Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Tu ne commettras pas d’adultère’.

com

Évangile de Jésus-Christ
selon 
saint Matthieu 5,27-32


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Tu ne commettras pas d’adultère’.
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.
Il a été dit également : ‘Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation’.
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Tertullien (v. 155-v. 220)
théologien

À sa Femme, II, 9 (in Œuvres complètes de Tertullien, tome 3; trad. Antoine-Eugène Genoud; p. 355-356; rev. )
Là où deux sont réunis, le Christ est présent

 

           

Où trouver des paroles pour exprimer toute l'excellence et le bonheur d'un mariage chrétien ? L'Église en dresse le contrat, l'offrande eucharistique le confirme, la bénédiction y met le sceau, les anges qui en sont témoins l'enregistrent, et le Père des cieux le ratifie. Quelle alliance douce et sainte que celle de deux fidèles portant le même joug (Mt 11,29), réunis dans la même espérance, dans le même désir, dans la même discipline, dans le même service ! Tous deux sont enfants d'un même Père, serviteurs du même maître (...), ne forment qu'une seule chair (Mt 19,5), qu'un seul esprit. Ils prient ensemble, ils adorent ensemble, ils jeûnent ensemble, s'enseignant l'un l'autre, s'encourageant l'un l'autre, se supportant l'un l'autre.

            Vous les rencontrez ensemble à l'église, ensemble au banquet divin. Ils partagent également la pauvreté et l'abondance, les persécutions ou les consolations. Entre eux aucun secret, aucun faux-fuyant : confiance inviolable, empressement réciproque, aucun sujet de peine. Ils n'ont pas à se cacher l'un de l'autre pour visiter les malades, pour assister les indigents ; leur aumône est sans disputes, leurs sacrifices sans scrupules, l'observance de leurs devoirs quotidiens sans entraves. Chez eux pas de signes de croix furtifs, de salutations inquiètes, d'actions de grâces muettes. De leurs bouches, libres comme leurs cœurs, s'élancent des hymnes et des cantiques ; leur unique rivalité, c'est à qui célébrera le mieux les louanges du Seigneur. Le Christ se réjouit de cette union ; à de tels époux il envoie sa paix. « Là où deux sont réunis », il est présent lui aussi (Mt 18,20) ; et là où il est présent, l'ennemi de notre salut ne trouve pas de place.

Méditation de l'évangile du père Gabriel

Jésus propose à ceux qui choisissent d'entrer dans le Royaume une manière exigeante de vivre leur sexualité, mais cette radicalité n'est possible qu'appuyée sur son amitié, lorsque le cœur est transformé et domine l'instinct. Les chemins de la liberté divine sont exigeantes.

Au sujet de l'adultère

” Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l'adultère avec elle dans son cœur.”

Jésus, dans ce texte de quelques mots, définit bien l'attitude nouvelle de l'homme dans ses rapports conjugaux !

Il ne nie nullement l'instinct qui pousse les sexes l'un vers l'autre. Regarder une femme et la trouver belle est tout à fait normal et légitime pour Lui. mais pas au point de la désirer si elle n'est pas votre femme !

C'est notre coeur qui doit nous conduire, et le coeur, au sens biblique exige une fidélité absolue. Aimer sa femme de tout coeur, Dieu déjà l'avait déjà maintes fois rappelé dans l'ancienne Alliance, c'est l'aimer comme on aime le Dieu unique, sans trahison et sans défaillance.

” Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Et tu n'aimera que Lui seul.”

Dieu n'a-t-il pas maintes fois par ses prophètes, reproché son infidélité à Israël qui court vers les nouveaux Dieux et les délaisse comme l'époux infidèle méprise et bafoue son épouse ?

” Moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l'adultère avec elle dans son cœur.”

Jésus propose à ceux qui choisissent d'entrer dans le Royaume une manière exigeante de vivre leur sexualité, mais cette radicalité n'est possible qu'appuyée sur son amitié, lorsque le coeur est transformé et domine l'instinct. Les chemins de la liberté divine sont exigeantes.

” Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d'avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.”

Dans ce domaine, beaucoup ne sont qu'en marche vers le Royaume, et ne peuvent même pas comprendre ce que dit le Seigneur.

Père Gabriel

 Homélie du Père Gilbert Adam

Vendredi de la 10e semaine, année paire

Si ta main droite doit causer ta chute, coupe–la et jette–la loin de toi, car il est avantageux pour toi de perdre seulement une partie de ton corps et que celui–ci n’aille pas tout entier dans la géhenne.

Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Mais moi, je vous dis : Quiconque regarde une femme de façon à la désirer a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.

 

Jésus approfondit les exigences du sermon des Béatitudes. Il donne à la loi une ampleur toute nouvelle pour que la vie surabonde. C’est la raison pour laquelle son observation consiste à élargir nos conditions de vie. Dieu nous donne la loi de l’amour pour arriver au sommet de la charité. Nous cherchons toujours la loi du moindre effort. Dieu qui nous a donné beaucoup, il nous demande beaucoup. En Jésus, il s’est donné lui-même pour que nous ayons la Vie. Si l’homme se prend comme « mesure, » il devient l’ennemi de Dieu et de ses frères. Le mot d’adultère est constitué par « Ad », aller vers l’ « ultime. » Il s’agit d’une relation de domination avec Dieu et avec les humains et particulièrement entre l’homme et la femme. Pour cet ultime, il convient de se référer à Dieu. Faire « comme je veux, » en excluant Dieu et les autres est mortifère. Si un membre est gangrené, le chirurgien « coupe » la partie malade avant que le corps tout entier ne soit gangrené. La parole de Dieu est très réaliste : « Il faut à tous prix en sauver quelques uns. »

"Si ton œil droit doit causer ta chute, arrache–le et jette–le loin de toi.

Car il est avantageux pour toi de perdre seulement une partie de ton corps et que celui–ci ne soit pas jeté tout entier dans la géhenne." Jésus nous veut épanouis, il manifeste son autorité sur l’humanité créée à l’image et à la ressemblance de Dieu. Élie annonçait Jésus dans son désir : « J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur Dieu de l’univers. » L’Amour qui vient de Dieu est notre mesure. L’alliance avec Dieu nous engage à la pureté du cœur et de la pensée. Nous ne pouvons pas faire des autres, l’objet de notre désir ! Il est nécessaire d’éviter les pensées et les actions idolâtres qui voudraient nous rendre à l’égal à Dieu. Le langage humain de l’amour ne peut pas être banalisé. Jésus est exigent car il veut pour nous le bonheur de l’amour. La relation avec Dieu et entre nous demande de notre part un "cœur" pur, et des "yeux" clairs. C’est dans le même regard d’amour que nous aimons et servons Dieu et que nous aimons et servons nos frères. C’est par le même acte d’Amour que Jésus nous sauve sur la Croix et qu’Il glorifie le Père.

"Il a été dit : Que celui qui répudie sa femme lui donne une attestation de rupture.

Mais moi, je vous dis : Quiconque répudie sa femme, sauf en cas d’inconduite sexuelle, la rend adultère, et celui qui épouse une femme répudiée commet l’adultère." La dignité du mariage fait partie du projet de Dieu pour l’homme et pour la femme, afin que par l’amour et le don mutuel, ils deviennent une seule chair. Nous ne pouvons pas vivre l’alliance de la vie conjugale selon l’ordre du monde. Elle est le signe de l’alliance du Christ et de l’Église. C’est dans l’ardeur de l’amour de Dieu que se construit la fidélité. Marie a épousé la cause de Jésus. Dans sa compassion, elle offre à Dieu tout ce qu’elle est. Elle est unie à l’offrande de Jésus, et de tout son amour, elle offre tout ce que Jésus vit pour ses frères. C’est dans cette alliance nouvelle qui contient tous les amours, c’est dans l’ardeur de l’Amour trinitaire que nous pouvons accomplir le dessein d’amour du cœur de Dieu dans notre vie. Jésus nous donnera « son » commandement nouveau, il est très significatif de cet unique amour : « Mon commandement, le seul, ‘aimez-vous les uns les autres’.

Nous demandons la grâce de comprendre la parole de Dieu pour vivre du nouvel amour du Christ.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article