Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Regard sur la vie en poésie

Ce soir, la vigne de l’écrivain…

 

Ce soir les étoiles dansent

C’est l’attente de je ne sais quoi

Peut-être une certaine concordance

Pourtant ces mots me laissent coït

 

Un soir comme les autres,

Tout au moins je le croyais,

Un soir où mes mots sont vôtres,

Au lac à paroles je me noyais.

 

Un soir calme en apparence

La mansuétude s’apitoyait,

Dans ce qui n’est qu’espérances,

C’est tout ceci que l’on voyait.

 

Ce soir les étoiles dansent

C’est l’attente de je ne sais quoi

Peut-être une certaine concordance

Pourtant ces mots me laissent coït

 

Ce soir ce n’est pas l’autre,

Ce n’est pas comme le voisin,

Les mots arrivent de l’apôtre,

Celui des vers venus du raisin.

 

Ceux de la vigne de l’écrivain,

Leurs segments sont dans son magasin

Ces mots soufflés par les devins,

On pourrait se croire zinzin.

 

Ce soir les étoiles dansent

C’est l’attente de je ne sais quoi

Peut-être une certaine concordance

Pourtant ces mots me laissent coït

 

12 mai 2015

 

Elle est parole de l’innocence

 

Son corps disparait si sa parole n’est belle

Elle ne peut être que libre sans être une fatuité,

Elle influe sur nous tous cette colombelle,

Elle s’enlace, joue et se prépare sans ambiguïté.

 

Les journées harmonieuses s’écoulent heureuses

Les mots dansent chantent sous les lumières du chemin,

L’éloquence sincère se déroule douce et généreuse,

Elle s'enlace, joue, et se prépare pour les lendemains.

 

Elle est un rosier grimpant à cette belle fenêtre

Elle tombe comme un jour de rosée odorante,

Souvent la docile espérance de celle venue paître,

Elle s'enlace, joue, et se prépare à se faire tolérante.

 

Elle est quelquefois la frivolité chaude et pensive

Elle s’enroule au tronc lisse sécuritaire des mots lier

Elle Reflète la paix l’esprit d’une belle âme vive

Elle s'enlace, joue, et se prépare à se sentir familiers.

 

Elle fait de notre cœur une simple fille crédule

C’est l’adage charmant des histoires d'autrefois

Revenu nous scander chaque heure de la pendule

Elle s'enlace, joue, et se prépare à naitre dans la foi.

 

L’éloquence des soirs d'hiver dont les vers enflamment,

Vers des maximes ou pensées à lire souvent à deux,

L’innocence est la clarté lumineuse d’une belle âme

Elle s'enlace, joue, et se prépare à ne pas être hasardeux.

 

Une locution pleine de douceur devient un printemps,

Elle apparait dans nos rêves même les plus troublants.

La pensée affective s’affirme et frappe à son temps,

Elle s’enlace, joue, et se prépare à de faux-semblant.

 

26 janvier 2017

 

 

Il n’y a pas de chemin vain

 

Il n’y a pas de chemin vain,

Pour qui fait lever le levain,

Il reçoit dignement son pain,

Pour sa route du lendemain.

 

Il n’y a pas de chemin vain,

Pour les lèvent tôt courageux,

Le bonheur ils le trouvent en eux,

Leurs mots ne sont pas ombrageux.

 

Il n’y a pas de chemin vain,

Pour l’unité de nos émois,

Difficile d’être son Moi,

En accord au long des mois.

 

Il n’y a pas de chemin vain,

Pour ceux qui sont dans les travers,

Un léger attrait découvert,

Sur les délices de l’univers.

 

Il n’y a pas de chemin vain,

Aux préparatifs de la vie,

L’allégresse est assouvie,

L’originalités y est servies.

 

27 janvier 17

 

L’amitié et l’amour…

 

L’amitié et l’amour sont de la même essence.

Leur différence est infime en apparence

L’une est dans la profondeur platonique

Le second est inversement euphorique.

 

L’amitié est la source du délice des sens,

L’amour en toutes choses en est sa licence.

Parfois elle prend une allure comique

De temps en temps peut être cynique.

 

Ils sont à l’origine de notre santé mentale

Ils sont si proche les confondre nous est fatal

Avec eux se négocie la paix de notre monde.

Sans eux la vie pourrait devenir immonde.

 

Le respect de la nature est un problème sociétal

N’en déplaisent aux libertins à l’aspect pariétal.

S’imaginant ingénieux ils écument et émondent

Leurs parcourent voile au vent la mappemonde.

 

Leur mariage raisonnable fait suite à la science

N’est pas seulement une certaine patience.

Seulement sans être exclusif pour être efficace,

L’union amour et amitié permet d’être perspicace.

 

Ainsi l’écran diffuse une bonne audience,

C’est le bonheur d’une aventure et l’expérience,

Il se mesure à l’aventure parfois cocasse

Chez un littéraire subjugué par ses dédicaces.

 

12 décembre 2016

 

Bonjour monsieur Automne,

 

Comme toujours tu m’étonnes,

Ce jour, le ciel est bleu

Mon marronnier est vert

Quelques taches jaunes

Parsème son habit.

 

Un vent léger fait danser,

Ses bras multiples.

Il est si grand,

Il domine son domaine

En se balançant chef orchestre.

 

De la fenêtre du séjour,

Je ne vois plus son sommet.

Du cinquième il m’impressionne.

Je l’ai vu grandir s’affirmer

Fier d’être vu de partout.

 

En ce premier jour d’automne,

Il m’émerveille.

Le chant du vent m’engourdit

Les odeurs montent

Vers le ciel d’un automne vigoureux.

 

10 décembre 2016

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :