Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne Fête aux : Ambroise et aux Saints, Saintes de ce jour 7 décembre

com
Saints, Saintes et Fêtes du Jour
Bonne Fête aux : Ambroise
Autres Fêtes du Jour
Saints Abondius et ses compagnons
martyrs (✝ v. 304)
Saint Antoine de Siya
Moine en Russie (✝ 1556)
Saint Athénodore
en Mésopotamie (IVe siècle)
Sainte Azenor
fille du prince de Léon en Bretagne (VIe siècle)
Saint Buite
Abbé en Ecosse. (Ve siècle)
Saint Charles Garnier
martyr jésuite (✝ 1649)
Sainte Fare
abbesse (VIIe siècle)
Saint Gerbold
évêque de Bayeux (✝ v. 690)
Saint Grégoire l'Hésychaste
fondateur de monastères (XIVe siècle)
Bienheureux Humbert
Moine à la Chaise-Dieu en Auvergne (✝ 1148)
Saint Jean le Silenciaire
moine dans la laure de Saint-Sabas et évêque de Colonia (✝ 558)
Sainte Marie-Josèphe
fondatrice de l'Institut des Filles de Notre-Dame de la Miséricorde (✝ 1880)
Saints Martyrs d'Afrique
(Ve siècle)
Saint Nil de Stolbensk
ermite (✝ 1554)
Saint Sabin
Martyr à Spolète (✝ v. 303)
Saint Serf
(✝ 384)
Saint Siméon
ermite à Vaucé (✝ 850)
Saint Urbain
évêque (IVe siècle)
Saint Victor de Plaisance
(✝ 375)

Saint Ambroise
Évêque de Milan et Docteur de l'Église

 

A

mbroise naît vers 340 à Trèves (Allemagne) où son père était préfet du prétoire pour les Gaules.

 

A la mort de son père, sa mère, qui était une pieuse chrétienne, alla habiter Rome avec ses trois enfants. Après des études classiques et juridiques, Ambroise parcourut rapidement une brillante carrière administrative. Ses plaidoiries ayant attiré sur lui l’attention, le préfet du prétoire de Valentinien Ier le nomma gouverneur de l’Émilie et de Ligurie, en résidence à Milan, avec le titre consulaire (374).

 

L'évêque légitime de Milan, saint Denis, était mort en exil, et l'intrus arien Auxence, qui venait de mourir, avait, durant près de vingt ans, opprimé les catholiques.

Survenant, comme un pacificateur, dans une élection épiscopale que des divergences tumultueuses rendaient difficile, Ambroise, quoique simple catéchumène, sur le cri d’un enfant, fut acclamé évêque et malgré ses résistances, ne put se dérober à une charge aussi lourde qu’imprévue. Les évêques d’Italie et l’Empereur donnèrent leur approbation au choix du peuple de Milan. Ambroise fut baptisé et, huit jours plus tard, fut consacré évêque (7 décembre 374).

 

On sait comment le nouvel évêque comprit la mission qu'il avait reçue d'une manière si providentielle. Ambroise fut le fléau des ariens et le vaillant défenseur de la vraie foi. Parmi toutes ses vertus, l'énergie, une fermeté tout apostolique, semble avoir été la principale.

Un jour on vient lui apporter un ordre injuste signé par l'empereur Valentinien : « Allez dire à votre maître, répondit Ambroise, qu'un évêque ne livrera jamais le temple de Dieu. »

Bientôt il apprend que les hérétiques ariens, soutenus par l'autorité, vont s'emparer de deux basiliques : « Allez, s'écria Ambroise du haut de la chaire sacrée, dire aux violateurs des temples saints que l'évêque de Milan excommunie tous ceux qui prendront part au sacrilège.»

 

Le fait le plus célèbre, c'est le châtiment qu'il osa imposer à l'empereur Théodose. Ce prince, les mains encore souillées du sang versé au massacre de Thessalonique, se présente au seuil du temple. Ambroise est là : « Arrêtez, lui dit-il ; imitateur de David dans son crime, imitez-le dans sa pénitence. »

 

Saint Ambroise fut un grand évêque, un savant docteur, un orateur éloquent, un homme de haute sainteté. Il meurt à Milan dans la nuit du 3 au 4 avril 397 ; c'était l'aube du Samedi Saint.

 

Patron:
Apiculteurs
Militaires du corps technique et administratif
Dictons
Quand Saint Ambroise fait neiger, de huit jours froids gare au danger

Saint Charles Garnier

Dates de Fête
26 septembre au Canada
7 décembre, Mémoire facultative en France

 

martyr jésuite (✝ 1649)

Né à Paris, le missionnaire jésuite Charles Garnier (1606-1649) arrive au Canada à l'âge de 30 ans. De Québec, il gagne le pays des Hurons et fonde une mission sur les rives de la baie Géorgienne. C'est là qu'il est massacré par les Iroquois le 7 décembre 1649, au cours d'un des nombreux assauts qui aboutissent à la destruction de la Huronie.Charles Garnier, jésuite
Charles Garnier fait partie des «saints martyrs canadiens» canonisés par le pape Pie XI le 29 juin 1930.
Voir aussi le site Internet des jésuites.
Jean de Brébeuf, Gabriel Lalemant, Charles Garnier, Antoine Daniel, Noël Chabanel, Isaac Jogues, René Goupil, Jean de La Lande, canonisés en 1930, patrons secondaires du Canada depuis 1940, ils sont devenus des figures nationales proposées en exemples à l'Église universelle. Avec nos découvreurs et nos fondateurs, ils sont nos architectes: leurs courses ont tracé nos routes d'eau et de fer; ils ont fixé le site de maintes de nos cités et donné leurs noms à d'innombrables institutions (hôpitaux, universités, collèges, écoles), à des villages, des paroisses, des routes et des rues du Québec. Davantage, c'est jusqu'au cœur même du sol qu'ils ont pénétré par leur sang répandu. (Les saints martyrs canadiens - diocèse d'Edmundston)
Dans la région de l'Ontario au Canada, en 1649, la passion de saint Charles Garnier, prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr. Alors qu'il répandait l'eau du baptême sur des catéchumènes, il fut grièvement blessé par des païens qui firent irruption, puis mourut, frappé d'un coup de hache. (martyrologe romain - 7 décembre)

Martyrologe romain

Saints Martyrs d'Afrique

(Ve siècle)

Nous avons fait mémoire, le 6 décembre, des nombreux martyrs de la persécution des Vandales. Les Eglises d'Orient font mémoire aujourd'hui des évêques qui rendirent leur témoignage de fidélité. Invités à Carthage pour un simulacre de confrontation théologique avec des théologiens ariens, ils furent dépouillés de tout et chassés dans le désert comme vagabonds, succombant alors à la férocité des soldats ou mourant de faim. Cette persécution dura plus de quarante ans et jamais plus la chrétienté africaine ne retrouvera sa vitalité. L'hérésie avait préparé ainsi la conquête musulmane.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article