Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Cessez le feu des critiques et des jugements inapproprier pour recevoir l'absolution du Seigneur

com

Frères, cessez de dire du mal les uns les autres, dire du mal de son frère ou juger son frère, c'est dire du mal de la Loi et juger la Loi

Evangile Jacques 4: 10

La Mère de la Miséricorde comme toute les bonnes mères, tente de réunir la famille et nous dit à l'oreille: "cherche ton frère". Ainsi elle nous ouvre la porte à une aube nouvelle, à une nouvelle aurore.[…] Aujourd'hui, des enfants et des familles aux plaies sanguinolentes nous attendent.[…] Ce sont celles de Jésus: elles sont réelles, concrètes et de leur souffrances et de leur obscurité, elles crient afin que nous leur portions la lumière salutaire de la charité qui guérit.

Pape François

DANS MA VIE

=============================
| Dans mon frère qui souffre, c'est Jésus qui
| souffre. Dans mon frère que je juge, c'est
| Jésus que j'accuse. De quel côté dois-je
| orienter ma vie? Comment ai-je choisi de
| vivre l'amour de Dieu dans tous les pans
| de ma vie?* 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 #   ET SI…. J'acceptais la différence et reconnaissais ce qu'apporte
 #   la diversité de mes frères?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

JE PRIE

Pour ceux qui refusent la différence

Cédric Chanot

 

Tu nous as dit "aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé" Ce jour tu nous dis "cessez de dire du mal les uns les autres", Si nous nous aimons, comment peut-on juger et critiquer les autres?
On peut, ne pas apprécier un actes, une pensée, une parole, il faut réfléchir et avec discernement, nous devons le dire à notre frère ou soeur pour:
soit dissiper un mal entendu, ou pour lui expliquer qu'il est parti sur un mauvais chemin.
Celui qui est dans l'erreur ce doit recevoir les paroles du frère ou de la soeur avec humilité. Et pour se réconcilier, prier ensemble pour recevoir le pardon du Seigneur, qu'il accordera avec bonheur.

 

R/ Seigneur, accorde-nous le bonheur de ta Paix.

1-Seigneur, libère notre langue et notre esprit de nos mots disgracieux, et des jugements hâtifs.

 

2- Seigneur, donne nous l'esprit ouvert sur tout ce que nous ne connaissons pas.


3- Seigneur, Donne-nous le sens de la réflexion, le discernement, pour cerner ce qui est réel et ne pas juger selon les critères du monde.

 

4- Seigneur, Donne nous la force d'aimer nos frères et soeurs différents de nous.

 

5- Seigneur, Qu'ils soient étrangers, ou déficients physique ou mental donne-nous le courage d'affronter les problèmes ensemble

 

6- Seigneur. quelques soit leurs origines, aide nous à  voir en eux:  Le frère ou la soeur, leur accueil franc et clair, l'amitié et le respect qu'ils ont envers nous.

 

7- Seigneur, viens vite détruire ce coronavirus, vois les souffrances des malades, des soignants, de ceux qui vous aiment. Ils prient en union de chez eux, mais ils ne peuvent recevoir la communion sacramentel, ni recevoir le pardon par le sacrement de la pénitence. 

 

Viens Seigneur Jésus, nous t'en supplions pour ton immense gloire, délivre-nous de cette maladie inconnue des hommes, et qui nous tue.

Amen

 

Monique Emounawh

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article