Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Trois chrétiens agressés au Pakistan pour avoir défendu le premier mur de leur future église

com

Trois chrétiens agressés au Pakistan pour avoir défendu le premier mur de leur future église

Parce qu’ils voulaient défendre le premier mur de leur église, Azeem, Sajjad et Razaq ont été agressé par des musulmans.

G
ulzar Masih est propriétaire d’un terrain dans le district Chak 92-9L de Sahiwal. Ce village situé au Pakistan compte 150 maisons, et environ 120 chrétiens, mais aucune église.

Alors Gulzar a voulu construire un simple bâtiment pour servir d’église sur son terrain, afin de permettre aux fidèles de s’y réunir sans devoir faire plusieurs kilomètres pour trouver un lieu de culte. Mais des musulmans ont refusé ce projet. L’agence Fides fait le point sur la situation.

Gulzar Masih se trouvait sur son terrain avec son fils quand trois musulmans sont arrivés. L’un d’eux affirmait que le terrain n’appartenait pas à Gulzar. Pourtant ce dernier dispose d’une attestation officielle de propriété. S’en suit une querelle, qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre. Tous ont été conduits au poste de police avant d’être rapidement relâchés.

Mais les musulmans sont revenus sur le terrain, armés, afin de détruire le mur qui avait déjà été bâti. Ils ont ouvert le feu et blessé trois chrétiens présents. Le fils de Gulzar, Azeem, ainsi que Sajjad et Razaq voulaient les empêcher de détruire le mur. Tous ont été hospitalisés à Sahiwal.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. À leur sortie de l’hôpital, les chrétiens apprennent qu’une plainte pour agression a été déposée contre eux par leurs assaillants.

M.C.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article