Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

VALSE DE VIOLETTE

com

201623274_bf5dedd4d9.jpg

Seigneur que j’en sois damné

J’ai succombée à ton parfum

Ta musique m’a ensorcelée

Dans une torpeur bien heureuse.

 

Violette, Violette mon amie

Tu valses en élégance

 Suivant la cadence

De petit pas en harmonie

 

J’aurais tant aimé

Que tu sois ma fille

Mais je n’eus que l’enfer

De mes regrets cinglants

 

Violette, Violette mon amie

Tu valses en élégance

 Suivant la cadence

De petit pas en harmonie

 

Ce corps refuse l’amour

L’esprit lui, appel le secours

Le cœur cherche un recours

Mais ce n’est que discours

 

Violette, Violette mon amie

Tu valses en élégance

 Suivant la cadence

De petit pas en harmonie

 

Ma joie fut grande

Lors de nos rencontres

Plus rien ne compté

Hélas ce fut de courte durée.

 

MIM Nanou 75

15 avril 2011

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article