Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ?

com
Évangile de Jésus-Christ selon st Marc 4:35-41.


Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. »
Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient.
Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait.
Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? »
Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme.
Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? »
Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Pourquoi êtes-vous si craintifs ?
N’avez-vous pas encore la foi ?

 

Méditation

Dans le psaume 27 :  8 – 9 

 Il nous dit que Dieu est à la fois la force, et la protection du peuple du Père Créateur ? Que par son Messie annoncé, il sera sauvé, que son peuple se sont tous les baptisés et qu’il veille sur lui pour l’éternité. Jésus installé confortablement sur son coussin, laissé ses disciples au commande de la barque. Eux étaient terrifié et ils le réveillèrent. Tout au moins c’est ce qu’ils croyaient.

Sommes-nous conscients de cette magnifique opportunité ?Sommes-nous confiant en sa Parole ?

Dans Marc 4 : 35 – 41

37 Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait

Les apôtres avaient-ils suffisamment confiance en leur maitre, puisqu’ils le sermonnèrent apeurés. Jésus dormait, pendant que la mer furieuse, jetait violemment ses vagues contre la barque. Excité, nerveux par la peur, ils le réveillent « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Jésus en se levant, ordonne à la mer :  « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme.

La crainte, et l’émerveillement envahit les pécheurs de la barque. Ils se posèrent la question, qui est-il ? Et pourtant ils le suivent déjà depuis un certains temps. C’est pourquoi Jésus les interroge : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? ». Mais eux ne réalisent pas encore à qui ils ont affaire, malgré tous les enseignements qu’il a commencé à leur donner. La crainte les envahit et pourtant : ils n’osent pas croire ce dont ils sont témoins. ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Nous n’avons pas Jésus avec nous sur la terre comme les apôtres, et pourtant nous savons qu’il est avec nous, au fond de notre cœur, au fond de nous. Que la joie est en nous, malgré tous les problèmes de notre vie. La Pandémie c’est la mer furieuse, nos familles sont dans des difficultés diverses, emplois, santés, enfants, violences etc… certains nous bafouent à cause de notre foi, d’autres nous caricatures. Sont-ils vraiment des incroyants, ou sont-ils comme les apôtres craintifs et dans le doute ?

Le doute c’est pour ceux qui redoute de devoir croire en la divine, car chacun à plus ou moins de lourd péchés. Ils n’osent croire qu’eux aussi ont droit au pardon. Il suffit de dire oui au Seigneur, et d’appliquer dans leur vie, l’enseignement de Notre Seigneur Jésus.

Emounawh

Homélie grecque ancienne


Attribuée à tort à Origène (vers 185-253), prêtre et théologien (in L'évangile selon Matthieu commenté par les Pères; coll. PdF n°30; trad. B. Landry; Éd. DDB 1985, p. 64)


« Pourquoi avoir peur? »
Ses disciples s'approchent de lui, le réveillent et lui disent : « Seigneur, au secours, nous périssons ! » (...) Ô bienheureux, ô vrais disciples de Dieu, vous avez avec vous le Seigneur votre Sauveur et vous craignez un danger ? La Vie est avec vous et vous vous inquiétez pour votre mort ? Vous tirez de son sommeil le Créateur présent avec vous, comme s'il ne pouvait pas, même endormi, calmer les vagues, faire tomber la tempête ? 

            Que répondent à cela les disciples bien-aimés ? Nous sommes de tout petits enfants encore faibles. Nous ne sommes pas encore des hommes vigoureux. (...) Nous n'avons pas encore vu la croix ; la Passion du Seigneur, sa résurrection, son ascension dans les cieux, la descente du Saint-Esprit Paraclet ne nous ont pas encore rendus solides. (...) Le Seigneur a raison de nous dire : « Pourquoi êtes-vous peureux, gens de peu de foi ? » Pourquoi êtes-vous sans force ? Pourquoi ce manque de confiance ? Pourquoi si peu de témérité quand vous avez la Confiance auprès de vous ? Même si la mort allait faire irruption, ne devrez-vous pas la supporter avec une grande constance ? En tout ce qui arrive, je vous donnerai la force nécessaire, en tout danger, en toute épreuve, y compris la sortie de l'âme de son corps. (...) Si, dans les dangers, ma force est nécessaire pour tout supporter avec foi comme un homme, combien plus nécessaire est-elle en présence des tentations de la vie pour ne pas tomber ! 

            Pourquoi vous troubler, gens de peu de foi ? Vous savez que je suis puissant sur terre ; pourquoi ne croyez-vous pas que je suis puissant aussi sur mer ? Si vous me reconnaissez comme vrai Dieu et Créateur de tout, pourquoi ne croyez-vous pas que j'ai pouvoir sur tout ce que j'ai créé ? « Alors il se dressa et commanda avec force aux vents et à la mer et il se fit un grand calme. »

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article