Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

29 avril 1624 Richelieu entre au Conseil du roi

com
29 avril 1624

Richelieu entre au Conseil du roi

Le 29 avril 1624, le roi Louis XIII (23 ans) appelle à ses côtés le cardinal duc de Richelieu, Armand Jean du Plessis (39 ans). Malgré ou à cause de leurs différences de tempérament, les deux hommes vont ensemble faire de la France encore féodale et brouillonne un État centralisé et fort.

André Larané

 

Marie de Médicis s'étant brouillée avec son propre fils, le roi Louis XIII, celui-ci lui a interdit d'assister aux séances du Conseil d'en haut. Aussi appelé « Conseil ordinaire » ou « Conseil des affaires », il se réunit en présence du roi en personne et traite des sujets majeurs.

À force de persuasion, la reine-mère obtient toutefois de son fils qu'il y fasse entrer le cardinal dont elle espère qu'il servira ses intérêts. Le jeune roi s'y résout vite car, confronté à une situation internationale embrouillée, il doit bien constater l'impéritie de son chef de gouvernement, le surintendant des Finances Charles de la Vieuville. Il a noté a contrario la pertinence des avis du cardinal, transmis par sa mère.

Très vite, le cardinal se fait remarquer du roi par son talent et son dévouement. Il prend l'habitude de s'entretenir en tête-à-tête avec le roi avant chaque Conseil de façon à faciliter ses interventions. Quatre mois plus tard, le 13 août 1624, La Vieuville est arrêté sous l'accusation de malversations et Louis XIII offre à Richelieu la direction du Conseil d'en haut. À ce poste de « principal ministre » ou Premier ministre, le cardinal va dès lors révéler jusqu'à sa mort son génie politique. Il en sera récompensé dès 1629 par les titres de duc et pair.

Mais ses manoeuvres diplomatiques destinées à affaiblir les Habsbourg vont l'entraîner dans un conflit aigu avec la reine-mère. Il en sortira vainqueur...

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article