Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« La foi de Leah en Christ est incroyable. C’est une martyre de la foi ! »

« La foi de Leah en Christ est incroyable. C’est une martyre de la foi ! »

Edward Clancy évoque la tragique situation de Leah Sharibu auprès du site d’actualités Crux.

Le site d’actualités Crux publie aujourd’hui une interview d’Edward Clancy, directeur de Outreach for Aid to the Church in Need USA. Il y évoque la situation de Leah Sharibu. Enlevée en février 2018, la jeune fille qui a refusé de renier sa foi en Jésus est toujours retenue captive des militants de Boko Haram, qui en a fait leur « esclave à vie ».

Edward Clancy l’affirme, Leah est une « martyre de la foi ».

« La foi de Leah en Christ est incroyable. C’est une martyre de la foi ! Nous oublions que le mot martyr signifie en grec témoin et que celui qui témoigne comme Léa est un martyr vivant. »

Il ajoute que sa foi est pour tous un modèle.

« Sa foi inspirera les conversions et l’approfondissement de la foi. »

Il évoque ensuite la situation des chrétiens persécutés en Afrique.

« Le christianisme est constamment attaqué en Afrique. En plus du Nigeria, les pays du Mali, du Burkina Faso, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo ont tous été témoins d’attaques violentes contre des fidèles chrétiens. »

S’il « espère que les chrétiens ne seront jamais appelés à un témoignage comme Leah », il ajoute que « nous devons prier pour son retour en toute sécurité de la captivité et plaider pour que davantage soit fait pour la libérer ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Voir les commentaires

Kamel, défenseur des coptes chrétiens, suscitent l’indignation de la communauté internationale

La torture et l’arrestation de Ramy Kamel, défenseur des coptes chrétiens, suscitent l’indignation de la communauté internationale

Arrestation arbitraire et torture, la détention de Ramy Kamel suscite une vague d’indignations de la part des organisations des Droits de l’Homme.

Ramy Kamel est un défenseur reconnu des droits civils de la communauté copte d’Égypte. Il devait participer à la 12ème session du Forum sur les questions relatives aux minorités les 28 et 29 novembre dernier. Mais il a été arrêté le 23 novembre. Accusé de coopération avec les Frères Musulmans, il est maintenu en détention depuis le 24 novembre. La communauté internationale s’indigne de son arrestation arbitraire et réclame sa libération immédiate.

Ramy Kamel est le fondateur de la Maspero Youth Union, organisation chrétienne, créée en mars 2011, dont l’objet est la défense des droits de l’homme. Il se concentre sur les « violations et abus auxquels sont confrontés les chrétiens en Égypte, y compris le ciblage des églises », et critique « les lois régissant les affaires coptes en Égypte ». Accusé d’appartenir à « une organisation terroriste et d’utiliser les réseaux sociaux pour diffuser de ‘fausses nouvelles menaçant l’ordre public' », l’activiste est actuellement en détention provisoire à la prison de Tora au Caire.

L’Institut du Caire pour les Études des Droits de l’Homme (CIHRS) dénonce les conditions de son arrestation.

« La convocation officieuse de Ramy 18 jours avant son arrestation était une tentative violente de l’intimider pour qu’il cesse son activisme en faveur des droits humains et la défense des droits coptes. Il a été convoqué puis transporté dans un véhicule blindé au siège de la sécurité nationale à Nasr City, où il a été torturé et sévèrement battu. Il a été illégalement interrogé sur les sources de ses informations et plusieurs de ses publications sur ses comptes personnels sur les réseaux sociaux avant d’être libéré. À 1h30 du matin le samedi 23 novembre, les forces de sécurité ont fait irruption et perquisitionné le domicile de Ramy Kamel dans le quartier de Warraq, et l’ont arrêté après avoir confisqué son téléphone, son appareil photo et son ordinateur personnel. Ramy a ensuite disparu pendant plusieurs heures, au cours desquelles il a été battu et insulté, selon sa déclaration ultérieure. »

L’Organisation des Nations Unies s’indigne d’un tel mauvais traitement qui « ne peut en aucun cas être justifié ».

« Les experts ont également exprimé de sérieuses préoccupations concernant le traitement de M. Kamel après que des officiers des forces spéciales sont entrés par effraction chez lui à 01 h 45 le 23 novembre, sans mandat d’arrêt, ont confisqué des documents personnels, un ordinateur portable, un appareil photo et un téléphone portable et l’ont emmené dans un lieu inconnu. Il aurait été battu pour le contraindre à divulguer les mots de passe de ses appareils électroniques, privé d’asthme et de médicaments contre l’hypertension et n’ayant pu contacter sa famille ou ses avocats que le lendemain. Si ces allégations sont vraies, elles constitueraient non seulement des violations du droit de M. Kamel à la santé, à la liberté et à la vie privée, mais aussi des actes de torture. Le traitement qu’il subit ne peut en aucun cas être justifié. »

Selon les experts de l’ONU, ces « deux arrestations ont coïncidé avec la demande de visa suisse de M. Kamel afin qu’il puisse s’exprimer au Forum des Nations Unies sur les questions relatives aux minorités à Genève les 28 et 29 novembre 2019 ». Ils précisent d’ailleurs que l’activiste a déjà collaboré avec l’ONU au sujet notamment du « déplacement forcé des chrétiens coptes ». Il s’agit selon eux de « représailles ».

« Personne ne devrait faire face à des actes d’intimidation, de harcèlement ou de représailles de quelque nature que ce soit pour sa participation ou sa contribution aux travaux de l’ONU et de ses mécanismes des droits de l’homme. La détention arbitraire et la torture présumées de Kamel s’inscrivent dans un schéma de descentes, d’arrestations et d’interdictions de voyager contre les défenseurs des droits humains, les journalistes, les dissidents et les membres de leur famille. Les individus qui ont coopéré ou tenté de coopérer avec les mécanismes des droits de l’homme des Nations Unies ont été à plusieurs reprises la cible de représailles. »

La Commission américaine sur la Liberté Religieuse Internationale (USCIRF) condamne également l’arrestation de Ramy Kamel. Elle fait état des « fausses accusations » contre lui, « notamment l’appartenance à une organisation terroriste, la diffusion de fausses informations et la perturbation de l’ordre publique ». La Commission appelle le gouvernement à le « libérer immédiatement » et à « rejeter les accusations ridicules contre lui ».

Pour Nadine Maenza, vice-présidente de l’USCIRF, « son arrestation jette un doute sur la sincérité des promesses de l’Égypte de travailler à une plus grande liberté religieuse ».

« L’USCIRF appelle le gouvernement égyptien à libérer immédiatement M. Kamel de sa détention et à rejeter les accusations ridicules contre lui. Son arrestation jette un doute sur la sincérité des promesses de l’Égypte de travailler à une plus grande liberté religieuse. L’Égypte ne peut pas promettre de meilleurs droits et libertés pour les coptes et les autres communautés non musulmanes, tout en portant de fausses accusations contre ses propres citoyens qui plaident pour ces mêmes réformes. Il doit également mettre fin au harcèlement plus large des militants, des journalistes et autres qui plaident pour une Égypte dans laquelle tous ses citoyens – musulmans, chrétiens et autres – peuvent travailler ensemble pour bâtir une société plus forte sur la base des libertés religieuses et autres. »

Le 16 décembre, la détention de Ramy Kamel a été prolongée de 15 jours. Sous le #Free_Ramy, les internautes relaient sur les réseaux sociaux les appels des experts pour demander la libération du militant.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

 

 
 
 

Voir les commentaires

Six outils pour faire le bilan de son couple

Six outils pour faire le bilan de son couple

Il ne s’agit pas de faire le bilan de son couple comme on fait un bilan comptable, en mesurant le passif et l’actif de chaque conjoint, mais de profiter de bons outils conçus spécialement pour favoriser une communication constructive au sein du couple.

La fin de l’année est proche, les entreprises bouclent leur bilan comptable, les établissements scolaires les bulletins trimestriels et les médias les rétrospectives de l’année 2019. Pourquoi ne pas se prêter au jeu et se lancer dans le bilan de son couple ? Ces six outils vous y aideront. Bien conçus, ils permettent d’aborder les questions essentielles à l’épanouissement d’un couple, en l’invitant à balayer le passé et à construire l’avenir.

 

 
1
PARLER DE SOI, EN COUPLE
 

Le carnet Save your happy new year date conçu par Soazig Castelnérac, la créatrice de Syld, est composé de 50 questions et se remplit en deux temps : d’abord seul, puis en couple. Les questions sont pertinentes et permettent de faire un bilan personnel, que chaque conjoint est ensuite invité à partager, puis un bilan de sa vie de couple : retour sur les événements forts, réflexion sur sa disponibilité à l’autre, état des lieux des projets, les manques ressentis, les bonnes actions menées à deux… Un bilan, mais aussi une manière de se projeter dans la nouvelle année avec des résolutions positives et des projets concrets.

 
2

ÊTRE PARENTS ET HEUREUX

 

Parents et heureux, Dieu merci, c’est possible, malgré un sommeil perturbé, des responsabilités accrues et moins de temps pour soi et pour son couple. Si vous voulez renforcer votre couple et votre intimité, le cahier pratique Parents et heureux ! fournit les bases d’une vie de couple épanouie et des pistes de réflexion personnelle sur des sujets divers et variés : gestion des écrans, partage des tâches, sexualité, éducation à deux voix, communication positive… Un guide très fourni, élaboré par Bénédicte de Dinechin, conseillère conjugale, et Claire de Campeau, professeur des écoles à l’initiative de nombreux groupes d’entraide sur la parentalité.

Parents et heureux, Bénédicte de Dinechin et Claire de Campeau, Larousse, 5,95 euros.

RENOUVELER SON AMOUR MALGRÉ LES ÉPREUVES
Couverture 2
 

Si 2019 a été une année compliquée ou éprouvante pour votre couple, le cahier pratique Le couple dont vous êtes les héros face aux défis de la vie est un bon outil pour oser aborder le plus sereinement possible les sujets qui fâchent. Addiction, belle-famille, célibat géographique, infidélité, sexualité… Pour chaque thématique, l’auteur Bénédicte de Dinechin, conseillère conjugale, donne des clés « pour comprendre les petits orages ou grosses tempêtes qui secouent votre bateau » et tenter de les surmonter.

Le couple dont vous êtes les héros face aux défis de la vie, Bénédicte de Dinechin, Quasar, 13 euros.

 
4

SE PARLER EN JOUANT

 

Au restaurant, pendant l’apéro, en voiture, tous les moments sont bons pour piocher une carte du jeu 2 minutes mon amour !. Créé par Raphaëlle de Foucauld, conseillère conjugale et familiale, ce jeu de 52 cartes est conçu pour renforcer complicité et tendresse dans le couple. En 2 minutes par carte et à travers quatre thèmes, — Je me souviens, je te partage, je te dis, tout de suite avec toi — il invite à faire des projets, à approfondir la connaissance de l’autre, à partager ses désirs et ses envies.

2 minutes mon amour !, 14,99 euros.

 
5
ORGANISER UN WEEK-END EN AMOUREUX
COUPLE
Pexels | CC0

Pour les adeptes d’une liberté totale et qui ne ressentent pas le besoin d’être « coachés » par un livre ou par un jeu, quelques jours en amoureux seront l’occasion idéale pour faire le point, revenir sur les points positifs et négatifs de l’année passée et partager ses projets et ses désirs pour 2020. À l’autre bout du monde ou à quelques kilomètres de chez soi, tout lieu est parfait du moment qu’il offre la possibilité de retrouver de l’intimité.

 
6
S’INSCRIRE À UNE RETRAITE POUR COUPLES

De nombreux lieux proposent tout au long de l’année des retraites pour couples, sur des thèmes différents : jeunes couples, couples matures, couples en difficulté, couples engagés dans une nouvelle union, couples à la retraite… Des enseignements spécifiques, des temps de partage, des temps de prière offrent un cadre propice pour prendre soin de son couple et renouveler son amour sous le regard de Dieu. Hélène et Olivier, 28 et 30 ans, parents d’une petite fille d’1 an, témoignent de ce temps fort humainement et spirituellement au retour d’une retraite au centre jésuite de Manrèse : « Nous avons pu nous recentrer sur nous, sur notre couple, parler de sujets importants notamment après l’arrivée de notre premier enfant. Cela nous a permis d’échanger avec un couple expérimenté qui nous accompagnait sur les problématiques du quotidien. Nous avons également pris le temps de confier notre couple et notre famille à Dieu ».

 

 
 

Voir les commentaires

Faut-il obliger son enfant à aller à la messe ?

Faut-il obliger son enfant à aller à la messe ?

Jésus a dit : « Laissez venir à moi les petits enfants » (Mt 19, 14). Oui, mais faut-il encore que ces derniers le veuillent… Faire venir son enfant (surtout s’il s’agit d’un adolescent) à la messe du dimanche n’est pas toujours simple. À bout de forces et de nerfs, on se demande parfois s’il est vraiment indispensable de forcer son enfant à aller à l’Église.

On ne peut pas répondre en bloc : « Oui, il faut obliger l’enfant à faire tout ce que nous estimons bon pour lui », ou « Non, pas question de les contraindre, car l’amour de Dieu suppose un libre choix ». La réponse ne peut qu’être plus circonstanciée et plus respectueuse des diverses situations. Un enfant ne sait pas forcément d’emblée ce qui est le meilleur pour lui. Ce qui est vrai dans le domaine matériel l’est aussi dans le domaine spirituel. De même que nous l’obligeons à se nourrir parce qu’il en a besoin pour vivre, nous devons l’obliger à certains actes pour vivre sa foi.

 

À cela, on objecte assez souvent : « Mais la messe n’est-elle pas d’abord un rendez-vous d’amour ? Quel sens cela a-t-il donc d’obliger un enfant à aller à la messe ? ». Il est absolument vrai que l’Eucharistie est un rendez-vous d’amour, mais il est aussi vrai que le véritable amour se construit dans la fidélité et que la fidélité suppose qu’on ne soit pas dépendant de ses goûts et de ses aspirations du moment. Tous les époux le savent.

Aider l’enfant à devenir fidèle à Dieu

Obliger un enfant à aller à la messe, c’est l’aider à répondre à l’amour de Dieu de manière durable et fidèle. C’est lui apprendre que la vie chrétienne ne progresse pas à coups d’envies et de pulsions sentimentalo-romantiques. C’est l’inviter à découvrir que la qualité de notre amour pour Dieu ne se mesure pas à ce que nous ressentons mais à la qualité de nos humbles fidélités.

 

Christine Ponsard

Voir les commentaires

Bonne Fête aux Urbain et aux Très Saintes âmes du jour

Jeudi 19 décembre 2019

Saints, Saintes et Fêtes du Jour
Dictons
Décembre aux pieds blancs s'en vient : An de neige est an de bien.
Autres Fêtes du Jour
Saint Avit : Abbé d'un monastère... (date ?)
Saint Bernard Paleara (✝ 1122)
Saint Boniface : Esclave romain (IVe siècle)
Bienheureuse Cécile de Ferrare : religieuse dominicaine (✝ v. 1511)
Saints Darius, Zosime, Paul et Second : martyrs (date ?)
Saint Gregentios de Safare : évêque d'Axoum en Ethiopie (VIe siècle)
Saint Grégoire d'Auxerre : évêque d'Auxerre (✝ 530)
Bienheureux Guillaume de Fenoglio: frère convers des Chartreux (✝ 1205)
Saint Manirus d'Écosse : évêque et apôtre en Ecosse (✝ v. 824
Bienheureuses Marie-Éve et Marie-Marth : martyres polonaises religieuses de l'Immaculée conception (✝ 1942)

Saints Martyrs du Tonkin: catéchistes, tailleur et agriculteurs (✝ 1839)
Saint Megendose  (✝ 1001)
Sainte Prothasie  (✝ 282)
Bienheureux René Dubroux : martyr au Laos (✝ 1959)
Saint Ribier : (VIIIe siècle)
Sainte Samthann : Prieure de l'abbaye d'Urney (✝ 739)
Saintes Théa et Meuris : martyres en Palestine (✝ 307)
Saint Timoléon : (✝ v. 250)

Bienheureux Urbain V

Pape (200e) de 1362 à 1370 (✝ 1370)

D'abord moine bénédictin, il devint abbé de Saint-Germain-d'Auxerre, puis de Saint-Victor de Marseille. Élu pape en 1362, il fut l'un des sept papes résidant en Avignon. En 1367, il rétablit à Rome le Siège Apostolique, mais les luttes des factions romaines le forcèrent à revenir en Avignon trois ans plus tard, malgré les protestations de sainte Brigitte. Trois mois après, au moment de sa mort, il se fit porter dans une modeste maison, ouverte à tous, pour témoigner qu'un pape pouvait aussi mourir en bon chrétien.
Urbain V, diocèse d'Avignon- vidéo: Le chemin Urbain V, chemin de Grande Randonnée qui relie le village de Nasbinals en Aubrac à la ville d'Avignon, itinéraire tracé à l'époque par le Pape Urbain V pour se rendre à la Cité des Papes.
- "Fils de Guillaume de Grimoard et d'Amphélise de Montferrand, Urbain V, prénommé comme son père, naquit en 1310 au château de Grisac, en Cévennes gévaudanaises. Après ses études à Montpellier et à Toulouse, il entra au couvent bénédictin du Saint-Sauveur de Chirac, qui a donné naissance à la localité du Monastier. Fondé en 1062 par l'évêque de Mende Aldebert 1er de Peyre, il dépendait alors de St. Victor de Marseille et avait pour prieur un oncle du jeune novice, Anglic de Grimoard. il y fut un modèle de régularité et de studiosité. Une fois les saints ordres reçus, il fit de hautes études de science sacrée. Celles-ci terminées, il enseigna à Montpellier, Toulouse, Paris, Avignon. Successivement Vicaire Général de Clermont et d'Uzès il devint Abbé de St. Germain d'Auxerre, puis de St. Victor de Marseille. Il fut désigné comme légat pontifical à Naples par le Pape Innocent VI. Après la mort de ce dernier, il fut élu pape le 28 septembre 1362. Il choisit le nom d'Urbain 'parce que les papes ayant porté ce nom avaient été des saints', il reçut l'ordination épiscopale à Avignon le 6 novembre.
Celle-ci arrivait à une période sombre de l'histoire de l'Église. Le nouveau pape s'employa avec beaucoup de zèle à améliorer cette situation par ses efforts pour propager la foi catholique, réformer l'Église, apaiser les conflits, rétablir l'unité avec les Grecs, promouvoir les études ... ramener la papauté à Rome où il résida pendant trois ans, avant de revenir à Avignon où il mourut le 19 décembre 1370. D'abord inhumés en l'église N. D. des Doms, ses restes furent transférés, 18 mois après, dans l'Abbatiale de St. Victor de Marseille.
Ce pape 'de sainteté et d'érudition' ne tarda pas d'être vénéré en France et en Italie. Le 10 mars 1870 le pape Pie IX signa le décret de béatification.
L'abbé Chaillan, biographe d'Urbain V, a raison de dire que le Gévaudan 'a été inondé de ses faveurs et de ses bienfaits.' La montagnarde et croyante Lozère, fière de lui avoir donné le jour, s'en souvient toujours et a voulu lui témoigner sa gratitude par l'érection d'une belle statue en bronze devant la cathédrale qu'il avait fait construire. Cette statue a été solennellement bénie le 28 juin 1874."

(les saints du diocèse de Mende, document pdf)
- Guillaume de Grimoard... se trouvait à Naples quand il apprit que les cardinaux l'avaient élu pape le 28 septembre 1362. Dès son arrivée à Avignon, il fut intronisé le 31 octobre sous le nom d'Urbain V, puis consacré évêque et couronné le 6 novembre dans la chapelle du Palais Vieux, sans aucun faste extérieur. (Urbain V - diocèse d'Avignon)
- "Moine par vocation, Guillaume Grimoard, né en 1310 dans les Cévennes, appartenant à la congrégation bénédictine de Saint-Victor de Marseille, au terme d'une brillante carrière de professeur de Droit à l'université de Montpellier, fut élu abbé de Saint-Victor et, tôt après, élevé au souverain pontificat..." (source: diocèse de Marseille)
- Le bienheureux Urbain V naquit au château de Grisac, près du Pont de Montvert (Lozère), vers 1310, de la puissante famille des Grimoard. Entré tout jeune chez les Bénédictins à Chirac, puis à Saint Victor de Marseille, il poursuit ses études à Montpellier, où il enseigne le droit canon. Son prestige s'affirme tellement dans les diverses missions apostoliques dont il est chargé qu'il est élu au souverain pontificat. Le siège apostolique était alors à Avignon, depuis le début du siècle. Urbain V fut un très grand pape, qui fit preuve d'une activité prodigieuse en des temps particulièrement troublés. A un amour passionné de la Sainte Église, il ajouta les vertus d'un saint. Après deux ans passés en Italie pour essayer d'y remettre la paix, il revint mourir en Avignon (19 décembre 1370). Son corps repose à Saint Victor de Marseille, dont il avait été l'abbé.  (source: Les Saints du diocèse de Nîmes)
- association 'les amis du bienheureux Urbain V'
À Avignon, en 1370, le bienheureux Urbain V, pape, qui était abbé de Saint-Victor de Marseille quand il fut élevé sur la chaire de Pierre. Sans rien changer à ses habitudes monastiques, il tourna aussitôt son esprit en premier lieu vers le retour du Siège apostolique à Rome et le rétablissement de l'unité de l'Église.

Martyrologe romain

Le poète Pétrarque a écrit de lui: "O grand homme, sans pareil dans notre temps et dont les pareils en tous temps sont trop rares".

St Anastase Ier

St Anastase Ier

pape (39e) de 399 à 401

Fête le 19 Décembre

Saint Anastase Ier
39e pape de 399 à 401

A

 nastase, naît à Rome dans la famille des Massimi, est pape du 27-11-399 au 19-12-401.
 
Il condamne les doctrines d'Origène et les donatistes ; plus modéré que Jérôme contre Origène, il se montre plus ferme envers les donatistes de l'Église en Afrique.
Il censure les ouvrages qui ne correspondent pas à la cosmologie chrétienne (la censure chrétienne sera souvent appelée anastasie).

Cependant, il est un homme de conciliation et se montre très attentif au retour paisible des chrétiens qui, devant la persécution, ont cédé par faiblesse : il y a quelques lettres qui témoignent de cette miséricorde très fraternelle. Il réconcilie les Églises de Rome et d’Antioche.

Anastase combattit les disciples d'une secte qui pratiquait des rites hétérodoxes et décida que les prêtres devaient se lever et tenir la tête inclinée durant la lecture de l'Évangile.
Il meurt le 19 décembre 401. Il est enterré à Rome, sur la via Ostiense, au-dessus des catacombes de Saint-Pontien. Son fils lui succède sur le trône de Pierre : Innocent Ier.

Homme de très riche pauvreté, dit saint Jérôme, et d’ardeur apostolique, qui, dans un bref pontificat, s’opposa fermement aux doctrines hérétiques. (M.R.)
Saint Anastase Ier est fêté le 19 décembre.

Sts François Xavier etcompagnons
Tertiaires dominicains et martyrs
(† 19 décembre 1839)

C'étaient de pauvres laboureurs et des artisans de la campagne vietnamienne. Une mission dominicaine s'était fixée dans leur village, et ils avaient pris au sérieux les promesses faites à leur baptême.

Augustin Nguyễn Văn Mới (né vers 1806 à Phú Trang, Nam Ðinh), Étienne Nguyễn Văn Vinh (né vers 1813 à Phú Trang, Nam Ðinh), agriculteurs, l’un néophyte, l’autre encore catéchumène, et Thomas Nguyễn Văn Đệ (né vers 1811 à Bo Trang, Nam Ðinh), tailleur (ou infirmier).
Dominique Bùi Văn Úy (né vers 1801 à Tiên Môn, Thái Bình) et François-Xavier Hà Trọng Mậu (né vers 1790 à Ke Rien, Thái Bình) assuraient le catéchisme à la mission.

Vint le temps de la persécution ordonnée par l'empereur Minh Mạng. On les arrête et on les somme de piétiner le crucifix et les saintes images. Ils refusent. Prisonniers durant un an, ils en profitèrent pour évangéliser les prisonniers de droit commun qui partageaient leur détention. On finit par étrangler ces "dangereux fauteurs de troubles."

« Je salue respectueusement le gouverneur. Je suis décidé à adorer un seul Dieu qui est le seigneur du ciel, de la terre, de toutes choses, de mon âme et de mon corps. Je consens à mourir plutôt que de commettre un péché et d’offenser mon Seigneur. Le gouverneur peut commander qu’on me coupe la tête. Il peut me faire mettre à mort comme il voudra. Je me soumets et j’accepte » (St François-Xavier Mau, Lettre à l’un de ses amis).

Ils ont été béatifiés ensemble en 1900, par le pape Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci, 1878-1903) et canonisés, le 18 juin 1988, par Saint Jean-Paul II (Karol Józef  Wojtyła, 1978-2005) avec le groupe de 117 martyrs  du Viêt-Nam.

Bx René Dubroux
Prêtre MEP et martyr
(Haroué, France, 28 novembre 1914 - † Palay, Laos, 19 décembre 1959)

R

ené Dubroux est né le 28 novembre 1914 à Haroué, dans le diocèse de Nancy en France. Le 8 janvier 1939 il est ordonné prêtre pour le diocèse de Saint-Dié, et nommé vicaire à la paroisse Saint-Pierre-Fourier de Chantraine. En 1940, lors de l’attaque allemande, il est infirmier militaire au front et s’illustre par sa bravoure.
Le 30 octobre 1943, René Dubroux est admis dans la Société des Missions Étrangères de Paris, et bientôt destiné à la Mission de Thakhek au Laos. Il ne pourra rejoindre sa mission qu’après deux années comme aumônier militaire en Indochine (1946-1948).
Au poste missionnaire de Namdik (1948-1957), il développe la vie chrétienne de ses fidèles par ses instructions et par la fréquentation assidue de l’eucharistie et de la pénitence. Sur le plan matériel, il s’efforce d’améliorer leur sort et leur apprend à exploiter la forêt et à exporter le bois. En 1957, il est chargé du district de Nongkhène près de Paksé. C’est un endroit dangereux, au contact immédiat avec la guérilla communiste naissante. Des menaces pèsent sur lui : la rébellion veut montrer que le missionnaire n’est qu’un fétu sur leur chemin, un obstacle dérisoire à leur volonté. Quant à lui, il a décidé de rester et de poursuivre sa mission.
Tard dans la soirée du 19 décembre 1959, le P. Dubroux est en conversation avec ses catéchistes dans la sacristie de la petite chapelle de Palay, qui lui sert de logement. Il est abattu presque à bout portant par ses ennemis. Il avait une haute idée de ses devoirs de pasteur ; il est mort par amour de ses fidèles, par fidélité à sa mission. Son souvenir est resté très vivant chez tous ses anciens paroissiens.

René Dubroux fait partie des 17 martyrs béatifiés, en un seul groupe, à Vientiane, capitale du Laos, le 11 décembre 2016. Cette célébration a été présidée par le cardinal philippin Orlando Quevedo, oblat de Marie Immaculée (OMI) et archevêque de Cotabato, envoyé au Laos comme représentant personnel du pape François (Jorge Mario Bergoglio, 2013-).

Sainte Samthann

Prieure de l'abbaye d'Urney (✝ 739)

Moniale puis prieure de l'abbaye d'Urney en Irlande, on raconte d'elle combien grandes furent sa miséricorde et sa bonté. La tradition rapporte beaucoup de miracles qu'elle fit durant sa vie. Un jour qu'elle était sur un bateau qui rapportait de la laine d'Ecosse, le vent tomba et le bateau s'immobilisa. Il n'y avait rien à manger. "Eh, la vieille, dit le patron du bateau en s'adressant à la moniale, vas-tu nous laisser mourir de faim ?" Elle pria et le vent revint. Arrivée à terre sainte Samthann dit aux matelots :"Ce n'est pas un crime que de m'appeler la Vieille. Mais cela ne suffit pas, il faut aussi prier. Vous étiez perdus si je ne l'avais pas fait." A partir de ce jour, le patron récita quotidiennement ses prières.

Saintes Théa et Meuris

martyres en Palestine (✝ 307)

Meuris et Théa, martyres de Gaza en Palestine, elles sont probablement identiques à sainte Valentine et sa compagne anonyme du 25 juillet. (dix mille saints, Brepols)

Bienheureuses Marie-Éve et Marie-Marthe

martyres polonaises religieuses de l'Immaculée conception (✝ 1942)

Marie de la Providence (Ève Noiszewska), née à Osaniszki (Vilnius), en Lituanie, le 11 Juin 1885, et Marie-Marthe de Jésus (Casimira Wolowska), née à Lublin, en Pologne, le 30 novembre 1879, religieuses de l'Immaculée conception de la Bienheureuse Vierge Marie, mortes martyrisées à Góra Pietralewicka (Slonim) le 19 Décembre 1942.
Béatifiées à Varsovie avec 106 autres martyrs polonais le 13 juin 1999 par Jean-Paul II lors de son voyage apostolique.
À Slonim en Pologne, l'an 1942, les bienheureuses martyres Marie-Éve de la Providence (Bogomila Noiszewska) et Marie-Marthe de Jésus (Casimira Wolowska), vierges, Sœurs de l'Immaculée Conception. Pendant l'occupation nazie de la Pologne, elles furent arrêtées par la Gestapo à l'hôpital de cette ville, où elles soignaient les malades, et fusillées la jour même sur une colline voisine, pour l'aide apportée à une famille juive.

Martyrologe romain

Voir les commentaires

Es-tu le Sauveur Seigneur? Qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux,

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : ES-TU CELUI QUI DOIT VENIR

Cl. Bernard — CNPL

Es-tu celui qui doit venir
visiter nos prisons,
libérer nos mains,
éclairer nos visages
d’un bonheur sans déclin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, notre semblable,
tu es le plus proche voisin,
l’Emmanuel dans nos prisons.

Es-tu celui qui doit venir
traverser notre nuit,
libérer nos yeux
et donner aux aveugles
un soleil sans déclin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, notre lumière,
tu es notre unique matin,
l’Emmanuel dans notre nuit.

Es-tu celui qui doit venir
nous tracer le chemin,
libérer nos pas,
relancer notre marche
à ton rythme divin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, guide fidèle,
tu es le témoin de nos pas,
l’Emmanuel sur nos chemins.

Es-tu celui qui doit venir
ébranler nos silences,
libérer nos voix,
accorder nos paroles
à ton Verbe divin ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Verbe et réponse,
tu es notre unique chanson,
l’Emmanuel dans nos silences.

Es-tu celui qui doit venir
féconder nos déserts,
libérer nos cœurs,
éveiller nos semences
par les eaux du Jourdain ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Source d’eau vive,
tu es le printemps pour le grain,
l’Emmanuel dans nos déserts.

Es-tu celui qui doit venir
et qui vient chaque jour
libérer nos vies,
ranimer notre souffle
au passage du tien ?

Tu es l’Autre que nous attendons,
Jésus, Sève du monde,
tu es le Vivant qui revient,
l’Emmanuel, Dieu-avec-nous.
ANTIENNE

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme. Viens me délivrer : je m'appuie sur toi.

PSAUME : 131 - I

1 Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
2 quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

3 « Jamais je n’entrerai sous ma tente,
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
4 j’interdirai tout sommeil à mes yeux
et tout répit à mes paupières,
5 avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

6 Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
nous l’avons trouvée près de Yagar.
7 Entrons dans la demeure de Dieu,
prosternons-nous aux pieds de son trône.

8 Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
toi, et l’arche de ta force !
9 Que tes prêtres soient vêtus de justice,
que tes fidèles crient de joie !

10 Pour l’amour de David, ton serviteur,
ne repousse pas la face de ton messie.

ANTIENNE

Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ? Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.

PSAUME : 131 - II
11 Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

12 « Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siègeront sur le trône dressé pour toi. »

13 Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
14 « Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré.

15 « Je bénirai, je bénirai ses récoltes
pour rassasier de pain ses pauvres.
16 Je vêtirai de gloire ses prêtres,
et ses fidèles crieront, crieront de joie.

17 « Là, je ferai germer la force de David ;
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
18 Je vêtirai ses ennemis de honte,
mais, sur lui, la couronne fleurira. »
ANTIENNE

Vienne le Seigneur, le roi de la gloire ! Vienne le Messie, le Fils de Dieu.

PSAUME : CANTIQUE (AP 11-12)

11.17 À toi, nous rendons grâce, +
Seigneur, Dieu de l'univers, *
toi qui es, toi qui étais !

Tu as saisi ta grande puissance
et pris possession de ton règne.

18 Les peuples s'étaient mis en colère, +
alors, ta colère est venue *
et le temps du jugement pour les morts,

le temps de récompenser tes serviteurs,
   les saints, les prophètes, *
ceux qui craignent ton nom,
   les petits et les grands.

12.10 Maintenant voici le salut +
et le règne et la puissance de notre Dieu, *
voici le pouvoir de son Christ !

L'accusateur de nos frères est rejeté, *
lui qui les accusait, jour et nuit,
   devant notre Dieu.

11 Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, +
par la parole dont ils furent les témoins : *
renonçant à l'amour d'eux-mêmes,
   jusqu'à mourir.

12 Soyez donc dans la joie, *
cieux,
   et vous, habitants des cieux !

PAROLE DE DIEU : PH 3, 20B-21
Nous attendons comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ, lui qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux, avec la puissance qui le rend capable aussi de tout dominer.
RÉPONS

R/ À toi, Dieu, nous rendons grâce :

 

* Ton nom est proche.

 

V/ De toi vient le relèvement. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE

Ô Rameau de Jessé, étendard dressé à la face des nations, les rois sont muets devant toi, tandis que les peuples t'appellent : Délivre-nous, ne tarde plus, viens, Seigneur, viens nous sauver !

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Frères bien-aimés, présentons nos demandes au Christ, le Juge des vivants et des morts :


R/ Viens, Seigneur Jésus ! Viens, semence de vie !

Que le monde te reçoive, germe de justice,
et que ta gloire habite notre terre.

 

Dans ta bonté pour nous, tu as partagé notre faiblesse humaine ;
accorde aux hommes le secours de ta puissance divine.

 

Fais resplendir ta connaissance sur ceux que tu vois prisonniers des ténèbres de l'ignorance.

 

Par ton humiliation, tu as pris sur toi notre injustice ;
entré maintenant dans la gloire, donne-nous part à ta bénédiction.

 

Tu te manifesteras en venant pour le jugement ;
conduis nos frères défunts jusqu'à ton Royaume céleste.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Par le signe merveilleux de la Vierge qui enfante tu as fait connaître au monde, Seigneur, la splendeur de ta gloire ; aide-nous à célébrer le mystère de l'incarnation avec une foi sans défaut et dans l'obéissance du cœur.

 

Voir les commentaires

Ô mon peuple qui habites en Sion, ne crains pas.

Ô mon peuple qui habites en Sion, ne crains pas.
OFFICE DE SEXTE
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : LE JOUR EST DANS TOUT SON ÉCLAT

A. Rivière — CNPL

Le jour est dans tout son éclat,
La terre est pleine de ta gloire,
Nous t'adorons, ô Dieu puissant,
Dans la splendeur de ta lumière.

Éteins la flamme du péché
Et les ardeurs de la colère ;
Emplis nos cœurs de ton amour,
Et que ta paix nous réunisse.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

ANTIENNE

L'Ange dit à Marie : je te salue, comblée de grâce ! Le Seigneur est avec toi !

PSAUME : 118-15
113 Je hais les cœurs partagés ;
j’aime ta loi.
114 Toi, mon abri, mon bouclier !
J’espère en ta parole.
115 Écartez-vous de moi, méchants :
je garderai les volontés de mon Dieu.
116 Que ta promesse me soutienne, et je vivrai :
ne déçois pas mon attente.
117 Sois mon appui : je serai sauvé ;
j’ai toujours tes commandements devant les yeux.
118 Tu rejettes ceux qui fuient tes commandements :
leur ruse les égare.
119 Tu mets au rebut tous les impies de la terre ;
c’est pourquoi j’aime tes exigences.
120 Ma chair tremble de peur devant toi :
tes décisions m’inspirent la crainte.
PSAUME : 78

1 Dieu, les païens ont envahi ton domaine ; +
ils ont souillé ton temple sacré
et mis Jérusalem en ruines.

2 Ils ont livré les cadavres de tes serviteurs
   en pâture aux rapaces du ciel *
et la chair de tes fidèles, aux bêtes de la terre ;
3 ils ont versé le sang comme l’eau
   aux alentours de Jérusalem : *
les morts restaient sans sépulture.

4 Nous sommes la risée des voisins,
la fable et le jouet de l’entourage.
5 Combien de temps, Seigneur, durera ta colère
et brûlera le feu de ta jalousie ?

8 Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres : +
que nous vienne bientôt ta tendresse,
car nous sommes à bout de force !

9 Aide-nous, Dieu notre Sauveur,
   pour la gloire de ton nom ! *
Délivre-nous, efface nos fautes,
   pour la cause de ton nom !

10 Pourquoi laisser dire aux païens :
« Où donc est leur Dieu ? »
Que les païens, sous nos yeux, le reconnaissent :
il sera vengé, le sang versé de tes serviteurs.

11 Que monte en ta présence la plainte du captif !
Ton bras est fort : épargne ceux qui doivent mourir.

13 Et nous, ton peuple, le troupeau que tu conduis, +
sans fin nous pourrons te rendre grâce
et d’âge en âge proclamer ta louange.

PSAUME : 79

2 Berger d’Israël, écoute,
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
resplendis au-dessus des Kéroubim,
3 devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
Réveille ta vaillance
et viens nous sauver.

R/ 4 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

5 Seigneur, Dieu de l’univers, *
vas-tu longtemps encore
   opposer ta colère aux prières de ton peuple,
6 le nourrir du pain de ses larmes, *
l’abreuver de larmes sans mesure ?
7 Tu fais de nous la cible des voisins :
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

R/ 8 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

9 La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
10 Tu déblaies le sol devant elle,
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

11 Son ombre couvrait les montagnes,
et son feuillage, les cèdres géants ;
12 elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

13 Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
14 le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

(R/) 15 Dieu de l’univers, reviens !

Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
16 celle qu’a plantée ta main puissante,
le rejeton qui te doit sa force.
17 La voici détruite, incendiée ;
que ton visage les menace, ils périront !

18 Que ta main soutienne ton protégé,
le fils de l’homme qui te doit sa force.
19 Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

R/ 20 Seigneur, Dieu de l’univers,
   fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés.

PAROLE DE DIEU : CF. IS 10, 24-27

Ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers : Ô mon peuple qui habites en Sion, ne crains pas. Il adviendra, en ce jour-là, que le fardeau glissera de ton épaule et le joug, de ta nuque.

RÉPONS

V/ Le Seigneur apparaîtra dans sa gloire :
le peuple nouveau chantera son Dieu.

ORAISON

Par le signe merveilleux de la Vierge qui enfante tu as fait connaître au monde, Seigneur, la splendeur de ta gloire ; aide-nous à célébrer le mystère de l'incarnation avec une foi sans défaut et dans l'obéissance du cœur.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,5-25.

5Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth. 6Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable. 7Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge. 8Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, 9il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur. 10Toute la multitude du peuple était en prière au dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens. 11L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens. 12À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit. 13L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. 14Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, 15car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ; 16il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ; 17il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. » 18Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. » 19L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle. 20Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. » 21Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire. 22Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet. 23Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui. 24Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : 25« Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
Saint Ephrem (v. 306-373)

 

diacre en Syrie, docteur de l'Église

Commentaire de l'Évangile concordant, 1, 11-13 ; SC 121 (trad. L. Leloir; Ed. du Cerf 1966, p. 49 rev.)
« Zacharie repartit chez lui; quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth devint enceinte »
 
L'ange lui dit : « Dieu a exaucé la voix de ta prière ». Si Zacharie croyait que sa prière serait exaucée, il priait bien ; s'il ne croyait pas, il priait mal. Sa prière était sur le point d'être exaucée ; pourtant, il en a douté. C'est donc à bon droit qu'à ce moment même la parole s'est éloignée de lui. Auparavant, il priait pour obtenir un fils ; au moment où sa prière a été exaucée, il a changé et a dit : « Comment cela se fera-t-il ? » Puisque sa bouche a douté de sa prière, il a perdu l'usage de la parole (...). Tant que Zacharie croyait, il parlait ; dès qu'il n'a plus cru, il s'est tu. Tant qu'il croyait, il parlait : « J'ai cru et c'est pourquoi j'ai parlé » (Ps 115,10). Parce qu'il a méprisé la parole de l'ange, cette parole l'a tourmenté, afin qu'il honore par son silence la parole qu'il avait méprisée.

            Il convenait que devienne muette la bouche qui avait dit : « Comment cela se fera-t-il ? », pour qu'elle apprenne la possibilité du miracle. La langue qui était déliée a été liée pour qu'elle apprenne que Celui qui avait lié la langue pouvait délier le sein. Ainsi donc, l'expérience a instruit celui qui n'avait pas accepté l'enseignement de la foi. (...) Il apprit ainsi que celui qui avait fermé une bouche ouverte pouvait ouvrir un sein fermé.

Voir les commentaires

Le Seigneur à posé son regard pour effacer ma honte devant les hommes

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
Un ange annonce la naissance de Samson (Jg 13, 2-7.24-25a)

Lecture du livre des Juges

En ces jours-là,
    il y avait un homme de Soréa, du clan de Dane, nommé Manoah.
Sa femme était stérile et n’avait pas eu d’enfant.
    L’ange du Seigneur apparut à cette femme et lui dit :
« Tu es stérile et tu n’as pas eu d’enfant.
        Mais tu vas concevoir et enfanter un fils.
Désormais, fais bien attention :
ne bois ni vin ni boisson forte,
et ne mange aucun aliment impur,
    car tu vas concevoir et enfanter un fils.
Le rasoir ne passera pas sur sa tête,
car il sera voué à Dieu dès le sein de sa mère.
C’est lui qui entreprendra de sauver Israël
de la main des Philistins. »
    La femme s’en alla dire à son mari :
« Un homme de Dieu est venu me trouver ;
il avait l’apparence d’un ange de Dieu
tant il était imposant.
Je ne lui ai pas demandé d’où il venait,
et il ne m’a pas fait connaître son nom.
    Mais il m’a dit :
“Tu vas devenir enceinte et enfanter un fils.
Désormais ne bois ni vin ni boisson forte,
et ne mange aucun aliment impur,
car l’enfant sera voué à Dieu dès le sein de sa mère
et jusqu’au jour de sa mort !” »
    La femme enfanta un fils, et elle lui donna le nom de Samson.
L’enfant grandit, le Seigneur le bénit,
    et l’Esprit du Seigneur commença à s’emparer de lui.

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 70 (71), 1-2, 3, 5a.6, 16.17)

R/ Je n’ai que ta louange à ma bouche,
tout le jour, ta splendeur.
 (cf. Ps 70, 8a)

En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
garde-moi d’être humilié pour toujours.
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

Sois le rocher qui m’accueille,
toujours accessible ;
tu as résolu de me sauver :
ma forteresse et mon roc, c’est toi !

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
tu seras ma louange toujours !

Je revivrai les exploits du Seigneur
en rappelant que ta justice est la seule.
Mon Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,
jusqu’à présent, j’ai proclamé tes merveilles.

ÉVANGILE
L'ange Gabriel annonce la naissance de Jean le Baptiste (Lc 1, 5-25)

Alléluia, Alléluia.
Viens, Rameau de Jessé,
étendard dressé à la face des nations !
Délivre-nous, ne tarde plus.
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée,
un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie.
Sa femme aussi était descendante d’Aaron ;
elle s’appelait Élisabeth.
    Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu :
ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur
de façon irréprochable.
    Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile
et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.

    Or, tandis que Zacharie,
durant la période attribuée aux prêtres de son groupe,
assurait le service du culte devant Dieu,
    il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres,
pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.
    Toute la multitude du peuple était en prière au dehors
à l’heure de l’offrande de l’encens.
    L’ange du Seigneur lui apparut,
debout à droite de l’autel de l’encens.
    À sa vue, Zacharie fut bouleversé
et la crainte le saisit.
    L’ange lui dit :
« Sois sans crainte, Zacharie,
car ta supplication a été exaucée :
ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils,
et tu lui donneras le nom de Jean.
    Tu seras dans la joie et l’allégresse,
et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
    car il sera grand devant le Seigneur.
Il ne boira pas de vin ni de boisson forte,
et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ;
    il fera revenir de nombreux fils d’Israël
au Seigneur leur Dieu ;
    il marchera devant, en présence du Seigneur,
avec l’esprit et la puissance du prophète Élie,
pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants,
ramener les rebelles à la sagesse des justes,
et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »
    Alors Zacharie dit à l’ange :
« Comment vais-je savoir que cela arrivera ?
Moi, en effet, je suis un vieillard
et ma femme est avancée en âge. »
    L’ange lui répondit :
« Je suis Gabriel
et je me tiens en présence de Dieu.
J’ai été envoyé pour te parler
et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.
    Mais voici que tu seras réduit au silence
et, jusqu’au jour où cela se réalisera,
tu ne pourras plus parler,
parce que tu n’as pas cru à mes paroles ;
celles-ci s’accompliront en leur temps. »

    Le peuple attendait Zacharie
et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.
    Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler,
et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision.
Il leur faisait des signes et restait muet.
    Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique,
il repartit chez lui.
    Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant.
Pendant cinq mois, elle garda le secret.
Elle se disait :
    « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi,
en ces jours où il a posé son regard pour effacer
ce qui était ma honte devant les hommes. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Jean-Baptiste : Le Précurseur

Il est très intéressant de voir ce que nous dit saint Luc des parents du Précurseur. Sans doute tient-il ses renseignements de la Vierge Marie : ... "Elisabeth et Zacharie étaient tous les deux justes devant Dieu, marchant dans tous les commandements et observances du Seigneur, irréprochables..." Le terme grec est rendu en latin par : "Vivant entre eux sans querelle".

Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »

 

Méditation de l'évangile du jeudi 19 décembre

Les grands, dans le monde antique, se faisaient annoncer par un héraut, un précurseur. Jean-Baptiste sera le précurseur de Jésus.

..."Ton enfant ramènera de nombreux fils d'Israël au Seigneur leur Dieu; et lui-même marchera devant lui, avec l'esprit et l'énergie d'Elie, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants et les indociles au sentiment des justes, de façon à préparer au Seigneur un peuple bien disposé..."

Lui, tel sera le héraut du Messie, qui marche en avant et l'annonce avec le courage et la foi d'Elie.

Cela présage que la grandeur de Celui qu'il prépare. Ce précurseur - l'homme qui court en avant - sera rempli de deux esprits : celui de la pénitence et surtout de l'Esprit de Dieu.

L'énergie d'Elie nous rappelle le courage du Prophète qui brave le pouvoir du roi et de la reine et est obligé de s'exiler …

Jean-Baptiste bravera le pouvoir d'Hérode et en mourra.

Il est très intéressant de voir ce que nous dit saint Luc des parents du Précurseur. Sans doute tient-il ses renseignements de la Vierge Marie : …

"Elisabeth et Zacharie étaient tous les deux justes devant Dieu, marchant dans tous les commandements et observances du Seigneur, irréprochables...

" Le terme grec est rendu en latin par : "Vivant entre eux sans querelle".

Saint Luc souligne aussi la peur panique de la créature face à Dieu et à ses envoyés; phénomène que l'on retrouve dans toutes les visions de l'Ancien Testament.

..."Or, un ange du Seigneur lui apparut, debout, à droite de l'autel de l'encensement. Et Zacharie fut troublé à cette vue, et un effroi fondit sur lui..." .

Père Gabrie

Voir les commentaires

Les arbres nous sauveront

Cet article est reposté depuis Nature d'ici et d'ailleurs.

Voir les commentaires

Information du Parisien

logo Le Parisien L'ESSENTIEL
DE L'ACTU
 
 

 


 
  Bonjour, nous sommes le jeudi 19 décembre et nous fêtons les Urbain. Au quinzième jour de mobilisation contre sa réforme des retraites, le gouvernement tente de reprendre la main en publiant les premières simulations pour des profils de Français. Notre journal vous en dévoile 7 en exclusivité. Sur le terrain des grèves, le grand week-end de départ pour les fêtes arrive et l’heure de vérité sonne pour des milliers de voyageurs qui espèrent pouvoir prendre un train. Le stress et la colère montent, notamment chez les parents qui ont appris hier que la SNCF supprimait les voitures réservées aux enfants seuls. En cette fin d’année tendue, l’idée reçue voudrait que seules des comédies cartonnent au cinéma. Pas du tout, les films qui marchent actuellement sont sur des sujets difficiles, de « Hors normes » aux « Misérables ». Pour les paillettes, il faut regarder du côté du PSG qui s’est facilement qualifié au Mans pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, sur le joli score de 4-1. Pour la météo, la plus grande partie du territoire aura de la chance avec de belles éclaircies toute la journée. Seul le quart Nord-Ouest, qui s’étend jusqu’à la capitale, sera sous la pluie. Bonne journée.  
Retraite par points : les simulations du gouvernement pour 7 cas types

Les équipes du secrétaire d’Etat chargé des Retraites ont évalué l’impact financier du nouveau système pour sept profils de Français. Nous vous les révélons en exclusivité avec RTL.

Elles étaient attendues avec impatience. Depuis deux ans que se négocie la réforme des retraites, les Français se demandent ce qu' une retraite universelle à points, censée entrer en vigueur en 2025, aurait comme impact sur leur cas personnel. Ces derniers jours, le gouvernement n'a eu de cesse de dénoncer les « fake news » et les pseudo-simulations émanant notamment des opposants à la réforme.

Pour tenter de convaincre l'opinion alors que les grèves et la contestation contre ce projet de retraite universelle perdurent, le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé le 14 décembre dans Le Parisien, lors d'une rencontre avec nos lecteurs, qu' il fournirait très vite plusieurs cas types afin que les Français puissent se faire une idée. A partir de ce mercredi matin, sur le site Reforme-retraite.gouv.fr, cinquante cas types de futurs retraités impactés par la réforme seront accessibles en ligne. Le Parisien - Aujourd'hui en France a pu en consulter sept en avant-première : ils couvrent les secteurs publics et privés, petites et grosses rémunérations.

Dans de nombreux cas, le système universel à points s'avère plus avantageux, notamment pour les petits salaires, les emplois avec fortes primes, les précaires, et jusqu'aux cadres supérieurs. Une amélioration liée à la prise en compte pour les cotisations de toute la rémunération, primes incluses.

Mais dans ce panel manquent plusieurs variables importantes. Le fait d'avoir des enfants, la pénibilité, les carrières longues ou heurtées par des périodes de chômages ne sont pas pris en compte. Autres grands absents : les libéraux (avocats, médecins, par exemple) et ceux qui sont aujourd'hui dans un régime spécial (cheminots, agents de la RATP, de la Banque de France etc.) et qui seront pour certains perdants dans le nouveau système.

Enfin, le critère d'âge pivot à 64 ans, qui fait tant polémique, n'est pas pris en compte, les services de l'Etat n'ayant retenu que la durée de cotisation actuelle : 43 ans (fixée par la réforme Touraine en 2014 pour ceux nés à partir de 1973) pour percevoir une pension pleine. Un salarié né en 1975 et commençant à travailler à 22 ans devra donc attendre 65 ans pour toucher sa retraitée à taux plein. En deçà il sera pénalisé par une décote de 5% par an et bénéficiera d'une surcote de 5% par an au delà. De fait, dans ces simulations, l'âge pivot est donc à 65 ans...

Dernier point, incontournable, ces simulations ont été faites alors que de nombreuses modalités sont encore en discussion, notamment donc l'âge pivot, ou la revalorisation des rémunérations des enseignants.

Les 7 simulations du montant des pensions

Une méthodologie détaillée, mais perfectible.

Le secrétariat d'Etat aux Retraites, qui nous a fourni ces cas types, détaille sur trois pages la méthode retenue pour ces simulations, qui exclut un éventuel mécanisme d'âge pivot à 64 ans — actuellement en discussion. Ces cas types comparent deux mêmes actifs, l'un né en 1980, l'autre né en 1990, afin de voir l'effet de la réforme dans la durée.

 

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

 

Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.
Source : secrétariat d’Etat aux Retraites.  

Qui sont les gagnants ?

Avant tout les petits salaires, ou précaires, mais à condition de partir au-delà des 62 ans. Leila, 40 ans, par exemple, secrétaire payée au smic toute sa vie, gagnera avec le système actuel 914 € brut par mois lorsqu'elle arrêtera de travailler à 62 ans. Dans le système universel, elle perdra 23 € brut par mois. Mais si elle cotise 43 ans, c'est-à-dire jusqu'à ses 65 ans, sa pension fera un bond important : elle passera de 1 175 €, dans le système actuel, à 1 398 €. Elle bénéficiera en effet, comme d'autres bas revenus, du minimum retraite garanti, à savoir 85 % du smic.

En revanche, Matthieu, cadre supérieur de 40 ans, gagnant 1 200 € brut par mois en début de carrière pour atteindre rapidement 11 000 €, est gagnant à tous les coups. Il verra sa retraite bonifiée de 224 €, à 3 985 € brut par mois avec le nouveau système, s'il part à 62 ans. Et s'il patiente jusqu'à 67 ans, il percevra 1 073 € de plus par mois. Pourquoi ? Parce que son taux de cotisation dans la retraite à points va passer de 26,9 % à 28,12 %. Plus de cotisations ouvrent bien plus de droits. Ce sera le cas notamment de beaucoup de professions libérales, comme les avocats, médecins et infirmières. Mais la hausse des cotisations ne dépassera pas 3 à 4 points et sera compensée par une baisse de l'assiette (baisse de la CSG et des cotisations maladie).

Les profs, perdants à salaire constant

On le savait, avec leur petite rémunération constante, les enseignants sont perdants dans le futur système. Comme à l'avenir les primes seront soumises à cotisations retraite, à salaire égal, Martin, 40 ans, touchera 2 210 € dans le futur système, au lieu de 2 336 € dans l'actuel. Il lui faudra attendre 67 ans pour que la retraite à points l'avantage. D'où les négociations actuelles pour revaloriser les salaires des enseignants afin qu'ils ne perdent pas de pouvoir d'achat à la retraite.

Des perdants

Ceux qui ont des primes devront demain cotiser dessus pour la retraite. Si ces primes sont faibles, ils seront perdants ; si elles sont fortes, ils seront gagnants, mais leur cotisation augmentera sensiblement. Les services du secrétariat d'Etat aux Retraites reconnaissent, par ailleurs, que les cheminots, en l'état, devraient être perdants.

300 profils différents disponibles fin janvier

Une seconde vague de cas types sera mise en ligne le 22 janvier au plus tard sur le site www.reforme-retraite.gouv.fr, date de présentation devant le Conseil des ministres du projet de loi définitif. Les inquiets et autres curieux disposeront alors de 300 profils différents.

Parallèlement, ce jeudi matin, la « première brique du simulateur » de retraite sera aussi mise en ligne. Il s'appellera « suis-je concerné par la réforme ? ». Il n'a vocation pour l'instant qu'à permettre à chacun de connaître les durées de carrière prises en compte avec l'actuel et le futur dispositif.

Voir les commentaires