Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Allez proclamer la bonne nouvelle dans le monde entier., qui croira et sera baptisé sera sauvé

com

Évangile de Jésus-Christ

selon saint Marc 16,15-18.


 

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création.
Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné.
Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ;
ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Sainte Catherine de Sienne (1347-1380)
tertiaire dominicaine, docteur de l'Église, copatronne de l'Europe

 

Le don de la conformité au Christ, chap. LIII, n° 83 (Le dialogue, trad. J. Hurtaud, éd. Téqui, 1976, p. 284-285 ; rev.)
Paul revêtit le Christ crucifié

 

[Sainte Catherine a entendu Dieu lui dire :] Paul, comme un vase d'argile, se laissa façonner et reformer par ma Bonté, sans aucune résistance.

Quand je le frappai, il n'eut de parole que pour dire : Seigneur, que voulez-vous que je fasse ? Dites-moi ce qu'il vous plaît que je fasse et je le ferai ! Je l'enseignai donc, en proposant à ses regards le Christ crucifié, en le revêtant de la doctrine de ma Vérité ; je l'éclairai parfaitement par la lumière d'un véritable repentir fondé sur mon amour qui effaça son péché. Dès lors, il ne connut plus d'autre doctrine que celle du Christ crucifié.

            Il s'y attacha si étroitement que rien désormais ne l'en put séparer, ni les assauts du démon, ni les tentations de la chair auxquelles il demeurait en butte par une permission de ma bonté, qui par ces combats voulait le faire grandir encore en mérite et en grâce et le conserver dans l'humilité, après l'avoir fait jouir de la sublimité de ma Trinité. Jamais plus il ne dépouilla ce vêtement, jamais il ne s'en sépara ne fût-ce qu'un instant. Persécutions, supplices, tribulations, il endura tout plutôt que de renoncer à la doctrine de la Croix. Il se l'était si bien incorporée qu'il sacrifia sa vie plutôt que de s'en dépouiller et que c'est avec ce vêtement qu'il retourna à moi, le Père éternel

 

Méditation de l'évangile du père Gabriel 

 

L'apôtre, l'ami de Jésus, tout chrétien aujourd'hui, est celui qui a l'audace d'annoncer Jésus-Christ. Oui, enseignons, proposons, prêchons l'Evangile et non pas nous prêcher nous-mêmes, notre culture, notre pays, notre théologie.

 

Allez enseigner toutes les nations_ Conversion de St Paul

C'est au monde entier que s'adresse le message de Jésus, porteur de la grande espérance de la vie. Avec son triomphe sur la mort, Jésus change la vie dans un sens plénier. Rien n'est plus comme avant.

"Et les onze disciples se rendirent en Galilée, à la montagne que leur avaient désignée Jésus. Et en Le voyant, ils se prosternèrent, eux qui avaient douté. Et Jésus, s'étant approché, leur parla en ces termes : Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez donc enseigner toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur enseignant à pratiquer tout ce que je vous ai commandé. Et voici que Je suis avec vous en tout temps jusqu'à la consommation des siècles"

La force de l'apôtre, c'est cette sécurité puisée dans l'amitié du Seigneur. Ce qu'il annonce, c'est l'Evangile, la parole du Christ et non la sienne, et il a reçu la promesse de sa présence, près de Lui, au milieu de toutes ses difficultés.

"Allez par le monde entier prêcher l'Evangile à toute créature"

Jésus a bien insisté.

"Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui ne croira pas sera condamné".

Cet ordre du Seigneur demeure encore de nos jours. Certes, cela ne supprime pas la discrétion et la compréhension vis-à-vis des autres religions, mais cela nous interpelle devant les deux ou trois milliards d'hommes qui gisent dans les ténèbres, loin de la "Lumière".

L'apôtre, l'ami de Jésus (tout chrétien aujourd'hui) est celui qui a l'audace d'annoncer Jésus-Christ.

Oui, enseignons, proposons, prêchons l'Evangile et non pas nous prêcher nous-mêmes, notre culture, notre pays, notre théologie. C'est évident. Notre époque a bien pris conscience de ce qu'il est difficile de ne prêcher que l'Evangile !

Saint Paul reste le modèle de l'apôtre. Juif et citoyen romain, il a su se détacher de la loi et n'annoncer que Jésus-Christ.

Père Gabriel

Homélie du père Gilbert Adam

Conversion de Saint Paul

Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile à toute la création.

"Puis il leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création."

Nous fêtons aujourd’hui la Conversion de l’apôtre Paul qui a cru dans le mystère de Jésus. L’apôtre découvre que tout frère, sauvé dans le Sang du Christ, est « ’partie’ de Jésus lui-même. » Le mystère de Dieu est un mystère d’amour débordant qui a pris chair de la Vierge Marie. Il revit son mystère dans les pauvres. Les persécuteurs d’hier peuvent devenir les Apôtres de demain. Paul, dans la menace des juifs, se rappelle le martyre d’Étienne. Il gardait les vêtements de ceux qui lapidaient Étienne. Il faisait partie des persécuteurs. Ananie, dans sa peur de Saul, s’en souvient, mais Jésus lui dit : « Je lui ferai découvrir tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon Nom. » L’apôtre est identifié au Christ qu’il sert. C’est une tâche si belle d’annoncer le mystère de l’unité de l’Amour au sein de l’humanité. « Jésus ressuscité » désire que cet Amour se répande dans toute l’humanité. C’est un mystère de relations personnelles. Nous affirmons qu’il nous faut continuellement sortir de nous-mêmes pour rencontrer Dieu. C’est précisément comme Abraham et comme Marie qui sortent de leur quotidien pour apporter, dans la réalité quotidienne du monde, la certitude de la présence de Dieu. Cette Présence de Dieu nous donne vie et salut. Elle nous ouvre à un avenir avec lui, à une plénitude de vie divine.

« Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. »

Paul, par sa conversion après la résurrection de Jésus, se trouve dans une nouvelle situation. Jésus est le Seigneur de tout l’univers, il est son Roi véritable. Il agit dans notre monde par les premiers témoins de sa Résurrection. Par une foi nouvelle, avec eux, nous entrons dans un chemin qui se poursuit. Jésus ressuscité dit aux onze apôtres : « Allez dans le monde entier, proclamez la Bonne Nouvelle. » Cette bonne nouvelle est un amour nouveau qui déloge du cœur de l’homme les germes d’égoïsme, de domination et de violence. Demeurer dans le Christ, dans cet Amour infini est notre appel. Nous contemplons cette unité de l’Amour réalisé dans la vie de la Vierge Marie. Nous sommes appelés à ressembler à Jésus, à le porter comme Marie l’a porté. Ainsi nous sommes les témoins de l’Amour infini qui réalise les cieux nouveaux et la terre nouvelle. L’univers est invité à vivre de cet Amour que nous pouvons déjà expérimenter en Église. C’est le grand amour que nous contemplons dans le mystère de la « Trinité sainte. »

« Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

C’est l’Esprit Saint qui réalise en nous le mystère du Christ, la régénération de l’humanité dans l’amour. Des fleuves d’eau vive coulent du sein de Jésus présent et agissant dans son Église. C’est dans ces fleuves d’eau vive que l’humanité est régénérée. L’apôtre Paul sera rejeté par ses concitoyens, il comprendra le mystère du Christ rejeté. C’est pour lui une bonne nouvelle qui porte en elle la possibilité d’une véritable évolution personnelle et communautaire pour tous. C’est une invitation à entrer dans la foi, porté par la Parole des témoins. Cette entrée dans le corps du Christ Ressuscité nous fait appartenir au Corps du Christ qui est l’Eglise. Une nouvelle vie d’amour s’offre à nous, portée par le Christ Ressuscité, elle a traversé la mort et nous conduit à un ailleurs véritable. C’est en perdant tout que nous débouchons sur la vie en plénitude.

Réflexions:

 

La conversion de Paul dans actes 22: 06-12 m'interroge, et je me rend compte de notre petitesse. De la force qu'il faut pour affronter la foule, et reconnaître l'erreur. Mais c'est aussi la force du courage de Paul lorqu'il reconnu  Jésus comme son Seigneur. Jésus a pardonné à celui qui le pourchassait, et la glorifié. Car Paul n'a jamais été hypocrite, il a toujours servi Le Père avec sinsérité. Paul lorsqu'il a reconnu la monstruosité de ces actes, courageusement il a mis sa même fougue au Service de Jésus."06 Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. 07 Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?” 08 Et moi je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.” 09 Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. 10 Alors je dis : “Que dois-je faire, Seigneur ?” Le Seigneur me répondit : “Relève-toi, va jusqu’à Damas ; et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.” 11 Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons.12 Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage.

Réflexion

Cet évangile Marc 16: 15-18 est court et dure à la fois
"Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné."

Prière: Seigneur accorde nous ta Miséricorde, et la grâce  de comprendre la beauté de ton appel, de te suivre avec l'amour que tu attends de nous et d’être fidèle à notre promesse. 

Amen

Emounawh

25 janvier 2022

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article