Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

oraison

Publié depuis Overblog et Facebook et Twitter
OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Approchons-nous de Dieu en rendant grâce.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : SPLENDEUR JAILLIE DU SEIN DE DIEU

A. Rivière — CNPL

Splendeur jaillie du sein de Dieu,
Lumière née de la lumière,
Avant que naisse l’univers
Tu resplendis dans les ténèbres.

Nous t’adorons, Fils bien-aimé,
Objet de toute complaisance ;
Le Père qui t’a envoyé
Sur toi fait reposer sa grâce.

Tu viens au fond de notre nuit
Pour tous les hommes de ce monde ;
Tu es la source de la vie
Et la lumière véritable.

À toi, la gloire, ô Père saint,
À toi, la gloire, ô Fils unique,
Avec l’Esprit consolateur,
Dès maintenant et pour les siècles.
ANTIENNE

Je me tourne vers toi, Seigneur, au matin tu écoutes ma voix.

PSAUME : 5
2 Écoute mes paroles, Seigneur,
comprends ma plainte ; *
3 entends ma voix qui t'appelle,
ô mon Roi et mon Dieu !

4 Je me tourne vers toi, Seigneur,
au matin, tu écoutes ma voix ; *
au matin, je me prépare pour toi
et je reste en éveil.

5 Tu n'es pas un Dieu ami du mal,
chez toi, le méchant n'est pas reçu. *
6 Non, l'insensé ne tient pas
devant ton regard.

Tu détestes tous les malfaisants,
7 tu extermines les menteurs ; *
l'homme de ruse et de sang,
le Seigneur le hait.

8 Pour moi, grâce à ton amour,
j'accède à ta maison ; *
vers ton temple saint, je me prosterne,
saisi de crainte.

9 Seigneur, que ta justice me conduise ; *
des ennemis me guettent :
aplanis devant moi ton chemin.

10 Rien n'est vrai dans leur bouche,
ils sont remplis de malveillance ; *
leur gosier est un sépulcre béant,
et leur langue, un piège.

12 Allégresse pour qui s'abrite en toi,
joie éternelle ! *
Tu les protèges, pour toi ils exultent,
ceux qui aiment ton nom.

13 Toi, Seigneur, tu bénis le juste ;
du bouclier de ta faveur, tu le couvres.
ANTIENNE

Nous acclamons, Seigneur, la splendeur de ta gloire éternelle.

PSAUME : CANTIQUE DE DAVID (1 CH 29)

10 Béni sois-tu, Seigneur, +
Dieu de notre père Israël,
depuis les siècles et pour les siècles !

11 À toi, Seigneur, force et grandeur, +
éclat, victoire, majesté,
tout, dans les cieux et sur la terre !

À toi, Seigneur, le règne, +
la primauté sur l'univers :
12 la richesse et la gloire viennent de ta face !

C'est toi, le Maître de tout : +
dans ta main, force et puissance ;
tout, par ta main, grandit et s'affermit.

13 Et maintenant, ô notre Dieu, +
nous voici pour te rendre grâce,
pour célébrer l'éclat de ton nom !

ANTIENNE

Rendez au Seigneur la gloire de son nom !

PSAUME : 28
1 Rendez au Seigneur, vous, les dieux,
rendez au Seigneur gloire et puissance.

2 Rendez au Seigneur la gloire de son nom,
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.

3 La voix du Seigneur domine les eaux, +
le Dieu de la gloire déchaîne le tonnerre,
le Seigneur domine la masse des eaux.

4 Voix du Seigneur dans sa force, +
voix du Seigneur qui éblouit,
5 voix du Seigneur : elle casse les cèdres.

Le Seigneur fracasse les cèdres du Liban ; +
6 il fait bondir comme un poulain le Liban,
le Sirion, comme un jeune taureau.

7 Voix du Seigneur : elle taille des lames de feu ; +
8 voix du Seigneur : elle épouvante le désert ;
le Seigneur épouvante le désert de Cadès.

9 Voix du Seigneur qui affole les biches en travail,
qui ravage les forêts. *
Et tous dans son temple s'écrient : « Gloire ! »

10 Au déluge le Seigneur a siégé ;
il siège, le Seigneur, il est roi pour toujours !

11 Le Seigneur accorde à son peuple la puissance,
le Seigneur bénit son peuple
en lui donnant la paix.
PAROLE DE DIEU : (2 TH 3, 10B-13)
Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus ! Or, nous apprenons que certains parmi vous vivent dans l’oisiveté, affairés sans rien faire. À ceux-là, nous adressons dans le Seigneur Jésus Christ cet ordre et cet appel : qu’ils travaillent dans le calme pour manger le pain qu’ils auront gagné. Quant à vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien.
RÉPONS

R/ De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce.

 

* Seigneur, éternel est ton amour !

 

V/ Le Seigneur fait tout pour moi. *

 

V/ N’arrête pas l’œuvre de tes mains. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Bénis ton peuple, Seigneur, et donne-lui la paix.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Jésus, tendresse de Dieu pour la terre,


R/

Donne-nous l'Esprit de vie.

 

Dieu fidèle, ton alliance continue ses merveilles ;
— pour que nous sachions les voir, ouvre nos cœurs.

 

Ta présence en nous est source vivifiante ; 
— qu’elle fertilise nos actions en ce jour.

 

Regarde ceux qui nous sont proches par la vie et le travail :
— que leurs œuvres manifestent ta sagesse et ta bonté.

 

Ta volonté, Seigneur, est lumière sur le chemin ; 
— que les jeunes découvrent la joie de te servir.

NOTRE PÈRE
ORAISON

Que ta grâce inspire notre action, Seigneur, et la soutienne jusqu'au bout, pour que toutes nos activités prennent leur source en toi et reçoivent de toi leur achèvement. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« À nous aussi, cela sera accordé puisque nous croyons » (Rm 4, 20-25)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
    devant la promesse de Dieu, Abraham n’hésita pas,
il ne manqua pas de foi,
mais il trouva sa force dans la foi
et rendit gloire à Dieu,
    car il était pleinement convaincu
que Dieu a la puissance d’accomplir ce qu’il a promis.
    Et voilà pourquoi
il lui fut accordé d’être juste.
En disant que cela lui fut accordé,
l’Écriture ne s’intéresse pas seulement à lui,
    mais aussi à nous,
car cela nous sera accordé puisque nous croyons
en Celui qui a ressuscité d’entre les morts Jésus notre Seigneur,
    livré pour nos fautes
et ressuscité pour notre justification.

            – Parole du Seigneur.

CANTIQUE
(Lc 1, 69-70, 71-72, 73-75)

R/ Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
car il a visité son peuple.
 (cf. Lc 1, 68)

Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,
comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,
amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,
afin que, délivrés de la main des ennemis,
nous le servions dans la justice et la sainteté,
     en sa présence, tout au long de nos jours.

ÉVANGILE
« Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? » (Lc 12, 13-21)

Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 3)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus :
« Maître, dis à mon frère
de partager avec moi notre héritage. »
    Jésus lui répondit :
« Homme, qui donc m’a établi
pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? »
    Puis, s’adressant à tous :
« Gardez-vous bien de toute avidité,
car la vie de quelqu’un,
même dans l’abondance,
ne dépend pas de ce qu’il possède. »
    Et il leur dit cette parabole :
« Il y avait un homme riche,
dont le domaine avait bien rapporté.
    Il se demandait :
“Que vais-je faire ?
Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.”
    Puis il se dit :
“Voici ce que je vais faire :
je vais démolir mes greniers,
j’en construirai de plus grands
et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens.
    Alors je me dirai à moi-même :
Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition,
pour de nombreuses années.
Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.”
    Mais Dieu lui dit :
“Tu es fou :
cette nuit même, on va te redemander ta vie.
Et ce que tu auras accumulé,
qui l’aura ?”
    Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même,
au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Le riche devenu fou

Méditation de l’évangile du lundi 21 octobre

La vraie liberté chrétienne consiste à regarder les biens de la terre à leur juste valeur : des moyens et non des maîtres. Il s’agit d’en user intelligemment pour faire avancer le Royaume. Ce que Jésus reproche au fou qui capitalise, c’est de mettre sa confiance dans le néant.

 

Méditation de l’évangile du lundi 21 octobre

Face à la richesse et à l’intérêt que les hommes lui portent, Jésus manifeste son mépris le plus absolu. Pas question pour Lui de se mêler de nos affaires d’héritages et de partages sordides.

Combien est-il réaliste, ce Seigneur, lorsque l’on voit les brouilles de familles nées de quelques vieux meubles vermoulus ou d’un peu d’argent. On ne peut être plus net :

“Or, quelqu’un parmi la foule lui dit : “Maître, dis à mon frère de partager avec moi l’héritage”. Mais il lui dit : “Homme, qui m’a établi pour être votre juge ou faire vos partages ?”

Pour nous mettre encore mieux en garde contre le mirage de la richesse, Il nous raconte avec humour, et avec quel art, la parabole du riche qui était fou .

Si l’on compare les versets 15 et 21 du chapitre 12 de Luc, on s’aperçoit que, pour Jésus, la richesse matérielle n’ajoute rien à notre vie; que souvent même elle nous égare totalement sur la valeur foncière d’un homme. Une seule richesse valable, celle puisée en Dieu, à la source de toute vie.

“Faites attention, et mettez-vous en garde contre toute avarice; car lorsque quelqu’un est dans l’abondance, sa vie ne consiste pas dans ce qui lui appartient”

“Insensé ! cette nuit on te redemandera ton âme, et ce que tu as préparé, à qui sera-ce ? Ainsi en est-il de celui qui thésaurise pour lui-même et n’est pas riche en vue de Dieu”

Jésus nous rend l’Espérance en l’homme et ne le rabaisse pas à ce qu’il possède. Rien n’est triste comme de parler d’un homme en nous citant ses biens au soleil. L’homme ne s’évalue ni en dollars ni en millions d’euros pour le Seigneur.

On peut donc, pour Jésus, être riche de Dieu et en vue de Dieu comme Cottolengo, saint Jean Bosco ou le Père Brottier. Dans ce cas, l’argent n’est qu’un moyen pour aimer Dieu ou le faire aimer. D’ailleurs, l’économie de Dieu est de dissiper l’énergie par milliards, dans toutes les galaxies, nous montrant que là n’est pas le problème, et que la vraie richesse est ailleurs que dans la matière : elle est en LUI.

La vraie liberté chrétienne consiste à regarder les biens de la terre à leur juste valeur : des moyens et non des maîtres. Il s’agit d’en user intelligemment pour faire avancer le Royaume. Ce que Jésus reproche au fou qui capitalise, c’est de mettre sa confiance dans le néant.

Mais on peut être riche, même de biens matériels, en vue de Dieu et de son Royaume.“Ainsi en est-il de celui qui thésaurise pour lui-même et n’est par riche en vue de Dieu”

Evitons les routes du matérialisme qui inspirent tant d’idéologies ruineuses pour l’homme.


Père Gabriel

Voir les commentaires

Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Approchons-nous de Dieu en rendant grâce.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : SPLENDEUR JAILLIE DU SEIN DE DIEU

A. Rivière — CNPL

Splendeur jaillie du sein de Dieu,
Lumière née de la lumière,
Avant que naisse l’univers
Tu resplendis dans les ténèbres.

Nous t’adorons, Fils bien-aimé,
Objet de toute complaisance ;
Le Père qui t’a envoyé
Sur toi fait reposer sa grâce.

Tu viens au fond de notre nuit
Pour tous les hommes de ce monde ;
Tu es la source de la vie
Et la lumière véritable.

À toi, la gloire, ô Père saint,
À toi, la gloire, ô Fils unique,
Avec l’Esprit consolateur,
Dès maintenant et pour les siècles.
ANTIENNE

Je me tourne vers toi, Seigneur, au matin tu écoutes ma voix.

PSAUME : 5
2 Écoute mes paroles, Seigneur,
comprends ma plainte ; *
3 entends ma voix qui t'appelle,
ô mon Roi et mon Dieu !

4 Je me tourne vers toi, Seigneur,
au matin, tu écoutes ma voix ; *
au matin, je me prépare pour toi
et je reste en éveil.

5 Tu n'es pas un Dieu ami du mal,
chez toi, le méchant n'est pas reçu. *
6 Non, l'insensé ne tient pas
devant ton regard.

Tu détestes tous les malfaisants,
7 tu extermines les menteurs ; *
l'homme de ruse et de sang,
le Seigneur le hait.

8 Pour moi, grâce à ton amour,
j'accède à ta maison ; *
vers ton temple saint, je me prosterne,
saisi de crainte.

9 Seigneur, que ta justice me conduise ; *
des ennemis me guettent :
aplanis devant moi ton chemin.

10 Rien n'est vrai dans leur bouche,
ils sont remplis de malveillance ; *
leur gosier est un sépulcre béant,
et leur langue, un piège.

12 Allégresse pour qui s'abrite en toi,
joie éternelle ! *
Tu les protèges, pour toi ils exultent,
ceux qui aiment ton nom.

13 Toi, Seigneur, tu bénis le juste ;
du bouclier de ta faveur, tu le couvres.
ANTIENNE

Nous acclamons, Seigneur, la splendeur de ta gloire éternelle.

PSAUME : CANTIQUE DE DAVID (1 CH 29)

10 Béni sois-tu, Seigneur, +
Dieu de notre père Israël,
depuis les siècles et pour les siècles !

11 À toi, Seigneur, force et grandeur, +
éclat, victoire, majesté,
tout, dans les cieux et sur la terre !

À toi, Seigneur, le règne, +
la primauté sur l'univers :
12 la richesse et la gloire viennent de ta face !

C'est toi, le Maître de tout : +
dans ta main, force et puissance ;
tout, par ta main, grandit et s'affermit.

13 Et maintenant, ô notre Dieu, +
nous voici pour te rendre grâce,
pour célébrer l'éclat de ton nom !

ANTIENNE

Rendez au Seigneur la gloire de son nom !

PSAUME : 28
1 Rendez au Seigneur, vous, les dieux,
rendez au Seigneur gloire et puissance.

2 Rendez au Seigneur la gloire de son nom,
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.

3 La voix du Seigneur domine les eaux, +
le Dieu de la gloire déchaîne le tonnerre,
le Seigneur domine la masse des eaux.

4 Voix du Seigneur dans sa force, +
voix du Seigneur qui éblouit,
5 voix du Seigneur : elle casse les cèdres.

Le Seigneur fracasse les cèdres du Liban ; +
6 il fait bondir comme un poulain le Liban,
le Sirion, comme un jeune taureau.

7 Voix du Seigneur : elle taille des lames de feu ; +
8 voix du Seigneur : elle épouvante le désert ;
le Seigneur épouvante le désert de Cadès.

9 Voix du Seigneur qui affole les biches en travail,
qui ravage les forêts. *
Et tous dans son temple s'écrient : « Gloire ! »

10 Au déluge le Seigneur a siégé ;
il siège, le Seigneur, il est roi pour toujours !

11 Le Seigneur accorde à son peuple la puissance,
le Seigneur bénit son peuple
en lui donnant la paix.
PAROLE DE DIEU : (2 TH 3, 10B-13)
Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus ! Or, nous apprenons que certains parmi vous vivent dans l’oisiveté, affairés sans rien faire. À ceux-là, nous adressons dans le Seigneur Jésus Christ cet ordre et cet appel : qu’ils travaillent dans le calme pour manger le pain qu’ils auront gagné. Quant à vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien.
RÉPONS

R/ De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce.

 

* Seigneur, éternel est ton amour !

 

V/ Le Seigneur fait tout pour moi. *

 

V/ N’arrête pas l’œuvre de tes mains. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Bénis ton peuple, Seigneur, et donne-lui la paix.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Jésus, tendresse de Dieu pour la terre,


R/

Donne-nous l'Esprit de vie.

 

Dieu fidèle, ton alliance continue ses merveilles ;
— pour que nous sachions les voir, ouvre nos cœurs.

 

Ta présence en nous est source vivifiante ; 
— qu’elle fertilise nos actions en ce jour.

 

Regarde ceux qui nous sont proches par la vie et le travail :
— que leurs œuvres manifestent ta sagesse et ta bonté.

 

Ta volonté, Seigneur, est lumière sur le chemin ; 
— que les jeunes découvrent la joie de te servir.

NOTRE PÈRE
ORAISON

Que ta grâce inspire notre action, Seigneur, et la soutienne jusqu'au bout, pour que toutes nos activités prennent leur source en toi et reçoivent de toi leur achèvement. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« À nous aussi, cela sera accordé puisque nous croyons » (Rm 4, 20-25)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
    devant la promesse de Dieu, Abraham n’hésita pas,
il ne manqua pas de foi,
mais il trouva sa force dans la foi
et rendit gloire à Dieu,
    car il était pleinement convaincu
que Dieu a la puissance d’accomplir ce qu’il a promis.
    Et voilà pourquoi
il lui fut accordé d’être juste.
En disant que cela lui fut accordé,
l’Écriture ne s’intéresse pas seulement à lui,
    mais aussi à nous,
car cela nous sera accordé puisque nous croyons
en Celui qui a ressuscité d’entre les morts Jésus notre Seigneur,
    livré pour nos fautes
et ressuscité pour notre justification.

            – Parole du Seigneur.

CANTIQUE
(Lc 1, 69-70, 71-72, 73-75)

R/ Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
car il a visité son peuple.
 (cf. Lc 1, 68)

Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,
comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,
amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,
afin que, délivrés de la main des ennemis,
nous le servions dans la justice et la sainteté,
     en sa présence, tout au long de nos jours.

ÉVANGILE
« Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? » (Lc 12, 13-21)

Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 3)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus :
« Maître, dis à mon frère
de partager avec moi notre héritage. »
    Jésus lui répondit :
« Homme, qui donc m’a établi
pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? »
    Puis, s’adressant à tous :
« Gardez-vous bien de toute avidité,
car la vie de quelqu’un,
même dans l’abondance,
ne dépend pas de ce qu’il possède. »
    Et il leur dit cette parabole :
« Il y avait un homme riche,
dont le domaine avait bien rapporté.
    Il se demandait :
“Que vais-je faire ?
Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.”
    Puis il se dit :
“Voici ce que je vais faire :
je vais démolir mes greniers,
j’en construirai de plus grands
et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens.
    Alors je me dirai à moi-même :
Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition,
pour de nombreuses années.
Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.”
    Mais Dieu lui dit :
“Tu es fou :
cette nuit même, on va te redemander ta vie.
Et ce que tu auras accumulé,
qui l’aura ?”
    Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même,
au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Le riche devenu fou

Méditation de l’évangile du lundi 21 octobre

La vraie liberté chrétienne consiste à regarder les biens de la terre à leur juste valeur : des moyens et non des maîtres. Il s’agit d’en user intelligemment pour faire avancer le Royaume. Ce que Jésus reproche au fou qui capitalise, c’est de mettre sa confiance dans le néant.

 

Méditation de l’évangile du lundi 21 octobre

Face à la richesse et à l’intérêt que les hommes lui portent, Jésus manifeste son mépris le plus absolu. Pas question pour Lui de se mêler de nos affaires d’héritages et de partages sordides.

Combien est-il réaliste, ce Seigneur, lorsque l’on voit les brouilles de familles nées de quelques vieux meubles vermoulus ou d’un peu d’argent. On ne peut être plus net :

“Or, quelqu’un parmi la foule lui dit : “Maître, dis à mon frère de partager avec moi l’héritage”. Mais il lui dit : “Homme, qui m’a établi pour être votre juge ou faire vos partages ?”

Pour nous mettre encore mieux en garde contre le mirage de la richesse, Il nous raconte avec humour, et avec quel art, la parabole du riche qui était fou .

Si l’on compare les versets 15 et 21 du chapitre 12 de Luc, on s’aperçoit que, pour Jésus, la richesse matérielle n’ajoute rien à notre vie; que souvent même elle nous égare totalement sur la valeur foncière d’un homme. Une seule richesse valable, celle puisée en Dieu, à la source de toute vie.

“Faites attention, et mettez-vous en garde contre toute avarice; car lorsque quelqu’un est dans l’abondance, sa vie ne consiste pas dans ce qui lui appartient”

“Insensé ! cette nuit on te redemandera ton âme, et ce que tu as préparé, à qui sera-ce ? Ainsi en est-il de celui qui thésaurise pour lui-même et n’est pas riche en vue de Dieu”

Jésus nous rend l’Espérance en l’homme et ne le rabaisse pas à ce qu’il possède. Rien n’est triste comme de parler d’un homme en nous citant ses biens au soleil. L’homme ne s’évalue ni en dollars ni en millions d’euros pour le Seigneur.

On peut donc, pour Jésus, être riche de Dieu et en vue de Dieu comme Cottolengo, saint Jean Bosco ou le Père Brottier. Dans ce cas, l’argent n’est qu’un moyen pour aimer Dieu ou le faire aimer. D’ailleurs, l’économie de Dieu est de dissiper l’énergie par milliards, dans toutes les galaxies, nous montrant que là n’est pas le problème, et que la vraie richesse est ailleurs que dans la matière : elle est en LUI.

La vraie liberté chrétienne consiste à regarder les biens de la terre à leur juste valeur : des moyens et non des maîtres. Il s’agit d’en user intelligemment pour faire avancer le Royaume. Ce que Jésus reproche au fou qui capitalise, c’est de mettre sa confiance dans le néant.

Mais on peut être riche, même de biens matériels, en vue de Dieu et de son Royaume.“Ainsi en est-il de celui qui thésaurise pour lui-même et n’est par riche en vue de Dieu”

Evitons les routes du matérialisme qui inspirent tant d’idéologies ruineuses pour l’homme.


Père Gabriel

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et soeurs Père tu es mon rempart et mon refuge

Bonsoir mes frères et soeurs  Père tu es mon rempart et mon refuge
OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : AVANT LA FIN DE LA LUMIÈRE

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s'enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l'ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l'unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

ANTIENNE

Le Seigneur te couvre de ses ailes, rien à craindre des terreurs de la nuit.

PSAUME : 90

1 Quand je me tiens sous l'abri du Très-Haut
et repose à l'ombre du Puissant,
2 je dis au Seigneur : « Mon refuge,
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

3 C'est lui qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique ; *
4 il te couvre et te protège.
Tu trouves sous son aile un refuge :
sa fidélité est une armure, un bouclier.

5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
6 ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.

7 Qu'il en tombe mille à tes côtés, +
qu'il en tombe dix mille à ta droite, *
toi, tu restes hors d'atteinte.

8 Il suffit que tu ouvres les yeux,
tu verras le salaire du méchant.
9 Oui, le Seigneur est ton refuge ;
tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

10 Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure :
11 il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.

12 Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte les pierres ;
13 tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.

14 « Puisqu'il s'attache à moi, je le délivre ;
je le défends, car il connaît mon nom.
15 Il m'appelle, et moi, je lui réponds ;
je suis avec lui dans son épreuve.

« Je veux le libérer, le glorifier ; +
16 de longs jours, je veux le rassasier, *
et je ferai qu'il voie mon salut. »

PAROLE DE DIEU : AP 22, 4-5
Les serviteurs de Dieu verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Sur ton serviteur, que s’illumine ta face. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons ; nous veillerons avec le Christ et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Notre Seigneur et notre Dieu, tu nous as fait entendre ton amour au matin de la Résurrection ; quand viendra pour nous le moment de mourir, que ton souffle de vie nous conduise en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur nous bénisse et nous garde,
le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Amen.

HYMNE : SALVE, REGINA, MATER MISERICORDIÆ
Salve, Regina, mater misericordiæ ;
vita dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Evæ.
Ad te suspiramus, gementes et flentes
in hac lacrimarum valle.

Eia ergo, advocata nostra,
illos tuos misericordes oculos
ad nos converte.
Et Iesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exsilium ostende.
Ô clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

Voir les commentaires

Nous pouvons réconforter nos semblables comme Dieu nous réconforte

 

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : RESTE AVEC NOUS, SEIGNEUR JÉSUS

CFC — CNPL

Reste avec nous, Seigneur Jésus,
Toi, le convive d’Emmaüs ;
Au long des veilles de la nuit,
Ressuscité, tu nous conduis.

Prenant le pain, tu l’as rompu,
Alors nos yeux t’ont reconnu,
Flambée furtive où notre cœur
A pressenti le vrai bonheur.

Le temps est court, nos jours s’en vont,
Mais tu prépares ta maison ;
Tu donnes un sens à nos désirs,
À nos labeurs un avenir.

Toi, le premier des pèlerins,
L’étoile du dernier matin,
Réveille en nous, par ton amour,
L’immense espoir de ton retour.
ANTIENNE

Oracle du Seigneur à mon seigneur : Siège à ma droite.

PSAUME : 109

1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
   « Siège à ma droite, *
et je ferai de tes ennemis
   le marchepied de ton trône. »

2 De Sion, le Seigneur te présente
   le sceptre de ta force : *
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

3 Le jour où paraît ta puissance,
   tu es prince, éblouissant de sainteté : *
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
   je t'ai engendré. »

4 Le Seigneur l'a juré
   dans un serment irrévocable : *
« Tu es prêtre à jamais
   selon l'ordre du roi Melkisédek. »

5 À ta droite se tient le Seigneur : *
il brise les rois au jour de sa colère.

7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
c'est pourquoi il redresse la tête.

ANTIENNE

Devant la face du Seigneur, l’eau vive jaillira, alléluia !

PSAUME : 113A
1 Quand Israël sortit d'Égypte,
et Jacob, de chez un peuple étranger,
2 Juda fut pour Dieu un sanctuaire,
Israël devint son domaine.

3 La mer voit et s'enfuit,
le Jourdain retourne en arrière.
4 Comme des béliers, bondissent les montagnes,
et les collines, comme des agneaux.

5 Qu'as-tu, mer, à t'enfuir,
Jourdain, à retourner en arrière ?
6 Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
collines, comme des agneaux ?

7 Tremble, terre, devant le Maître,
devant la face du Dieu de Jacob,
8 lui qui change le rocher en source
et la pierre en fontaine !
PSAUME : CANTIQUE (AP 19)
1 Alléluia !

Le salut, la puissance,
la gloire à notre Dieu,
Alléluia !
2 Ils sont justes, ils sont vrais,
ses jugements.
Alléluia !

5 Célébrez notre Dieu,
serviteurs du Seigneur,
Alléluia !
vous tous qui le craignez,
les petits et les grands.
Alléluia !

6 Il règne, le Seigneur,
notre Dieu tout-puissant,
Alléluia !
7 Exultons, crions de joie,
et rendons-lui la gloire !
Alléluia !

Car elles sont venues,
les Noces de l'Agneau,
Alléluia !
Et pour lui son épouse
a revêtu sa parure.
Alléluia !
PAROLE DE DIEU : 2 CO 1, 3-4
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort. Dans toutes nos détresses, il nous réconforte ; ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse, grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de Dieu.
RÉPONS

R/ Béni soit le Seigneur ;

 

* Alléluia, alléluia !

 

V/ Du levant au couchant du soleil. *

 

V/ Maintenant et pour les siècles des siècles. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE

Baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ, alléluia.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Adorons le Christ, Seigneur. Il est la tête ; nous sommes les membres de son corps :


R/ Vienne ton règne, Seigneur !

Christ, ami des hommes, tu as établi ton Église signe de salut pour les peuples : 
— qu’elle soit fidèle à sa mission.

 

Tu veux rassembler tes frères en un seul Corps ; 
— avive en nous le désir de l’unité.

 

Garde en communion le pape et les évêques ; 
— qu’ils servent ton peuple au milieu des nations.

 

Accorde au monde la paix ; 
— fais-nous les artisans de ta justice.

 

Ta résurrection nous a ouvert les portes de la vie : 
— qu’ils entrent, ceux qui ont mis leur espérance en toi.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu éternel et tout-puissant, fais-nous toujours vouloir ce que tu veux et servir ta gloire d'un cœur sans partage.

Voir les commentaires

Mon âme a soif de toi, Rien ne peux me séparer de toi, si ce n'est toi.

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Venez, crions de joie pour Dieu, notre Sauveur !

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : N’ALLONS PLUS NOUS DÉROBANT

CFC — CFC

N’allons plus nous dérobant
À l’Esprit qui régénère :
Le Seigneur est ressuscité !
Un sang neuf coule aux artères
Du corps entier.
La nuit du temps
Se change en lumière :
L’homme était mort, il est vivant.

N’allons plus à contre-voie
De Celui qui nous entraîne :
Le Seigneur est ressuscité !
Dans sa chair monte, soudaine,
L’éternité.
Il rend leur poids
Aux jours, aux semaines,
Les achemine vers la joie.

N’allons plus sans feu ni lieu
Quand Jésus nous accompagne :
Le Seigneur est ressuscité !
Le voici pain sur la table
Des baptisés.
Présent de Dieu
Offert en partage :
Christ aujourd’hui ouvre nos yeux.

Nous irons portant plus haut
Notre foi dans la victoire :
Le Seigneur est ressuscité !
L’univers chante la gloire
Des rachetés.
Le feu et l’eau
Emportent l’histoire,
Dieu nous appelle avec l’Agneau
ANTIENNE

Mon âme a soif de toi, toi que je cherche dès l’aube.

PSAUME : 62

2 Dieu, tu es mon Dieu,
   je te cherche dès l’aube : *
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.
4 Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

5 Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
6 Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

7 Dans la nuit, je me souviens de toi
et je reste des heures à te parler.
8 Oui, tu es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
9 Mon âme s’attache à toi,
ta main droite me soutient.
[10-12]

PSAUME : CANTIQUE DES TROIS ENFANTS (DN 3)

57 Toutes les œuvres du Seigneur,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

58 Vous, les anges du Seigneur,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

59 Vous, les cieux,
   bénissez le Seigneur,
60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
   bénissez le Seigneur,
61 et toutes les puissances du Seigneur,
   bénissez le Seigneur !

62 Et vous, le soleil et la lune,
   bénissez le Seigneur,
63 et vous, les astres du ciel,
   bénissez le Seigneur,
64 vous toutes, pluies et rosées,
   bénissez le Seigneur !

65 Vous tous, souffles et vents,
   bénissez le Seigneur,
66 et vous, le feu et la chaleur,
   bénissez le Seigneur,
67 et vous, la fraîcheur et le froid,
   bénissez le Seigneur !

68 Et vous, le givre et la rosée,
   bénissez le Seigneur,
69 et vous, le gel et le froid,
   bénissez le Seigneur,
70 et vous, la glace et la neige,
   bénissez le Seigneur !

71 Et vous, les nuits et les jours,
   bénissez le Seigneur,
72 et vous, la lumière et les ténèbres,
   bénissez le Seigneur,
73 et vous, les éclairs, les nuées,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

74 Que la terre bénisse le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

75 Et vous, montagnes et collines,
   bénissez le Seigneur,
76 et vous, les plantes de la terre,
   bénissez le Seigneur,
77 et vous, sources et fontaines,
   bénissez le Seigneur !

78 Et vous, océans et rivières,
   bénissez le Seigneur,
79 baleines et bêtes de la mer,
   bénissez le Seigneur,
80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
   bénissez le Seigneur,
81 vous tous, fauves et troupeaux
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

82 Et vous, les enfants des hommes,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

83 Toi, Israël,
   bénis le Seigneur,
84 Et vous, les prêtres,
   bénissez le Seigneur,
85 vous, ses serviteurs,
   bénissez le Seigneur !

86 Les esprits et les âmes des justes,
   bénissez le Seigneur,
87 les saints et les humbles de cœur,
   bénissez le Seigneur,
88 Ananias, Azarias et Misaël,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
À toi, haute gloire, louange éternelle !

ANTIENNE

Alléluia !

PSAUME : 149
1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
2 En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !
3 Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares !

4 Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
5 Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
tenant en main l’épée à deux tranchants.

7 Tirer vengeance des nations,
infliger aux peuples un châtiment,
8 charger de chaînes les rois,
jeter les princes dans les fers,
9 leur appliquer la sentence écrite,
c’est la fierté de ses fidèles
.
PAROLE DE DIEU : (AP 7, 10.12)
Le salut est donné par notre Dieu, lui qui siège sur le Trône, et par l’Agneau ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce, honneur, puissance et force à notre Dieu pour les siècles des siècles Amen !
RÉPONS

R/ Ô Christ, le Fils du Dieu vivant,

 

* Pitié pour nous.

 

V/ Toi qui es assis à la droite du Père. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Bénissez le Seigneur notre Dieu, faites retentir sa louange : il nous a rendu la vie, alléluia.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Louons le Christ Seigneur, soleil de notre jour, qui éclaire tout homme et ne connaît pas de déclin :


R/

Tu es la Vie, Seigneur, tu es le Salut !

 

Nous accueillons le jour que ta bonté nous accorde, 
— le jour où tu surgis de la mort.

 

Par l’eau du baptême, tu nous as fait renaître, 
— fais-nous vivre du souffle de ton Esprit.

 

À la table de ta Parole et de ton Corps, tu nous invites, 
— rassemble-nous dans la joie et la simplicité du cœur.

 

Pour tant de grâce, nous te rendons grâce : 
— fais que nous passions avec toi de ce monde au Père.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu éternel et tout-puissant, fais-nous toujours vouloir ce que tu veux et servir ta gloire d'un cœur sans partage.

Voir les commentaires

Prions car nul ne connait l'heure de sa venue, espèrons contre toute espèrance

 

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Espérant contre toute espérance, il a cru » (Rm 4, 13.16-18)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
    ce n’est pas en vertu de la Loi
que la promesse de recevoir le monde en héritage
a été faite à Abraham et à sa descendance,
mais en vertu de la justice obtenue par la foi.
    Voilà pourquoi on devient héritier par la foi :
c’est une grâce,
et la promesse demeure ferme
pour tous les descendants d’Abraham,
non pour ceux qui se rattachent à la Loi seulement,
mais pour ceux qui se rattachent aussi à la foi d’Abraham,
lui qui est notre père à tous.
    C’est bien ce qui est écrit :
J’ai fait de toi le père d’un grand nombre de nations.
Il est notre père devant Dieu en qui il a cru,
Dieu qui donne la vie aux morts
et qui appelle à l’existence ce qui n’existe pas.
    Espérant contre toute espérance,
il a cru ;
ainsi est-il devenu le père d’un grand nombre de nations,
selon cette parole :
Telle sera la descendance que tu auras !

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 104 (105), 6-7, 8-9, 42-43)

R/ Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance.
ou : Alléluia !
 (Ps 104, 8a)

Vous, la race d’Abraham son serviteur,
les fils de Jacob, qu’il a choisis,
le Seigneur, c’est lui notre Dieu :
ses jugements font loi pour l’univers.

Il s’est toujours souvenu de son alliance,
parole édictée pour mille générations :
promesse faite à Abraham,
garantie par serment à Isaac,

Il s’est ainsi souvenu de la parole sacrée
et d’Abraham, son serviteur ;
il a fait sortir en grande fête son peuple,
ses élus, avec des cris de joie !

ÉVANGILE
« L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire » (Lc 12, 8-12)

Alléluia. Alléluia.
L’Esprit de vérité rendra témoignage en ma faveur, dit le Seigneur.
Et vous aussi, vous allez rendre témoignage.
Alléluia. (cf. Jn 15, 26b.27a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Je vous le dis :
Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes,
le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui
devant les anges de Dieu.
    Mais celui qui m’aura renié en face des hommes
sera renié à son tour en face des anges de Dieu.
    Quiconque dira une parole contre le Fils de l’homme,
cela lui sera pardonné ;
mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint,
cela ne lui sera pas pardonné.
    Quand on vous traduira devant les gens des synagogues,
les magistrats et les autorités,
ne vous inquiétez pas
de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz.
    Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là
ce qu’il faudra dire. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Espérer contre toute espèrance

Le Seigneur se souvient toujours de ses promesses

L'Esprit Saint nous enseigne à l'heure qu'il est prévu, ce que nous devons diffuser selon ce que chacun de nous doit dire et faire.

Chacun de nous à une mission, différente pour chacun, seulement nous avons tous une même maison "l'Eglise",  un même toit le "le Paradis", un même repas " l'Eucharistie"

L'Evangile nous appelle à ne rejeter personne: Car jésus nous dit: "qui se déclare pour lui en public, Pour lui, Jésus interviendra près du Père .

Cependant Jésus nous prévient, et assure sans ambiguïté :  Celui  qui blasphème contre l'Esprit Saint, celui-là ne sera pas pardonné, le monde de l'Hadès (enfer) sera sa dernière demeure. Pour lui, il n'y aura même pas le Purgatoire, pour lui donner une nouvelle chance.

Surtout ne viser pas le purgatoire, pour vous permettre sur terre, des plaisirs interdits, vous seriez déçu et le vous regretteriez éternellement.  Car c'est un lieu de purification terrible, chaque erreur peut vous envoyez dans les flammes éternelles.

Restez ce que vous êtes, en aimant sincèrement Jésus. Et en suivant son enseignement, vous serez toujours pardonné.  Il sait lui, que notre monde est difficile, et plein de tentation.  Pour lui ce qui est important c'est la sincérité, et la force de vos efforts pour le suivre. Ne jugez pas les autres vous ne savez pas ce qui est dans son coeur. Ne vous condamnez pas, l'Espèrance, c'est que vous donne Jésus.

Prions tous, pour nos frères et soeurs dans les difficultés. Car l'espèrance, c'est  recevoir le Pardon du Père, que Jésus obtient pour nous auprès de Notre Père

Monique Emounah

OFFICE DES VÊPRES

VEILLE DU 29ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : IL VIENDRA

CFC — CNPL

Il viendra,
Un soir
Où nul ne l’attend plus,
Peut-être.
Appelé par son nom,
Quelqu’un tressaillira.
   Au cœur sans mémoire,
   Qu’un temps soit accordé
   Pour qu’il se souvienne !

Il viendra,
Un soir
Pareil à celui-ci,
Peut-être.
À l’orient, devant lui,
Le ciel s’embrasera.
   Au pauvre, allez dire
   Que tout s’accomplira
   Selon la promesse.

Il viendra,
Un soir
Où rôde le malheur,
Peut-être.
Ce soir-là, sur nos peurs,
L’amour l’emportera.
   Criez à tous les hommes
   Que rien n’est compromis
   De leur espérance.

Il viendra
Un soir
Sera le dernier soir
Du monde.
Un silence d’abord,
Et l’hymne éclatera.
   Un chant de louange
   Sera le premier mot
   Dans l’aube nouvelle.

ANTIENNE

Que ma prière devant toi s’élève comme un encens ; et mes mains, comme l’offrande du soir.

PSAUME : 140
1 Seigneur, je t’appelle : accours vers moi !
Écoute mon appel quand je crie vers toi !
2 Que ma prière devant toi s’élève comme un encens,
et mes mains, comme l’offrande du soir.

3 Mets une garde à mes lèvres, Seigneur,
veille au seuil de ma bouche.
4 Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal
ni devenir complice des hommes malfaisants.

Jamais je ne goûterai leurs plaisirs :
5 que le juste me reprenne et me corrige avec bonté.
Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête !
Ils font du mal : je me tiens en prière.

6 Voici leurs juges précipités contre le roc,
eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire :
7 « Comme un sol qu’on retourne et défonce,
nos os sont dispersés à la gueule des enfers ! »

8 Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ;
tu es mon refuge : épargne ma vie !
9 Garde-moi du filet qui m’est tendu,
des embûches qu’ont dressées les malfaisants.
[10]
ANTIENNE

Tu es ma part, ô Seigneur, sur la terre des vivants.

PSAUME : 141

2 À pleine voix, je crie vers le Seigneur !
À pleine voix, je supplie le Seigneur !
3 Je répands devant lui ma plainte,
devant lui, je dis ma détresse.

4 Lorsque le souffle me manque,
toi, tu sais mon chemin. *
Sur le sentier où j’avance,
un piège m’est tendu.

5 Regarde à mes côtés, et vois :
personne qui me connaisse ! *
Pour moi, il n’est plus de refuge :
personne qui pense à moi !

6 J’ai crié vers toi, Seigneur ! *
J’ai dit : « Tu es mon abri,
ma part, sur la terre des vivants. »

7 Sois attentif à mes appels :
je suis réduit à rien ; *
délivre-moi de ceux qui me poursuivent :
ils sont plus forts que moi.

8 Tire-moi de la prison où je suis,
que je rende grâce à ton nom. *
Autour de moi, les justes feront cercle
pour le bien que tu m’as fait.

ANTIENNE

Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père !

PSAUME : CANTIQUE (PH 2)

6 Le Christ Jésus, +
ayant la condition de Dieu, *
ne retint pas jalousement
le rang qui l'égalait à Dieu.
7 Mais il s'est anéanti, *
prenant la condition de serviteur.

Devenu semblable aux hommes, +
reconnu homme à son aspect, *
8 il s'est abaissé,
devenant obéissant jusqu'à la mort, *
et la mort de la croix.

9 C'est pourquoi Dieu l'a exalté : *
il l'a doté du Nom
qui est au-dessus de tout nom,

10 afin qu'au nom de Jésus
tout genou fléchisse *
au ciel, sur terre et aux enfers,

11  et que toute langue proclame :
« Jésus Christ est Seigneur » *
à la gloire de Dieu le Père.

 

PAROLE DE DIEU : RM 11, 33-36
Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la science de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ? Qui lui a donné en premier et mériterait de recevoir en retour ? Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. À lui la gloire pour l’éternité ! Amen.
RÉPONS

R/ Louez le Seigneur du haut des cieux !

 

* Louez-le, tous les univers !

 

V/ Louez-le aux profondeurs des abîmes ! *

 

V/ Louez-le, tous les peuples de la terre ! *

 

V/ Louez-le, tous ses fidèles ! *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/ *

ANTIENNE

Pâque nouvelle, ô Christ ressuscité, tu as vaincu la mort, tu nous donnes la vie, alléluia.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

 

INTERCESSION

Pour rendre gloire au Père, au Fils et à l’Esprit, prions et supplions :


R/ Sauve-nous, Dieu de l’univers !

Béni sois-tu, Seigneur, pour le monde et ses merveilles : 
— que ta justice et ton amour emplissent la terre.

 

Béni sois-tu, Seigneur, Parole vivante du Père : 
— que ton Évangile parvienne à toutes les nations.

 

Béni sois-tu, Seigneur, Esprit de vie : 
— que ton souffle renouvelle la face de la terre.

 

Béni sois-tu, Seigneur de ton peuple : 
— que ton Église témoigne pour l’espérance.

 

Béni sois-tu, Seigneur des vivants : 
— fais entrer les défunts dans l’éternelle joie.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Père éternel et tout-puissant, fais-nous toujours vouloir ce que tu veux et servir ta gloire d'un cœur sans partage.

 

 

Voir les commentaires

Nous désirons le salut du Seigneur, aimons l'application de ses volontés pour notre rédemption

OFFICE DE SEXTE
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : LE JOUR EST DANS TOUT SON ÉCLAT

A. Rivière — CNPL

Le jour est dans tout son éclat,
La terre est pleine de ta gloire,
Nous t'adorons, ô Dieu puissant,
Dans la splendeur de ta lumière.

Éteins la flamme du péché
Et les ardeurs de la colère ;
Emplis nos cœurs de ton amour,
Et que ta paix nous réunisse.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

ANTIENNE
J'ai le désir de ton salut, Seigneur ; je n'oublie pas tes volontés.
PSAUME : 118-22
169 Que mon cri parvienne devant toi,
éclaire-moi selon ta parole, Seigneur.
170 Que ma prière arrive jusqu’à toi ;
délivre-moi selon ta promesse.
171 Que chante sur mes lèvres ta louange,
car tu m’apprends tes commandements.
172 Que ma langue redise tes promesses,
car tout est justice en tes volontés.
173 Que ta main vienne à mon aide,
car j’ai choisi tes préceptes.
174 J’ai le désir de ton salut, Seigneur :
ta loi fait mon plaisir.
175 Que je vive et que mon âme te loue !
Tes décisions me soient en aide !
176 Je m’égare, brebis perdue : *
viens chercher ton serviteur.
Je n’oublie pas tes volontés.
ANTIENNE
Nous te louons, Messie de Dieu !
PSAUME : 44 - I

2 D'heureuses paroles jaillissent de mon cœur
quand je dis mes poèmes pour le roi
d'une langue aussi vive que la plume du scribe !

3 Tu es beau, comme aucun des enfants de l'homme,
la grâce est répandue sur tes lèvres :
oui, Dieu te bénit pour toujours.

4 Guerrier valeureux, porte l'épée de noblesse et d'honneur !
5 Ton honneur, c'est de courir au combat
pour la justice, la clémence et la vérité.

6 Ta main jettera la stupeur, les flèches qui déchirent ;
sous tes coups, les peuples s'abattront,
les ennemis du roi, frappés en plein cœur.

7 Ton trône est divin, un trône éternel ;
ton sceptre royal est sceptre de droiture :
8 tu aimes la justice, tu réprouves le mal.

Oui, Dieu, ton Dieu t'a consacré
d'une onction de joie, comme aucun de tes semblables ;
9 la myrrhe et l'aloès parfument ton vêtement.

Des palais d'ivoire, la musique t'enchante.
10 Parmi tes bien-aimées sont des filles de roi ;
à ta droite, la préférée, sous les ors d'Ophir.

ANTIENNE
Nous te louons, nouvelle Jérusalem !
PSAUME : 44 - II

11 Écoute, ma fille, regarde et tends l'oreille ;
oublie ton peuple et la maison de ton père :
12 le roi sera séduit par ta beauté.

Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
13 Alors, fille de Tyr, les plus riches du peuple,
chargés de présents, quêteront ton sourire.

14 Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
vêtue d'étoffes d'or ;
15 on la conduit, toute parée, vers le roi.

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
16 on les conduit parmi les chants de fête :
elles entrent au palais du roi.
 
17 À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
sur toute la terre tu feras d'eux des princes.

18 Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
que les peuples te rendent grâce,
toujours, à jamais !

PAROLE DE DIEU : RM 15, 5-7
Que le Dieu de la persévérance et du courage vous donne d’être d’accord entre vous selon l’esprit du Christ Jésus. Ainsi, d’un même cœur, d’une même voix, vous rendrez gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ. Accueillez-vous donc les uns les autres comme le Christ vous a accueillis pour la gloire de Dieu.
RÉPONS
V/ Le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l'éclat de la victoire.
ORAISON
Seigneur, foyer brûlant de charité, accorde-nous une telle ferveur que nous soyons capables de t'aimer plus que tout et d'aimer nos frères à cause de toi. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Voir les commentaires

Promesse du Seigneur, un ciel nouveau, une terre nouvelle, une justice vrai selon la Loi du Dieu Miséricorde

OFFICE DES Mâtines
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : COMMENT ES-TU FOYER DE FEU

Syméon le Nv. Théo (adapt. J.F Frié) — Levain

Comment es-tu foyer de feu
   et fraîcheur de la fontaine,
une brûlure, une douceur
   qui rend saines nos souillures ?

Comment fais-tu de l'homme un dieu,
   de la nuit une lumière,
et des abîmes de la mort
   tires-tu la vie nouvelle?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
   Peux-tu vaincre les ténèbres,
porter ta flamme jusqu'au cœur
   et changer le fond de l'être ?

Comment n'es-tu qu'un avec nous,
   nous rends-tu fils de Dieu même ?
Comment nous brûles-tu d'amour
   et nous blesses-tu sans glaive ?

Comment peux-tu nous supporter,
   rester lent à la colère,
et de l'ailleurs où tu te tiens
   voir ici nos moindres gestes ?

Comment de si haut et de si loin
   ton regard suit-il nos actes ?
Ton serviteur attend la paix,
   le courage dans les larmes !

ANTIENNE

Le Seigneur appelle les cieux et la terre au jugement de son peuple.

PSAUME : 49 - I

1 Le Dieu des dieux, le Seigneur,
parle et convoque la terre *
du soleil levant
jusqu'au soleil couchant.

2 De Sion, belle entre toutes,
Dieu resplendit. *
3 Qu'il vienne, notre Dieu,
qu'il rompe son silence !

Devant lui, un feu qui dévore ;
autour de lui, éclate un ouragan.
4 Il convoque les hauteurs des cieux
et la terre au jugement de son peuple :

5 « Assemblez, devant moi, mes fidèles,
eux qui scellent d'un sacrifice mon alliance. »
6 Et les cieux proclament sa justice :
oui, le juge c'est Dieu !

RÉPONS

R/ Prophète du Très-Haut,
tu marcheras devant le Seigneur
pour préparer ses voies.

Dieu enverra son messager devant lui,
et soudain il entrera dans son temple,
le Seigneur que vous cherchez.

Pour vous qui craignez le nom du Seigneur,
le Soleil de justice va briller
avec le salut dans ses rayons.

DES ACTES DU IIE CONCILE DU VATICAN. L'ÉGLISE DANS LE MONDE DE CE TEMPS.

« Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier ».

La compénétration de la cité terrestre et de la cité céleste ne peut être perçue que par la foi ; elle demeure même comme le mystère de l'histoire humaine, perturbée par le péché jusqu'à la pleine révélation de la gloire des fils de Dieu. L'Église, en poursuivant sa fin propre, le salut, ne fait pas seulement que l'homme communie à la vie divine ; elle répand aussi sa lumière en la faisant rejaillir en quelque sorte sur le monde entier ; et cela surtout du fait qu'elle guérit et surélève la dignité de la personne humaine, qu'elle fortifie la cohésion de la société, et qu'elle donne à l'activité quotidienne des hommes une orientation et une signification plus profondes. C'est ainsi, l'Église le croit, que, par chacun de ses membres comme par toute la communauté qu'elle constitue, elle peut beaucoup contribuer à humaniser davantage la famille des hommes et son histoire. ~

L'Église, tandis qu'elle aide le monde et reçoit beaucoup de lui, tend à un seul but : que vienne le règne de Dieu et que s'établisse le salut de l'humanité. Tout le bien que le peuple de Dieu, au temps de son pèlerinage terrestre, peut procurer à la famille humaine, découle de ce fait que l'Église est « le sacrement universel du salut », elle qui manifeste et réalise en même temps le mystère de l'amour de Dieu envers l'homme.

Car le Verbe de Dieu, par qui tout a été fait, s'est lui-même fait chair afin, devenu homme parfait, de sauver tous les hommes et de récapituler en lui toutes choses. Le Seigneur est le but final de l'histoire humaine, le point vers lequel convergent les aspirations de l'histoire et de la civilisation, le centre du genre humain, la joie de tous les cœurs et l'accomplissement plénier de leurs désirs. Il est celui que le Père a ressuscité d'entre les morts, a exalté et a fait siéger à sa droite en le constituant juge des vivants et des morts. Vivifiés et rassemblés dans son Esprit, nous marchons vers cette consommation de l'histoire qui s'accorde pleinement avec son dessein d'amour : Saisir l'univers entier, ce qui est au ciel et ce qui est sur la terre en réunissant tout sous un seul chef le Christ.

Le Seigneur le dit lui-même : Voici que je viens sans tarder ; et j'apporte avec moi le salaire que je vais donner à chacun, selon ce qu'il aura fait. Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.

RÉPONS

R/ Saint, le Seigneur, le Dieu tout-puissant,
celui qui était, qui est et qui vient !

Tu es digne, Seigneur notre Dieu,
de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.

C'est toi qui créas toutes choses :
tu as voulu qu'elles soient, elles furent créées.

 

ORAISON

Dieu qui es bon et tout-puissant, éloigne de nous tout ce qui nous arrête, afin que sans aucune entrave, ni d’esprit ni de corps, nous soyons libres pour accomplir ta volonté.

 

 

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Écoutons la voix de notre Dieu, entrons dans le repos qu'il a promis.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : NUÉE DE FEU

D. Rimaud — CNPL

Nuée de feu
Sur ceux qui marchent dans la nuit,
Tu es venu
pour montrer le chemin vers Dieu,
Et ton calvaire ouvrit le ciel.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Présence de ton Père ;
Que nous chantions pour ton retour :

R/ Béni soit au nom du Seigneur,
Celui qui vient sauver son peuple.

Royal époux
Promis aux noces de la croix,
Tu es venu
réjouir les enfants de Dieu,
Et tu changeas notre eau en vin.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Tendresse pour la terre ;
Que nous chantions pour ton retour : R/

Ô Fils de Dieu
Sur qui repose l’Esprit-Saint,
Tu es venu
comme un feu qui consume tout,
Et l’univers s’embrase en toi.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Demeure de la Gloire ;
Que nous chantions pour ton retour : R/
ANTIENNE

Il est bon de rendre grâce au Seigneur, d'annoncer dès le matin son amour.

PSAUME : 91

2 Qu'il est bon de rendre grâce au Seigneur,
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
3 d'annoncer dès le matin ton amour,
ta fidélité, au long des nuits,
4 sur la lyre à dix cordes et sur la harpe,
sur un murmure de cithare.

5 Tes œuvres me comblent de joie ;
devant l'ouvrage de tes mains, je m'écrie :
6 « Que tes œuvres sont grandes, Seigneur !
Combien sont profondes tes pensées ! »

7 L'homme borné ne le sait pas,
l'insensé ne peut le comprendre :
8 les impies croissent comme l'herbe, *
ils fleurissent, ceux qui font le mal,
mais pour disparaître à tout jamais.

9 Toi, qui habites là-haut,
tu es pour toujours le Seigneur.
10 Vois tes ennemis, Seigneur,
   vois tes ennemis qui périssent, *
et la déroute de ceux qui font le mal.

11 Tu me donnes la fougue du taureau,
tu me baignes d'huile nouvelle ;
12 j'ai vu, j'ai repéré mes espions,
j'entends ceux qui viennent m'attaquer.

13 Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
14 planté dans les parvis du Seigneur,
il grandira dans la maison de notre Dieu.

15 Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
16 pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »

ANTIENNE

Donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau, mets en nous, Seigneur, un esprit nouveau.

PSAUME : CANTIQUE D'EZÉKIEL (EZ 36)

24 Je vous prendrai du milieu des nations, +
je vous rassemblerai de tous les pays,
je vous conduirai dans votre terre.

25 Je répandrai sur vous une eau pure,
   et vous serez purifiés ; *
de toutes vos souillures, de toutes vos idoles,
   je vous purifierai.

26 Je vous donnerai un cœur nouveau,
je mettrai en vous un esprit nouveau.

J'ôterai de votre chair le cœur de pierre,
je vous donnerai un cœur de chair.

27 Je mettrai en vous mon esprit, +
je ferai que vous marchiez selon mes lois, *
que vous gardiez mes préceptes
   et leur soyez fidèles.

28 Vous habiterez le pays
   que j'ai donné à vos pères : +
vous, vous serez mon peuple, *
et moi, je serai votre Dieu.

PSAUME : 8

R/ 2 Ô Seigneur, notre Dieu,
   qu'il est grand ton nom
   par toute la terre !

Jusqu'aux cieux, ta splendeur est chantée
3 par la bouche des enfants, des tout-petits :
rempart que tu opposes à l'adversaire,
où l'ennemi se brise en sa révolte.

4 À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
la lune et les étoiles que tu fixas,
5 qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui,
le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?

6 Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
le couronnant de gloire et d'honneur ;
7 tu l'établis sur les œuvres de tes mains,
tu mets toute chose à ses pieds :

8 les troupeaux de bœufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
9 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux.

R/ 10 Ô Seigneur, notre Dieu,
   qu'il est grand ton nom
   par toute la terre !

PAROLE DE DIEU : (2 P 3, 13-14)
Ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien-aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix.
RÉPONS

R/ Christ est notre lumière, notre soleil levant !

 

V/ Qui regarde vers lui resplendira
sans ombre ni trouble au visage. R/

 

V/ Il vient nous visiter,
en lui la joie de notre cœur. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Sur nous se lèvera le Soleil de justice, le Christ notre Dieu.

 

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

En union avec Marie, Mère de Dieu, et tous les saints, nous supplions le Seigneur :


R/

Délivre-nous, Seigneur.

 

Par le mystère de ta sainte incarnation,

Par ta venue en ce monde,

 

Par ta naissance et ton épiphanie,

Par ton baptême et ton jeûne au désert,

 

Par ta croix et ta passion,

Par ta mort et ta mise au tombeau,

 

Par ta résurrection du séjour des morts,

Par ton admirable ascension,

 

Par la venue du Saint-Esprit consolateur,

Au jour du jugeme
nt,

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

 

 

 

Dieu éternel et tout-puissant, tu es la lumière de toutes les lumières, et le jour qui ne finit pas ; dès le matin de ce jour nouveau nous te prions : que la clarté de ta présence, en chassant la nuit du péché, illumine nos cœurs.

 

Voir les commentaires

Nous avons reçu la grâce d'annoncer le retour du Christ.

OFFICE DES VÊPRES

DU JOUR

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : UN GRAND VENT S'EST LEVÉ

D.R.-J.G. — CNPL

 

        
dans la maison des Apôtres :
en toute langue
on entend publier les merveilles de Dieu.
Peuples, comprenez et chantez :

R/ Béni sois-tu, Esprit créateur,
qui renouvelles tout l'univers (alléluia) !

Royaumes de la terre, chantez pour Dieu,
jouez pour le Seigneur :

C'est lui qui donne à son peuple
force et puissance :

ANTIENNE

Grâce au don que Dieu m'a fait, je suis le serviteur de l'Évangile.

PSAUME : 115

10 Je crois, et je parlerai,
moi qui ai beaucoup souffert,
11 moi qui ai dit dans mon trouble :
« L'homme n'est que mensonge. »

12 Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu'il m'a fait ?
13 J'élèverai la coupe du salut,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
14 Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple !

15 Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !
16 Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
   ton serviteur, le fils de ta servante, *
moi, dont tu brisas les chaînes ?

17 Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
18 Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple,
19 à l'entrée de la maison du Seigneur,
au milieu de Jérusalem !

ANTIENNE

Je suis le serviteur de l'Évangile pour avoir part avec le Christ.

PSAUME : 125

1 Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,*
nous étions comme en rêve !

2 Alors notre bouche était pleine de rires,
   nous poussions des cris de joie ; +
alors on disait parmi les nations :
   « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » *
3 Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
   nous étions en grande fête !

4 Ramène, Seigneur, nos captifs,
comme les torrents au désert.

5 Qui sème dans les larmes
   moissonne dans la joie : +
6 il s’en va, il s’en va en pleurant,
   il jette la semence ; *
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
   il rapporte les gerbes.

ANTIENNE

J'ai reçu la grâce d'annoncer au monde l'insondable richesse du Christ.

PSAUME : CANTIQUE (EP 1).

3 Qu'il soit béni, le Dieu et Père
de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

Il nous a bénis et comblés
   des bénédictions de l'Esprit, *
au ciel, dans le Christ.

4 Il nous a choisis, dans le Christ,
   avant que le monde fût créé, *
pour être saints et sans péchés devant sa face
   grâce à son amour.

5 Il nous a prédestinés
   à être, pour lui, des fils adoptifs *
par Jésus, le Christ.

Ainsi l'a voulu sa bonté,
6  à la louange de gloire de sa grâce, *
la grâce qu'il nous a faite
   dans le Fils bien-aimé.

7 En lui, par son sang, *
nous avons le rachat,
   le pardon des péchés.

8 C'est la richesse de sa grâce
   dont il déborde jusqu'à nous *
en toute intelligence et sagesse.

9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

10 pour mener les temps à leur plénitude, +
récapituler toutes choses dans le Christ, *
celles du ciel et celles de la terre.

PAROLE DE DIEU : COL 1, 3-6A
Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout instant. Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles dans l’espérance de ce qui vous attend au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, la Bonne Nouvelle qui est parvenue jusqu’à vous, elle qui porte du fruit et progresse dans le monde entier.
RÉPONS

R/ Racontez à tous les peuples

 

* la gloire du Seigneur.

 

V/ À toutes les nations ses merveilles, *

 

V/ De jour en jour proclamez son salut, *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE

Heureux saint Luc ! Ton Évangile nous révèle la miséricorde du Christ ; l'Église entière te glorifie.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Prenons appui sur la foi qui nous vient des Apôtres et prions Dieu pour son peuple saint :


R/ Souviens-toi de ton Église, Seigneur.

Père, tu as voulu que ton Fils ressuscité se manifeste à ses Apôtres,
— fais de nous les témoins de sa résurrection.

 

Toi qui as envoyé ton Fils porter aux pauvres la Bonne Nouvelle,
— donne-nous d'annoncer l'Évangile.

 

Toi qui as envoyé ton Fils semer la parole,
— envoie des ouvriers à ta moisson.

 

Toi qui as envoyé ton Fils réconcilier le monde avec toi par son propre sang,
— fais de nous des instruments de paix.

 

Toi qui as fait asseoir ton Fils à ta droite dans les cieux,
— accueille nos morts dans la joie du Royaume.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu qui as choisi saint Luc pour révéler, par sa parole et ses écrits, le mystère de ton amour envers les pauvres ; accorde à ceux qui se réclament de ton nom d'être un seul cœur et une seule âme, et à tous les peuples du monde la grâce de voir ton salut.

 

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog et Facebook et Twitter
fullscreen
INTRODUCTION
 

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : Ô TOI QUI ES SANS CHANGEMENT
Ô Toi qui es sans changement,
Seigneur du temps, ô Dieu fidèle ;
Le jour décline, le soir vient :
Rassemble-nous tous en ta garde.

Accorde-nous la vie sans fin
Et la vieillesse sans ténèbres ;
Fais que, le jour de ton retour,
Ta gloire enfin nous illumine.

Exauce-nous, ô Tout-puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.
ANTIENNE
 

Si vous tenez jusqu'au bout, vous obtiendrez la vie.

PSAUME : 118-21
161 Des grands me persécutent sans raison ;
mon cœur ne craint que ta parole.
162 Tel celui qui trouve un grand butin,
je me réjouis de tes promesses.
163 Je hais, je déteste le mensonge ;
ta loi, je l’aime.
164 Sept fois chaque jour, je te loue
pour tes justes décisions.
165 Grande est la paix de qui aime ta loi ;
jamais il ne trébuche.
166 Seigneur, j’attends de toi le salut :
j’accomplis tes volontés.
167 Tes exigences, mon âme les observe :
oui, vraiment, je les aime.
168 J’observe tes exigences et tes préceptes :
toutes mes voies sont devant toi.
PSAUME : 132
1 Oui, il est bon, il est doux pour des frères *
de vivre ensemble et d’être unis !

2 On dirait un baume précieux,
un parfum sur la tête, +
qui descend sur la barbe, la barbe d’Aaron, *
qui descend sur le bord de son vêtement.

3 On dirait la rosée de l’Hermon *
qui descend sur les collines de Sion.
C’est là que le Seigneur envoie la bénédiction, *
la vie pour toujours.
PSAUME : 139
2 Délivre-moi, Seigneur, de l’homme mauvais,
contre l’homme violent, défends-moi,
3 contre ceux qui préméditent le mal
et tout le jour entretiennent la guerre,
4 qui dardent leur langue de vipère,
leur langue chargée de venin.

5 Garde-moi, Seigneur, de la main des impies,
contre l’homme violent, défends-moi,
contre ceux qui méditent ma chute,
6 les arrogants qui m’ont tendu des pièges ;
sur mon passage ils ont mis un filet,
ils ont dressé contre moi des embûches.

7 Je dis au Seigneur : « Mon Dieu, c’est toi ! »
Seigneur, entends le cri de ma prière.
8 Tu es la force qui me sauve, Maître, Seigneur ;
au jour du combat, tu protèges ma tête.
9 Ne cède pas, Seigneur, au désir des impies,
ne permets pas que leurs intrigues réussissent !

13 Je le sais, le Seigneur rendra justice au malheureux,
il fera droit au pauvre.
14 Oui, les justes rendront grâce à ton nom,
les hommes droits siégeront en ta présence.
PAROLE DE DIEU : (2 TM 1, 8B-9)
Avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance pour l'annonce de l'Évangile. Car Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes, mais à cause de son projet à lui et de sa grâce. Cette grâce nous avait été donnée dans le Christ Jésus.
RÉPONS

V/ Réjouissez-vous, exultez, dit le Seigneur,
vos noms sont inscrits dans les cieux.

ORAISON

Dieu qui as choisi saint Luc pour révéler, par sa parole et ses écrits, le mystère de ton amour envers les pauvres ; accorde à ceux qui se réclament de ton nom d'être un seul cœur et une seule âme, et à tous les peuples du monde la grâce de voir ton salut.

Voir les commentaires