Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Noël de Paillard

Le Noël de Paillard
 
I
Il y avait un petit chien appelé Paillard, joueur, turbulent, il s'amusait avec tout ce qu'il trouvait. Un jour il trouva le noyau d'un avocat. Il l'avait trouvé dans la poubelle de Gaspard son jeune maître.
Il le faisait rouler, sauter. Il le lançait. Il n'avait besoin de personne pour jouer à la "baballe" comme le disait son maître. Il était obsédé par ce noyau. Gaspar le laisser souvent seul, même s'il n'était pas à l'école. Depuis quelques temps, il ne partageait plus son goûter avec lui. Alors paillard était bien triste, et trop solitaire! la poubelle des maîtres était devenue la source de ses trésors. Au grand dam des parents de Gaspard.
Pour le malheur de Paillard, les parents de Gaspard ont placé leur fils en internat. Si bien que Paillard, restait toute la journée dans le jardin. Les jours de grands froid, il devait courir pour se réchauffer, ou pour s'abrite les jours de pluie ou de grand froid.
Le gazon lui sert de tapis. Avant il était jour et nuit dans la maison, mais depuis le départ de Gaspard, et de sa grosse bêtise il reste toute l'année dehors. Il n'entre plus dans la maisons; Alors ce noyau d'avocat est devenu son trésor.
Il ne fait pas très chaud. Sa maison à lui, c'est à dire sa niche, comme la nomment les humains est en plein vent. Il n'y reste pas longtemps les jours de grands vents, surtout s'ils sont froids en hiver, ou brûlant en été. Il préfère la poubelle sous les thuyas.
Les parents de Gaspard ont installé sa "propriété privée" dans un axe, qui lui permet de voir toute la propriété. Sa maison est spacieuse à l'ombre d'un poirier à côté d'un massif de tulipes perroquet. La couleur grise de sa maison, avec son toit bleu roi, se fond dans le paysage.
Ce jour là, il est triste. Il regarde nostalgique, la lumière traversant les persiennes de la villa. Il est pensif. Il se demande, ce qu'il a fait pour être puni si durement. Il pleure silencieusement, couché devant sa niche. Le noyau entre ses pattes de devant. Machinalement, il le fait rouler doucement d'une patte à l'autre. Quand soudain il lui échappe, et roule dans le tuyau de la canalisation de drainage du sol. Du fait que le sol est en pente, paillard coure, coure comme un fou et rattrape son trésor. Le ramène dans le fond de sa niche, pour le garder bien au chaud, sous son museau.
C'est à ce moment, que son jouet se mit à briller de mille éclats comme un diamant....à suivre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :