Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

chapelet

Notre dame du Rosaire et évangiles Luc 1:25-38 et Luc 11 : 5 - 13

LECTURES DE LA MESSE


PREMIÈRE LECTURE
« Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise » (Ml 3, 13-20a)
Lecture du livre du prophète Malachie

« Vous avez contre moi des paroles dures,
– dit le Seigneur.
Et vous osez demander :
“Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ?”
    Voici ce que vous avez dit :
“Servir Dieu n’a pas de sens.
À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ?
    Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent !” »
    Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement.
Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom.
    Le Seigneur de l’univers déclara : « Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare.
Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement.
    Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir.
    Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise.
Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille.
Le jour qui vient les consumera,
– dit le Seigneur de l’univers –,
il ne leur laissera ni racine ni branche.
    Mais pour vous qui craignez mon nom,le Soleil de justice se lèvera :
il apportera la guérison dans son rayonnement. »

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 1, 1-2, 3, 4.6)
R/ Heureux est l’homme
qui met sa foi dans le Seigneur. (Ps 39, 5a)

Heureux est l’homme
     qui n’entre pas au conseil des méchants,
qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
mais se plaît dans la loi du Seigneur
et murmure sa loi jour et nuit !

Il est comme un arbre
     planté près d’un ruisseau,
qui donne du fruit en son temps,
et jamais son feuillage ne meurt ;
tout ce qu’il entreprend réussira.
Tel n’est pas le sort des méchants.

Mais ils sont comme la paille
     balayée par le vent.
Le Seigneur connaît le chemin des justes,
mais le chemin des méchants se perdra.

ÉVANGILE
« Demandez, on vous donnera » (Lc 11, 5-13)
Alléluia. Alléluia.
Seigneur, ouvre notre cœur pour nous rendre attentifs aux paroles de ton Fils.
Alléluia. (cf. Ac 16, 14b)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander :
“Mon ami, prête-moi trois pains,  car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi,
et je n’ai rien à lui offrir.”
    Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond :
“Ne viens pas m’importuner !
La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés.
Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
    Eh bien ! je vous le dis :
même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
    Moi, je vous dis :
Demandez, on vous donnera ;
cherchez, vous trouverez ;
frappez, on vous ouvrira.
    En effet, quiconque demande reçoit ;
qui cherche trouve ;
à qui frappe, on ouvrira.
    Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ?
    Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,
combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

OFFICE DE SEXTE
 

INTRODUCTION
V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : ÉVANGILE DE DIEU
CFC — CFC

Évangile de Dieu,
Soleil étincelant
De justice et d'amour,
Pénètre dans nos vies ;
Au plus profond des cœurs,
Purifie et transforme.

Transcendante clarté,
À l'heure de midi.
Du plus haut de la croix
Tu baignes l'univers ;
En ton immense paix
Tu rassembles les hommes.
ANTIENNE


Que ta promesse me soutienne et je vivrai.
PSAUME : 118-15
113 Je hais les cœurs partagés ;
j’aime ta loi.
114 Toi, mon abri, mon bouclier !
J’espère en ta parole.
115 Écartez-vous de moi, méchants :
je garderai les volontés de mon Dieu.
116 Que ta promesse me soutienne, et je vivrai :
ne déçois pas mon attente.
117 Sois mon appui : je serai sauvé ;
j’ai toujours tes commandements devant les yeux.
118 Tu rejettes ceux qui fuient tes commandements :
leur ruse les égare.
119 Tu mets au rebut tous les impies de la terre ;
c’est pourquoi j’aime tes exigences.
120 Ma chair tremble de peur devant toi :
tes décisions m’inspirent la crainte.


ANTIENNE
Aide-nous, Dieu notre Sauveur, pour la gloire de ton nom !
PSAUME : 78
1 Dieu, les païens ont envahi ton domaine ; +
ils ont souillé ton temple sacré
et mis Jérusalem en ruines.

2 Ils ont livré les cadavres de tes serviteurs
   en pâture aux rapaces du ciel *
et la chair de tes fidèles, aux bêtes de la terre ;
3 ils ont versé le sang comme l’eau
   aux alentours de Jérusalem : *
les morts restaient sans sépulture.

4 Nous sommes la risée des voisins,
la fable et le jouet de l’entourage.
5 Combien de temps, Seigneur, durera ta colère
et brûlera le feu de ta jalousie ?

8 Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres : +
que nous vienne bientôt ta tendresse,
car nous sommes à bout de force !

9 Aide-nous, Dieu notre Sauveur,
   pour la gloire de ton nom ! *
Délivre-nous, efface nos fautes,
   pour la cause de ton nom !

10 Pourquoi laisser dire aux païens :
« Où donc est leur Dieu ? »
Que les païens, sous nos yeux, le reconnaissent :
il sera vengé, le sang versé de tes serviteurs.

11 Que monte en ta présence la plainte du captif !
Ton bras est fort : épargne ceux qui doivent mourir.

13 Et nous, ton peuple, le troupeau que tu conduis, +
sans fin nous pourrons te rendre grâce
et d’âge en âge proclamer ta louange.

ANTIENNE
Dieu de l’univers, reviens enfin, visite cette vigne que tes mains ont plantée.
PSAUME : 79
2 Berger d’Israël, écoute,
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
resplendis au-dessus des Kéroubim,
3 devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
Réveille ta vaillance
et viens nous sauver.

R/ 4 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

5 Seigneur, Dieu de l’univers, *
vas-tu longtemps encore
   opposer ta colère aux prières de ton peuple,
6 le nourrir du pain de ses larmes, *
l’abreuver de larmes sans mesure ?
7 Tu fais de nous la cible des voisins :
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

R/ 8 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

9 La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
10 Tu déblaies le sol devant elle,
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

11 Son ombre couvrait les montagnes,
et son feuillage, les cèdres géants ;
12 elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

13 Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
14 le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

(R/) 15 Dieu de l’univers, reviens !

Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
16 celle qu’a plantée ta main puissante,
le rejeton qui te doit sa force.
17 La voici détruite, incendiée ;
que ton visage les menace, ils périront !

18 Que ta main soutienne ton protégé,
le fils de l’homme qui te doit sa force.
19 Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

R/ 20 Seigneur, Dieu de l’univers,
   fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés.

PAROLE DE DIEU: DT 4, 7
Quelle est la grande nation dont les dieux soient aussi proches que le Seigneur notre Dieu est proche de nous chaque fois que nous l’invoquons ?
RÉPONS
V/ Le Seigneur est proche de ceux qui l’invoquent,
il écoute leur cri, il les sauve.
ORAISON
Dieu éternel et tout-puissant, en qui rien n’est sombre ni obscur, communique ta lumière à nos cœurs : en recevant ta loi et tes préceptes, nous marcherons sur ta route d’un cœur léger. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Évangile Luc 1: 26 - 39

 Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta. En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.

Voir les commentaires

Les laudes du samedi et chapelet

Les laudes du samedi  et chapelet

Chapelet 

 

INTRODUCTION
Au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit,
Amen.

LES MYSTERES DU ROSAIRE :


MYSTERES JOYEUX
(lundi et samedi)
1. L'annonciation
2. La visitation
3. La nativité
4. La présentation de Jésus au Temple
5. Le recouvrement de Jésus au Temple

MYSTERES LUMINEUX
(jeudi)
1. Le Baptême de Jésus au Jourdain
2. Les noces de Cana
3. La prédication du Royaume et l’invitation à la conversion
4. La Transfiguration
5. L’institution de l’Eucharistie

MYSTERES DOULOUREUX
(mardi et vendredi)
1. L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers
2. La Flagellation de Jésus
3. Le Couronnement d’épines
4. Le Portement de Croix
5. Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix

MYSTERES GLORIEUX
(dimanche et mercredi)
1. La Résurrection de Jésus
2. L’Ascension de Jésus au ciel
3. La descente du Saint Esprit au jour de la Pentecôte
4. L’Assomption de Marie au ciel
5. Le Couronnement de Marie dans le ciel

PROFESSION DE FOI
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit,
Est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate,
A été crucifié, est mort et a été enseveli,
Est descendu aux enfers,
Le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,
Est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
D'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l'Esprit Saint,
À la sainte Église catholique, 
À la communion des saints,
À la rémission des péchés,
À la résurrection de la chair,
À la vie éternelle. Amen.

NOTRE PÈRE
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

JE VOUS SALUE MARIE
Je vous salue Marie,
pleine de grâce,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

GLOIRE AU PÈRE
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours,
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

PRIÈRE DE L'ANGE DE FATIMA
Ô mon Jésus,
pardonnez-nous,
préservez-nous du feu de l'enfer,
élevez toutes les pauvres âmes vers le Ciel,
et secourez surtout celles qui en ont le plus besoin.
Amen.

 

CONSECRATION A NOTRE-DAME DES NEIGES
Ô Notre-Dame,
nous nous confions en vous,
en votre obédience bénie
et en votre garde très spéciale.
Aujourd’hui et chaque jour
nous vous confions nos âmes et nos corps ;
nous vous confions tout notre espoir
et toute notre consolation ;
toutes nos angoisses et nos misères ;
notre vie et la fin de notre vie,
pour que par votre très sainte intercession
et par vos mérites,
toutes nos actions soient dirigées et disposées
selon votre volonté
et celle de votre Fils. Amen.

keyboard_arrow_left
Textes
Programme des offices

Voir les commentaires

Aujourd'hui, jeudi 13 mai, MYSTÈRE LUMINEUX

Aujourd'hui, jeudi 13 mai,

MYSTÈRE LUMINEUX

 
L’intention du jour

Marie, notre mère, comme aux noces de Cana, intercède auprès de ton Fils pour chacun de nous. Que Jésus inspire nos décisions et nous soutient jusqu’au bout en faisant de « nos eaux généreuses », des « grands crus » pour le Royaume.

L'image du jour à méditer

Ce que nous dit le pape

Extrait de l’encyclique du pape François, Tous frères.

 
 

Mais je ne peux pas réduire ma vie à la relation avec un petit groupe, pas même à ma propre famille, car il est impossible de me comprendre sans un réseau de relations plus large. (Fratelli Tutti §89)

 
 

 

 

R/ Vierge de lumière, tu es le sourire
d’un Dieu qui nous aime, ô Notre Dame.

1.  Vierge de lumière toute remplie de grâce,
Dieu vers toi se penche, il t’a choisie avec amour.

2.  Vierge de lumière, vierge conçue sans tache,
Vierge sans pareille, Vierge Marie, réjouis-toi !

3.  Vierge de lumière, tu as donné aux hommes
le Sauveur du monde : il a pris chair en notre chair.

4.  Vierge de lumière, Mère de tous les peuples
Mère de l’Église, temple de Dieu, réjouis-toi !

5.  Vierge de lumière, change nos cœurs de pierre,
Mère de la grâce, force et refuge des pécheurs !

6.  Vierge de lumière, tu es la source vive
où nous venons boire l’eau jaillissant de la vie.

 

 

Intentions de prière du jour


De nombreux mariages ont été décalés à cause des restrictions. Vierge Marie, comme aux noces de Cana, intercède auprès de ton Fils pour tous les époux et les épouses qui auraient dû se marier ou le feront dans les prochaines semaines.

La pandémie a fragilisé ou beaucoup sollicité nos réseaux associatifs d’accueil et de suivi social. Vierge Marie, comme aux noces de Cana, intercède auprès de ton Fils pour toutes les personnes qui ont quitté leur pays à la recherche d’une vie meilleure.

Marie, notre mère, comme aux noces de Cana, intercède auprès de ton Fils pour chacun de nous. Que Jésus inspire nos décisions et nous soutient jusqu’au bout en faisant de « nos eaux généreuses », des « grands crus » pour le Royaume.

Voir les commentaires

Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

 

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer » (Ac 17, 15.22 – 18, 1)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
ceux qui escortaient Paul
le conduisirent jusqu’à Athènes.
Puis ils s’en retournèrent, porteurs d’un message,
avec l’ordre, pour Silas et Timothée,
de rejoindre Paul le plus tôt possible.

Alors Paul, debout au milieu de l’Aréopage, fit ce discours :
« Athéniens,
je peux observer que vous êtes, en toutes choses,
des hommes particulièrement religieux.
En effet, en me promenant
et en observant vos monuments sacrés,
j’ai même trouvé un autel avec cette inscription :
“Au dieu inconnu.”
Or, ce que vous vénérez sans le connaître,
voilà ce que, moi, je viens vous annoncer.
Le Dieu qui a fait le monde
et tout ce qu’il contient,
lui qui est Seigneur du ciel et de la terre,
n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ;
il n’est pas non plus servi par des mains humaines,
comme s’il avait besoin de quoi que ce soit,
lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire.
À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples
pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre,
fixant les moments de leur histoire
et les limites de leur habitat ;
Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent
et, si possible, l’atteignent et le trouvent,
lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous.
Car c’est en lui que nous avons la vie,
le mouvement et l’être.
Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes :
Nous sommes de sa descendance.
Si donc nous sommes de la descendance de Dieu,
nous ne devons pas penser que la divinité
est pareille à une statue d’or, d’argent ou de pierre
sculptée par l’art et l’imagination de l’homme.
Et voici que Dieu,
sans tenir compte des temps où les hommes l’ont ignoré,
leur enjoint maintenant de se convertir,
tous et partout.
En effet, il a fixé le jour
où il va juger la terre avec justice,
par un homme qu’il a établi pour cela,
quand il l’a accrédité auprès de tous
en le ressuscitant d’entre les morts. »
Quand ils entendirent parler de résurrection des morts,
les uns se moquaient, et les autres déclarèrent :
« Là-dessus nous t’écouterons une autre fois. »
C’est ainsi que Paul, se retirant du milieu d’eux, s’en alla.
Cependant quelques hommes s’attachèrent à lui
et devinrent croyants.
Parmi eux, il y avait Denys, membre de l’Aréopage,
et une femme nommée Damaris,
ainsi que d’autres avec eux.
Après cela, Paul s’éloigna d’Athènes et se rendit à Corinthe.

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(148, 1-2, 11-12, 13.14b)

R/ Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
ou : Alléluia !
 (cf. 148, 13c)

Louez le Seigneur du haut des cieux,
louez-le dans les hauteurs.
Vous, tous ses anges, louez-le,
louez-le, tous les univers.

Les rois de la terre et tous les peuples,
les princes et tous les juges de la terre ;
tous les jeunes gens et jeunes filles,
les vieillards comme les enfants.

Qu’ils louent le nom du Seigneur,
le seul au-dessus de tout nom ;
sur le ciel et sur la terre, sa splendeur :
louange de tous ses fidèles !

ÉVANGILE
« L’Esprit de vérité vous conduira dans la vérité tout entière » (Jn 16, 12-15)

Alléluia. Alléluia.
Moi, je prierai le Père,
et il vous donnera un autre Défenseur
qui sera pour toujours avec vous.
Alléluia. (Jn 14, 16)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire,
mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité,
il vous conduira dans la vérité tout entière.
En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même :
mais ce qu’il aura entendu, il le dira ;
et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Lui me glorifiera,
car il recevra ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ;
voilà pourquoi je vous ai dit :
L’Esprit reçoit ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Voir les commentaires

samedi 8 mai, MYSTÈRE JOYEUX L’intention du jour

Aujourd'hui, samedi 8 mai,

MYSTÈRE JOYEUX

 

Lintention du jour

Marie, notre mère, protège et préserve toutes ces mères qui portent leur enfant, qui donnent naissance à un nouveau-né. Donne-leur joie et paix pour assumer ce rôle unique de mère, comme toi tu l’as été avec Jésus.

 

 

Ce que nous dit le pape

Extrait de l’encyclique du pape François, Tous frères.

 


 

Reconnaître chaque être humain comme un frère ou une sœur et chercher une amitié sociale qui intègre tout le monde ne sont pas de simples utopies. Cela exige la décision et la capacité de trouver les voies efficaces qui les rendent réellement possibles.

(Fratelli Tutti §180)

 

Le chant du jour

TU AS PORTÉ CELUI QUI PORTE TOUT

(V44-77) (Laurie Cordin © Éditions de l’Emmanuel)

R/ Tu as porté celui qui porte tout,
notre Sauveur en ton sein a pris chair.
Porte du ciel, reine de l’univers,
ô Marie, nous te saluons !

1. Par amour, ton Dieu t’a choisie,
Vierge bénie.
Le Seigneur exulte pour toi,
tu es sa joie !

2. Tu accueilles, servante de Dieu,
l’ange des Cieux.
La promesse en toi s’accomplit :
tu as dit « oui » !

3. L’Esprit Saint est venu sur toi,
élue du Roi.
Tu nous donnes l’Emmanuel,
Ève nouvelle !

4. Mère aimante, au pied de la croix,
tu nous reçois.
Par Jésus nous sommes confiés,
à ta bonté.

5. Dans sa gloire, Dieu t’a accueillie
auprès de lui.
Tu deviens, joie de l’Éternel,
reine du ciel !

Les mystères joyeux

Aujourd’hui, nous méditons le troisième mystère joyeux, la naissance de Jésus.

 

Prière du chapelet

en direct de Lourdes

Rendez-vous chaque jour, à la grotte, à 15h30 sur :

 https://www.lourdes-france.org/tv-lourdes/

 

Intentions de prière du jour
Marie, notre mère, protège et préserve toutes ces mères qui portent leur enfant,

qui donnent naissance à un nouveau-né. Donne-leur joie et paix pour assumer

ce rôle unique de mère, comme toi tu l’as été avec Jésus.

 

Marie, notre mère, prends soin des enfants qui sont orphelins et

ceux qui souffrent parce que leurs parents ne savent pas manifester leur affection ou

les maltraitent.

 

En ce 8 mai, nous marquons la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Que demeure en nous l’ardent désir de ne plus laisser émerger

entre les peuples un désir de violence et de guerre

Voir les commentaires

Prier avec Marie, 7 mai

Prier avec Marie, 7 mai

Ce que nous dit le pape

Extrait de l’encyclique du pape François, Tous frères.

 
 

Celui qui ne vit pas la gratuité fraternelle fait de son existence un commerce anxieux ; il est toujours en train de mesurer ce qu’il donne et ce qu’il reçoit en échange. Dieu, en revanche, donne gratuitement au point d’aider même ceux qui ne sont pas fidèles, et “il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons” (Mt 5, 45). (Fratelli Tutti §140)

 
 
 
 
 

Le chant du jour

MARIE REINE DES SAINTS

T: paroles d’après St Bernard / Ed: Verbe de Vie
 

R/ Marie, reine des saints
étoile qui guide le peuple de Dieu.
Marie, reine des saints,
revêtue de la gloire de Dieu.

Si se lèvent les vents des tentations,
si tu heurtes les récifs des tribulations,
regarde l’étoile, invoque Marie.

Si la foi, en ton âme est éprouvée,
si tu marches dans la nuit en cherchant la paix,
regarde l’étoile, invoque Marie.

Si l’amour, en ton cœur, se refroidit
si tu ne peux plus donner un sens à ta vie,
regarde l’étoile, invoque Marie.

Si tu tombes et ne peux te relever
si les pierres du chemin viennent à te blesser,
regarde l’étoile, invoque Marie.

 
 
 

Les mystères douloureux

Aujourd’hui,

nous méditons le deuxième mystère douloureux,

le couronnement d’épines.

DIRECT / 15 H 30

Prière du chapelet en direct de Lourdes
Rendez-vous chaque jour, à la grotte, à 15h30 sur : 

Photo panoramique : © Simon Beau ANDS


Intentions de prière du jour


Nous te prions pour les trop nombreuses victimes silencieuses de la persécution des chrétiens. Leurs souffrances sont liées à celles que le Christ a assumées dans sa Passion. Par ta présence à leur côté, que leur foi ne décline pas.

Marie, notre mère, en ce temps où règne l’angoisse de la maladie et de la mort, viens nous rassurer comme une mère qui calme la fébrilité de son enfant dans l’obscurité.

Jésus était bien seul, raillé et couronné d’épines. Marie, notre mère, viens consoler ceux qui souffrent de solitude, d’absence de contact humain. Donne-leur de ressentir ta présence.

Voir les commentaires

Ce Jeudi Saint avec La Famille Missionnaire de Notre Dame des Neiges

OFFICE DU MILIEU DU JOUR

INTRODUCTION
V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : VOICI LE TEMPS, ESPRIT TRÈS SAINT
Voici le temps, Esprit très saint,
Où dans le cœur de tes fidèles,
Uni au Père et à son Fils,
Tu viens répandre ta lumière.

Que notre langue et notre cœur,
Que notre vie, que notre force
S'enflamment de ta charité
Pour tous les hommes que tu aimes.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ, ton Fils unique,
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

ANTIENNE
Je donne ma vie pour mes brebis, car le Père me connaît comme je connais le Père.
PSAUME : 118-9
65 Tu fais le bonheur de ton serviteur,
Seigneur, selon ta parole.
66 Apprends-moi à bien saisir, à bien juger :
je me fie à tes volontés.
67 Avant d’avoir souffert, je m’égarais ;
maintenant, j’observe tes ordres.
68 Toi, tu es bon, tu fais du bien :
apprends-moi tes commandements.
69 Des orgueilleux m’ont couvert de calomnies :
de tout cœur, je garde tes préceptes.
70 Leur cœur, alourdi, s’est fermé ;
moi, je prends plaisir à ta loi.
71 C’est pour mon bien que j’ai souffert,
ainsi, ai-je appris tes commandements.
72 Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche,
plus qu’un monceau d’or ou d’argent.

 

ANTIENNE
PSAUME : 55
2 Pitié, mon Dieu !
   Des hommes s’acharnent contre moi ;
tout le jour, ils me combattent, ils me harcèlent.
3 Ils s’acharnent, ils me guettent tout le jour ;
mais là-haut, une armée combat pour moi.

4 Le jour où j’ai peur,
je prends appui sur toi.
R/ 5 Sur Dieu dont j’exalte la parole,
sur Dieu, je prends appui :
plus rien ne me fait peur !
Que peuvent sur moi des êtres de chair ?

6 Tout le jour, leurs paroles me blessent,
ils ne pensent qu’à me faire du mal ;
7 à l’affût, ils épient, ils surveillent mes pas ;
comme s’ils voulaient ma mort.

9 Toi qui comptes mes pas vagabonds,
recueille en tes outres mes larmes ;
   (cela n’est-il pas dans ton livre ?)
10 Le jour où j’appellerai, mes ennemis reculeront ;
je le sais, Dieu est pour moi.

R/ 11 Sur Dieu dont j’exalte la parole,
   le Seigneur dont j’exalte la parole, *
12 sur Dieu, je prends appui :
plus rien ne me fait peur ! *
Que peuvent sur moi des humains ?

13 Mon Dieu, je tiendrai ma promesse,
je t’offrirai des sacrifices d’action de grâce ;
14 car tu m’as délivré de la mort
et tu préserves mes pieds de la chute,
pour que je marche à la face de Dieu
dans la lumière des vivants.

ANTIENNE
PSAUME : 56
2 Pitié, mon Dieu, pitié pour moi !
En toi je cherche refuge,
un refuge à l’ombre de tes ailes,
aussi longtemps que dure le malheur.

3 Je crie vers Dieu, le Très-Haut,
vers Dieu qui fera tout pour moi.
4 Du ciel, qu’il m’envoie le salut :
(mon adversaire a blasphémé !).
Que Dieu envoie son amour et sa vérité !

5 Je suis au milieu de lions
et gisant parmi des bêtes féroces ;
ils ont pour langue une arme tranchante,
pour dents, des lances et des flèches.

R/ 6 Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !

7 Ils ont tendu un filet sous mes pas :
   j’allais succomber. *
Ils ont creusé un trou devant moi,
   ils y sont tombés.

8 Mon cœur est prêt, mon Dieu, +
mon cœur est prêt ! *
Je veux chanter, jouer des hymnes !

9 Éveille-toi, ma gloire ! +
Éveillez-vous, harpe, cithare, *
que j’éveille l’aurore !

10 Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
11 Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

R/ 12 Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !

PAROLE DE DIEU : (HE 4, 14-15)
En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux ; tenons donc ferme l'affirmation de notre foi. En effet, le grand prêtre que nous avons n'est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l'épreuve comme nous, et il n'a pas péché.
RÉPONS
V/ Maltraité, il s'humilie,
il n'ouvre pas la bouche.
ORAISON
Dieu qu’il est juste d’aimer par-dessus tout, multiplie en nous les dons de ta grâce ; dans la mort de ton Fils, tu nous fais espérer ce que nous croyons, accorde-nous, par sa résurrection, d’atteindre ce que nous espérons.
PRIÈRE POUR L'UNITÉ
Mon Dieu, faites l'unité des esprits dans la Vérité et l'union des cœurs dans la Charité. Amen.

Voir les commentaires

Jésus est mort sur la Croix pour que nous mourions à nos péchés et que nous vivions dans la justice de D.ieu

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : QUE PASSE LA CHARRUE

CFC — CNPL

Que passe la charrue
Sur nos landes rebelles,
Sur nos terres en friche !
La Parole ira s’y planter,
Promesse pour le pauvre,
Et pauvreté offerte au riche.

Au feu tout le bois mort,
Que la flamme s’étende
Aux chardons, aux épines !
Et leurs cendres pourront servir
À féconder la terre
Où la Parole prend racine.

Que tombe sur nos sols
De poussière et de roche
Une pluie généreuse !
On verra les feuilles pointer
Et les bourgeons éclore
De la Parole qui nous creuse.

Advienne le Soleil
Et vers lui que s’élance
La poussée de la sève !
La Parole nourrit son fruit
D’amour et de justice
Dans la louange qui l’achève.
ANTIENNE

Guéris-moi, Seigneur, pitié pour moi, car j'ai péché contre toi.

PSAUME : 40

2 Heureux qui pense au pauvre et au faible :
le Seigneur le sauve au jour du malheur !
3 Il le protège et le garde en vie, heureux sur la terre.
Seigneur, ne le livre pas à la merci de l'ennemi !
4 Le Seigneur le soutient sur son lit de souffrance :
si malade qu'il soit, tu le relèves.

5 J'avais dit : « Pitié pour moi, Seigneur,
guéris-moi, car j'ai péché contre toi ! »
6 Mes ennemis me condamnent déjà :
« Quand sera-t-il mort ? son nom, effacé ? »
7 Si quelqu'un vient me voir, ses propos sont vides ;
il emplit son cœur de pensées méchantes,
   il sort, et dans la rue il parle.

8 Unis contre moi, mes ennemis murmurent,
à mon sujet, ils présagent le pire :
9 « C'est un mal pernicieux qui le ronge ;
le voilà couché, il ne pourra plus se lever. »
10 Même l'ami, qui avait ma confiance
et partageait mon pain, m'a frappé du talon.

11 Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi ;
relève-moi, je leur rendrai ce qu'ils méritent.
12 Oui, je saurai que tu m'aimes
si mes ennemis ne chantent pas victoire.
13 Dans mon innocence tu m'as soutenu
et rétabli pour toujours devant ta face.

14 Béni soit le Seigneur,
   Dieu d'Israël, *
depuis toujours et pour toujours !
   Amen ! Amen !

ANTIENNE

Dieu est pour nous refuge et force, secours dans la détresse.

PSAUME : 45
2 Dieu est pour nous refuge et force,
secours dans la détresse, toujours offert.
3 Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
si les montagnes s'effondrent au creux de la mer ;
4 ses flots peuvent mugir et s'enfler,
les montagnes, trembler dans la tempête :

(R/) (Il est avec nous,
le Seigneur de l'univers ;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob !)

5 Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
la plus sainte des demeures du Très-Haut.
6 Dieu s'y tient : elle est inébranlable ;
quand renaît le matin, Dieu la secourt.
7 Des peuples mugissent, des règnes s'effondrent ;
quand sa voix retentit, la terre se défait.

(R/) 8 (Il est avec nous,
le Seigneur de l'univers ;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob !)

9 Venez et voyez les actes du Seigneur,
comme il couvre de ruines la terre.
10 Il détruit la guerre jusqu'au bout du monde,
il casse les arcs, brise les lances, incendie les chars :
11 « Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu.
Je domine les nations, je domine la terre. »

(R/) 12 (Il est avec nous,
le Seigneur de l'univers ;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob !)
ANTIENNE

Toi seul es saint, toi seul es le Seigneur !

CANTIQUE (AP 15)

3 Grandes, merveilleuses, tes œuvres,
Seigneur, Dieu de l'univers !

Ils sont justes, ils sont vrais, tes chemins,
Roi des nations.

4 Qui ne te craindrait, Seigneur ?
À ton nom, qui ne rendrait gloire ?

Oui, toi seul es saint ! +
Oui, toutes les nations viendront
   et se prosterneront devant toi ; *
oui, ils sont manifestés, tes jugements.

PAROLE DE DIEU : 1 P 2, 21B-24
Le Christ lui-même a souffert pour vous et vous a laissé son exemple afin que vous suiviez ses traces, lui qui n’a jamais commis de péché ni proféré de mensonge : couvert d’insultes, il n’insultait pas ; accablé de souffrances, il ne menaçait pas, mais il confiait sa cause à Celui qui juge avec justice. Dans son corps, il a porté nos péchés sur le bois de la croix afin que nous puis­sions mourir à nos péchés et vivre dans la justice : c’est par ses blessures que vous avez été guéris.
RÉPONS

R/ Comme un agneau que l'on mène à l'abattoir,
il n'ouvre pas la bouche.

 

* Qui donc a eu souci de son destin ?

 

V/ Frappé à cause des péchés de son peuple,
il a été supprimé. *

 

V/ Broyé par la souffrance,
il a plu au Seigneur. *

ANTIENNE

Si je fais les œuvres de mon Père, croyez aux œuvres que je fais en son nom.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Prions le Christ, notre Sauveur, qui nous délivre par sa mort et sa résurrection :


R/ Seigneur Jésus, prends pitié de nous.

Tu es monté à Jérusalem pour souffrir la passion et entrer dans ta gloire :
conduis ton Église jusqu'à la Pâque éternelle.

 

Sur la croix, tu as exaucé le malfaiteur repenti :
ouvre ton paradis aux pécheurs que nous sommes.

 

Ton cœur a été percé par la lance :
purifie-nous dans l'eau et le sang.

 

Tu as changé la croix en arbre de vie :
donne-nous de manger le fruit du salut.

 

Tu es descendu au séjour des morts avant de monter vers ton Père :
arrache à la servitude ceux qui attendent leur libération.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Pardonne, Seigneur, les torts de ton peuple ; puisque notre faiblesse nous a rendus captifs du péché, que ta tendresse nous en délivre.

Voir les commentaires

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Que l'humanité entière apprenne à connaître mon insondable Miséricorde : c'est un signe pour les derniers temps.
Après, viendra le jour de la Justice

Sainte FAUSTINE
(HELENE KOWALSKA)
1905-1938

Neuvaine à la Miséricorde Divine

(A commencer le Vendredi Saint.

Toutefois la récitation peut être entreprise à n'importe quelle période.)

 

On peut associer à la neuvaine, durant les 9 jours, la récitation du chapelet à la Miséricorde Divine :
Un Notre Père, Je vous salue Marie, Je crois en Dieu

Sur les grains du Notre Père du chapelet traditionnel, on récite les paroles suivantes :
Père Eternel je t'offre le Corps et le Sang, l'Âme et la Divinité de ton Fils Bien-Aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ,
En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

Sur les 10 petits grains des 5 dizaines, on récite les paroles suivantes :
Par sa douloureuse Passion,
Sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

On termine le chapelet par 3 fois l'invocation suivante :
Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel,
Prends pitié de nous et du monde entier.

Premier jour (vendredi)

 Demandons miséricorde pour toute l'humanité, particulièrement pour les pécheurs.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi l'humanité entière, spécialement tous les pécheurs, et immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Tu adouciras ainsi l'amertume, où Me plonge la perte des âmes. »
Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d'avoir pitié et de nous pardonner, ne regardez pas nos péchés, mais la confiance que nous mettons en votre Bonté infinie. Accueillez nous tous dans la demeure de votre Coeur très Miséricordieux, et n'en repoussez jamais personne. Nous Vous en supplions par l'amour qui Vous unit au Père et au Saint-Esprit.
Pater

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur l'humanité entière, et en particulier sur les pauvres pécheurs, dont l'unique espoir est le Coeur très Miséricordieux de votre Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ. Par sa douloureuse Passion, témoignez-nous votre Miséricorde, afin que nous puissions tous louer éternellement votre Puissance. Amen.

Deuxième jour (samedi)

 Prions pour les prêtres et les religieux, par lesquels la Divine Miséricorde se déverse sur l'humanité.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les âmes sacerdotales et religieuses: immerge-les dans mon insondable Miséricorde. Elles M'ont donné la force d'endurer ma douloureuse Passion; c'est par elles, comme par des canaux, que ma Miséricorde se déverse sur l'humanité. »
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la source de tout bien, multipliez les grâces dans l'âme de vos prêtres, religieux et religieuses, afin qu'ils accomplissent dignement et avec profit les actes de miséricorde, et que, par la parole et l'exemple, ils amènent leur prochain à rendre au Père de Miséricorde, qui est dans les cieux, la glorification qui Lui est due.
Pater

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les élus de votre Vigne, les prêtres et les religieux, en les comblant de la plénitude de votre bénédiction. Par les mérites du Coeur de votre Fils, accordez-leur lumière et force, afin qu'ils conduisent les croyants sur le chemin du salut et glorifient avec eux votre Miséricorde infinie. Amen.

Troisième jour (dimanche)

 Prions pour tous les chrétiens fidèles.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi toutes les âmes pieuses et fidèles: immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Ces âmes M'ont réconforté sur le chemin du Calvaire: elles étaient cette goutte de consolation, au milieu d'un océan d'amertume. »
Très Miséricordieux Jésus, qui accordez surabondamment les grâces du trésor de votre Miséricorde, recevez tous les chrétiens fidèles dans la demeure de votre Coeur très Miséricordieux, et ne les en repoussez jamais. Nous Vous en supplions par l'Amour inconcevable, dont brûle votre Coeur pour le Père Céleste.
Pater

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur, les âmes fidèles, héritage de votre Fils, et par les mérites de sa douloureuse Passion, accordez-leur votre bénédiction et enveloppez les de votre protection perpétuelle, afin qu'elles ne perdent pas l'amour et le trésor de la Sainte Foi, mais qu'avec le choeur des Anges et des saints elles louent éternellement votre miséricorde infinie. Amen.

Quatrième jour (lundi) 

Prions pour les païens et les incroyants qui ne connaissent pas encore la Divine Miséricorde.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les païens et ceux qui ne Me connaissent pas encore. Dans mon amère Passion, J'ai également pensé à eux, et leur zèle futur consolait mon Coeur. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. »
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la lumière du monde, accueillez dans la demeure de votre Coeur très Miséricordieux les âmes des païens et incroyants qui ne Vous connaissent pas encore. Que les rayons de votre Grâce les éclairent, afin qu'ils puissent, de concert avec nous, chanter éternellement les merveilles de votre Miséricorde.
Pater… 

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les âmes des païens et sur celles de tous ceux, qui ne Vous connaissent pas encore. Elles aussi sont enfermées dans le Coeur très Miséricordieux de votre Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ. Gagnez-les à la lumière de l'Evangile, afin qu'elles comprennent combien est grand le bonheur de Vous aimer. Faites qu'eux aussi glorifient dans les siècles l'étendue de votre Miséricorde. Amen.

Cinquième jour (mardi) 

Prions pour ceux qui errent dans la Foi.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les âmes des hérétiques et apostats: immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Ce sont elles qui, dans mon amère agonie, Me déchiraient le Corps et le Coeur, c'est-à-dire l'Eglise. Mais lorsqu'elles s'unissent de nouveau à l'Eglise, mes blessures se cicatrisent et J'éprouve une consolation dans ma Passion. »
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la bonté même, et qui ne refusez pas la lumière à ceux qui Vous la demandent, recevez dans la demeure de votre Coeur très Miséricordieux les âmes des hérétiques, des apostats et de tous ceux qui errent dans la Foi. Que votre Lumière les attire à l'unité de l'Eglise. Ne les rejetez point de votre protection, mais faites qu'eux aussi glorifient votre Miséricorde.
Pater

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les âmes des hérétiques et apostats, qui, persistant obstinément dans leurs erreurs, ont gaspillé vos dons et abusé de vos grâces. Ne regardez pas leur méchanceté, mais l'Amour et la Passion amère de votre Fils, qui Vous priait avec tant de ferveur, «afin que tous soient un» (J. 17, 21). Faites qu'ils retrouvent au plus tôt cette unité, et que, de concert avec nous, ils glorifient votre Miséricorde dans les siècles. Amen.

Sixième jour (mercredi) 

Prions pour les petits enfants et pour les âmes qui leur sont devenues semblables.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants: immerge-les toutes dans l'océan de ma Miséricorde. Elles ressemblent le plus à mon Coeur, et ce sont elles qui Me fortifiaient dans ma douloureuse agonie... »
Très Miséricordieux Jésus, qui avez dit: «Apprenez de Moi que Je suis doux et humble de Coeur», recevez dans la demeure de votre Coeur très Miséricordieux les âmes douces et humbles, et celles des petits enfants. Ravissant les cieux entiers, elles sont comme un bouquet odoriférant devant le Trône divin, où Dieu se délecte du parfum de leurs vertus. Faites qu'elles demeurent constamment dans votre Coeur, chantant sans cesse l'hymne de l'Amour et de la Miséricorde de Dieu.
Pater… 

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les petits enfants et sur toutes les âmes douces et humbles, qui sont devenues les plus semblables à votre Divin Fils, et qui Vous réjouissent, Vous le Père de la Miséricorde, en exhalant le parfum de leurs vertus au pied de votre Trône. Nous Vous le demandons, par la joie que Vous procurent ces âmes, bénissez-nous et bénissez le monde entier, afin que nous puissions honorer éternellement votre Divine Miséricorde. Amen.

Septième jour (jeudi) 

Prions pour ceux qui honorent la Divine Miséricorde et en propagent la dévotion.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les âmes qui honorent et glorifient particulièrement ma Miséricorde. Ces âmes ont le plus partagé ma Passion et le plus profondément pénétré dans mon esprit. Elles sont le reflet de mon Coeur Miséricordieux. Dans la vie future, ces âmes étincelleront d'un éclat particulier, et aucune d'elles n'ira en enfer. Chacune aura ma protection à l'heure de la mort. »
Très Miséricordieux Jésus, dont le Coeur est Amour, recevez dans votre Coeur plein de Miséricorde les âmes qui honorent et propagent d'une manière particulière votre Miséricorde. Dotées de la puissance même de Dieu, toujours confiantes en votre insondable Miséricorde, et répondant à la sainte volonté de Dieu, elles portent sur leurs épaules l'humanité entière, implorant sans cesse pour elle du Père Céleste pardon et grâces. Faites qu'elles persévèrent jusqu'à la fin dans leur zèle initial, et à l'heure de la mort ne venez pas à elles en Juge, mais en Sauveur Miséricordieux.
Pater

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les âmes qui vénèrent et glorifient spécialement votre plus grand attribut: l'insondable Miséricorde. Enfermées dans le Coeur très Miséricordieux de votre Fils, ces âmes sont comme un Evangile vivant: leurs mains sont pleines d'actes de miséricorde, et leur âme, comblée de joie, chante l'hymne de votre gloire. Nous Vous prions, Dieu clément, de leur manifester votre Miséricorde selon l'espérance et la confiance qu'elles ont en Vous, afin que s'accomplisse par là la promesse faite par le Sauveur, qu'Il protégera durant la vie et à l'heure du trépas quiconque honore et propage le mystère de votre Miséricorde. Amen.

Huitième jour (vendredi) 

Prions pour les pauvres âmes du Purgatoire.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les âmes qui se trouvent au Purgatoire, et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde, afin que les torrents de mon Sang soulagent leurs brûlures. Toutes ces âmes malheureuses Me sont très chères pendant qu'elles satisfont à la Justice Divine. Il est en votre pouvoir de leur apporter un adoucissement, en puisant dans le trésor de l'Eglise des indulgences et des offrandes expiatoires... »
Très Miséricordieux Jésus, qui avez dit: «Soyez compatissants comme votre Père est compatissant» (Luc 6, 36), recevez, nous Vous en prions, dans la demeure de votre Coeur plein de Miséricorde, les âmes du Purgatoire, qui Vous sont si chères et qui satisfont à la Justice Divine. Que les flots de Sang et d'Eau, jaillis de votre Coeur, éteignent les flammes du feu du Purgatoire, afin que là aussi se manifeste la puissance de votre Miséricorde.
Pater...

Ave...

Gloria...
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les âmes qui souffrent au Purgatoire, et par les mérites de la douloureuse Passion de votre Fils, ainsi que par l'amertume dont fut rempli à ce moment son Sacré-Coeur, ayez pitié de ceux qui se trouvent déjà actuellement sous le regard de votre Justice. Nous Vous supplions de ne regarder ces âmes qu'à travers les Plaies de votre Fils Bien-Aimé, convaincus que votre Bonté et votre Miséricorde n'ont pas de bornes. Amen.

Neuvième jour (samedi) 

Prions pour les âmes tièdes.
Paroles de Notre-Seigneur: «Aujourd'hui, amène-Moi les âmes tièdes et immerge-les dans le gouffre de ma Miséricorde. Ces âmes blessent le plus douloureusement mon Coeur. Au Jardin des Oliviers, ce sont elles qui M'inspirèrent la plus grande aversion et M'arrachèrent cette plainte: "Père, faites que ce calice s'éloigne de Moi! Cependant que votre volonté soit faite et non la Mienne!" (Luc 22, 42). Pour elles, la dernière planche de salut est le recours à ma Miséricorde. »
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la bonté même, accueillez dans la demeure de votre Coeur les âmes tièdes. Que ces âmes glacées, qui vous ont rempli d'aversion durant votre agonie au Jardin des Oliviers, se réchauffent au Feu de votre pur Amour. O très compatissant Jésus, employez la toute puissance de votre Miséricorde et attirez-les, elles aussi, dans le foyer même de votre Amour, afin qu'enflammées d'un zèle nouveau, elles soient également à votre service.

Pater

Ave

Gloria…
Père Eternel, jetez un regard de compassion sur les âmes tièdes, qui sont également l'objet d'amour du Coeur très Miséricordieux de votre Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ. Dieu de Miséricorde et de toute consolation, nous Vous supplions par les mérites de la douloureuse Passion de votre Fils Bien-Aimé, et par son agonie de trois heures sur la Croix, faites qu'enflammées d'amour, elles glorifient sans cesse la grandeur de votre Miséricorde dans toute l'éternité. Amen.

Gloria in excelsis Deo

(AELF/Jean-Paul Lécot/ADF-Musique)

GLÓRIA IN EXCÉLSIS DEO !

1
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
nous te glorifions, nous te rendons grâce
pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

2
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous ;
toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;
toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

3
Car toi seul es saint,
toi seul es Seigneur,
toi seul es le Très-Haut :
Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

Voir les commentaires

Messe et Chapelet Le salut des justes vient du Seigneur.

LECTURES DE LA MESSE


PREMIÈRE LECTURE
« Vous avez soutenu le dur combat. Ne perdez pas votre assurance » (He 10, 32-39)
Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères,
souvenez-vous de ces premiers jours
où vous veniez de recevoir la lumière du Christ :
vous avez soutenu alors le dur combat des souffrances,
tantôt donnés en spectacle sous les insultes et les brimades,
tantôt solidaires de ceux qu’on traitait ainsi.
En effet, vous avez montré de la compassion
à ceux qui étaient en prison ;
vous avez accepté avec joie
qu’on vous arrache vos biens,
car vous étiez sûrs de posséder un bien encore meilleur, et permanent.
Ne perdez pas votre assurance ;
grâce à elle, vous serez largement récompensés.
Car l’endurance vous est nécessaire
pour accomplir la volonté de Dieu
et obtenir ainsi la réalisation des promesses.
En effet, encore un peu, très peu de temps,
et celui qui doit venir arrivera,
il ne tardera pas.
Celui qui est juste à mes yeux par la foi vivra ;
mais s’il abandonne,
je ne trouve plus mon bonheur en lui.
Or nous ne sommes pas, nous, de ceux qui abandonnent
et vont à leur perte,
mais de ceux qui ont la foi
et sauvegardent leur âme.

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(36 (37), 3-4, 5-6, 23-24, 39-40ac)
R/ Le salut des justes vient du Seigneur. (cf. 36, 39a)

Fais confiance au Seigneur, agis bien,
habite la terre et reste fidèle ;
mets ta joie dans le Seigneur :
il comblera les désirs de ton cœur.

Dirige ton chemin vers le Seigneur,
fais-lui confiance, et lui, il agira.
Il fera lever comme le jour ta justice,
et ton droit comme le plein midi.

Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme,
ils sont fermes et sa marche lui plaît.
S’il trébuche, il ne tombe pas
car le Seigneur le soutient de sa main.

Le Seigneur est le salut pour les justes,
leur abri au temps de la détresse.
Le Seigneur les aide et les délivre,
car ils cherchent en lui leur refuge.

ÉVANGILE
« L’homme qui jette en terre la semence, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence grandit, il ne sait comment » (Mc 4, 26-34)
Alléluia. Alléluia. Tu es béni, Père, Seigneur du ciel et de la terre, tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume ! Alléluia.  (cf. Mt 11, 25)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus disait aux foules :
« Il en est du règne de Dieu
comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour,
qu’il dorme ou qu’il se lève,
la semence germe et grandit,
il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe,
puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr,
il y met la faucille,
puisque le temps de la moisson est arrivé. »

Il disait encore :
« À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ?
Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ?
Il est comme une graine de moutarde :
quand on la sème en terre,
elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée,
elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ;
et elle étend de longues branches,
si bien que les oiseaux du ciel
peuvent faire leur nid à son ombre. »

Par de nombreuses paraboles semblables,
Jésus leur annonçait la Parole,
dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
Il ne leur disait rien sans parabole,
mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

– Acclamons la Parole de Dieu.

PAROLES DU SAINT PÈRE


Nous pouvons être confiants parce que la Parole de Dieu est une parole créatrice, destinée à devenir « le grain tout formé dans l’épi » (v. 28).

Cette Parole, si elle est accueillie, porte certainement ses fruits, parce que Dieu lui-même la fait germer et mûrir par des voies que nous ne pouvons pas toujours vérifier et d’une façon que nous ne connaissons pas (cf. v. 27).

Tout ceci nous fait comprendre que c’est toujours Dieu, toujours Dieu, qui fait grandir son Royaume
— c’est pourquoi nous prions tant « que ton Règne vienne »
— c’est Lui qui le fait grandir, l’homme est son humble collaborateur qui contemple et se réjouit de l’action créatrice divine et en attend patiemment les fruits.

(Angélus, 14 juin 2015)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>