, cache-moi,
9 loin des méchants qui m'ont ruiné,
des ennemis mortels qui m'entourent.

10 Ils s'enferment dans leur suffisance ;
l'arrogance à la bouche, ils parlent.

11 Ils sont sur mes pas : maintenant ils me cernent,
l'œil sur moi, pour me jeter à terre,
12 comme des lions prêts au carnage,
de jeunes fauves tapis en embuscade.

13 Lève-toi, Seigneur, affronte-les, renverse-les ;
par ton épée, libère-moi des méchants.

14 Que ta main, Seigneur, les exclue d'entre les hommes, *
hors de l'humanité, hors de ce monde :
   tel soit le sort de leur vie !

Réserve-leur de quoi les rassasier : +
que leurs fils en soient saturés,
qu'il en reste encore pour leurs enfants !

15 Et moi, par ta justice, je verrai ta face :
au réveil, je me rassasierai de ton visage.

PAROLE DE DIEU : 1 P 1, 15-16

À l’image du Dieu saint qui vous a appelés, soyez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, puisque l’Écriture dit : soyez saints, car moi, je suis saint.

RÉPONS
V/ Je vêtirai de gloire mes prêtres,
ses fidèles crieront de joie.
ORAISON
Père, au milieu du jour tu nous donnes un temps de repos pour refaire nos corps et nos esprits, accorde-nous de le recevoir dans la reconnaissance et d'en tirer profit pour ton service et celui de nos frères. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Voir les commentaires

Ce que tu n’aimes pas, ne le fais à personne. Donne de ton pain à celui qui a faim et des vêtements à ceux qui sont nus.

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Adorons le Seigneur, c'est lui qui nous a faits.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : Ô FILS UNIQUE, JÉSUS CHRIST

A. Rivière — CNPL

Ô Fils unique, Jésus Christ,
Nous contemplons en ton visage
La gloire dont tu resplendis
Auprès de Dieu avant les siècles.

Les tiens ne t’ont pas reconnu,
Et les ténèbres te repoussent ;
Mais donne à ceux qui t’ont reçu
De partager ta plénitude.

Toi qui habites parmi nous,
Ô Verbe plein de toute grâce,
Enseigne nous la vérité,
Transforme-nous en ton image.

À toi la gloire, ô Père saint,
À toi, la gloire, ô Fils unique,
Avec l’Esprit consolateur,
Dès maintenant et pour les siècles. Amen.
ANTIENNE

Seigneur, qu'il est précieux, ton amour !

PSAUME : 35

2 C'est le péché qui parle
au cœur de l'impie ; *
ses yeux ne voient pas
que Dieu est terrible.

3 Il se voit d'un œil trop flatteur
pour trouver et haïr sa faute ; *
4 il n'a que ruse et fraude à la bouche,
il a perdu le sens du bien.

5 Il prépare en secret ses mauvais coups. +
La route qu'il suit n'est pas celle du bien ; *
il ne renonce pas au mal.

6 Dans les cieux, Seigneur, ton amour ;
jusqu'aux nues, ta vérité ! *
7 Ta justice, une haute montagne ;
tes jugements, le grand abîme !

Tu sauves, Seigneur, l'homme et les bêtes :
8 qu'il est précieux ton amour, ô mon Dieu !

À l'ombre de tes ailes, tu abrites les hommes : +
9 ils savourent les festins de ta maison ; *
aux torrents du paradis, tu les abreuves.

10  En toi est la source de vie ;
par ta lumière nous voyons la lumière.

11  Garde ton amour à ceux qui t'ont connu,
ta justice à tous les hommes droits.

12  Que l'orgueilleux n'entre pas chez moi,
que l'impie ne me jette pas dehors !

13 Voyez : ils sont tombés, les malfaisants ;
abattus, ils ne pourront se relever.

ANTIENNE

Je chanterai pour mon Dieu un chant nouveau.

PSAUME : CANTIQUE DE JUDITH (JDT 16)

1 Chantez pour mon Dieu sur les tambourins.
Jouez pour le Seigneur sur les cymbales !
Joignez pour lui l'hymne à la louange.

Exaltez-le ! Invoquez son nom !
2 Le Seigneur est un Dieu briseur de guerres ;
son nom est « Le Seigneur ».

13 Je chanterai pour mon Dieu un chant nouveau.
Seigneur, tu es glorieux, tu es grand,
admirable de force, invincible.

14 Que ta création, tout entière, te serve !
Tu dis, et elle existe. *
Tu envoies ton souffle : elle est créée.
Nul ne résiste à ta voix.

15 Si les bases des montagnes croulent dans les eaux,
si les rochers, devant ta face, fondent comme cire,
tu feras grâce à ceux qui te craignent.

ANTIENNE

Tous les peuples, battez des mains, acclamez Dieu par vos cris de joie !

PSAUME : 46

2 Tous les peuples, battez des mains,
acclamez Dieu par vos cris de joie !

3 Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,
le grand roi sur toute la terre,
4 celui qui nous soumet des nations,
qui tient des peuples sous nos pieds ;
5 il choisit pour nous l'héritage,
fierté de Jacob, son bien-aimé.

6 Dieu s'élève parmi les ovations,
le Seigneur, aux éclats du cor.
7 Sonnez pour notre Dieu, sonnez,
sonnez pour notre roi, sonnez !
8 Car Dieu est le roi de la terre :
que vos musiques l'annoncent !

9 Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son trône sacré.
10 Les chefs des peuples se sont rassemblés :
c'est le peuple du Dieu d'Abraham.
Les princes de la terre sont à Dieu
qui s'élève au-dessus de tous.

PAROLE DE DIEU : (TB 4,15A.16A.18A.19A.C)
Ce que tu n’aimes pas, ne le fais à personne. Donne de ton pain à celui qui a faim et des vêtements à ceux qui sont nus. Prends conseil de toute personne avisée. En toute occasion, bénis le Seigneur ton Dieu et demande-lui de rendre droits tes chemins. Garde en mémoire ces instructions et qu’elles ne s’effacent pas de ton cœur.
RÉPONS

R/ Dieu, tu es mon Dieu,

 

* Je te cherche dès l'aube.

 

V/ Comment découvrir ta lumière ? *

 

V/ Où saisir un reflet de ta gloire ? *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Le Seigneur fera briller la justice comme la lumière.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Rendons grâce au Christ, premier-né avant toute créature. Bénissons-le et demandons-lui :


R/

Jésus, Fils de Dieu, sanctifie tes frères !

 

Tout au long de ce jour, garde-nous en ta présence,
— et rends-nous forts contre le mal.

 

Que ta sagesse nous tienne dans la vérité, 
— qu’elle éclaire nos projets et nos actes.

 

Ouvre nos yeux : qu’ils voient le pauvre et le malheureux,
— que nous puissions te reconnaître en eux.

 

Accorde-nous la grâce
— de ne faire à personne ce que nous redoutons pour nous.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu qui nous as sauvés, exauce-nous ; transforme-nous en disciples de la lumière et en artisans de la vérité ; puisque en naissant de toi nous sommes devenus des fils de lumière, fais que nous sachions te rendre témoignage devant les hommes. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Présentez-vous à Dieu comme des vivants revenus d’entre les morts » (Rm 6, 12-18)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
    il ne faut pas que le péché règne dans votre corps mortel
et vous fasse obéir à ses désirs.
    Ne présentez pas au péché les membres de votre corps
comme des armes au service de l’injustice ;
au contraire, présentez-vous à Dieu
comme des vivants revenus d’entre les morts,
présentez à Dieu vos membres
comme des armes au service de la justice.
    Car le péché n’aura plus de pouvoir sur vous :
en effet, vous n’êtes plus sujets de la Loi,
vous êtes sujets de la grâce de Dieu.
    Alors ? Puisque nous ne sommes pas soumis à la Loi
mais à la grâce,
allons-nous commettre le péché ?
Pas du tout.
    Ne le savez-vous pas ?
Celui à qui vous vous présentez comme esclaves
pour lui obéir,
c’est de celui-là, à qui vous obéissez,
que vous êtes esclaves :
soit du péché, qui mène à la mort,
soit de l’obéissance à Dieu, qui mène à la justice.
    Mais rendons grâce à Dieu :
vous qui étiez esclaves du péché,
vous avez maintenant obéi de tout votre cœur
au modèle présenté par l’enseignement qui vous a été transmis.
    Libérés du péché,
vous êtes devenus esclaves de la justice.

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 123 (124), 1-3, 4-6, 7-8)

R/ Notre secours est dans le nom du Seigneur. (Ps 123, 8a)

Sans le Seigneur qui était pour nous
– qu’Israël le redise –
sans le Seigneur qui était pour nous
quand des hommes nous assaillirent,
alors ils nous avalaient tout vivants,
dans le feu de leur colère.

Alors le flot passait sur nous,
le torrent nous submergeait ;
alors nous étions submergés
par les flots en furie.
Béni soit le Seigneur
qui n’a pas fait de nous la proie de leurs dents !

Comme un oiseau, nous avons échappé
au filet du chasseur ;
le filet s’est rompu :
nous avons échappé.
Notre secours est dans le nom du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

ÉVANGILE
« À qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup » (Lc 12, 39-48)

Alléluia. Alléluia.
Veillez, tenez-vous prêts :
c’est à l’heure où vous n’y penserez pas
que le Fils de l’homme viendra.
Alléluia. (cf. Mt 24, 42a.44)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Vous le savez bien :
si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait,
il n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
    Vous aussi, tenez-vous prêts :
c’est à l’heure où vous n’y penserez pas
que le Fils de l’homme viendra. »
    Pierre dit alors :
« Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole,
ou bien pour tous ? »
    Le Seigneur répondit :
« Que dire de l’intendant fidèle et sensé
à qui le maître confiera la charge de son personnel
pour distribuer, en temps voulu, la ration de nourriture ?
    Heureux ce serviteur
que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
    Vraiment, je vous le déclare :
il l’établira sur tous ses biens.
    Mais si le serviteur se dit en lui-même :
“Mon maître tarde à venir”,
et s’il se met à frapper les serviteurs et les servantes,
à manger, à boire et à s’enivrer,
    alors quand le maître viendra,
le jour où son serviteur ne s’y attend pas
et à l’heure qu’il ne connaît pas,
il l’écartera
et lui fera partager le sort des infidèles.
    Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître,
n’a rien préparé et n’a pas accompli cette volonté,
recevra un grand nombre de coups.
    Mais celui qui ne la connaissait pas,
et qui a mérité des coups pour sa conduite,
n’en recevra qu’un petit nombre.
À qui l’on a beaucoup donné,
on demandera beaucoup ;
à qui l’on a beaucoup confié,
on réclamera davantage. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

 

L'heure est incertaine : Veillez

Méditation de l’évangile du mercredi 23 octobre

Il s’agit bien là du mystère de l’amitié essentielle entre Dieu et l’homme. Et Jésus est au centre du mystère de tout mort. Pensée consolatrice, c’est Lui qui vient chercher tout homme pour l’introduire dans le Royaume et le faire passer à la vie éternelle.

Voir les commentaires

Seigneur, toi que j'ai chanté le jour, soit mon repos et protection de ma nuit

Seigneur, toi que j'ai chanté le jour, soit mon repos et protection de ma nuit
Seigneur, toi que j'ai chanté le jour, soit mon repos et protection de ma nuit
OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : VIENNE LA NUIT DE DIEU

P. Griolet — Levain

R/ Vienne la nuit de Dieu,
Vienne la nuit des hommes,
Vienne toute la paix,
Ô nuit de Jésus Christ !
(Alléluia ! Amen !)

Toi que j'ai cherché, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai reçu,
Donne-moi le repos de ce jour !

Toi que j'ai chanté, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai prié,
Donne-moi le repos de ce jour !

Toi que j'ai nié, Seigneur,
En ce jour,
Toi que j'ai aimé,
Donne-moi le repos de ce jour !

R/ Vienne la nuit de Dieu,
Vienne la nuit des hommes,
Vienne toute la paix,
Ô nuit de Jésus Christ !
(Alléluia ! Amen !)

ANTIENNE

Pour l'honneur de ton nom, Seigneur, fais-moi vivre.

PSAUME : 142

1 Seigneur, entends ma prière ; +
dans ta justice écoute mes appels, *
dans ta fidélité réponds-moi.
2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
aucun vivant n’est juste devant toi.

3 L’ennemi cherche ma perte,
il foule au sol ma vie ;
il me fait habiter les ténèbres
avec les morts de jadis.
4 Le souffle en moi s’épuise,
mon cœur au fond de moi s’épouvante.

5 Je me souviens des jours d’autrefois,
je me redis toutes tes actions, *
sur l’œuvre de tes mains je médite.
6 Je tends les mains vers toi,
me voici devant toi comme une terre assoiffée.

7 Vite, réponds-moi, Seigneur :
je suis à bout de souffle !
Ne me cache pas ton visage :
je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

8 Fais que j’entende au matin ton amour,
car je compte sur toi.
Montre-moi le chemin que je dois prendre :
vers toi, j’élève mon âme !

9 Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
j’ai un abri auprès de toi.
10 Apprends-moi à faire ta volonté,
car tu es mon Dieu.
Ton souffle est bienfaisant :
qu’il me guide en un pays de plaines.

11 Pour l’honneur de ton nom,
Seigneur, fais-moi vivre ;
à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.
[12]

 

PAROLE DE DIEU : 1 P 5, 8-9A
Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Écoute et viens me délivrer. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Dieu qui es fidèle et juste, réponds à ton Église en prière, comme tu as répondu à Jésus, ton serviteur. Quand le souffle en elle s’épuise, fais-la vivre du souffle de ton Esprit : qu’elle médite sur l’œuvre de tes mains, pour avancer, libre et confiante, vers le matin de sa Pâque. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur tourne vers nous son visage
et nous apporte la paix. Amen.

HYMNE : SAINTE MÈRE DE NOTRE RÉDEMPTEUR

Sainte Mère de notre Rédempteur
Porte du ciel, toujours ouverte,
Étoile de la mer,
Viens au secours du peuple qui tombe
et qui cherche à se relever.
Tu as enfanté, ô merveille !
celui qui t'a créée,
et tu demeures toujours vierge.
Accueille le salut de l'ange Gabriel
et prends pitié de nous, pécheurs.

 

Voir les commentaires

Tu es, Seigneur, notre lumière, et notre Pain vivant dans l'Eucharistie

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : SANS FIN, SEIGNEUR, DIEU NOTRE PÈRE

CFC — CNPL

Sans fin, Seigneur, Dieu notre Père,
Sans fin, Seigneur, nous te louerons :
La terre exulte d’allégresse ;
Béni sois-tu, Dieu des vivants !

L’oiseau reçoit sa nourriture,
La fleur se pare de beauté ;
Tu aimes toute créature,
Tu sais le prix de nos années.

Sans fin, ton Verbe en nos paroles,
Sans fin, Seigneur, te chantera ;
L’amour s’éveille en nos cœurs d’hommes
Au nom du Fils, ton bien-aimé.

Tu es, Seigneur, notre lumière,
Toi seul nous sauves de la mort ;
Ton Fils offert à tous les peuples
Est pour chacun le Pain vivant.

Heureux les hommes qui t’adorent,
Le monde ouvert à ton amour ;
L’Esprit déjà te nomme Père :
Un jour, Seigneur, nous te verrons.
ANTIENNE

Le Seigneur donne la victoire à son Messie.

PSAUME : 19

2 Que le Seigneur te réponde au jour de détresse,
que le nom du Dieu de Jacob te défende.
3 Du sanctuaire, qu'il t'envoie le secours,
qu'il te soutienne des hauteurs de Sion.

4 Qu'il se rappelle toutes tes offrandes ;
ton holocauste, qu'il le trouve savoureux.
5 Qu'il te donne à la mesure de ton cœur,
qu'il accomplisse tous tes projets.

6 Nous acclamerons ta victoire
   en arborant le nom de notre Dieu. *
Le Seigneur accomplira
   toutes tes demandes.

7 Maintenant, je le sais :
   le Seigneur donne la victoire à son messie ; *
du sanctuaire des cieux, il lui répond
   par les exploits de sa main victorieuse.

8 Aux uns, les chars ; aux autres, les chevaux ;
à nous, le nom de notre Dieu : le Seigneur.
9 Eux, ils plient et s'effondrent ;
nous, debout, nous résistons.

10 Seigneur, donne au roi la victoire !
Réponds-nous au jour de notre appel.

ANTIENNE

Dresse-toi, Seigneur, dans ta force : nous chanterons ta vaillance.

PSAUME : 20

2 Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
3 Tu as répondu au désir de son cœur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

4 Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
5 La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

6 Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
7 Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

8 Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.

14 Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

PSAUME : CANTIQUE (AP 4-5)

R/ Gloire à l'Agneau immolé !

4.11Tu es digne, Seigneur notre Dieu, *
de recevoir
   l'honneur, la gloire et la puissance.

C'est toi qui créas l'univers ; *
tu as voulu qu'il soit :
   il fut créé.

5.9Tu es digne, Christ et Seigneur, *
de prendre le Livre
   et d'en ouvrir les sceaux.

Car tu fus immolé, +
rachetant pour Dieu, au prix de ton sang, *
des hommes de toute tribu,
   langue, peuple et nation. R/

10 Tu as fait de nous, pour notre Dieu,
   un royaume et des prêtres, *
et nous régnerons sur la terre.

12 Il est digne, l'Agneau immolé, +
de recevoir puissance et richesse,
   sagesse et force, *
honneur, gloire et louange. R/

PAROLE DE DIEU : 1 JN 3, 1A.2
Voyez comme il est grand, l’amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, – et nous le sommes –. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est.
RÉPONS

R/ Bénis le Seigneur, ô mon âme,

 

* Bénis son nom très saint, tout mon être.

 

V/ Il te couronne d’amour et de tendresse. *

 

V/ N’oublie aucun de ses bienfaits. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE

Le Seigneur fit pour moi des merveilles : saint est son nom !

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Avec un cœur d’enfant, supplions Dieu, notre Père, et disons-lui :


R/ Père, fais-nous voir ton amour !

Père très bon, en ton Fils bien-aimé, nous sommes frères :
— accorde-nous de vivre ensemble et d’être unis.

 

Laisse venir à toi les enfants :
— ton Royaume est à ceux qui leur ressemblent.

 

Donne à ceux qui préparent l’avenir 
— de bâtir un monde juste et fraternel.

 

Tu nous demandes d’aimer nos ennemis :
— convertis leur cœur et le nôtre.

 

Accueille tes enfants dans ta demeure éternelle : 
— qu’ils voient la douceur de ta face.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu tout-puissant, qui nous as donné de vivre jusqu’à maintenant, vers toi nous levons les mains pour te rendre ce soir toute grâce reçue ; accepte notre offrande par le Christ notre Seigneur. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

 

Voir les commentaires