Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le Pape s’élève contre le blocage des exportations du blé d’Ukraine

com

Actuellement, 20 millions de tonnes de blé sont bloquées en Ukraine,
pays qui, avec la Russie, fournit jusqu’à un tiers des exportations mondiales de céréales. 

Le Pape s’élève contre le blocage
des exportations du blé d’Ukraine

 

Au terme de l’audience générale du mercredi 1er juin place saint-Pierre de Rome, le Pape François a lancé un appel à mettre fin au blocage des exportations de céréales de l'Ukraine. Il est indispensable de garantir «le droit universel à l’alimentation», a-t-il soutenu.
«Le blocage des exportations de céréales de l'Ukraine, dont dépend la vie de millions de personnes, notamment dans les pays les plus pauvres, est très préoccupant. Je demande instamment que tout soit mis en œuvre pour résoudre cette question et garantir le droit universel à l'alimentation. S'il vous plaît, n'utilisez pas le blé, un aliment de base, comme une arme de guerre!», s’est exclamé l’évêque de Rome, le 1er juin à la fin de l’audience générale.

L'Ukraine, gros exportateur de céréales, notamment de maïs et de blé, voit sa production bloquée du fait des combats. Environ 20 millions de tonnes de céréales qui devaient être livrées avant fin juillet dans plusieurs pays à sont bloquées dans les ports de la mer Noire en Ukraine.

Grâce à ses terres fertiles, l'Ukraine était en 2018 le 5e producteur mondial de maïs, le 8e producteur de blé, le premier producteur de tournesol, le troisième producteur de sarasin. Au global, dans le monde, 12% des exportations de céréales viennent d'Ukraine. Et si on ajoute la Russie, qui ne peut exporter ses grains à cause des sanctions internationales, c'est un tiers du blé mondial qui provient des deux pays.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article