Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.

com

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 1,12-15.


Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert
et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.
Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Origène (v. 185-253)


prêtre et théologien

Commentaire sur le Cantique des cantiques, Livre III, 14, 27-33 ; SC 376 (Commentaire sur le Cantique des cantiques, t. II; trad. L. Brésard, H. Crouzel, M. Borret; Éd. du Cerf 1992; p. 671-675, rev.)


« Les temps sont accomplis : le Règne de Dieu est tout proche »
La vie des mortels est remplie de pièges qui font trébucher, remplie des filets des tromperies ; (...) Et parce que l'ennemi avait tendu partout ces filets, et qu'il y avait pris à peu près tous les hommes, il a été nécessaire que paraisse quelqu'un qui soit plus fort pour les dominer, les rompre, et frayer ainsi la voie à ceux qui le suivaient. C'est pourquoi, avant de venir s'unir l'Église comme son épouse, le Sauveur aussi est tenté par le diable (...). Il enseignait ainsi à l'Église que ce n'est pas par l'oisiveté et les plaisirs, mais par bien des épreuves et tentations, qu'elle devrait venir au Christ.

Il n'y avait en effet personne d'autre qui aurait pu triompher de ces filets. « Car tous ont péché », comme il est écrit (Rm 3,23). (...) Notre Seigneur et Sauveur Jésus est le seul qui « n'a jamais commis de péché » (1P 2,22). Mais le Père « l'a identifié au péché pour nous » (2Co 5,21) afin que « dans notre condition humaine de pécheurs, à cause du péché, il détruise le péché » (Rm 8,3). Jésus est donc entré dans ces filets, mais lui seul n'a pas pu être enlacé par eux. Bien plus, les ayant rompus et déchirés, il a donné confiance à l'Église, si bien qu'elle ose désormais fouler aux pieds les pièges, franchir les filets, et dire en toute allégresse : « Notre âme comme un oiseau s'est échappée du filet des chasseurs. Le filet a été rompu, et nous avons été libérés » (Ps 123,7).

Lui aussi cependant a succombé à la mort, mais volontairement, et non, comme nous, sous la contrainte du péché. Car il est le seul à avoir été « libre entre les morts » (Ps 87,6 LXX). Et parce qu'il était libre entre les morts, il a vaincu « celui qui possédait le pouvoir de la mort » (He 2,14) et lui a « arraché  les captifs » (Ep 4,8) qui étaient détenus dans la mort. Il ne s'est pas seulement ressuscité lui-même des morts, mais il a en même temps « ressuscité ceux qui étaient prisonniers de la mort, et il les a fait asseoir dans les cieux » (Ep 2,5s) ; « montant dans les hauteurs, il a emmené captive la foule des captifs » (Ep 4,8).

D’âge en âge le Seigneur est notre Refuge pour l’éternité

 

Marc 1 :12-15

Il vivait dans le désert Quarante jours, parmi les bêtes et les Anges le servaient, Satan le tenta sans succès. Jésus a vaincu l’ennemi de Notre Père Éternel.

Le désert un lieu de souffrance

Le désert est notre chemin à tous les chrétiens, pas seulement les religieux des abbayes, des monastères, des divers prêtres, il est également pour les laïques. Le désert est différent à chacun de nous, cependant, il tant vers la même problématique, se défendre contre nos tentations. Nous aspirons de retrouver le jardin d’Eden, et nous sommes dans le vide car nos craintes sont de se laisser tenter. C’est notre combat de chaque instant lors du carême.

Le désert un lieu de présence

Abraham, Moïse et plus proche de nous Saint Charles de Foucauld, ils ont vécu dans le désert. Abraham et Moïse ont rencontré Adonaï ils y ont reçu la Parole de D.ieu après leurs marches dans le désert. Saint Charles de Foucault, Il a marché de la Palestine à l’Algérie dans le désert, son combat spirituel était en une quête de la pureté de l’âme. Nous sommes tous pèlerins, et nous marchons vers le Seigneur et Notre Roi.

Le désert un lieu de silence

C’est dans le désert 🏝 de nos pensées, qui permet au Seigneur de venir à nous. C’est pourquoi l’adoration du Saint sacrement est un temps de désert. En période de carême merveille est ce temps de silence. Plus de bruit, seuls dans nos chambres ou lieu de 🛐 prières, notre désert, n’est pas vide, il est en nous. Le combat commence au début, et la joie douce nous rempli à la fin de notre adoration.

Prière

Mettons notre confiance en D.ieu

 Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, Je m'appuie sur toi : épargne-moi la honte, ne laisse pas triompher mon ennemi. Tu nous as enseignés nos voies, fais-nous connaître notre chemin, pour rester dans la vérité.

Nous espérons en toi Seigneur, car c’est par ton sacrifice que tu nous sauve. Nous te demandons pardons pour nos erreurs involontaires, pour nos tentations qui sont parfois irrésistible.

Nous avons confiance en toi Seigneur, nous sommes pécheurs malgré tes enseignements et avertissement et nous sommes humblement triste.

Nous te demandons pardon pour toutes nos fautes

En ta Miséricorde prend pitié de nous exauce-nous

Ainsi-soit-il

Emounawh

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article