Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Quelques informations diverses

com

Coignard – Ségolène Royal : candidate éternelle, perdante potentielle
 Éconduite comme ambassadrice des pôles, l’ex-présidentiable veut à tout prix une place au Sénat.

Au risque de faire perdre son camp…

Il faut reconnaître une qualité à Ségolène Royal : grâce à elle, l’obscure élection de six sénateurs représentant les Français de l’étranger n’aura plus de secrets pour personne d’ici au 26 septembre prochain, date du scrutin. L’ex-candidate socialiste à la présidentielle s’est invitée dans ce paisible événement, qu’elle est en passe de transformer en pétaudière. Au point de faire perdre à la gauche le siège qu’elle occupait jusqu’alors ? L’hypothèse n’est pas exclue.

Quand Ségolène Royal déclare sa « candidature citoyenne », en février dernier, le petit monde des expatriés.

Cryptomonnaies: les spécialistes

du minage fuient la Chine en masse


Caitlin Ostroff à Londres et Elaine Yu à Hong Kong 23 août 2021 à 12h45
L’exode des sociétés de minage, contre lesquelles Pékin a lancé une vaste offensive, se heurte à de nombreux obstacles, dont des coûts élevés.

 

Lorsque la Chine a décidé de s’en prendre au minage de cryptomonnaies au début de l’été, Bit Digital, entreprise cotée au Nasdaq, a mis les bouchées doubles pour transférer son parc de plus de 20 000 ordinateurs hors du pays.

Ces machines sont au cœur de l’activité de Bit Digital, qui est basée dans le New Jersey et tire ses bénéfices du minage de bitcoins en connectant ses ordinateurs surpuissants à des sources d’électricité bon marché, afin qu’ils puissent résoudre des problèmes mathématiques et « débloquer » de nouveaux bitcoins. Ce processus, qui était à la portée de n’importe quel utilisateur de PC il y a dix ans, s’est mué en une vaste industrie qui fait appel à de nombreux ordinateurs et nécessite des quantités considérables d’électricité.

Bit Digital et d’autres entreprises spécialisées dans le minage de cryptomonnaies se heurtent aujourd’hui à de nombreux obstacles dans le transfert de leurs ordinateurs hors de Chine, pays qui, auparavant, consommait les deux tiers de l’énergie mondiale dédiée au minage de bitcoins. Leurs machines sont très sensibles aux chocs, ce qui complique fortement leur conditionnement et leur transport international. Un nouvel ordinateur peut coûter 12 000 dollars.

Les talibans n'annonceront pas de gouvernement

tant qu'il y aura des soldats américains

Les talibans n'annonceront pas la constitution d'un gouvernement en Afghanistan tant qu'il restera des soldats américains sur son sol, ont déclaré ce lundi à l'AFP deux sources au sein de ce mouvement islamiste. Suivez les dernières informations.

GOUVERNEMENT

Les talibans n'annonceront pas la constitution d'un gouvernement en Afghanistan tant qu'il restera des soldats américains sur son sol, ont déclaré à l'AFP deux sources au sein du mouvement islamiste. "Il a été décidé que la formation du gouvernement (...) ne serait pas annoncée tant qu'un seul soldat américain serait présent en Afghanistan", a avancé une source, ce qu'a confirmé cette deuxième source. 
DEPUIS KABOUL

Depuis que les talibans ont pris Kaboul, les Afghans tentent par tous les moyens de fuir la ville, au péril de leur vie. Le trajet qui les conduit jusqu'à l'aéroport international Hamid Karzai a été emprunté par notre envoyée spéciale, Liseron Boudoul. Elle raconte.

 

Mort d'un nouveau-né positif au Covid-19

en Occitanie : 

Les parents ne réalisent pas les risques qu’ils prennent

 

Santé, Coronavirus, Occitanie

L'enfant de moins de dix ans comptabilisé par Santé Publique France parmi les victimes du Covid-19 en Occitanie est un nouveau-né, décédé dans une maternité de la région. La petite victime a été testée positive au coronavirus postmortem, précise ce dimanche 22 août l'ARS Occitanie.

Comme indiqué sur Midilibre.fr ce samedi 21août, le bilan hebdomadaire du Covid-19 communiqué par Santé Publique France indiquait ce vendredi le décès, en Occitanie, d'un enfant de moins de 10 ans. Ce dimanche 22 août, l'Agence régionale de santé (ARS) Occitanie a apporté des précisions sur ce cas extrêmement rare.

Le nouveau-né testé positif postmortem
La victime est un nouveau-né, dont le décès est survenu dans une maternité de la région Occitanie. Le test Covid pratiqué postmortem s'est révélé positif. La maman a également été testée positive au Covid-19. Ce dimanche, le corps médical ne précisait pas si le décès pouvait être lié directement au virus.

"Au regard de la confidentialité des informations du dossier médical individuel, et par respect pour le deuil qui affecte ces jeunes parents et leurs proches, l’ARS Occitanie n’apportera aucune autre précision sur ce décès", a précisé l'Agence régionale de santé dans un communiqué.

La famille de la victime a été pris en charge médicalement et psychologiquement.

Le premier cas en Occitanie
En Occitanie, c'est la première fois qu'un enfant de moins de 10 ans est porteur du Covid-19 au moment de son décès, selon les chiffres de Santé Publique France. À l'échelle nationale, sept décès ont déjà été recensés.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article