Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

poesies

Partager

com

Partager son idéal avec ardeur Sans bavardage inutile ni fadeur ; Des sujets d’une certaine profondeur, Pour des actions efficaces du décideur, Tout en en écoutant le plaideur, Suivre le tracé de son odeur. Partager son repas en scène, Pour avoir l’air...

Lire la suite

Jour sombre et jour d’espoir

com

La pluie le vent jour sombre La rose le soleil jour d’espoir L’ombre chasse l’espoir Le soleil de la vie brule l’ombre. Le vent continue à souffler Se nourrit du chagrin Il hurle et se noie dans la pluie, Puis ressuscite coure. Sa colère grandit tournoie...

Lire la suite

Je rêve, oui je rêve…

com

Je rêve, oui je rêve d’une crème, Que je savoure sans problème. Faisant la cour tout le jour, Pour recevoir un bon jour. Pour que ce soit plus court La fleur du ciel parcourt La destinée sans discours. Le silence lui eût été le secourt. La nuit je flirte...

Lire la suite

LA PENSEE BLEUE

com

Cette pensée bleue m'amène, Ah ce printemps sans gêne, Dont la luxure dans la chamade Apporte le sourire sans estocade. La pensée bleue et le cyclamen, Me transportent à l’été de Jérusalem, Au pied de l’olivier gentlemen, Respirer la racine du phénomène....

Lire la suite

AINSI VA LA VIE DE L’INOUÏE.

com

AINSI VA LA VIE DE L’INOUÏE. L'aurore enflamme le ciel Demain sera fait de miel Car il n’y a pas son pareil Dans ce rêve des merveilles. Tombe, tombe la pluie, Où souvenir reluit. Se cachant sous le parapluie, Ce rêve est presque inouï. Des souvenirs...

Lire la suite

L’attente, cette angoisse

com

L’angoisse d’un jour Celle de l’attente La descente aux enfers Cette boule dans la gorge Elle descend Se Noue Brule l’estomac Remonte Redescend L’impatience gagne Tremblement Pas de mails Pas de nouvelles Cette réponse, Quand arrivera-t-elle ? Attendre,...

Lire la suite

Tous mes meilleurs voeux pour 2014

com

Tous mes meilleurs voeux de bonheur et de santé. Pour entrer dans la nouvelle année, je vous offre deux poèmes d'auteurs célèbres. Victor Hugo (1802-1885). Recueil : Les rayons et les ombres (1840). Dieu qui sourit et qui donne. Dieu qui sourit et qui...

Lire la suite

LA SÈVE DES RÊVES

com

Sève miraculeuse qui s'abreuve d’espoir. Au fond de ma souffrance et du désespoir. Naît ce bonheur guérisseur de cette nuit noire, Perdue dans le méandre des déboires. Elle ondoie la fleur de rêve la cajoleuse, Elle tournoie comme la pie voleuse, De sa...

Lire la suite

L’IMAGINAIRE N’A PAS DE PLACE

com

L’imaginaire n’a pas de place Dans ce monde fadasse Cet espace d’idée débridé À parlementer avec des déridés Tu t’ingénies, te décarcasse De mots, tu t’embarrasses Goulûment tu veux dévorer Toutes ces crudités décorées L’âme dans l’estomac Allongé dans...

Lire la suite

Serin ou serein

com

S erein le suis-je ? Peut—être ! E n tous cas le retour à leurs. R itournelles font la joie du serin, I nvoquant ce printemps serein. N ’étant pas recevable, ce rein. G agne la destination d’un souverain. A u pays des serins si serein. T oujours on reste...

Lire la suite