Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des mots parmi d'autrres

Nuit noire au manoir

 

Il fait froid

L’effroi gèle

Ce jour pèle

Le temps d’un bavarois.

 

L’espoir l’angoisse

Se sont mêlées

S’insinués fêlés

Un sentiment de poisse.

 

La joie est là

En moi

Dans l’émoi

Malgré ces instants-là.

 

Ce fût les nuitées

Dans le noir

Du manoir

La vie est une continuité.

 

Alumacom

23 novembre 2015

 

 

Mon cœur Malade

 

Mon cœur est malade

Il bat la chamade

Mon cher camarade

M’accompagne près de la rade.

 

Mon cœur est si malade,

Souffre dans la ballade,

Sous une escouade,

Espérant te voir sur la rocade.

 

Ce cœur saignant stagne,

Là dans sa montagne,

Veillant sur ce bagne,

Ses perles m’accompagnent.

 

Elles roulent rougeoyantes,

Flottent chatoyantes,

Palpitent bourdonnantes,

Dans le tourbillon des tournantes.

 

Ces perles en cocarde,

S’avance et brocarde,

Les mots qu’ils placardent

En croquant des anacardes.

 

Dis-moi, pourquoi cet esprit ?

 

Dis-moi pourquoi cet esprit ?

Qui peut tout changer ?

 

Le soleil est revenu,

Pourtant l’angle, froid reste,

Les problèmes sont devenus,

Une suite logique funeste.

 

Fragile souvent gracile,

L’esprit chagrin, crucial,

Tremble devant ce bacille,

Tristesse sous ce ciel glacial.

 

Serions-nous de ces pleutres,

Restant figés, réfrigéré,

Sur des positions neutres,

Pour ne pas être mal considérés.

 

Un automne historique,

Images dures, climatique,

Positions acrobatiques,

Cela devient fantasmagorique.

 

Un ciel bleu sans soleil,

Il est parti, au pays unis,

On grelote chez Corneille,

Les mots se soldent démunis.

 

 

Tous ces mots venus de la nuit.

 

La nuit n’est pas seulement venue du ciel

Elle est également dans notre âme,

Dans ces temps de misère morale.

 

L’amour s’éloigne de nos pensées,

Pour se recroqueviller sur soi-même,

La peur ambiante réserve des surprises,

Elle est le moteur des enfants et des lâches

Tant de poltronneries chez nos gouvernants.

 

La nuit n’est pas seulement venue du ciel

Elle est également dans notre âme,

Dans ces temps de misère morale.

 

Serions-nous dans la nuit des mots,

Des Saintes écritures par nos maux.

L’amitié est source de paix,

Si nous avons la Paix de la foi,

Quelle qu’elle nous soit l’instigatrice.

 

La nuit n’est pas seulement venue du ciel

Elle est également dans notre âme.

Dans ces temps de misère morale.

 

Avoir du courage facile à dire,

Mais regarder ce que nous sommes

Est le premier courage à avoir,

La sécurité du pays en dépendant.

 

La nuit n’est pas seulement venue du ciel

Elle est également dans notre âme.   

Dans ces temps de misère morale.

 

C’est le premier pas vers la sagesse,

Il mène à l’unité de tous les peuples,

La prédominance qui émane des peuples.

Il amène la protection des uns des autres.

 

 

Le rire et l’amour se conjuguent

Le rire est une forme d’amour.

Parfois il est blessant,

Moqueur,

Persifleur,

L’Estampilleur,

Et pourtant…

 

Sans le rire pas d’amour,

Il est souvent réconciliation.

Concordance,

Entente,

Fraternel,

Et pourtant…

 

L’amour n’est pas sans le rire,

Mais il souvent cause de larmes.

Jalousie,

Adultère,

Lascivité,

Et pourtant…

 

On ne peut vivre sans amour,

Sans ce sentiment confiant.

Passion,

Union,

Plaisir,

Et pourtant…

 

L’amour et le rire se conjuguent,

Ils se marient pour être humour.

Il guérit,

S’enquiert,

Considère,

L’humour est garant de l’amitié.

 

Vivre à deux le rire est le ciment,

Puisque l’amour permet de rire,

Ensemble,

Tendresse,

Affection,

Rire et amour se conjuguent.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :