Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TENDRE LA MAIN

3553952618_f1d9dd6e90.jpgQue m’est-il arrivé ce jour là?

Une rivière d’eau salée se déverse

Mon cœur aux cent coups

S’angoisse dans les méandres

De mon passé et ses malheurs

Ils Refont surface sans crier gare.

Mon esprit sursaute

Tressaute au  moindre vent.

Que me veulent tous ces symptômes ?

Peut-être trop de drames passé

Tant de rêve resté en suspend

Je  ne parviens pas à me reprendre.

 

Combien de chemin ai-je pris ?

Deux, trois,  probablement plus.

Les routes m’ont amené à une seule voie.

J’ai suivi le labyrinthe de la vie.

J’ai tendue la main

D’abord pour donner

Puis pour recevoir l’amour

Tendre la main semble facile

Mais combien est-ce difficile !

Tendre la main pour donner

Ou pour recevoir c’est compliquer

Pour apporter la plénitude à l’autre

 

Tendre la main à l’ami

Ne pas le froisser

Lui redonner la dignité

Combien de délicatesse est nécessaire.

Et moi avec mes gros sabots

Combien d’ami ai-je blessés ?

Que de regret devrai-je me pardonner ?

Quand n’aurai-je plus de culpabilité ?

Une petite voix me susurre

Va, ne crains pas

Ta conscience t’a sauvé

Cependant le doute reste

 

Pourtant il ne s’agit que d’aimer.

C’est pour cela que c’est difficile

Comment écouter ce que l’ami explique

Comment reconnaître dans leur parole

 Des histoires réelles, des fausses ?

Souvent imagées selon leur état d’esprit

De ces amis qu’il fallait décrypter

Pour ne pas risquer leur suicide

Ou pour ne pas se laisser dévaliser

Sachant qu’il y avait d’autres amis

Mendiant mon attention ma tendresse

Pour trouver la sérénité dans leur âme.

 

MIM Nanou75

14 mars 2011

2847047210_ab64070d08.jpg

Voir les commentaires

SEISME GRAVE AU JAPON

Promotion pour la page "SEISME GRAVE AU JAPON" :

 

 

SEISME GRAVE AU JAPON DU 10/3/2011

 

J’ai lu des choses incroyables sur ce séisme. Cette catastrophe épouvantable aurait dû émouvoir toute la population mondiale, la France y compris. Mon aversion pour une certaine catégorie d’individu m’a fait sortir de mes gonds !

Oui ! De mes gonds !......... 

 

Lire la page "SEISME GRAVE AU JAPON".

Voir les commentaires

IL ETAIT UNE FOIS UN RÊVE

Je fis un rêve qui me laisse rêveuse. Il est si beau. Je m’en voudrais de ne pas vous le raconter. Il est rempli de lumière et d’amour.

Les vagues bleues vertes frappent, pourfendent les rochers bretons. Elles taillent la roche. Elles sculptent son thème favori. La mer creuse et gagne du terrain sur les hommes

Sa main blanche, de son va et vient caresse le sable blanc de la plage. Les vagues sautent, recouvrent les petits rochers couverts d’algues, y déposant des petits crabes, des crevettes, des moules, des coques dans les creux des rochers. Les pêcheurs occasionnels les ramassent.

Ils vont faire un pique-nique au bord de la route, là-haut !

Le soleil est radieux, la brise au parfum iodé effleure, cajole ce début de journée. La volupté  est sur la plage. La mer domine. Elle est fière, magnifique c’est une grande amoureuse. Rien ne peut l’emprisonner.  Quand les hommes la dominent, elle cède un temps, mais sa colère est telle, qu’elle se libère, et  sa vengeance est redoutable. Redoutable en sont les conséquences. Les anciens la craignaient, ils faisaient appel à Poséidon, pour obtenir ses grâces.

48887297.jpg

 

Dans ce rêve il semble que rien ne peut la dominer. Elle est la force, la protection. Elle est si belle, si fière, si puissante et pourtant !.....Sa beauté n’a d’égale que sa force. Ses colères terrorisent l’homme imprudent.

Mais pour moi elle est comme une mère, elle m’offre ses richesses inégalables. Elle me comble de ses bienfaits, m’abrite dans une crique, me nourrit, me soigne.

Elle m’offre ses bijoux, des coquillages nacrés, et de toutes les couleurs. Certains coquillages  servent de vaisselle, de lavabo, de bénitier.

Alors pourquoi les hommes détruisent-ils sa beauté, pourquoi la blessent-ils ? Pourquoi la polluent-ils ?

La vie des villages près de la mer, bien que difficile, est si remplie de tout ce qui fait la vie, un marin et sa famille ne peut quitter sa « bonne mère » sans être dépressif.

Oui dans la réalité, le village entier vit de la mer. Le pêcheur est nourrit, le malade est soigné, les différents métiers du village vivent des produits de la mer. Les armuriers, les criées, les restaurants, les administrations etc.…. Ils utilisent même les coquillages pour décorer leurs maisons, faire des  bijoux, des objets souvenirs pour les touristes,  et des jeux pour les enfants. Sa générosité lui fait donner des refuges pour les artistes qui l’admirent, également pour les dépressifs cherchant la solitude sur les flots ou dans les criques. Elle offre ses plages pour les naufragés.

Mais attention à ses colères !

Dieu à créé la mer, avec tout ce qu’il y a dedans, pour notre joie, et notre nécessité.

La respecter c’est un geste d’amour pour notre Créateur, c’est aussi sa joie de voir notre bonheur. Comme tout ce qu’il a créé lui seul peut-nous l’enlever, (la mer morte, le Sahel et autres…).

 

Dans ce rêve merveilleux il n’y avait pas seulement la mer calme et amoureuse, il y avait un grand voilier, comme l’arche de Noé. Il transportait des oiseaux de paradis, des perroquets, des colombes, des pinsons, des vaches, des moutons, des chats, des chiens, des poules, un poney, un âne, un cheval, des plantes vertes, un camélia en fleurs ainsi qu’un magnolia en fleur également.

Un vieux marin en robe blanche, la barbe blanche était aux commandes du bateau. Il y régnait une ambiance sereine,  un havre de paix, et de joie.

Le son d’une lyre s’élève vers le ciel. Les notes volent en s’égrenant, pour la complainte des gens heureux, le psaume 125 de David ! Le bateau vogue au gré de la brise matinale. Le Soleil lui-même participe à la fête !

 

Là mon rêve s’arrête. Mon réveille fut brutal. La réalité me parut encore plus dure. Ma chambre froide, sans musique, et un frigo vide ! Mon fils me secouant pour me dire :

Maman c’est l’heure de te lever, j’ai faim !

 

Je suis allée travailler, prés des malades le sourire aux lèvres le ventre vide,

Ce rêve a éclairé ma journée.

Juin 1980

thumbnail.aspx--3--copie-3.jpg 

          Nanou MIM 

Extrait du livret: En suivant  l'imaginaire de Nanou M.I.M.

 

Voir les commentaires

LE MATIN DU PETIT OLIVIER

 

 

3497500676_bdf2ba570d.jpg

 

Sur le flanc d’un coteau verdoyant, bosselé, des plantes poussent en multitude. Elles ont un caractère sauvage, libre. Elles sont bariolées.

A cette heure matinale, la brume est prometteuse. Elle s’étale blanche et vaporeuse. Les premières lueurs du jour, rosâtres font tomber les pleureuses.

En larme elles roulent tout en glissant doucement sur le ventre voluptueux du jardin. Les gouttelettes sont si gracieuses, qu’elles caressent tout sur leur passage. Le jasmin et la rose baillent. Le camélia  se redresse. Le tournesol  tourne la tête vers le soleil levant.

Olivier s’éveille en même temps que son ami le petit canaillou, bébé chardonneret. Dans cet Eden féerique du gemmail, l’allure fière et lugubre du cyprès étonne nos deux compères. Le tapis vert est constellé de feuilles d’automne. Elles sont frémissantes, à demi-ensevelies, elles attendent la fin, pour s’endormir définitivement.

Pauvre petit olivier, tout transit !

Il appelle Maman ! Maman !

Ne soit pas désespérer, tu n’es pas dans l’oubli, lui dit le chêne. Pourtant il voit ses petits bras frêle s’étioler. Il rêver.

Enfin il se réveille au son de la viole, Dés qu’il aperçoit l’abri de ses parents. Il s’assoupie de nouveau, détendue sous les auvents de ces géants compagnons du verger.

 3731202057_ea4cc49fac.jpg

Ensemble ils rêvent à la sagesse de ce vent léger. Et ces petites olives vertes qui se balancent doucement, sous la protection de son feuillage vert.

Elles font l’envie des mouches virevoltantes.

Le petit soupir au bonheur de ses parents. Un jour il fera à comme eux, à chaque printemps de ces branches fleurissantes et odorantes, il attirera l’abeille infatigable, jusqu’à l’épuisement.

Il fera miroiter les billes luisantes

Faisant l’envie des mains gourmandes.

Plus tard pour les vieux jours de ces parents, il invitera les oiseaux ses amis. Ils chasseront pucerons et fourmis. Le soir ils chanteront le charme de la vie. Ainsi s’imagine au réveil le petit olivier.

La mousse attendrie s’étire, pour réchauffer Olivier qui s’est rendormi. Mais il sursaute, s’éveille, étire ses multiple bras. En le voyant Marguerite la vache, ouvre de grands yeux, elle croit qu’il se soulève !

Le petit olivier se réveille enfin, et découvre qu’il fait frais.

« Par la souffrance est le passage de la vie !

« Par l’amour l’Éternité est source de vie !

« Suivre la source de vie c’est atteindre l’Eternité »

Mars 1979

 Nanou MIM  

extrait du livret: en suivant l'imaginaire de Nanou MIM

 

 

Voir les commentaires

LA ROUTE DE LA DESTINEE

orangerie-Hotel-Le-Peletier-de-St-Fargeau--musee--Archeol.jpgElle a déployé ses ailes

Elles miroitent sous le soleil

Devant mon regard émerveillé

Son sourire espiègle m’interpelle

 

Au croisement des chemins

Elle observe mon choix

Quelle route vais-je choisir ?

Nombreuses sont les possibilités

On ne voit pas la terminaison

Ce choix est difficile

Il y a les sans issus,

Les droites avec côte

Les sinueuses

A droites

Puis à gauches

Le choix est difficile.

Elle attend patiente

Elle m’éblouie

La route de la destinée

Pourtant elle est parsemée

De fleurs  odorantes

Multicolores avec des épines

 

 

MIM Nanou 75

8 mars 2011

 

Voir les commentaires

PS ET MANIPULATION

J’ai reçu cet émail il y a quelques jours voir ci-dessous en bleu.

Je reste dubitative sur ce sujet, Néanmoins connaissant leur mentalité

Je n’en suis pas surprise.

Ils sont passé maître dans l’art de la manipulation des peuples.

Il suffit de les regarder à l’œuvre :

L’exemple actuel :

Ces fameux sondages avec Marine Le Pen, regarder comment ils mènent l’orchestre ! C’est instructif ! Et les média ne marchent pas ils courent à fond la gamelle !

Tout cela pour faire en sorte que D.S.K. démissionnent du F.M.I, pour le faire venir en sauveur !

Tout en sachant que les sondages ne peuvent être qu’une indication, et que par les sondages on manipule le peuple !

Je rappelle les élections ont lieu dans + 14 mois, que seul ce temps est nécessaire pour mettre en place leur plan diabolique !

 Voici ce fameux mail:

Pourquoi on ne nous dit pas tout il n'y a pas de honte d'être socialiste pour le bien du peuple  

 

Le parti fondé par Gbagbo est membre de l'internationale socialiste (eh oui !)

- Le parti fondé par Ben Ali est membre de l'internationale socialiste (eh oui !)

Ségolène Royal est Vice-présidente de l'internationale socialiste (eh oui !)

- Lionel Jospin et Pierre Maurice (le papa politique de Martine Aubry) sont présidents d'honneur de l'internationale socialiste (eh oui !)

-   8 personnalités du PS ont soutenu Gbagbo sur place, dont l'inénarrable Roland Dumas

-   Dominique Strauss-Kahn a été décoré Grand officier de la République Tunisienne par Ben Ali le 18 novembre 2008 (eh oui !)... 

C'est assez loin de ce que laissent à penser les donneurs de leçons du PS; la paille et la poutre, comme d'habitude.

Bien sur aucun média ne communiquera cette information!!! 

 

Qu’en pensez-vous ?

 

 Souvent je rêve de politiciens sans tâche.

Je ne me fais aucune illusion sur la politique mondiale, encore moins française.

Je plains ces socialistes bons et sincères faisant confiance en ces dinosaures machistes, car leur désillusion sera terrible. Ils risquent de voter par dégout contre de leurs manipulateurs

 

Et là, Marine Le Pen sera gagnante !

 

Pourtant je ne voudrais pas voir la politique du FN diriger la France. Seulement il n’est pas possible de refuser ce que les urnes ont tranché. Ce n’est pas démocratique !

Les dirigeants du P.S actuel sont trop imbus de leur personne, qu’ils en sont cupides. De ce fait ils entrainent avec leur politique poubelle la France dans un grand bourbier.

Voir les commentaires

Enfant j’aurais tant aimé…

 

image003

J’aurais tant aimé comme ma copine Françoise

Aller au catéchisme pour savoir,

Connaitre qui est ce Dieu  elle me pavoise

Lui que l’on m’interdisait de croire

Là,  mon  père n’était plus mon complice

Mais il me pardonnait en ancien chrétien

 

Comment peux-tu croire ce que tu ne peux voir?

Puisqu’il sait tout, pourquoi toutes ces guerres?

Ces atrocités en Algérie,  il n’est que déboire

Puisqu’il est si bon, pourquoi devons nous souffrir?

Puisqu’il est puissant, pourquoi n’intervient-il pas?

Pourquoi y a-t-il tant, de misère, de malade?

 

La croyance c’est pour le peuple disait-il

Pour le gardé sous la main obéissant.

Les riches achètent tout même la foi!

Lorsqu’il parlait ainsi, je ne sais pourquoi

J’avais cette sensation bizarre, douloureuse

Je ressentais  le serrement de mon cœur.

 

Il se remémorait ma grand-mère

Achetant le curé pour voir la propriété bénie

Pire pour l’obliger à faire sa communion.

Malgré les espiègleries de son frère  et lui

Les croassements au passage du curé

Le  bénitier transformé en urinoir

 

Mon père l’homme intègre avait rejeté l’église

Pour lui l’église s’est le mal de tout dans le monde

Pourtant lorsque j’interrogeais mes parents

Ces fameuses questions obsédantes des enfants

Comment les hommes sont venus au monde

D’où viennent tous les animaux,

 

Pourquoi y a – t-i tant de races et d’espèces

Qui et comment ils sont les fabriqués

Le soleil, la lune les étoiles qui les a créer?

Leurs réponses imperturbables

« Tu comprendras quand tu seras grande »

Quand on est grand on comprend tout alors

!

Maintenant que je suis grande

Je ne comprends toujours pas tout

Pourquoi on n’entre pas dans les églises?

Parce que Dieu n’existe pas

Ce sont des ramassis de mensonges

Si Dieu n’existe pas on est libre alors!

 

Bien sur les hommes sont libres!

Et les femmes elles sont libre également?

Hommes et femmes sont égaux ma fille.

Pourquoi dois-je demander la permission,

Pour tout ce que je veux faire?

Tu es trop petite tu ne connais pas les dangers

 

Pourquoi ne doit-on pas rentrer dans une église?

C’est le lieu du mensonge pour de l’argent!

Même pour voir les sculptures, les peintures?

Comment sais-tu qu’il y a des œuvres d’arts?

J’ai lu sur le journal et vu des photos

L’église s’est enrichie avec le travail des pauvres

 

Quand tu auras la majorité!

C’est quoi la majorité?

Quand tu auras atteint vingt et un an

Alors je serais libre de tout faire?

Si tu respecte la loi évidemment

Même sans l’église on n’est pas libre!

 

Les lois c’est quoi, à quoi servent-elles?

À gérer le bien et le mal

A bon! Pensais-je dubitative

Devant ma réaction ils ajoutaient

Les lois protègent les gens qui font le bien

Et punissent ceux qui font le mal

 

C’est quoi le bien et le mal?

J’aurais aimé qu’on m’explique

Que l’amour sincère c’est le bien

L’amour de circonstance c’est une convention

Régie par des lois de la famille

Ne serait-ce que par simple désir d’éthique

J’aurais aimé connaitre Dieu avec ma copine

 

Monique Isope Macalou

 

autour de la table

Voir les commentaires

Une sensation curieuse

 

two%20angel%20girls

 

En regardant mon autel

Ce soir mes yeux sont dans une brume

J’ai eut une drôle d’impression.

Comme si j’étais dans l’au-delà

Ce sentiment imperceptible

Ancré de l’autre côté.

Mes pensées flottaient au-dessus

D’un monde totalement inconnu.

A mon grand étonnement

Un petit vent doux m’envahit

Une sensation douce m’enveloppe

Elle semble n’avoir pas de fin.

Comme si l’éternité habite mon âme.

Cette sensation est curieuse,

La Paix m’inonde douce et tiède.

Une paix inconnue

Seules des clochettes venues de loin

Tintent comme des grelots

Je ne sais d’où elles viennent

Pas plus que je ne les vois.

 

J’ai uniquement cette sensation

Curieuse voire étrange.

 

MIM Nanou75

28 février 2011

 

03knbfj8 

 

Elle a déployé ses ailes qu’elle avait dissimulées

Au devant de mon air tout étonné

 

Voir les commentaires

UN TEMPS POUR TOUT.

pentite-pens-e-255a212.jpg

Il fut un temps

Ou le temps

Est un instant.

Il est distant

Durant cet instant

La vie est tout un temps

 

Où elle promène ses instants

Pour parcourir les étangs

Tout en consultant

En s’impatientant

Tout en consultant

La montre pour un temps

 

Tous ces instants

Peuvent être dans le temps.

Par une vive émotion des temps

La création est l’un des temps.

Une vive émotion est un autre temps

 

 

Dans un petit moment tout en datant

Les joies de tous les instants

Les notes chantent les temps.

Elles sont musiques d’Antan.

Il n’en a pas pour autant

 

Une coulée de larmes des temps.

Ces larmes du temps

Coulent en rivière goûtant

Cet esprit d’enfant cahotant.

C’est tout en redoutant,

La haine qui apporte un temps.

 

Qu’elle quête la douceur du temps.

Il y en a pour longtemps

De tous ces doutes sur le temps.

Le droit d’être dans les temps

Inquiétude des âmes en virevoltant.

Elle cherche l’heure du temps

 

En pesant les contretemps,

Pour enfin être dans les temps.

Mais qui est dans les temps ?

La Bible parle en temps,

Nous calculons nos temps.

En cherchant son temps.

Si nous nous basons sur un temps

Les nôtres ne sont pas des temps

Seul le Père est dans les temps.


 Monique Isope Macalou

                                               2 Mai 1994.

Voir les commentaires

LE PARAPLUIE

 lk006214_thumb_s.jpg

Avec ces giboulées

Ce vent glacial

Ces rafales

Le mois de Mars est arrivé

Il a le caractère du dieu Mars.

 

L’arme c’est le parapluie

Il est notre écu

Il nous protège de la pluie

Mais gare au vent

Il se joue de notre bouclier.

 

Le parapluie s’envole

Virevolte, se retourne

Emmène le bras

Fait courir les promeneurs

Le vent mène la danse.

 

La démarche en zigzag

Hommes et femmes se démènent

Les hauts talons des dames rigolent

La chute les ridiculise

Ce bon vieux Mars Rit

 

Les jambes en l’air

Se mettent à pédaler !

La veste réversible

Devient la cible

Les larmes sont lavées.

 

Une main charitable se tend

Ils tournent le dos au vent

Sous le parapluie ils se serrent

Alors le vent les pousse

Dans la tendresse les enveloppes.

 

Monique Isope Macalou Il-pleut.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>