Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lune de miel en Yourte

La lune de miel en Yourte

La lune de miel dans une yourte

 

A Paris, les touristes affluent quelque soit la saison. En période de vacances, il ne reste que quelques parisiens, surtout en août. Parmi eux il y a les vrais pauvres, ceux qui se cachent aussi. Il y a également parmi ceux qui restent, des habitants, pas vraiment pauvres, mais pas suffisamment aisé pour partir en vacances. Ce sont ceux qui travaillent avec de petits salaires, mais, qui n'ont aucun droit sociaux, car leurs revenus dépassent de peu la limite imposée par l'Etat. Souvent ils n'ont que deux enfants, pire un seul enfant et là, ils n'ont que leurs yeux pour pleurer. Ceux-là rêvent personne ne peut ne peut le leur voler. S'ils ont un peu d'économie, ils rêvent de vacances, de plages, de montagnes, de campagne avec le coq pour le réveille, de voyages, de randonnées lointaines.
Max et Françoise marchent, courent, recherchent ce qu'ils ne trouvent pas. Ils prospectent des vacances originales, sachant qu'ils n'iront nul part. C'est dans leurs pérégrinations parisiennes qu'ils découvrent, sur la place de la Bourse, une démonstration promotionnelle de vacances en yourte. Euréka!! Ils ont enfin trouvé! Leurs rêvent ils vont  le réaliser! Ils vont vivre comme s'ils partaient pour la Mongolie! Ils louent une Yourte, afin de concrétiser leur rêve de toujours. Enfin! celui-là se concrétise. Se sont des soupirs de soulagements et de bonheur. Ils iront en banlieue parisienne à Brière les Scelles précisément! Leurs amis, un couple très âgés leur prêtent leur terrain pour deux semaines. Leur terrain jouxte la maisons, il est immense et ils possèdent de vieux chevaux. Ce terrain est vallonnée, il est leur montagne. Les chevaux de trait de Marge et Gaston sont les chevaux de la Mongolie.
A l'intérieur, la Yourte à ce décor or, rouge et vert, comme celle de là-bas, achève la panoplie de leur rêve. Ce n'est pas la Mongolie, pourtant, grâce à Max, ils peuvent imaginer leurs vacances et leur lune de miel à Ounder-Khan. Ils font leurs randonnées dans leur lit, en regardant les trois vidéos, qu'ils se sont payées. Alors, ils se fabriquent des souvenirs sur le lac Ogii, la visite du berceau de la  civilisation mongol, la vallée de l'Orkhon. Chemin faisant, ils se dirigent sur la cité de Karakorum, ils y visitent également le Monastère d'Erdenezuu. C'est comme cela qu'ils firent leur lune de miel.
Leur enfant fut conçu pendant cette lune de miel, dans la Yourte? C'était également leur première vacances, et leur seul voyages de leur vie.
Renaud eut pour marraine la fée de l'amour. Sa vie, ne fut parsemée, que de rencontres fortuites. Cependant, la fée des souhaits, est très peu connue. Elle se penche sur ce berceau, pointe sa baguette sur le front de Renaud. La fée des souhait le protégera toute sa vie. Il était si beau, si vif dans son berceau, le bambin charmait tous ceux qui l'approchaient. Il avait un beau berceau, décoré avec amour par sa maman, fait de drap usagés brodés et de la couverture customisée pour cacher les trous! La fée des souhaits en posant sa baguette sur le front de Renaud, le berceau est devenu neuf. jusqu'à ce jour. Renaud a réalisé tout, ce qu'il a désiré. Il travail beaucoup. Ses études se sont déroulée sans problème majeur. Pourtant, il n'avait que très rarement fait de souhait. Deux seulement, dont il se souvient. Le premier, il s'agissait de trouver un partenaire ami riche, pour monter son cabinet d'avocats.
Un jour d'avril, Renaud rencontre son âme soeur, Marine, la journaliste. C'est une jeune femme énergique, aventurière et charmeuse. Toutefois, son physique est quelconque, plutôt petite en hauteur, comme en largeur. Son sourire et sa face rieuse dégage une énergie charmante aux fragrances de roses et de muguet. Elle enchante tous ceux qu'elle rencontre. Renaud n'échappe pas à cette règle. C'était son second souhait. Ils se son mariés et ont eu un petit garçon et une petite fille l'année suivante. Pendant que Renaud et Clémentine vaquent à leurs postes vaillamment, les grands-parents veillent sur Clémentine et Arnaud.
Trente ans plus tard, Max et Françoise, leur fils Renaud, leurs offre un voyage surprise….


à suivre
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :