Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

La prédiction de sa Passion, sa mort, et sa Résurrection dans la gloire

com

La prédiction de sa Passion, sa mort,

et sa Résurrection dans la gloire

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25,14-30.

Parabole des talents

Comme Jésus monte à nouveau vers Jérusalem vers sa Passion et sa Royauté, la foule trépigne elle pressent le Règne de Dieu tout proche. Jésus leur raconte la parabole des talents pour les faire réfléchir sur l’espérance terrestre qui est une opposition envers le royaume des cieux, et qui le conduit à la croix. 
Ce sera le cri des princes, des prêtres à Pilate : "Nous n'avons pas d'autre roi que César !" Dans cette parabole des talents, c’est ce que Jésus nous demande de Réfléchir et de méditer.
Lorsqu’il parle du Seigneur, c’est de lui lorsqu’il part vers son pays lointains, c’est au pays de son Père. Les talents à cultiver, sont en vérité la prédiction de sa passion, sa résurrection et de ce qui nous adviendra selon notre foi et notre courage en suivant et appliquant son enseignement, et savoir attendre avec confiance son retour.
Evidemment son retour n’est pas immédiat, nous ignorons le jour, l’heure de son retour. Il reviendra quand nous ne l’attendrons plus, et pourtant l’espèrance est vivace dans notre cœur, parce que nous avons foi en sa Parole.
Le Royaume de Dieu est parmi nous bien sûr, mais différent de celui des Cieux.  Sur terre il commence par l’écoute suivi d’une période de lutte, dont le Roi est invisible à l’œil, il semble absent, mais il n’en est rien. Près du Père, il est invisible. C'est notre temps celui de la Foi, de l’étude, de l’application, de la mise en œuvre de ce qu’il nous dit par ses Apôtres dans le Nouveau Testament. 
C’est en cela qu’il nous as donné à méditer cette parabole, pour faire fructifier les bases de ce qu’il nous as donné des talents. Il le symbolisent par des pièces de monnaies, mais il nous a donné à chacun divers talents que nous devons faire fructifier. A l’heure venue, il nous sera demandé les résultats de nos talents.
Les talents nous sont offerts gratuitement. L'Espérance du Royaume des Cieux nous est acquise. Cependant, seuls ceux qui choisissent le Seigneur pour Roi, sans s’annexer pour eux-mêmes le pouvoir, ne capitalisent pas leurs talents en les cachant dans le coffre-fort de leur vie terrestre, entreront dans le Royaume des Cieux. Choisir les routes, chemins, boulevard de la vie chrétienne, c’est un choix qui est rempli d’embuches, de fossés glissants, de rochers qu’il faut contourner lorsqu’ils sont glissant à cause de la mousse, et s’appuyer, à celui qui là pour nous soutenir.
L’amour et la confiance au Royaume, de notre Seigneur et notre Roi si loin et si proche, sans faille par cette certitude de son retour. cette activité se voit comblée par la réponse royale , puisque transformé en gloire éternelle, si nous avons su rester fidèle au roi lointain, dans la foi :
Mais celui qui refusera l'amour dans le quotidien perdra irrémédiablement tout. Non seulement la seule récompense valable, la vision de Dieu lui échappera, et il maudira sa vie terrestre vide et mal employée. La phrase de Jésus, dans sa forme passive, indique la stupeur de celui qui réalise brusquement le vide de sa vie et voit que l'essentiel, par sa faute, lui file entre les doigts.
"Je vous le dis : à quiconque possède, on donnera ; mais à qui n'a rien, on enlèvera même ce qu'il a.…" les plaisirs, les biens, le pouvoir, tout cela sans intérêt face à la Vie Eternelle qui échappe par sa propre faute, cela, n’est que trop clairement.


Emounawh
28 août 2021

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article